Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: La dissolution d’un parti de l’opposition confirmée

Auteur/Source: · Date: 29 Juil 2011
Catégorie(s): Politique

Le Conseil d’Etat gabonais a rejeté l’appel interjeté par l’Union nationale (UN) contre sa dissolution ordonnée par le gouvernement du président Ali Bongo à la suite du simulacre d’investiture dont s’est rendu coupable en janvier le secrétaire exécutif de cette formation de l’opposition, André Mba Obamé.

Ce dernier entendait, par ce geste symbolique, protester contre le «truquage» de l’élection présidentielle de 2009 qui a donné la victoire au fils du défunt président Omar El Hadj Bongo.

Dans son arrêt publié jeudi soir, le Conseil d’Etat a estimé que l’UN s’était rendue coupable «au mieux de complicité» dans l’initiative prise par André Mba Obamé, qui s’était auto-proclamé président de la République et qui fait l’objet d’une action judiciaire.

Le parti avait pour sa part fait valoir qu’il n’était pas responsable de ce simulacre d’investiture. Son président, Zacharie Myboto, a estimé après la décision judiciaire que la dissolution de l’UN constituait «une mesure de négation de la démocratie» au Gabon.

Reuters 


SUR LE MÊME SUJET
Le taux de participation des législatives du 17 décembre boycottées par une partie de l'opposition est de 34,28% et le Parti démocratique gabonais (PDG) du président Ali Bongo obtient une majorité écrasante de 114 députés sur 120, selon les chiffres officiels publiés mercredi. Selon les chiffres de la Commission électorale nationale autonome et permanente (Cénap) lus pendant près de 4 heures par le ministre de l'Intérieur Jean-François Ndongou, il y a eu 255.570 votants pour 745.645 inscrits soit un taux de participation de 34,28% (65,72% d'abstention). Le PDG obtient 114 (113 en nom propre et un député PDG-Parti Gabonais du Centre ...
Lire l'article
Le président Ali Bongo Ondimba a annoncé, jeudi à Franceville (sud-est), la dissolution des directions générales du contrôle financier et de la comptabilité publique du ministère du budget. "Conformément à la décision du conseil des ministres tenu à Port-Gentil (mars 2010) sont confirmées, les dissolutions de l’actuelle direction générale du contrôle financier et la direction générale de la comptabilité publique", a déclaré le chef de l’Etat dans une déclaration lue avant la conférence de presse qu’il a donnée à l’issue du 7ème conseil des ministres délocalisé tenu à Franceville, chef-lieu de le province du Haut-Ogooué, à 650 km au sud-est ...
Lire l'article
Communiqué: Le mouvement “Bongo Doit Partir” (BDP) condamne la dissolution de l’Union nationale
Communiqué de presse, pour diffusion immédiate Le mouvement d'opposition en exil "Bongo Doit Partir" (BDP) condamne avec la plus grande fermeté le rendu du Conseil d'état du 28 juillet 2011 confirmant la dissolution du parti d'opposition gabonais "Union Nationale" (UN). Cette dissolution constitue une monumentale atteinte aux droits les plus fondamentaux des Gabonais militant au sein de ce parti, et confirme la culture de l'arbitraire pratiquée et cultivée depuis 44 ans par le régime bongoïste. Le mouvement "Bongo Doit Partir" (BDP) étant avant tout un mouvement constitutionnaliste et réformiste, c'est-à-dire qui s'active à rechercher, au Gabon, l'adoption et l'affirmation inconditionnelle d'une Constitution qui ...
Lire l'article
Libye: Les rebelles ordonnent la dissolution des milices
Par FTV avec agences - Les rebelles ont ordonné samedi à toutes les milices de se dissoudre et de rallier au Conseil national de transition. "Le temps est venu de dissoudre ces brigades. Quiconque refusera d'appliquer ce décret sera jugé", a indiqué le président du CNT Moustapha Abdeljalil. La décision a été prise après l'assassinat du général Abdel Fatah Younès, un pilier du régime du colonel Mouammar Kadhafi devenu leur chef d'Etat major. Le général Younès a été abattu jeudi par un groupe d'hommes armés après avoir été rappelé du front pour un interrogatoire sur des questions militaires à Benghazi (est), le fief des ...
Lire l'article
Le Conseil d’Etat a confirmé, jeudi à Libreville, la dissolution de l’Union nationale (UN, opposition) suite au recours introduit par le président cette formation politique, Zacharie Myboto, donnant de facto raison au ministère de l’Intérieur qui avait prononcé la dissolution du parti après l’auto proclamation, le 25 janvier 2011, de son secrétaire exécutif, André Mba Obame comme président de la République. La juridiction s’est prononcée au cours d’une audience publique après avoir entendu les deux parties. Le président de l’ex UN, M. Myboto a appuyé sa requête en arguant que l’auto investiture d’André Mba Obame n’engageait pas le parti. Selon lui, M. ...
