Socialisez

FacebookTwitterRSS

Le Gabon participera au sommet de l’UA sur la crise alimentaire dans la corne de l’Afrique

Auteur/Source: · Date: 6 Août 2011
Catégorie(s): Afrique,Coopération

Selon un communiqué de la Présidence de la République gabonaise parvenu ce samedi à la rédaction de GABONEWS, le Gabon qui loue l’heureuse initiative de la Commission de l’Union Africaine d’organiser un sommet sur la crise alimentaire qui frappe des pays de la corne de l’Afrique, sera représenté à cette importante assise.
Ce communiqué arrive après celui du 26 juillet dernier dans lequel le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba avait engagé le gouvernement gabonais à octroyer deux millions cinq cent mille (2.500.000) dollars US à ces populations affectées par cette crise alimentaire.

GABONEWS livre ci-dessous le texte intégral du communiqué de la Présidence de la République.

« L’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) a organisé le 25 juillet à Rome (Italie), une réunion à laquelle la communauté internationale avait répondu favorablement à l’appel des six pays de la corne de l’Afrique sollicitant une assistance alimentaire à près de 12 millions de personnes gravement affectées par la crise alimentaire qui sévit sévèrement dans cette région.

Saisissant l’occasion donnée par la commission l’Union Africaine de tenir un sommet sur cette question cruciale le 25 août 2011, le Président de la République gabonaise réaffirme la profonde sympathie du peuple gabonais à l’endroit des populations des pays touchés par la famine.

Le Gabon, qui loue cette heureuse initiative, sera représenté à cette importante assise.

Pour mémoire, sensible à cette situation tragique, susceptible à terme de déstabiliser davantage la sous région, déjà profondément sinistrée par des conflits récurrents, le chef de l’Etat gabonais, Son Excellence Monsieur Ali Bongo Ondimba, et avec lui l’ensemble du peuple gabonais, solidaire, avait promptement répondu à cette requête en instruisant le gouvernement gabonais de faire un don de deux millions cinq cent mille dollars US afin de prendre part à l’effort international mis en œuvre.

Son excellence Monsieur Ali Bongo Ondimba réitère enfin son attachement à un système Ali Bongo Ondimba réitère son attachement à un système alimentaire mondial plus juste, Fondé sur une gestion durable des ressources ». 


