Socialisez

FacebookTwitterRSS

Le parti au pouvoir conserve la mairie de Port-Gentil, la 2ème ville du Gabon

Auteur/Source: · Date: 11 Août 2011
Catégorie(s): Politique

Le Parti démocratique gabonais (PDG au pouvoir) a conservé la mairie de Port-Gentil, la capitale économique du Gabon (ouest), grâce à l’élection de son candidat Bernard Apérano par 62 voix sur 63, à l’issue d’un vote à bulletin secret qui s’est déroulé mercredi.

Unique candidat en lice pour le scutin, M. Apérano, par ailleurs, secrétaire provincial du PDG, a été élu au premier tour.

Il succède à M. André Jules Ndjambé, un autre cadre du parti au pouvoir, dont la gestion était fortement contestée par les conseillers municipaux de l’opposition, notamment ceux de l’Union du peuple gabonais (UPG) et de l’Alliance nationale des bâtisseurs (ANB) qui occupent 40 des 63 sièges du Conseil municipal.

L’élection d’un nouveau maire met fin à la crise qui secoue le conseil municipal de Port-Gentil, paralysé depuis près de deux ans par l’absence d’un budget d’investissement.

Après avoir boycotté, le 7 décembre 2010, les travaux préparatoires du conseil municipal pour contester le maire André Jules Ndjambé, les conseillers municipaux de l’opposition étaient passés à l’action le 11 décembre en boycottant le budget municipal, arrêté à plus de 9 milliards de FCFA, mettant à mal l’accord de cogestion conclu le 22 mai 2009 autour du président Omar Bongo Ondimba

Cet accord pour la gestion commune de Port-Gentil engageait notamment le PDG, l’UPG, l’ANB, l’Union gabonaise pour la démocratie et le développement (UGDD) de Zacharie Myboto, l’Alliance démocratique et républicaine (ADERE) de l’ancien vice-président Didjob Divungi Di Ndingue et l’indépendant Tchango.

Dans une brève allocution peu après son élection, le nouveau maire a invité l’ensemble des conseillers municipaux de la commune à écrire une nouvelle page de l’histoire de Port-Gentil, sans pour autant “froisser l’ancienne”.

M. Apérano a demandé aux uns et autres de l’aider à réaliser les engagements qu’il a pris et salué tous les acteurs politiques ayant fait avancer le débat politique pour sortir du blocage, notamment le président de l’UPG, Pierre Mamboundou, le président du Parti pour le développement et la solidarité sociale (PDS-opposition), Me Séraphin Ndaot Rembogo, et le président de l’Alliance nationale des bâtisseurs (ANB-opposition), Guy Roger Réteno Ndiaye.

“Je formule un maintien d’une seule vision et d’une seule pensée, celle du développement de notre chère ville, Port-Gentil, et je voudrais compter sur l’ensemble des conseillers municipaux qui m’ont accordé leur confiance, pour entretenir l’esprit de nouvelle cohésion qui intègre désormais de nouvelle composante”, a déclaré le nouveau maire.

La main sur le coeur, il s’est engagé à servir et à être à l’écoute de tous et à inscrire son action pour le futur.

“Nous ne reviendrons pas sur le passé, car il est question d’avancer et de donner à la capitale économique gabonaise, les moyens humains, matériels et financiers utiles à son effort”, a-t-il conclu.

Pour sa part, le sénateur Franck Flavien Rebella, élu de l’ANB, s’est réjoui de voir le conseil municipal repartir sur de nouvelles bases.

“Une page sombre de l’histoire de la commune de Port-Gentil vient de se tourner avec le départ du maire André jules Ndjambé”, a-t-il dit, ajoutant qu’il est inutile que l’on revienne sur les épopées qui ont conduit à son éviction.

“S’agissant du nouveau maire, nous pensons qu’il va se mettre à l’épreuve, qu’il est suffisamment intelligent pour ne pas marcher sur les pas de son prédécesseur” a poursuivi M. Rebella.

