Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Libreville 12e ville la plus chère de la planète

Auteur/Source: · Date: 29 Juil 2011
Catégorie(s): Economie,Société

Dans sa publication du 12 juillet dernier, le cabinet britannique Mercer place Libreville au 12e rang mondial des villes les plus chères du monde pour les expatriés dans un classement dominé par Luanda (Angola), Tokyo (Japon) et Ndjamena (Tchad). En Afrique, la capitale gabonaise se loge à la 3e place.

Libreville est la 12e ville la plus chère du monde pour les expatriés, selon les résultats de l’étude publiée le 12 juillet dernier par le cabinet britannique Mercer. Cette enquête, la plus complète réalisée au niveau mondial sur le coût de la vie, aide notamment les entreprises à calculer les indemnités d’expatriation. Elle couvre quelque 214 villes à travers les cinq continents et compare le coût de plus de 200 articles dans chaque localité et dans les domaines du logement, transport, nourriture, habillement, appareils ménagers, loisirs.

Curieusement, l’Europe n’est pas forcément le continent le plus cher pour s’expatrier, l’Afrique et l’Asie le talonnent. Pour la deuxième année consécutive, Luanda, capitale de l’Angola, a été classée «ville la plus chère du monde» pour l’année 2011, devant Tokyo et Ndjamena. En Afrique, après Libreville, qui occupe le 3e rang, viennent Victoria (Seychelles, 13e mondial), Niamey (Niger, 23e mondial), Dakar (Sénégal, 32e mondial), Johannesbourg et Le Cap (Afrique du Sud, 151e et 171e rang mondial), Gaborone (Botswana, 203 rang mondial), Windhoek (Namibie, 205e rang mondial) Addis-Abeba (Ethiopie, 208 rang mondial), qui est la ville africaine la moins chère.

Les coûts liés à la sécurisation des lieux expliqueraient, selon Mercer, la présence de l’Afrique dans le peloton de tête, tout en prenant en compte les variations monétaires, déterminées par rapport au dollar américain. Cette enquête refléterait ainsi l’importance économique grandissante de cette région à travers tous les secteurs d’activité. Aussi, les informations qu’elle contient sont utilisées par les gouvernements et les grandes entreprises pour protéger le pouvoir d’achat de leurs salariés envoyés à l’étranger.

Par ailleurs, les tableaux des coûts liés aux loyers sont utilisés pour établir les allocations logement des expatriés alors que les villes ont été choisies en fonction des demandes de données faites par les entreprises et organisations gouvernementales. «Nous avons observé une augmentation de la demande d’informations concernant les villes africaines, et ce dans tous les secteurs d’activité : industrie minière, services financiers, compagnies aériennes, industrie manufacturière, services publics et autres sociétés de production d’énergie», confie Nathalie Constantin-Métral, Analyste Senior chez Mercer et coordinatrice de l’enquête.

«Beaucoup de gens pensent que la vie n’est pas chère dans les pays en voie de développement, alors que ceci n’est pas nécessairement vrai pour les expatriés qui y vivent et travaillent. Pour inciter les talents à s’expatrier vers ces villes, les entreprises multinationales doivent offrir le même niveau de vie et les mêmes avantages auxquels sont habitués leurs employés et leurs familles. Dans certains pays africains, le coût de cette expatriation peut s’avérer extraordinairement élevé, en particulier le coût d’un logement décent et sécurisé», a-t-elle conclu.

Soulignons que Karachi, au Pakistan, reste la ville la moins chère du classement du cabinet britannique.

