Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Les mauvais points de Moundounga sur le BAC 2011

Auteur/Source: · Date: 30 Juil 2011
Catégorie(s): Education

Le baccalauréat session 2011 a fait 9322 bacheliers, soit un taux d’admission de 50,94% sur 18572 candidats, dont 18300 présents. Si Séraphin Moundounga, ministre de l’Education nationale, se montre satisfait de ce résultat, il regrette cependant le fait que «ce taux de réussite est fortement affecté par les mauvais résultats des candidats libres et d’établissements non reconnus d’utilité publique».

Alors que le baccalauréat 2011 a réalisé la meilleure performance de cet examen depuis une dizaine d’années, avec 50,94% d’admis, soit 9322 bacheliers sur 18572 candidats dont 18300 présents, le ministre de l’Education nationale, Séraphin Moundounga, a tenu à relativiser ces résultats.

Dans un communiqué publié ce 30 juillet, le ministre indique qu’«en réalité, ce taux d’admission est fortement affecté par les mauvais résultats des candidats libres et d’établissements non reconnus d’utilité publique, qui depuis 2010, ne parviennent plus à s’offrir, comme par le passé, les services des réseaux de certains agents véreux qui ont été, depuis bientôt 2 ans, démantelés et mis hors d’état de saper l’image et la valeur du baccalauréat gabonais».

«En effet, si l’on prend le cas des admissions d’office au 1er tour, le taux de 13,91% aurait pu être meilleur si l’on ne comptait que les établissements publics (22,28% au premier tour), les établissements privés confessionnels (18,05% au 1er tour) et les établissements privés laïcs reconnus d’utilité publique (16,04% au 1er tour). Par contre, pour ce même premier tour 2011, les établissements privés non reconnus ont eu 5,24% et les candidats libres 1,87%. D’où toutes les tentatives, fort heureusement infructueuses, sur fond de rumeurs subversives et grossièrement invraisemblables, de déstabilisation des responsables de la Direction générale des examens et concours dont l’intégrité, prouvée depuis 2010, s’est confirmée en 2011», poursuit le communiqué.

Selon Séraphin Moundounga, «les établissements “lanternes rouges”, au nombre de 15, ayant réalisé l’exploit avec 0% de réussite au premier tour, sont tous des établissements privés non reconnus, quasiment les mêmes que ceux dont les résultats ont été déplorables au BEPC 2011».

Par ailleurs, le ministre de l’Education nationale annonce que «la mesure d’abolition des exclusions scolaires dans les lycées et collèges, au profit des réorientations, donnera lieu, durant la période de rentrée administrative prochaine, entre le 5 et le 10 septembre 2011, à un concours spécial d’admission dans les lycées et collèges publics, ainsi que dans les établissements reconnus d’utilité publique, des jeunes en âge scolaire, soit qui ont arrêté leurs études faute de moyens financiers , soit encore qui souhaitent sortir du joug des établissements privés non reconnus, mais pourtant très affairistes».

«Ce concours, pour une nouvelle chance, au bénéfice de la jeunesse gabonaise en âge scolaire, concernera exclusivement les classes de 5e, 4e, 3e, 2nde, 1re et Terminale, selon les modalités qui seront précisées par la Direction générale des examens et concours, chargée de l’organisation dudit concours dans chaque établissement d’accueil, en fonction des places disponibles, en lieu et place des transferts et autres inscriptions clientélistes et affairistes, qui ont gangréné l’école gabonaise à partir de 1999», précise le communiqué.

Enfin, souligne Séraphin Moundounga, «la rentrée administrative et celle des classes auront respectivement lieu les 5 et 15 septembre 2011 pour que les élèves, étudiants, enseignants et autres personnels puissent profiter pleinement de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2012, dont les congés universitaires dits de la CAN 2012, seront fixés du samedi 21 janvier au dimanche 12 février 2012». 