“Le vote massif de la quasi majorité des conseillers municipaux en sa faveur démontre qu’ils sont d’accord pour travailler avec le nouveau maire”, a-t-il conclu. 


SUR LE MÊME SUJET
Le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) a conservé la mairie du 2ème arrondissement de Lambaréné, chef-lieu de province du Moyen-Ogooué, dans le centre du Gabon, avec le quasi plébiscite enregistré par son candidat Isidore Makomabane, candidat unique à l’élection municipale partielle organisée vendredi dernier. A l’issue du scrutin supervisé par le gouverneur de la province du Moyen-Ogooué, M. Pascal Yama Lendoye, M. Makomabane a obtenu 15 voix sur 16 votants, soit 93,75% des suffrages exprimés. Il succède à M. Michel Akoghé, élu maire de la commune de Lambaréné, le 13 juin dernier, en remplacement de M. Séraphin Davin Akouré qui ...
Lire l'article
Après deux ans de crise, la mairie de Port-Gentil a voté, le 22 août, une autorisation spéciale des dépenses de la commune, arrêtées à 4,8 milliards de francs CFA. Deux semaines après l’élection de Bernard Apérano, nouvel édile, l’Hôtel de ville de la capitale économique peut enfin achever plusieurs projets majeurs laissés en suspens. A l’issue du conseil municipal extraordinaire convoqué le 22 août à Port-Gentil par Bernard Apérano, nouveau maire de la ville, les 63 conseillers municipaux ont adopté à l’unanimité le montant de 4,8 de francs CFA correspondant à la partie «investissements» d’un projet de budget primitif rejeté ...
Lire l'article
Le nouveau maire de Port-Gentil, M. Bernard Apérano, a officiellement pris ses fonctions jeudi, au cours d’une cérémonie présidée par le gouverneur de la province de l’Ogooué-Maritime (ouest), Léonard Diderot Moutsinga Kébila. Elu la veille par 62 voix sur 63, à l’issue d’un vote à bulletin secret qui s’est déroulé mercredi dernier, au cours d’un conseil municipal extraordinaire, M. Apérano remplace M. André Jules Ndjambé, nommé Président du conseil d’administration de l’Agence nationale de la sécurité alimentaire (ANSA), le 14 juillet dernier. La gestion de M. Ndjambé à la tête du conseil municipal de la 2ème ville du Gabon était fortement ...
Lire l'article
M. André Jules Ndjambé, le maire de Port-Gentil, la capitale économique du Gabon (ouest), s’est dit ouvert pour un jumelage entre sa ville et une ville du Nigeria, lors d’une visite de courtoisie que lui a rendu vendredi dernier l’ambassadeur du Nigeria, M. Wilfred N. Obimah. A cette occasion, M. Ndjambé a souligné l’importance qu’il accorde à la coopération décentralisée que Port-Gentil entretient depuis plus d’un demi-siècle avec de nombreuses localités, non seulement en Europe mais également en Asie (Wenzhou en Chine) ou encore en Afrique (Mopti au Mali). Il a souhaité que le jumelage entre la ville pétrolière et une ...
Lire l'article
Les conseillers municipaux de l’opposition de la commune de Port-Gentil, par ailleurs capitale économique du Gabon ont bloqué mercredi, le vote du budget pour l’exercice 2011, arrêté à la somme de 11,801 milliards de FCFA, à l’issue d’un conseil consacré au vote de ce budget. Le blocage est intervenu lors de l’approbation de l’ordre du jour qui s’est finalement soldé par 30 voix pour et 30 voix contre. La séance a été finalement levée, comme en décembre 2009 où les conseillers municipaux issus de l’opposition s’étaient opposés aux propositions présentées par le bureau du conseil municipal. A l’époque certains conseillers ...
Lire l'article
La ville Port-Gentil n'est pas en encore sortie de sa situation de blocage du budget municipal. Après ceux de 2008 et 2009, le projet de budget primitif pour l'année 2011 a été rejeté par les conseillers constituant le bloc UPG-ANB lors de la session budgétaire du conseil municipal du 29 décembre. Le bloc des conseillers de l'Union du peuple gabonais (UPG) et de l'Alliance Nationale des Bâtisseurs (ANB) a rejeté, dans l’après-midi du 29 décembre, le projet du budget primitif 2011. Selon le maire de Port-Gentil, André Jules Ndjambé, ce budget est estimé à 11,8 milliards de francs CFA. Cette situation ...
