Socialisez

FacebookTwitterRSS

Une association s’investie dans la lutte contre la pauvreté dans le sud du Gabon

Auteur/Source: · Date: 29 Juil 2011
Catégorie(s): Société

L’association ‘’Tumanguianu’’ constituée en majorité des femmes a déclaré jeudi, à Mouila, chef-lieu de la province de la Ngounié (sud) s’investir dans la lutte contre la pauvreté en développement des activités génératrices des revenus.

La présidente de cette association, Collecte Moudouma a invité les femmes à s’adonner à l’agriculture, secteur moteur pour le développement et axe majeur pour la diversification de l’économie et de désenclavement des zones rurales.

‘’L’autonomisation de la femme est un enjeu stratégique dans la lute contre la pauvreté. L’autonomisation financière permet à toute la famille de subvenir à ses besoins et à tout le pays de réduire le taux de pauvreté de sa population’’, a-t-elle expliqué.

L’association ‘’Tumanguianu’’ s’est par ailleurs réjouie des activités menées sur le terrain, notamment la mise en place des champs communautaires, l’assistance des membres dans les cas de maladie, décès, naissances, mariages et surtout la mise en place des tontines, une sorte d’épargne très pratiquée par les femmes.

En terme de perspective, l’association composée à ce jour d’une trentaine de membre dans la commune de Mouila souhaite trouver un locale pouvant abriter le siège provincial de la province, afin d’encourager les femmes à se prendre en charge par la création des microprojets.

Regroupé au sein de la Fédération Mussobini, constitué de plus d’une vingtaine d’association Tumanguianu milite pour une ouverture vers des réseaux plus grands afin de bénéficier des moyens provenant des bailleurs de fond nationaux et internationaux.

Crée en 1998, l’association Tumanguianu est une structure apolitique à but non lucratif.

D’autre part, la présidente de cette association a rendu un hommage mérité à la Première dame du Gabon, Sylvia Bongo Ondimba pour avoir été à l’origine de la création par l’Organisation des nations unies (ONU) de la journée mondiale de la veuve, célébrée chaque 23 juin à travers la planète. 


