Socialisez

FacebookTwitterRSS

Libye: Les rebelles ordonnent la dissolution des milices

Auteur/Source: · Date: 30 Juil 2011
Catégorie(s): Afrique

Par FTV avec agences –
Les rebelles ont ordonné samedi à toutes les milices de se dissoudre et de rallier au Conseil national de transition.

“Le temps est venu de dissoudre ces brigades. Quiconque refusera d’appliquer ce décret sera jugé”, a indiqué le président du CNT Moustapha
Abdeljalil.

La décision a été prise après l’assassinat du général Abdel Fatah Younès, un pilier du régime du colonel Mouammar Kadhafi devenu leur chef d’Etat major.

Le général Younès a été abattu jeudi par un groupe d’hommes armés après avoir été rappelé du front pour un interrogatoire sur des questions militaires à Benghazi (est), le fief des insurgés, a indiqué M. Abdeljalil jeudi soir.

Un autre membre du CNT, Ali Tarhuni, a indiqué samedi que ceux qui ont attaqué le général Younès étaient des membres de la brigade Jarah Ibn al-Obeïdi.

M. Tarhuni a ajouté que les milices de Benghazi avaient le choix entre trois alternatives: rejoindre les forces armées rebelles sur le front, rejoindre les services de sécurité dans la ville, ou déposer les armes.

Les médias ont été vivement critiqués par les rebelles en raison du traitement de l’assassinat de général Younès.

“Des informations irresponsables ont été publiées. C’est inacceptable”, a lancé
Mahmoud Chammam, porte-parole du CNT.

M. Chammam faisait allusion à des informations, notamment de la télévision
Libya Al-Hurra (Libye libre), qui indiquaient que le groupe rebelle “17-février” était derrière l’assassinat du général Younès.