Lire l'article
Un député du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) de la commune de Port-Gentil, Jean Richard Sylong, a offert ses bons offices dans la crise qui secoue, depuis plusieurs mois, la municipalité de la capitale économique du Gabon (sud-ouest). Ministre délégué aux Travaux publics, M. Sylong a rencontré samedi dernier, les membres du conseil communal des sages, une structure non statutaire qui, comme lui, tentent de dénouer la crise à la municipalité de Port-Gentil. ‘’Comme vous, je reste préoccupé par la crise que traverse notre conseil municipal, car il freine le développement de notre cité’’, a déclaré M. Sylong, saluant les ...
Lire l'article
Les conseillers municipaux de la commune de Port-Gentil ont rejeté mercredi dernier, pour non-conformité, le compte administratif et le compte de gestion de l’exercice 2008, ‘’La principale raison qui a motivé le refus des conseillers municipaux d’approuver le compte de gestion et le compte administratif qui nous étaient soumis a été la non concordance des chiffres contenus dans les documents relatifs aux deux comptes qui ont été distribués aux conseillers municipaux ‘’ a indiqué le conseiller municipal Guy Roger Ndiaye, ajoutant qu’une ‘’donnée inquiétante’’, l’absence de traçabilité de la subvention, d’un montant de 1,200 milliards, octroyée pour les ordures ménagères, dont ...
Lire l'article
Le maire de la commune de Port-gentil, André Jules Ndjambé, convoquera lundi prochain, une session extraordinaire du Conseil municipal de la commune de Port-gentil, capitale économique, indique un communiqué parvenu à l'AGP. La convocation de cette session extraordinaire qui aura pour principal point inscrit à l'ordre du jour, le vote du budget de l'institution, intervient deux mois après le rejet par la majorité des conseillers municipaux, du projet de budget primitif pour l'exercice en cours présenté par l'édile de la ville. Il s'agissait des conseillers municipaux issus de l'Alliance nationale des bâtisseurs (ANB, opposition) et de l'Union du peuple gabonais (UPG, opposition) ...
Lire l'article
Les conseillers municipaux de la commune de Port-Gentil devraient à nouveau se réunir pour examiner le budget qui n’avait pu être voté lors de la précédente réunion du conseil municipal du fait de la désapprobation des 40 conseillers municipaux de l’Union du Peuple Gabonais (UPG) et de l’Alliance Nationale des Bâtisseurs (ANB), partis membres de l’Alliance pour le Changement et la Restauration (ACR). Par leur boycott les élus UPG et ANB tenaient à dénoncer la mauvaise gestion du maire André Jules Ndjambé mais aussi l’utilisation par lui, à des fins personnelles, du patrimoine de la mairie. Répondant à une correspondance du ...
Lire l'article
Le parti au pouvoir conserve la mairie du 2ème arrondissement de Lambaréné
Gabon : 4,8 milliards de francs CFA pour la mairie de Port-Gentil
Le nouveau maire de Port-Gentil en fonction
Le maire de Port-Gentil ouvert pour un jumelage entre la 2ème ville du Gabon et une ville nigériane
Les conseillers de l’opposition de la mairie de Port-Gentil bloquent le vote du budget 2011
Gabon : Le projet du budget 2011 de la Commune de Port-Gentil rejeté par 32 conseillers.
Un député s’implique dans le règlement de la crise à la mairie de Port-Gentil
Les comptes administratifs et de gestion de la mairie de Port Gentil rejetés
Ogooué-Maritime : Conseil municipal extraordinaire lundi à Port-Gentil
Gabon : L’UPG et l’ANB plus que jamais unis à Port-Gentil


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 11 Août 2011
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*