Socialisez

FacebookTwitterRSS

Un dissident de l’UPG créé son parti

Auteur/Source: · Date: 1 Août 2011
Catégorie(s): Politique

L’ancien numéro deux de l’Union du peuple Gabonais (UPG-opposition), Richard Moulomba Mombo, a crée samedi dernier à Libreville, un parti politique dénommé l’Alliance pour la renaissance nationale (ARENA).

“En mesurant la responsabilité qui est la mienne aujourd’hui, j’ai l’honneur de vous annoncer que j’ai décidé, oui décidé de poursuivre le combat politique à travers la création d’un mouvement dénommé Alliance pour la renaissance nationale (ARENA)”, a déclaré M. Moulomba Mombo devant des sympathisants venus assister à la naissance du nouveau parti politique.

M. Moulomba Mombo, 43 ans, a débuté le combat politique en 1990 alors qu’il était encore étudiant à l’Université Cheick Anta Diop de Dakar (Sénégal) aux côtés de son ancien mentor, Pierre Mamboundou, exilé dans ce pays après son expulsion de France.

Rentré au Gabon à la fin de son cycle universitaire, Moulomba Mombo, a continué à militer au sein de l’UPG, en devenant même la deuxième personnalité, avant de claquer la porte il y a deux mois, pour de profondes divergences avec le leader du parti, Pierre Mamboundou.

En 2006, lors des élections législatives, l’actuel leader de l’ARENA avait été élu député de Mabanda, sa ville d’origine, dans le sud du Gabon.

A la suite de l’annulation du scrutin, Richard Moulomba Mombo avait finalement été battu lors de la reprise du vote par son adversaire du Rassemblement national des bûcherons (RNB) du professeur Pierre André Kombila.

Pour certains militants de l’UPG, M. Moulomba Mombo a été “sacrifié” sur l’autel d’une alliane au sommet entre Pierre Mamboundou et Pierre André Kombila. 