M. Abdeljalil a démenti samedi toute implication de la brigade du “17-février”. 


SUR LE MÊME SUJET
Libye, le surplace des ex-rebelles
Les villes de Syrte et de Bani Walid sont toujours aux mains des partisans de Kadhafi. Des luttes intestines empêchent la formation d’un gouvernement provisoire à Tripoli. Les Libyens s’impatientent. Un peu plus d’un mois après la chute de Mouammar Kadhafi, les villes de Syrte et de Bani Walid résistent toujours aux assauts des forces armées du Conseil national de transition (CNT). Bombardée depuis quatre jours par l’Otan, la ville de Syrte, située à 360 kilomètres à l’est de Tripoli, n’est toujours pas tombée. Hier, les combattants du CNT ont resserré encore un peu plus l’étau sur cette cité de 70 000 habitants. À ...
Lire l'article
00H41 - Internet rétabli - Des habitants de plusieurs quartiers de Tripoli assurent que les connexions sont à nouveau disponibles, pour la première fois depuis le début de l'insurrection. Des scènes de liesse se poursuivent dans la capitale. 00H32 - "Revenez d'où vous êtes venus" - Alors que des scènes de liesse se multiplient dans la ville et que les rebelles se sont rapprochés du centre-ville de Tripoli, Kadhafi ordonne à ces derniers, dans son message sonore: "Revenez d'où vous êtes venus". 00H26 - LE REGIME DE KADHAFI "S'EFFONDRE, CLAIREMENT", INDIQUE L'OTAN - Le secrétaire général de l'Otan Anders Fogh Rasmussen reprend ...
Lire l'article
Libye: Les rebelles ont pris le contrôle de Zaouiah
GUERRE - Il s'agit de l'avancée la plus significative des insurgés libyens depuis le début du conflit contre les forces de Kadhafi. La capitale, Tripoli, est désormais en ligne de mire... Les rebelles libyens ont pris le contrôle du centre de la ville de Zaouïah située à une cinquantaine de kilomètres à l'ouest de Tripoli, rapporte un journaliste de Reuters se trouvant dans la localité. Le journaliste a pu voir environ 50 insurgés près du principal marché de Zaouïah chantant «Dieu est grand» tandis qu'un drapeau rouge, noir et vert de l'insurrection flottait devant un magasin. Les insurgés ont précisé que des soldats ...
Lire l'article
Libye: les rebelles percent à Zawiyah, au sud-ouest de Tripoli
Après de violents combats contre les forces fidèles au colonel Mouammar Kadhafi, les rebelles libyens ont pris le contrôle d'une partie de la ville de Zawiyah, en périphérie sud-ouest de Tripoli. Les rebelles ont pénétré en grand nombre samedi en fin d'après-midi jusqu'au centre-ville de Zawiyah, à une quarantaine de kilomètres de la capitale libyenne, a constaté un photographe de l'AFP. Ils ont été attaqués peu après par des pro-Kadhafi armés de chars, de mortiers et de mitrailleuses lourdes. Les combats ont été intenses. "Nos forces contrôlent les entrées ouest et sud de Zawiyah et nous avons pénétré sur trois kilomètres dans la ...
Lire l'article
Les Etats-Unis ont salué hier l'ouverture d'une enquête sur le meurtre du général libyen Abdel Fatah Younès, un pilier du régime du colonel Mouammar Kadhafi devenu chef d'état-major des rebelles. Vendredi, à Benghazi, fief des rebelles, le Conseil national de transition (CNT), organe politique de la rébellion, avait "nommé une commission d'enquête" pour tenter d'éclaircir les circonstances de la mort d'Abdel Fatah Younès. Le corps criblé de balles et partiellement calciné du général Younès avait été retrouvé vendredi matin dans les faubourgs de Benghazi. "Nous saluons la geste du CNT consistant à mettre en place une commission impartiale qui enquêtera sur ...
Lire l'article
Libye: les rebelles avancent vers Tripoli, l’Otan maintient la pression
