Socialisez

FacebookTwitterRSS

Consommation: le prix du paquet de sucre en morceau grimpe

Auteur/Source: · Date: 11 Août 2011
Catégorie(s): Economie,Société

Le prix du paquet de sucre en morceau a augmenté depuis quelques jours à Libreville, aux grands dam des populations qui voient en cette augmentation de plus, une sérieuse atteinte au panier de la ménagère.
Commercialisé au prix homologué de 780 francs CFA / le kilo dans tous les commerces du pays depuis plusieurs années déjà, le prix du paquet de sucre en morceaux vient de grimper brusquement et se situe entre 800 et 1000 francs CFA.

Cette augmentation de plus vient alourdir le pouvoir d’achat des populations moins nanties qui paient le lourd tribut de cette montée vertigineuse des prix des denrées de première nécessité ces derniers temps sur le marché gabonais.

Selon certains épiciers, cette augmentation est consécutive au prix d’achat de gros qui a brusquement grimpé sans que cela ne fasse l’objet d’une préparation quelconque, obligeant du coup les détaillants à en faire autant pour rentabiliser leur affaire.

« Ce n’est pas nous qui décidons d’augmenter les prix. Nous achetions le paquet de sucre à 750 francs CFA au prix de gros. Or, depuis la semaine dernière, nous avons été surpris de constater que ce même produit nous a été vendu à 950 francs, et pour ne pas trop pénaliser les consommateurs, nous le revendons à 1000 francs », a expliqué Dembélé, épicier.

Aussi, pour certains consommateurs avertis, cet état de fait pourrait être dû à la rareté du produit en cette période de grande campagne de récolte de la canne à sucre au sein de la Société de sucre, SUCAF.

Signalons que depuis quelques mois, la cherté de la vie qui frappe de plus en plus les consommateurs gabonais se signale avec acuité sur les denrées alimentaires dites de premières nécessités, notamment les huiles de cuisine, le lait, du riz, de la farine, du sucre, les œufs, ainsi que des fruits et légumes. 