SUR LE MÊME SUJET
Un concours de sculptures monumentales destinées à orner les ronds points dans la zone d’Agondje (Libreville nord), sera ouvert aux sculpteurs professionnels du 7 novembre au 19 décembre 2011. Organisé par le ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique, de l’Innovation et de la Culture, en collaboration avec l’Agence National des Grands Travaux (ANTG), le concours ouvert aux sculpteurs professionnels vise, à terme, la fabrication de dix sculptures monumentales qui orneront les ronds points du quartier Agondje qui abrite le plus grand stade de football de Libreville. Signalons que la durée d’exécution et de livraison des ...
Lire l'article
Le ministère gabonais de l’Education nationale organisera le 7 septembre prochain un concours spécial d’entrée dans les lycées et collèges publics destiné aux élèves inscrits dans les établissements privés et ceux ayant été sortis du circuit scolaire, a appris vendredi l’AGP. Selon la source, ce concours concernera les classes allant de la 5ème à la terminale. Ce concours, s’articulera autour de deux épreuves, la dictée et les mathématiques, a indiqué le directeur général des examens et concours, Jean Eyene Bekalé au cours d’un point de presse mercredi à Libreville. ‘’Nous voulons donner la possibilité aux uns et aux autres de pouvoir revenir ...
Lire l'article
Le ministère de l’Education nationale organise, dès la rentrée scolaire 2011-2012, le concours spécial d’entrée dans les établissements publics, pour les élèves ayant fréquentés dans les établissements privés ou sortis du système éducatif. La date de ce concours spécial d’entrée dans les établissements publics a été fixée au 7 septembre prochain et vise à résoudre le souci permanent du gouvernement à relever le niveau scolaire des jeunes gabonais et de leur offrir une chance d’intégration des les établissements publics. Les précisions sur la date et les modalités de participation à ce concours spécial d’entrée dans les établissements publics ont été livrés par ...
Lire l'article
Faisant le bilan de l’année académique 2010-2011 marquée par des statistiques positives enregistrées aux différents examens et concours de fin d’année, notamment un taux de réussite national de 50,49%, en progression de 16,43% par rapport à 2010 où le taux de réussite était de 34,51%, le Ministre de l’Education Nationale, Séraphin Moundounga, a annoncé lors de la « Grande interview » sur la première chaîne de télévision nationale, l’organisation d’un concours spécial d’admission dans les lycées et collèges pour les élèves exclus. Ce concours, a-t-on appris, arrive en lieu et place de la réorientation qui aurait du se faire afin de ...
Lire l'article
Une semaine après la publication des résultats de la première session du baccalauréat 2010, le ministre de l’Education nationale et de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation, Séraphin Moundounga, a justifié sans convaincre ce fiasco du système éducatif gabonais. Séraphin Moundounga s’est adressé à la presse ce 23 juillet pour expliquer les résultats des différents examens de cette année scolaire 2010 et préciser les orientations du gouvernement face au système éducatif gabonais en perte de vitesse. En effet, les épreuves de baccalauréat ont réservé une mauvaise surprise aux potaches de cette année. Sur 18 963 candidats toutes séries ...
Lire l'article
Le Ministre du Budget, des Comptes publics et de la Fonction publique, chargé de la Reforme de l'État, Blaise Louembé, terme d’une rencontre de négociation avec le collectif des agents en grève à la direction générale du Budget(DGB), a confié, vendredi, à la presse qu’« une plate forme a été mise en place pour examiner points par points », les revendications des auteurs du mouvement d’humeur. « Nous avons demandé à tous les agents de reprendre le travail dès lundi. Une plate forme de travail où l’administration et les agents vont se retrouver à partir de lundi a ...
Lire l'article
Lors du Conseil des ministres du 1er avril, le président gabonais a tancé certains ministres et en a félicité d'autres. Le prélude à un futur remaniement ? De retour d'un périple au Maroc, en Italie et en France, le président Ali Bongo Ondimba n'a, lors du Conseil des ministres du 1er avril, pas caché l'agacement que lui inspire l'inaction d'un certain nombre de ses ministres. Parmi eux : Rémy Ossélé Ndong (Transports), Alphonsine Mbié Nna (Santé), Flavien Nziengui Nzoundou (Equipement et Infrastructures), Régis Immongault (Energie et Ressources hydrauliques) et René Ndémezo'Obiang (Sports). Ce dernier a été particulièrement mis en cause en ...
Lire l'article
Le ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement Supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation, Séraphin Moundounga a dit, au cours de la visite qu’il a effectué au lycée Montalier et Diba-Diba, prêt à toucher ses collègues membres du gouvernement en l’occurrence, le ministre de l’Energie, des Mines et celui des Travaux publics pour que les dispositions soient prises pour améliorer les conditions de travail du personnel exerçant au sein de ces établissements situés dans une zone très enclavée. Partout où le ministre est passé le constat est le même le réseau routier et d’adduction en eau potable sont les principaux ...
Lire l'article
Le gouverneur de la province de l'Ogooué-lolo, Pascal Yama Lendoye, a interpellé jeudi à Koulamoutou le personnel du monde éducatif participant à l’enseignement des élèves sur la nécessité d'améliorer les résultats scolaires dans les établissements de la région. Cette invitation de M. Yama Lendoye fait suite aux résultats catastrophiques enregistrés par les établissements scolaires de l'Ogooué-lolo l'année dernière, la province ayant occupé le bas du classement au niveau national. Le gouverneur a donné des orientations à l'inspecteur délégué d'académie (IDA) de l'Ogooué-lolo, Gabriel Pangot, en présence de ses collaborateurs : chef de circonscriptions scolaires, chef de secteur, chef d'établissements secondaires et primaires, ...
Lire l'article
De nombreux parents d'élèves à Libreville sont en attentent de la publication de la liste des établissements privés reconnus par l'Etat, comme promis par le ministère de l'Education nationale, afin mettre en quarantaine ceux ne répondant pas aux normes édictées par la tutelle. Des inquiétudes subsistent alors que la rentrée des classes est prévue pour le 6 octobre prochain dans le pays. Lors de la rentrée 2007-2008, le ministère de l'Education nationale avait orienté un nombre important d'élèves admis au concours d'entrée en 6ème dans des écoles privées. Une décision qui avait provoquée la colère des syndicats. En 2006 le ...
Lire l'article
Concours de sculptures monumentales en vue de l’aménagement des ronds points d’Agondje
Un concours spécial d’entrée dans les lycées et collèges publics organisé début septembre au Gabon
Un concours spécial d’entrée dans les établissements publics aura lieu le 7 septembre prochain
Le Ministre de l’Education Nationale annonce un concours spécial pour les élèves exclus
Gabon : Moundounga justifie le fiasco du Bac 2010
Grève au ministère du Budget : « Une plate forme a été mise en place pour examiner points par points », Blaise Louembé (ministre du
Ali distribue bons et mauvais points
Séraphin Moundounga sensible aux conditions de travail du personnel exerçant au lycée de Montalier et Diba- Diba
Gabon: Le gouverneur de l’Ogooué-lolo interpelle le personnel du monde éducatif après des mauvais résultats scolaires
Gabon: Rentrée scolaire 2008-2009 / Les parents d’élèves en attentent de l’homologation des écoles privées


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 30 Juil 2011
Catégorie(s): Education
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*