Les rebelles, soutenus par des frappes de l'Otan, progressaient jeudi vers Tripoli à partir des montagnes du sud et de l'enclave côtière de Misrata, au deuxième jour de leur offensive contre les forces du régime de Mouammar Kadhafi dans l'ouest de la Libye. Alors que le conflit s'enlisait, les insurgés ont déclenché mercredi leur attaque après avoir reçu selon eux "le feu vert" de l'Otan. Ils ont réussi à repousser les pro-Kadhafi de plusieurs kilomètres et à s'emparer du hameau de Goualich, dans les montagnes berbères au sud de Tripoli, bastion du régime. Néanmoins, tout en confirmant que les rebelles avaient pris ...
Lire l'article
Par Georges Malbrunot Le responsable des médias au sein de la branche maghrébine d’al-Qaida a accordé une intéressante interview au journal saoudien Al-Hayyat publié à Londres. Saleh Abi Mohammad y affirme que l’organisation terroriste a des implantations (des émirats dans le langage d’al-Qaida) à Benghazi, Al-Bayda, Al-Marj, Shihat et surtout à Dernah. «Nous sommes spécialement présents à Dernah, où sheikh Abdul Hakim est notre émir et où il a formé - aux côtés d’autres frères - un conseil islamique pour gouverner la ville en vertu de la sharia», la loi islamique, déclare Saleh Abi Mohammad. À l’est de la Libye, les ...
Lire l'article
L'Union africaine a exhorté mardi à Addis Abeba les rebelles libyens à "pleinement coopérer" après leur rejet du cessez-le-feu proposé par l'organisation. Le chef de la diplomatie française, Alain Juppé, a pour sa part affirmé mardi à Paris que l'Otan ne jouait "pas suffisamment" son rôle en Libye pour neutraliser les armes lourdes des forces de Mouammar Kadhafi et protéger les populations civiles, en particulier à Misrata. La rébellion libyenne a rejeté lundi à Benghazi le cessez-le-feu proposé par l'Union africaine (UA), pourtant accepté la veille par Mouammar Kadhafi, expliquant qu'elle refuserait toute médiation ne prévoyant pas un départ immédiat du dirigeant. "L'initiative ...
Lire l'article
Libye : les rebelles reculent, les diplomates se mobilisent
Les insurgés ont été repoussés vers l'est par les forces de Kadhafi. Alors que plusieurs initiatives diplomatiques sont en cours pour tenter d'obtenir un cessez-le feu, le chef de l'Otan a estimé qu'il n'y avait pas de solultion militaire à la crise. Malgré l'appui de l'aviation occidentiale, les insurgés libyens ont subi un nouveau revers samedi. Alors qu'ils s'étaient rapprochés dans la matinée à quelques dizaines de kilomètres de Brega, ils ont essuyé des tirs d'obus et de roquettes qui les ont obligés à battre en retraite vers l'est et Ajdabiya, à 80 km. Au moins dix fortes explosions ont été ...
Lire l'article
Libye: les rebelles reculent à Ajdabiya
Alors que les insurgés s'étaient rapprochés dans la matinée à quelques dizaines de kilomètres de Brega, les forces fidèles à Mouammar Kadhafi les ont repoussés samedi à coups de tirs d'artillerie vers Ajdabiya, dans l'est de la Libye, à la veille d'une nouvelle mobilisation diplomatique pour tenter d'obtenir un cessez-le-feu. Dans le même temps, la télévision d'Etat diffusait des images d'une visite de Kadhafi dans une école, affirmant qu'elle avait eu lieu ce samedi. Au moins dix fortes explosions ont été entendues dans les environs d'Ajdabiya, alors que les forces loyalistes bombardaient les insurgés dans leur retraite, selon un journaliste de ...
Lire l'article
Libye, le surplace des ex-rebelles
Libye: scènes de liesse, les rebelles dans Tripoli
Libye: Les rebelles ont pris le contrôle de Zaouiah
Libye: les rebelles percent à Zawiyah, au sud-ouest de Tripoli
Libye: enquête sur le meurtre de Younès
Libye: les rebelles avancent vers Tripoli, l’Otan maintient la pression
Al-Qaida confirme sa présence aux côtés des rebelles en Libye
Libye: l’Union africaine demande aux rebelles de coopérer “pleinement”
Libye : les rebelles reculent, les diplomates se mobilisent
Libye: les rebelles reculent à Ajdabiya