SUR LE MÊME SUJET
Le Gabon, membre de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT), à l’instar de la communauté internationale, a célébré ce vendredi, en différé, la journée mondiale du tourisme sous le thème: « Tourisme et Biodiversité », avec un accent mis sur les possibilités de faire du tourisme, un véritable instrument de lutte contre la pauvreté dans le pays, a constaté GABONEWS. Les travaux de cette journée, consacrée à la promotion du tourisme au Gabon, qui se tiennent ce vendredi à Libreville, s’articulent autour de plusieurs sous thèmes, dans le but de mieux cerner les différents contours, susceptibles de conduire à une bonne gestion ...
Lire l'article
Ali Bongo Ondimba expose les efforts consentis par le Gabon dans la lutte contre la pauvreté
Le président gabonais Ali Bongo Ondimba a exposé, mardi à la tribune des Nations unies à New York (Etats-Unis), les efforts déployés par son pays pour faire reculer l'extrême pauvreté. "En ce qui concerne la réduction de l'extrême pauvreté, nous avons déjà pris d'importantes mesures destinées à préserver le pouvoir d'achat des ménages en revalorisant les revenus et la protection sociale", a déclaré le chef de l'Etat, dans un discours prononcé dans le cadre du sommet mondial sur la pauvreté qui s'achève ce mercredi au siège des Nations unies. Le président gabonais a notamment relevé l'augmentation de la prime de transport, ...
Lire l'article
(Par Lucien MINKO) La conférence sur "biodiversité et la lutte contre la pauvreté", qui s’ouvre jeudi prochain à Libreville, comporte un double enjeu: comment exploiter durablement la diversité biologique? Comment l’Afrique peut-elle lutter efficacement contre la pauvreté en développant une «économie verte » ? Le défi est d’autant plus pertinent que plus de 3 milliards de personnes dépendent de la diversité biologique marine et côtière, alors que plus de 1,6 milliard d’autres sont tributaires des forêts et des produits forestiers non ligneux pour leur existence. En outre, la dégradation des habitats et l’érosion de la diversité biologique menacent ...
Lire l'article
Le conducteur du Fond international de développement agricole (FIDA), Dieudonné Moundounga Moundounga, a annoncé ce vendredi à GABONEWS que l’organisme qu’il dirige au niveau du Gabon, a choisi la province du Woleu – Ntem (nord), pour lancer ses activités dans sa phase expérimentale, avec une période d’essaie de six ans. Le Fond international de développement agricole (FIDA) est une unité du programme national de développement agricole et rural (PNDAR), qui a une nouvelle vision du développement agricole et rural, consacrant un nouveau modèle de financement de l’économie agricole et rurale. Sa vision est centrée sur un système d’aides publiques orienté vers ...
Lire l'article
Pour lutter contre la pauvreté, les jeunes de la capitale gabonaise, pour la majorité en vacance, à l’instar de ceux qui fabriquent des penderies, ont choisi de s’investir dans un petit métier afin de pourvoir par eux-mêmes, à la rentrée prochaine à leur besoin, en terme de fournitures scolaires. Pour eux, la fabrication des housses pour penderies est une activité très rentable dans la capitale gabonaise. Car, avec 25 unités vendues par semaine à raison de 25.000 à 50.000 francs CFA, le produit, le jeune fabriquant gabonais, Ibrahim, dont l’atelier est situé au quartier apostrophe dans le 3ème arrondissement de Libreville, ...
Lire l'article
L'Association ''CRI de FEMMES'', réunie samedi en Assemblée générale à la Chambre de commerce de Libreville, a annoncé par la voix de sa présidente, Geneviève Olui Assengone, une grande campagne de sensibilisation pour l'autonomisation des femmes et des jeunes. ''CRI de FEMMES'' a pour objectifs, l'implication de la femme dans le processus de prise de décision, de lancer des campagnes de sensibilisations auprès de la gent féminine en vue de son autonomisation, de lutter contre la précarité dans laquelle vie la femme gabonaise. Elle préconise une citoyenneté responsable par les formations, des séminaires, des campagnes d'information et de sensibilisation pour l'autonomisation des ...
Lire l'article
Les handicapés moteurs de Libreville s’investissent dans la vente des cartes de recharge et l’exploitation de cabines GSM ambulantes en vue de lutter contre le chômage et l’oisiveté galopantes. Ils sont nombreux à exercer cette activité assez lucrative à Libreville. « C’est un travail plein de risques pour certains qui se font rouler, parfois insulter par des individus et aussi par des automobilistes », a déclaré, Ernest (handicapé - moteur), vendeur des cartes de recharge installé juste à l'entrée du CHL, sous un parasoleil. « C'est ma seule activité et c'est avec cet argent que j'arrive à subvenir à mes besoins depuis plus ...
Lire l'article
Alors que l’artisanat demeurait encore un secteur mal connu et peu développé, dans certains pays africains, notamment au Gabon, il en ressort dorénavant que l’artisanat est de plus en plus perçu comme jouant un rôle important dans l’économie du pays, précisément dans la lutte contre la pauvreté, ce qui pousse depuis quelques temps les instances dirigeantes, à se pencher sur tout ce qui constitue encore un frein à l’essor de ce secteur d’activité porteur pour l’avenir. Au lendemain de l’atelier qui a réuni plusieurs experts des collectivités locales, ceux des organismes internationaux et du secteur privé et de la société civile ...
Lire l'article
La présidente des femmes commerçantes du marché d’Akébé – plaine dans le 3ème arrondissement de la capitale Gabonaise, Germaine Eyang, a organisé jeudi, une causerie sur le VIH/Sida en vue de renforcer les capacités de ces femmes pour une lutte efficace contre cette pandémie. Pour madame Eyang, cette rencontre avait pour but essentiel d’informer les membres de cette association sur les différents modes de transmission du virus du sida et des moyens de prévention entre autres. Au cours de cette causerie, elle a fait la promotion du préservatif féminin et a expliqué les principes de son utilisation aux différentes mères encore ignorantes ...
Lire l'article
Pour venir en appuis à la réinsertion des jeunes repris de justice, l’Association gabonaise des œuvres sociales (AGOS), s’est investie également dans un programme d’appui au développement de la micro finance en vue de lutter efficacement contre la pauvreté et d’aider, par-dessus tout, les jeunes et les femmes en priorité à se mettre davantage en valeur; c’est dans cette optique que la présidente de cette ONG, Marie Claude Ndagui, a procédé à la distribution de petites subventions allant de 300.000 à 3.000.000 de francs CFA à des personnes et associations pouvant utiliser à bon escient cette donation. C’est sous le thème ...
Lire l'article
Le Gabon veut faire du tourisme un instrument de lutte contre la pauvreté
Ali Bongo Ondimba expose les efforts consentis par le Gabon dans la lutte contre la pauvreté
Les enjeux de la conférence sur biodiversité et la lutte contre la pauvreté
Gabon: Lutte contre la pauvreté: Le FIDA bientôt dans la province du Woleu – Ntem
Gabon: Lutte contre la pauvreté / Les jeunes de Libreville à l’assaut des petits métiers
Gabon: ”CRI de FEMMES” s’annonce dans la lutte pour l’automatisation des femmes
Gabon: Lutte contre la pauvreté / Les handicapés s’investissent dans la vente des cartes de recharge
Gabon: Le secteur artisanal: un maillon important dans la lutte contre la pauvreté au Gabon
Gabon: Les commerçants du marché d’Akébé – plaine se mobilisent dans la lutte contre le VIH/Sida
Gabon: Investir dans la micro finance pour une meilleure lutte contre la pauvreté


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 29 Juil 2011
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*