SUR LE MÊME SUJET
L'Organisation non gouvernementale (ONG) Sos Consommateurs a dénoncé, vendredi à Libreville, la décision unilatérale prise par les boulangers d'augmenter de dix francs le prix de la baguette de pain de 200 grammes. Les boulangers ont justifié la hausse du prix de la baguette de pain, de 125 à 135 francs CFA, par celle du prix de la farine de blé, argument rejeté par le gouvernement. Le ministre gabonais de l’Economie, Magloire Ngambia, a indiqué que le prix du pain est réglementé vu que la farine de blé est subventionnée à raison de 17 milliards de FCFA par l’Etat ...
Lire l'article
La Direction générale de la concurrence et de la consommation du Gabon (DGCC) a déploré mercredi l'augmentation des prix de plusieurs produits de grande consommation sur l'ensemble du territoire national, malgré les dispositions prises par le gouvernement pour faire respecter les prix. Le directeur général-adjoint de la Consommation, Fidèle Angoué Mba, a accusé "les commerçants véreux", tout en appelant les consommateurs à la vigilance. Le carton de 10 poulets en provenance du Brésil est passé de 11.000 francs CFA à 12.000 FCFA, alors que le carton 20 kg de viande de b?uf a augmenté de plus de 30 pour cent. Selon l'Indice harmonisé ...
Lire l'article
KANGO (AGP) – La majorité des restaurants de la ville de Kango (100 km au sud de Libreville) ont augmenté les prix de manière unilatérale depuis le septembre dernier, au grand dam des consommateurs, a constaté le correspondant de l’AGP. Le paquet de machoirons, poisson très apprécié est actuellement vendu à 1500 FCFA au lieu de 1200 FCFA. Le même poisson mais cuit à l’étouffée à grimper à 2000 FCFA alors qu’il était acheté à 1500 FCFA. La viande de brousse (gibier) a également enregistré une augmentation. Le plat varie désormais entre 2500 voire 3000 FCFA. Cette hausse des prix selon les restaurateurs, ...
Lire l'article
Ibrahim Tsiendjet Mboulou, président de l’Organisation gabonaise des consommateurs est monté au créneau ce mardi, pour fustiger l’augmentation du prix du gaz domestique, annoncé il y a quelques jours à travers le quotidien national « l’Union plus ». Vendu jusqu’à dimanche soir au prix de 5 625 francs CFA à Libreville, la bouteille de gaz butane de 12,5 kg coûte désormais 6000 francs CFA, une augmentation supplémentaire de 375 francs, soit 6, 25%. Selon Ibrahim Tsiendjet Mboulou, cette mesure vient d’avantage compliquer l’équation à de nombreuses familles qui éprouvaient déjà de grosses difficultés à pouvoir se procurer ce produit de grande consommation. Il ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a procédé le 1er mars dernier à une nouvelle baisse des prix des produits pétroliers conformément au mécanisme d’indexation sur les cours mondiaux. Cette opération a notamment amené les autorités à harmoniser les prix de vente du gaz butane sur l’ensemble du territoire national en instaurant un tarif unique de 6000 francs CFA. Soit une augmentation de 375 francs CFA pour les habitants de Libreville. Conformément à la baisse des prix des produits pétroliers dans le cadre du mécanisme d’indexation des prix sur l’évolution des cours mondiaux, le gouvernement gabonais a procédé le 1er mars dernier à ...
Lire l'article
Les produits de première nécessité enregistrent une hausse des prix spectaculaires à Tchibanga (sud-ouest) au regard du prix des tas de banane qui passe du simple au double. Depuis la semaine dernière, le prix du tas de banane qui coutait habituellement 500 francs CFA est passé à 1000 Francs. Cette hausse selon les femmes commerçantes serait consécutive à la faible production de cet aliment dans les plantations des fournisseurs d’une part, et aux ravages causés par des éléphants à leur passage d’autre part. Une situation que les consommateurs vivent inconfortablement à Tchibanga.
Lire l'article
Le prix du kilogramme de la viande de bœuf connaît ces derniers temps à Libreville une augmentation, passant de 1800 francs CFA à 2000 francs CFA, remettant sur la table la grande question de la hausse des prix des produits de première nécessité. Cette augmentation de prix, selon plusieurs bouchers interrogés est due à l'augmentation des prix d’achat des bœufs qui sont passés de 600.000 francs CFA à 700.000 francs CFA voire 800.00 francs CFA selon les corpulences des animaux. Par contre certains grossistes expliquent que le transport de ce bétail est devenu en plus cher, de même que les tracasseries policières n’épargnent ...
Lire l'article
Le prix de la bouteille de gaz butane domestique de 12,5 kg, traditionnellement stable et vendu à Libreville à 5.625 francs CFA, est plus élevé dans les villes de l'intérieur du pays au grand mécontentement des ménages, a conStaté la PANA dans plusieurs points de vente. Dans la 2ème ville du pays, Port-Gentil, la bouteille de gaz coûte également 5.625 FCFA mais il n'en est pas de même à Lambaréné (7.025 FCFA), Mouila (8.025 FCFA), Tchibanga (8.500 FCFA), Makokou (8.775 FCFA), Koulamoutou (9.000 FCFA), Oyem (8.500 FCFA) et Franceville, dans le sud-est du pays, (9.500 FCFA). Les prix les plus élevés ont ...
Lire l'article
Une importante quantité de produits contrefaits, de marques Lotus, présentant par conséquent des risques énormes sur la santé, ont été déversé sur le marché local par des opérateurs économiques véreux, indique mardi les responsables de la Direction générale de la Concurrence et de la consommation (DGCC). Au cours de ses missions de contrôle et de fouille, les agents de la direction générale de la concurrence et de la consommation (DGCC) ont pu saisir d’importants stocks de marchandises qui étaient déjà mises en vente par certains opérateurs économiques illégaux et véreux. Ainsi, la DGCC recommande plus de vigilance de la part des consommateurs, ...
Lire l'article
Le prix du poisson salé connaît une hausse dans les campements des pêcheurs et au marché municipal de Cocobeach, à plus de 120 km au nord de Libreville, a constaté lundi le correspondant de l'AGP. Vendu habituellement à 1800 FCFA, le kg de Thon et du Mâchoiron est passé à 2300 FCFA, alors que celui du Bar, de la carpe noire, du Capitaine et du poisson rouge est passé de 1900 à 2500 FCFA le kg. Ces prix sont fixés unilatéralement par les commerçants, qui, non seulement ne tiennent pas compte de la mercuriale municipale mais ne donnent aucune raison justificative. Ces derniers ...
Lire l'article
Une ONG gabonaise dénonce la hausse du prix du pain
Hausse des prix des produits alimentaires au Gabon
Consommation : Augmentation des prix dans les restaurants à Kango
Gabon: L’Organisation gabonaise des consommateurs fustige l’augmentation du prix du gaz butane
Gabon : Libreville victime de l’harmonisation des prix de la bouteille de gaz
Gabon: Augmentation des prix des produits de première nécessité à Tchibanga
Gabon: Le prix du kilogramme de viande de bœuf à la hausse à Libreville
Disparités dans le prix de vente du gaz domestique au Gabon
Gabon: Consommation / Des produits contrefaits sur le marché local
Consommation : Le prix du poisson salé en hausse à Cocobeach


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 11 Août 2011
Catégorie(s): Economie,Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*