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 30 Juil 2011
Catégorie(s): Afrique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

2 Réponses à Libye: Les rebelles ordonnent la dissolution des milices

  1. gérard

    31 Juil 2011 a 03:54

    Le nouveau nazisme version Otan.
    L’Otan en Libye c’est incontestablement un nouveau nazisme qui réapparaît sous une forme différente. Il n’est plus question d’intervention d’exclusion aérienne depuis longtemps. Accords de l’ONU méprisés de A à Z, avec le gouvernement Français en tête qui ne cesse de pousser à l’escalade militaire et au massacre de crainte de revenir bredouille de son impitoyable croisade barbare. En ayant bien pris soins avant les assauts, de se déguiser sous le masque des droits de l’homme alors que Kadhafi n’a jamais donné ordre de bombarder les civils. C’est L’Otan qui massacre impitoyablement des civils. De surcroît l’Otan a déclaré : ” Nous bombarderons toutes constructions civiles où Kadhafi ira se réfugier “, au risque évident de faire des centaines de victimes civiles.
    Jusqu’à bombarder de nombreuses villes en paix comme Tripoli, où les civils n’étaient pas du tout en danger. Villes qui se retrouvent terroriser sous un déluge de bombes, parfois incendiaires, dont ces dernières sont interdites d’usage même sur des militaires ; Civils et militaires qui n’ont plus que des mitraillettes et que l’OTAN, contaminé par la fureur de Nicolas Sarkosy et du repris de justice Alain Jupé, extermine jours et nuits jusque dans les villes où règne la paix et le calme.
    Pauvre France, enlisé dans le laxisme, qui ne supporte pas les régimes disciplinaires bien plus capables de mettre de l’ordre que dans la république française DE TOUTES LES CHARIAS des désordres publics, de toutes les délinquances, rapines et trafics en tous genres, en nombre phénoménal ; De toutes les corruptions, saccages, braquages, violences, 450.000 cambriolages annuels avec effractions, musiques dépravées, débauches, dévergondages, films d’horreur, de violence et d’obscénité, danses macabres des rêves-parties mêmes interdites et accompagnées de drogue, ivresses collectives, défilés homosexuels et exhibitions de bas âge, courses sauvages de véhicules sur routes et parkings, multitudes de festivités destructrices de la planète, dépravations en tous genres, gaspillage des énergies, myriades d’incivilités journalières, 75.000 femmes violés, Guet-apens, crimes et caillassages continuels envers la police, les pompiers, les médecins, etc. etc., favorisés par l’incroyable incurie d’une démente démocratie Française qui se permet de vouloir faire la police dans le monde entier y-compris avec des bombes exterminatrices ; Qui se permet de donner des leçons de comportement aux gouvernements étrangers par la puissance des bombes et de vouloir s’emparer des richesse pétrolières pour les gaspiller aux travers d’innombrables dépravations et des folles courses de véhicules dont notre premier Ministre et un Fan, alors que Kadhafi ne demande qu’à discuter en réclamant des cessez-le-feu refusés en bloc par l’Otan et que son pays ne connait pas la multitude des horreurs du laxisme citées plus haut.
    Toutes les personnes sensées de la planète pourront affirmer à Sarkosy, Jupé et la bande d’envahisseurs, que non content d’avoir créé le chaos dans toute la Libye, ils réinventent le cauchemar nazi exterminateur d’Auschwitz à leurs façons en bombardant des milliers de civils et de surcroît au dessus des villes en paix, des cris de détresse des enfants et vieillards et de la population libyenne en pleurs, qu’ils terrorisent jours et nuits pour satisfaire leur VANITÉ, LEUR ÉGO ET LEUR AMERTUME.
    Hitler avait exterminé par la folie, après avoir perdue la raison ; La bande Sarkosyenne le fait par vanité, avidité et parce que la cruauté circule dans leurs veines ; Ce qui est beaucoup plus grave. Aurait-ont pu imaginer voici plus d’un demi siècle que Hitler n’était pas le pire des exterminateurs qui restaient à venir ! Car suite à toutes les enquêtes qui s’en suivront en Libye pour crimes contre l’humanité terrorisme et barbaries de la part de l’Otan, L’histoire n’oubliera pas l’image qu’aura laissé Sarkosy, suivit de sa horde d’envahisseurs, pour le caser au rang des plus grands criminels de guerre.
    En tous les cas, le Président Sarkosy, par son acharnement sanguinaire très manifeste, et aussi pour vouloir assassiner toute la famille Kadhafi, y-compris ces 3 petits enfants de 2 ans, 1 an, et 4 mois, qu’il a fait massacrer associé à l’Otan, en scandant grossièrement qu’il ne vise pas Kadhafi tout en réduisant en ruines toutes ses demeures sous les bombardements sauvages, il fait honte pas seulement à la France mais à TOUTE L’HUMANITÉ.
    Le masque diabolique mensonger qui cachait le véritable regard de Sarkozy sur les autres peuples et sur lequel est inscrit “sauvons les civils” est bel et bien tombé pour laisser apparaître la réalité au travers des innombrables preuves photographiques de constructions civiles Libyennes détruites.
    Pour l’instant, Monsieur Sarkosy, quoi qu’il arrive, il a déjà perdu sur tous les tableaux du seul fait que désormais trois gouvernements sont en formation en Libye : Celui du C.N.T., des islamistes radicaux et d’Al-qaïda. La folie meurtrière de sarkosy nous attirera de sévères retours de bâton pour l’avenir.