SUR LE MÊME SUJET
Au cours d’une conférence de presse jeudi à Libreville, le Secrétaire général du Parti Démocratique Gabonais, Faustin Boukoubi, a expliqué aux journalistes les raisons de victoire écrasante de son parti lors des législatives du 17 décembre. Ce succès politique est "la reconnaissance de tout le travail accompli depuis 2009 et le renouvellement d’un mandat clair et sans ambigüité au chef de l’Etat’’, a-t-il soutenu. Le 22 décembre dernier, le secrétaire général du Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir), Faustin Boukoubi est revenu largement sur les raisons et les arguments qui expliquent le succès de son parti aux élections législatives du 17 ...
Lire l'article
L’ancien secrétaire général de l’U.P.G (parti de l’opposition) animera un point de presse le samedi 30 juillet 2011 à 10 heures à l’amphithéâtre de l’immeuble Arambo. Richard Moulomba Mombo fera une déclaration afin de situer l’opinion nationale et internationale sur son avenir politique. Une déclaration tant attendue dans la mesure ou le pays va vibrer au rythme des élections législatives au mois de novembre prochain. Et l’éphémère député de la Doutsila voudrait à cette occasion se présenter pour barrer la route au Parti de Pierre Mamboundou dans cette localité de la province de la Nyanga. D’aucun ont ...
Lire l'article
Démission d’un responsable du parti de Pierre Mamboundou dans le nord-est du Gabon
M. Constant Mégna, coordonnateur fédéral pour la province de l’Ogooué-Ivindo (nord-est) de l’Union du peuple gabonais (UPG-opposition) a démissionné de cette formation politique, a appris l'AGP. Dans une déclaration écrite remise jeudi à la presse locale, M. Mégna dénonce les négociations engagées par le leader de l’UPG, Pierre Mamboundou, avec le Parti démocratique gabonais (PDG au pouvoir). ‘’Le président du parti se trouve en négociation avec le pouvoir, en adoptant cette démarche, a-t-il eu l’aval de l’ensemble des militants’’, s’interroge M. Mégna, un officier retraité de la gendarmerie. ’’Une telle initiative doit être examinée au cours d’un congrès du ...
Lire l'article
Fidèle Waura a été promu par le président de l’Union du Peuple Gabonais (UPG) au poste de Secrétaire général de cette formation politique de l’opposition en remplacement de Richard Moulomba Mombo, démissionnaire. L’annonce de cette nommination a été faite par le président de l’UPG, Pierre Mamboundou, au cours d’une conférence de presse de l’Alliance pour Changement et la Restauration (ACR), une coalition politique regroupant sept partis de l’opposition. Le promu qui s’est dit très honoré pour cette marque de confiance placée en sa personne a dit accomplir sa tâche avec fidélité abnégation. Après 21ans de militantisme, Richard Moulomba Mombo, Secrétaire général démissionnaire ...
Lire l'article
Le secrétaire général de l’Union du peuple gabonais (UPG-opposition), Richard Moulomba, a démissionné du parti, dénonçcant ‘’la fourberie, la suspicion, le mensonge et la tromperie'' de son leader Pierre Mamboundou. Dans une lettre de démission au vitriol, adressée à son ancien mentor, le 11 mars et déposé par un huissier de justice, Moulomba accuse le leader de l’UPG d’avoir ’’érigé la suspicion, le mensonge, la fourberie et la tromperie en mode de gestion politique’’. ’’Vous avez, non seulement érigé la suspicion, le mensonge, la fourberie et la tromperie comme mode de gestion politique (ce qui est déjà difficile ...
Lire l'article
L’opposant gabonais, Pierre Mamboundou, par ailleurs président de l’Union du peuple gabonais (UPG) a déclaré jeudi à Libreville, que son parti ne pouvait pas entrer au gouvernement sans la réalisation d’un certain nombre des préalables. ‘’Nous ne pouvons pas entrer au gouvernement si nous ne sommes pas tombés d’accord sur un certain nombre des préalables’’, a lancé le leader de l’UPG, au cours d’un meeting au quartier Kinguélé dans le 3ème arrondissement de Libreville, réputée acquis à cause. M. Mamboundou qui n’a précisé la nature des préalables a toutefois affirmé que son parti est prêt à la participer à la ...
Lire l'article
L'Union Nationale a organisé dimanche 14 février son premier meeting à Libreville. Le nouveau parti gabonais d'opposition s'est constituté, notamment, autour du leader de l'UGDD, Zacharie Myboto, et de André Mba Obame, ex-pilier du PDG (le parti au pouvoir), arrivé troisième à la dernière élection présidentielle. Fondé le 10 février, l'Union nationale (UN) rassemble plusieurs figures de la vie politique gabonaise, qui ont longtemps été des adversaires... et qui, potentiellement, le restent encore. Zacharie Myboto, ancien Premier ministre et leader du parti d'opposition Union gabonaise pour la démocratie et le développement (UGDD) préside le nouveau parti, tandis que André Mba Obame, ...
Lire l'article
Face au tout-puissant PDG au pouvoir, des caciques serrent les rangs au sein d’une nouvelle coalition. Ils ont fait mentir les sceptiques qui les disaient incapables de s’entendre. Les principaux candidats malheureux à la présidentielle du 30 août dernier ont constitué leur grand parti : l’Union nationale. Le 10 février, « à la mi-journée, nous avons déposé le dossier de légalisation sur la table du ministre de l’Intérieur », se félicite Casimir Oyé Mba, l’ancien ministre des Mines. Il partage désormais le titre de vice-président de l’Union nationale avec Jean Eyeghé Ndong, Pierre Claver Zeng Ebome, Jean Ntoutoume Ngouah et Bruno Ben ...
Lire l'article
Le parti regroupant les candidats déchus de la précédente élection présidentielle vient d’être porté sur les fonts baptismaux au Quartier Général de l’Union Gabonaise pour la Démocratie et le Développement (UGDD), avec la dénomination « Union Nationale (UN) », et ayant pour président l’ancien leader de l’UGDD, Zacharie Myboto en l’occurrence, a constaté GABONEWS. Le président de « Union Nationale » est assisté de cinq Vice-présidents qui ont pour noms : Casimir Oyé Mba, Jean Eyeghé Ndong, Pierre Claver Nzeng Ebome, Jean Ntoutoume Ngouah et Bruno Ben Moubamba. L’ancien ministre de l’Intérieur et deuxième dauphin du porte-étendard du Parti Démocratique ...
Lire l'article
Succinctement présenté, le mouvement "Bongo Doit Partir, pour la Construction d'un Gabon Nouveau" (en abrégé : BDP-Gabon Nouveau) est un mouvement politique gabonais de libération nationale créé en exil dans le New Jersey aux Etats-Unis le 9 décembre 1998 par le Dr. Daniel Mengara, Professeur d'études francophones aux USA. Le BDP-Gabon Nouveau fonde son idéologie sur le constat suivant : En 40 ans de pouvoir sans partage, Omar Bongo a conduit le Gabon à la faillite la plus totale et à un état de dictature et de misère qui constituent un véritable génocide silencieux du peuple gabonais plus que jamais privé de ses libertés ...
Lire l'article
Gabon : Pourquoi la victoire du Parti Démocratique Gabonais ?
Gabon/Politique : Quel avenir politique pour Richard Moulomba Mombo ?
Démission d’un responsable du parti de Pierre Mamboundou dans le nord-est du Gabon
Politique / Fidèle Waura, nouveau Secrétaire général de l’UPG après la démission de Richard Moulomba Mombo
Le secrétaire général de l’UPG claque la porte du parti
Pierre Mamboundou conditionne l’entrée de son parti au gouvernement à la réalisation de certains préalables
Gabon: Le nouveau parti d’opposition fait ses premiers pas
Gabon: L’opposition crée l’Union nationale
« Union Nationale (UN) »est la dénomination du « Grand parti », créé ce mercredi, par la coalition des candidats perdants de la présidentielle
Présentation


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 1 Août 2011
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*