Lire l'article
Gabon: le Conseil d’Etat confirme la dissolution d’un parti d’opposition
Le Conseil d'Etat gabonais a rejeté jeudi le recours contre la dissolution d'un des deux principaux partis d'opposition, l'Union nationale (UN), a constaté un journaliste de l'AFP. Statuant sur le recours déposé par le président de l'UN Zacharie Myboto, le Conseil d'Etat a notamment estimé que le parti "s'est rendu co-auteur" ou a été "du moins complice" de son secrétaire exécutif, André Mba Obame qui, le 25 janvier dernier, s'était autoproclamé président du pays, avait prêté serment au siège de son parti et avait formé son "gouvernement". "Le pouvoir (...) a atteint son objectif, celui de tuer l'Union nationale", a déclaré à ...
Lire l'article
L’Union nationale gabonaise, le parti d’André Mba Obame, doit être fixée sur son sort ce jeudi
Au Gabon, ce jeudi 28 juillet 2011, l'Union nationale présidée par Zacharie Myboto sera fixée sur son sort. Le parti dissous le 27 janvier 2011 par le ministère de l'Intérieur pour non-respect des principes démocratiques, atteinte à la souveraineté nationale et trouble à l'ordre public a introduit un recours devant le conseil d'Etat qui doit donc rendre sa décision dans la journée. Pour mémoire l'Union nationale a été dissoute deux jours après que l'opposant André Mba Obame, secrétaire exécutif du parti, se soit autoproclamé président. Mercredi soir, l'Union nationale a souhaité mettre en garde le conseil d'Etat des conséquences d'une ...
Lire l'article
Démission d’un responsable du parti de Pierre Mamboundou dans le nord-est du Gabon
M. Constant Mégna, coordonnateur fédéral pour la province de l’Ogooué-Ivindo (nord-est) de l’Union du peuple gabonais (UPG-opposition) a démissionné de cette formation politique, a appris l'AGP. Dans une déclaration écrite remise jeudi à la presse locale, M. Mégna dénonce les négociations engagées par le leader de l’UPG, Pierre Mamboundou, avec le Parti démocratique gabonais (PDG au pouvoir). ‘’Le président du parti se trouve en négociation avec le pouvoir, en adoptant cette démarche, a-t-il eu l’aval de l’ensemble des militants’’, s’interroge M. Mégna, un officier retraité de la gendarmerie. ’’Une telle initiative doit être examinée au cours d’un congrès du ...
Lire l'article
Le ministère gabonais de l’Intérieur a, par un arrêté rendu public vendredi à Libreville, dissout officiellement l’Union nationale (UN, opposition), confirmant le communiqué de mardi dernier, annonçant la dissolution de ce parti suite à l’auto proclamation de son secrétaire exécutif, André Mba Obame comme président de la République. ‘’Le parti politique dénommé Union nationale (UN) est dissout pour non respect des principes démocratiques, atteintes à la forme républicaine de l’Etat, atteinte à la souveraineté nationale, trouble à l’ordre public’’, souligne le décret transmis à la presse. Ce même document indique qu’il est à compter de sa date de signature, fait défense ...
Lire l'article
Le premier vice - président du Parti démocratique gabonais (PDG au pouvoir), a invité vendredi dernier, l'ensemble des cadres du parti, originaire de la province de l'Estuaire à s'investir financièrement et matériellement en vue de la commémoration et de la réussite du 40ème anniversaire de leur formation politique, créée le 12 mars 1968 à Koulamoutou (Chef lieu de la province de l'Ogooué - Lolo, sud -est). En appel à une mobilisation sans faille des militants, Jean Eyeghe Ndong par ailleurs premier ministre, a souhaité que la tradition soit respectée: « Nous devons tous contribuer à la réussite de cette manifestation », ...
Lire l'article
Législatives au Gabon: participation 34,28%, le parti de Bongo obtient 114 députés sur 120
Ali Bongo Ondimba annonce la dissolution de deux directions générales du ministère du budget
Communiqué: Le mouvement “Bongo Doit Partir” (BDP) condamne la dissolution de l’Union nationale
Libye: Les rebelles ordonnent la dissolution des milices
Le Conseil d’Etat confirme la dissolution de l’UN
Gabon: le Conseil d’Etat confirme la dissolution d’un parti d’opposition
L’Union nationale gabonaise, le parti d’André Mba Obame, doit être fixée sur son sort ce jeudi
Démission d’un responsable du parti de Pierre Mamboundou dans le nord-est du Gabon
Le ministère de l’Intérieur confirme la dissolution de l’Union nationale
Gabon: Les dirigeants du Parti démocratique gabonais (Majorité) préoccupés par les manifestations du 40ème anniversaire du parti


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 29 Juil 2011
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*