  2. gérard

    31 Juil 2011 a 03:52

    Statut de Rome. Guerre mondiale à nos portes.
    Bombarder des villes en paix comme tripoli relève obligatoirement de crime contre l’humanité, de terrorisme, de barbarie. Les preuves photographiques circulent par centaines sur internet prouvant au monde entier et à la C.P.I. que la résolution de 1973 est largement détournée de son objectif pour mener une véritable guerre barbare contre la Libye afin de tirer profit de ses richesses et renflouer les déficits colossaux des pays de l’Otan. Jusqu’à parachuter des armes françaises aux rebelles, interdit par la résolution ; Armes que les rebelles disent ne jamais avoir reçu parce que l’un de ces groupes les a revendus à des mouvements islamistes. Et tenter de faire accoster un bateau du Katar au pavillon Tunisien, bourré d’armes Françaises destinées aux rebelles, mais intercepté par l’armée Libyenne qui a récupérer tout le chargement…
    Ce sont trois chefs d’accusation : CRIME CONTRE L’HUMANITÉ, TERRORISME ET BARBARIE, que la majeure partie du monde lance contre Nicolas Sarkosy en tête suivis des principaux acteurs de l’Otan.
    La C.P.I. n’a plus aucune légitimité dans de telles conditions, pour agir en soutient aux massacres de l’Otan, les nations ne peuvent plus faire confiance à cette soi-disant cour de justice qui écarte les condamnations envers les plus grands voyous sanguinaires de la planète pour de surcroît, les soutenir dans une vraie guerre de croisade contre le peuple Libyen, au mépris de toutes conventions de l’ONU et des résolutions de 1970 et 1973 méprisées à volonté. La C.P.I. a très bien compris dès le début de l’action militaire qu’il s’agissait d’une croisade terroriste et barbare, mais a laissé faire. ET C’EST POUR TENTER DE CACHER SA COMPLICITE ENVERS LA BARBARIE DE L’OTAN que cette CPI diabolique a lancée un mandat d’arrêt contre le clan Kadhafi qui n’a jamais ordonné de massacrer des civils. Civils que la coalition de l’Otan décime par centaines SOUS LE REGARD INDIFFÉRENT DE LA C.P.I.
    Cependant la C.P.I. a reconnu que Sarkosy avait menti en annonçant 6000 civils tués par Kadhafi alors que l’enquête en a relevé 200 dont la plupart ont été tués par des insurgés armés, les autres par des dommages collatéraux de l’armée. Sarkosy en mettant toutes ces victimes sur le compte de Kadhafi et en ayant prit soins de les multiplier par 30 croit pouvoir tout se permettre jusqu’à terroriser sous des pluies de bombes des villes en paix comme Tripoli. Sarkosy devrait savoir que c’est déjà UN CRIME DE SA PART de faire peser sur quelqu’un autant d’assassinats qu’il n’a pas commis. Le monde devrait se révolter contre l’Otan, ou le monde entier en subira les conséquences.
    Ces faits-là sont définis par le statut de Rome [traité fondateur de la C.P.I. : Déclarant que ce sont des crimes de guerre dès lors que des bombardements sont effectués sur des objectifs situés à proximité des populations civiles, mettant celles-ci en danger ; Et particulièrement sur des villes en paix comme Tripoli, où les civils qui étaient en paix avant l’intervention du 19 mars se retrouvent terroriser et massacrer sous une pluie de bombes larguées par l’Otan. L’exclusion aérienne était terminée le 24 mars. Alors que Sarkosy et jupé ne cesse de prendre le monde pour des imbéciles en vociférant toujours le même mensonge qui consiste à essayer de faire croire qu’ils protègent les civils, qu’ils livrent des armes aux rebelles pour protéger les civils. Livraisons d’armes de gros calibres avec canons, commencées début mars par la France à Benghazi, cachées dans un bateau de ravitaillement, avant même l’assaut de l’Otan. Livraisons poursuivies par la mer au centre de la Libye, par la frontière du Niger dans des camions, ensuite parachutés par hélicoptère, puis dans un bateau du Katar, toujours pour venir soi-disant au secours des civils DONT LE RÉGIME LIBYEN ASSURE LA PROTECTION DANS LES VILLES EN PAIX COMME TRIPOLI.
    Lorsque François Fillon déclare : « Nous ne voulons pas que Benghazi devienne Sébrénica », IL MENT AUSSI tout en omettant de dire que l’intervention de l’Otan a permit à Benghazi de devenir le même enfer que Sébrénica avec des épurations ethniques, lynchages, tortures et massacres commis par des insurgés, où affluent désormais de nombreux terroristes et où le CNT et les Islamistes radicaux et autres organisations islamiques se disputent âprement le pouvoir…
    Mais la Libye est un Gâteau financier dont l’Otan veut profiter sous le couvert d’innombrables mensonges. Pour preuves supplémentaires Kadhafi a proposé de nombreux cessez-le-feu et des élections transparentes refusées par l’Otan et les rebelles, il n’a jamais ordonné de massacrer son peuple ou de mitrailler des civils. Mais l’Otan a peur que Kadhafi reste le maître du pétrole Libyen en gagnant les élections.
    La réalité est désormais évidente ! C’est que L’OTAN A CRÉE LE CHAOS DANS TOUTE LA Libye, avec le même déchainement furieux et sauvage que le fureur Hitler l’avait fait pour tenter de conquérir l’Europe ; Menaçant de conduire à une guerre mondiale pouvant être nucléaire. Depuis le 19 Mars nous entendons sans cesse que kadhafi massacre son peuple, cette grossièreté guerrière n’est qu’un mensonge de Sarkosy, Jupé, reprise en cœur par les leaders de l’Otan, pendant que les insurgés préparent de frauduleux montages filmés en toutes occasions pour soutenir leurs mensonges. Ils ya eu bien moins de dommages collatéraux découlant de l’armée libyenne que les bombardements de l’Otan qui ont fait des villes libyennes en paix un champ de ruine, un tas de gravât de nombreux bâtiments publics, écoles, magasins, usines de fabrique non militaire, administrations, émetteurs de télévision, musés etc. avec des centaines de civils tués et blessés et les casernes dans lesquelles Sarkosy demandaient aux soldats Libyens de rentrer pendant qu’elles étaient toutes bombardées. PREUVE SUPPLÉMENTAIRE D’UNE FOLIE MEURTRIÈRE.
    Chaque bombardement de l’Otan sur la Libye ne manquera pas de se traduire contre les pays de cette alliance par d’innombrables calamités conséquentes au fur et à mesure que le grand ordinateur cosmique fera le « scan » de la planète. Qui prend les armes pour une croisade périra par les armes ou les foudres du ciel tôt ou tard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*