SUR LE MÊME SUJET
Le chef de l’Etat gabonais Ali Bongo Ondimba est attendu samedi prochain à N’Djamena au Tchad, où il prendra part à la XVème session ordinaire de la Conférence des chefs d’Etats et du gouvernement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC), a rapporté mercredi le protocole d’Etat. Cette rencontre s’inscrit dans le cadre du programme d’ activités de cette organisation sera marquée par trois grades réunions, à savoir, celle de la Commission consultative, celle du conseil des ministres et le sommet des chefs d’Etats. Au cour de la Commission consultative, de nombreux dossiers seront examinés, entre autres, les rapports ...
Lire l'article
Une trentaine de producteurs de Produits forestiers non ligneux (PFNL) du Woleu-Ntem (nord du Gabon) et de Douala, la capitale économique camerounaise, ont pris part, du 19 au 21 septembre, à Oyem, chef-lieu de la province septetrionale du Gabon, à un atelier de formation organisé dans le cadre du renforcement de la sécurité alimentaire en Afrique centrale à travers la gestion durable des PFNL. L’atelier portait sur les grandes lignes de l’approche, analyse et développement des marchés (ADM) des produits forestiers non ligneux (PFNL). ‘’Les produits forestiers non ligneux, qui sont des produits d’origine biologique autres que le bois, peuvent être ...
Lire l'article
Dans un communiqué de la présidence de la République parvenu lundi en soirée à la Rédaction de GABONEWS, le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, a instruit le gouvernement gabonais à répondre favorablement à l’appel lancé le 25 juillet à Rome (Italie) par l'Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et I'Agriculture (FAO), en octroyant deux millions cinq cent mille (2.500.000) dollars US aux populations de la corne de l’Afrique confrontées à de graves crises alimentaires. Voici en intégralité le texte parvenu à la Rédaction de GABONEWS. « Une grave sécheresse sévit depuis plusieurs mois six pays de la Corne de ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a décidé de créer six fermes agropastorales pour garantir la sécurité alimentaire et réduire la dépendance alimentaire du Gabon vis-à-vis de l’extérieur, a annoncé le communiqué final ayant sanctionné le 4ème conseil des ministres délocalisé tenu mercredi à Makokou, chef-lieu de la province de l’Ogooué-Ivindo (nord-est). Ce projet à caractère péri-urbain permettra une plus grande disponibilité des produits sur le marché, une baisse substantielle des prix des produits alimentaires, une vulgarisation des techniques modernes d’élevage et d’agriculture par une formation et un encadrement adapté, ainsi que la construction des villages modernes y compris des ...
Lire l'article
L’organisation des Nations unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) réunie en sommet à Rome début juin 2008, vient de lancer une « initiative d’urgence » de 17 millions de dollars pour lutter contre la flambée des prix des denrées de base. « La flambée des prix des denrées alimentaires risque non seulement d’aggraver la situation de 862 millions d’affamés dans le monde, mais aussi de plonger dans la pauvreté extrême et la faim des millions d’autres personnes », indique la FAO. « Ces fonds serviront à couvrir les besoins immédiats des petits agriculteurs dans certains pays parmi les plus pauvres : il ...
Lire l'article
Un rapport préparatoire de la prochaine réunion du G8 sur l’agriculture paru le 7 avril dernier appelle à des mesures immédiates pour renforcer la sécurité alimentaire qui pourrait rapidement menacer la stabilité sociale et politique de certains pays. Alors que les émeutes contre la faim d’il y a tout juste un avaient déjà mis en lumière l’imbrication inéluctable de la sécurité alimentaire et de la paix sociale, les grandes réformes agricoles tardent encore à être mises en œuvre, étouffées par la crise économique qui semble faire occulter aux dirigeants le lien étroit entre ces crises et leurs portées. Il y ...
Lire l'article
Les « émeutes de la faim » toucheraient aujourd’hui une quarantaine de pays dans le monde. Et le problème semble profond et durable. Il faut reconnaître que le « problème de la faim » et de la pénurie alimentaire est un problème vieux comme le monde, et qui sévit encore de nos jours sur une grande partie de notre planète. Mais, l’histoire ancienne ou contemporaine renseigne que, comme tout phénomène naturel, ce problème revêt des causes différentes, et présente des formes diverses selon les pays. C’est ainsi que, dans la situation actuelle de «Vie chère et pauvreté au Gabon », ...
Lire l'article
Le président du Groupe de la Banque africaine de développement (Bad), Donald Kaberuka, a annoncé, vendredi 2 mai 2008 à Tunis, que le Groupe de la Bad mobilisera un milliard de dollars supplémentaire qui portera à 4,8 milliards de $ son portefeuille agricole actuel pour faire face à la crise alimentaire qui sévit dans plusieurs pays africains, a appris GABONEWS de sources officielles de la BAD. Dans une déclaration aux médias, M. Kaberuka a également indiqué que, dans le cadre de son plan d’action à court terme, que la Bad restructurerait son portefeuille en vue de dégager environ ...
Lire l'article
Le Gabon a décidé de suspendre pour six mois les taxes sur des denrées alimentaires de base comme le lait, la farine et le riz pour lutter contre "l'envolée de leur prix", a annoncé vendredi le gouvernement dans un communiqué. Avec "effet immédiat", le gouvernement a supprimé tous les droits et taxes à l'importation de la farine de blé, du riz, du lait, de l'huile et du poisson, ainsi que la TVA sur l'huile, le poisson importé, le lait et la farine, selon le communiqué du conseil des ministres. Certaines taxes, relevant de la parafiscalité et prélevées par des organismes de l'Etat, ...
Lire l'article
D'après un communiqué parvenu, mardi à la rédaction de GABONEWS, le Programme alimentaire mondial, (PAM) institution des Nations Unies, considère la hausse des prix dans le continent africain comme un « Tsunamie silencieux », une réaction que les Associations gabonaises qui luttent contre la Vie chère, trouvent salutaire, à l'exemple de l'Association « Cri des Femmes » qui attend pour la cause organiser une marche de protestation dans la capitale gabonaise. e PAM estime que « c'est un nouveau visage de la faim en Afrique » car, « les millions de personnes qui n'étaient pas dans une catégorie urgente, ...
Lire l'article
Ali Bongo participera au sommet de la CEEAC à N’Djamena
Renforcer la sécurité alimentaire en Afrique centrale à travers la gestion durable des produits forestiers non ligneux
Coopération / Le Gabon octroie 2.500.000 dollars US aux populations affectées par la famine dans la Corne de l’Afrique
Six fermes agropastorales pour garantir la sécurité alimentaire au Gabon
La FAO recherche une solution pour augmenter l’aide alimentaire
Agriculture : Quand la crise alimentaire menace la paix
Les vrais raisons de la crise alimentaire au Gabon !
Gabon: Crise alimentaire / La Bad mobilise un milliard de dollars supplémentaire pour répondre à la crise alimentaire en Afrique
Crise alimentaire: le Gabon suspend les taxes sur des produits de base
Gabon: Le Programme alimentaire mondial s’insurge contre la hausse des prix en Afrique


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 6 Août 2011
Catégorie(s): Afrique,Coopération
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*