Publié le 29-07-2011 Source : africanouvelles.com Auteur : Gaboneco  


SUR LE MÊME SUJET
Luanda devient la ville la plus chère du monde
La capitale angolaise Luanda est devenue la plus chère du monde pour les expatriés, tandis que N'djamena au Tchad, l'un des pays les plus pauvres au monde, arrive en troisième position, selon une étude dévoilée mardi par le cabinet d'études britannique Mercer. Si la tête a changé avec l'entrée fracassante de Luanda, la capitale de l'Angola, à la première place, le classement des villes les plus chères au monde pour les expatriés n'a pas beaucoup varié par rapport à 2009, sept des dix villes qui composaient le top 10 l'année dernière ayant conforté leur présence. En revanche, Pékin, New York et ...
Lire l'article
La ville angolaise de Luanda est devenue la plus chère du monde pour les expatriés, tandis que N'Djamena au Tchad, l'un des pays les plus pauvres au monde, arrive en troisième position, selon une étude dévoilée mardi par le cabinet d'études britannique Mercer. Si la tête a changé avec l'entrée fracassante de Luanda à la première place, le classement n'a pas beaucoup varié par rapport à 2009, sept des dix villes qui composaient le top 10 l'année dernière ayant conforté leur présence. Pékin, New York et Singapour sortent du top 10 et cèdent la place à trois villes africaines (Luanda, N'Djamena et ...
Lire l'article
Le classement 2010 du cabinet de consultants britannique ECA classe la capitale gabonaise au 13e rang mondial des villes les plus chères pour les salariés expatriés, avant Paris, Londres ou New-York. Le cabinet de consultants britanniques ECA vient de publier le classement 2010 des villes les plus chères du monde, réalisé avant la chute de l’euro et basé sur les prix de biens de consommation et services comme le logement, l’alimentation, le transport, l’habillement ou encore les loisirs dans 400 villes du monde. Le tableau classe cette année la capitale japonaise, Tokyo, ville la plus chère du monde pour les salariés ...
Lire l'article
Gabon : Libreville toujours abonnée à la vie chère
Avec la récente mesure présidentielle visant à fixé le salaire mensuel de tous salarié à 150 000 francs CFA, Libreville pourrait bien enregistrer de nouveaux records en cherté du coût de vie si aucune mesure conjoncturelle n’est mise en place par le gouvernement. La crainte des Gabonais est notamment focalisée vers la hausse probable des prix des denrées alimentaires, déjà très élevé. Considérée comme l’une des villes les plus chères d’une monde, Libreville, en dépit de la récente crise économique, n’a rien fait pour ramener le curseur du coût de la vie vers le bas. Le logement, l’éducation la santé, les ...
Lire l'article
Réunies en assemblée générale, les organisations non gouvernementales de la coalition contre la vie chère a entériné la création d’une coopérative des consommateurs pour la promotion de l’agriculture à Libreville et Port-Gentil. Cette initiative s'inscrit dans le cadre de lutte contre la flambée des prix des produits agricoles. Parallèlement aux initiatives du gouvernement pour réduire la dépendance alimentaire, cette structure financée par les partenaires au développement devra contribuer à faire baisser les coûts des produits agricoles locaux de base pour les ménages gabonais les plus démunis. Pour accompagner les mesures gouvernementales de lutte contre la flambée des prix agricoles, les ONG ...
Lire l'article
Gabon : La Coalition contre la vie chère demande une concertation avec le gouvernement
Après l'annonce des mesures gouvernementales face à la vie chère prises par le conseil des ministres du 24 avril et l'arrêté du ministère des Finances du 04 mai 2008 plafonnant "pour une durée de six mois renouvelable", les marges bénéficiaires applicables au riz blanc, au riz parfumé, à la farine boulangère et à la farine "le coq"; les ONG contre la vie chère invitent le gouvernement à mettre en place un groupe de travail intégrant toutes les parties prenantes aux fluctuations des prix des denrées de première nécessité au Gabon pour traduire dans les faits ces mesures. ...
Lire l'article
La coalition des Organisations non gouvernementales (ONG), a déposé mercredi, au tribunal de Libreville une plainte collective contre la police pour avoir brutalisé les responsables de ces ONG et les journalistes à l'issue d'une manifestation pacifique le 25 avril dernier, contre la vie chère, a constaté GABONEWS.Libreville, 30 avril (GABONEWS) - La coalition des Organisations non gouvernementales (ONG), a déposé mercredi, au tribunal de Libreville une plainte collective contre la police pour avoir brutalisé les responsables de ces ONG et les journalistes à l'issue d'une manifestation pacifique le 25 avril dernier, contre la vie chère. Au cours de la marche pacifique ...
Lire l'article
Plus de 200 Gabonais de la coalition des ONG contre la vie chère ont organisé samedi, à Libreville, une marche de protestation, la troisième du genre en moins s’une semaine, contre l'augmentation des prix des denrées de première nécessité. Cette marche de protestation est la troisième du genre en moins d'une semaine, après les précédentes qui ont été dispersés par les forces de l'ordre. Combattre la vie chère est l'objectif de la "Coalition contre la vie chère" soutenue par certaines ONG. La Coalition contre la vie chère demande au gouvernement de réduire la TVA sur les produits de consommation courante et la suppression ...
Lire l'article
C’est à la suite de l’interruption par les Forces de l’ordre de la marche pacifique en vue de la protestation contre la « Vie chère » au Gabon, organisée par des organisations non gouvernementales à savoir: Cri de femmes et Coalition contre la vie chère, qui devait partir de la Place de la Paix au palais Léon Mba, que les organisateurs ont annoncé leur volonté de pousser le peuple au boycott du prochain scrutin municipal si rien n’est fait pour renflouer le panier de la ménagère et réaménager les conditions des populations en proie à la précarité la plus absolue, ...
Lire l'article
La coalition des ONG contre la vie chère a décidé de passer à la vitesse supérieure, en s’établissant à la place de la paix, ceci après l’interruption par les forces de l’ordre de la marche pacifique de protestation contre la vie « chère », organisée par les deux organisations non gouvernementales, qui attendent un signal fort de l’Etat, face à la hausse des prix, a constaté GABONEWS. En effet, à la place de la paix, la manifestation attire de nombreux curieux: les hommes et les femmes brandissent des paniers vides et animent les lieux à l’aide d’objets de toutes ...
Lire l'article
Luanda devient la ville la plus chère du monde
Luanda: ville la plus chère pour expatriés
Gabon : Libreville 13e ville la plus chère du monde
Gabon : Libreville toujours abonnée à la vie chère
Gabon : La coalition contre la vie chère créée sa coopérative
Gabon : La Coalition contre la vie chère demande une concertation avec le gouvernement
Gabon: La coalition des ONG gabonaises contre la vie chère dépose une plainte au tribunal de Libreville contre les éléments des forces de l’ordre
Gabon: Troisième marche, en moins d’une semaine, contre la vie chère à Libreville
Gabon: « La Vie chère » trouble fête de la campagne électorale pour les municipales 2008
Gabon: Société: Coalition des ONG contre la vie chère: après la marche, le sit-in


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 29 Juil 2011
Catégorie(s): Economie,Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*