Socialisez

FacebookTwitterRSS

La Gabon veut devenir le premier producteur africain d’huile de palme

Auteur/Source: · Date: 15 Août 2011
Catégorie(s): Economie

Le Gabon ambitionne de devenir le premier producteur africain d’huile de palme d’ici 2017, a appris l’AFP lundi lors d’une visite du président gabonais Ali Bongo dans les pépinières de palmeraies dans la région de Kango, à 60 km au sud-est de Libreville.
“Avec 200.000 hectares” en 2017 “le Gabon sera le premier producteur (d’huile de palme) d’Afrique”, a délaré Shyan Ponnapa, directeur général du projet, ajoutant qu’une usine de fabrication d’huile de palme d’une capacité de production d’un million de tonnes par an devrait voir le jour en 2012.
Le président Bongo a visité lundi les 5.000 hectares de pépinières de palmeraies de la région de Kango, gérées par le groupe multinational singapourien Olam. Ces 5.000 hectares constituent la première phase d’un projet de palmeraie de 50.000 hectares d’ici à 2013, et de 200.000 hectares à l’horizon 2017.
Le projet, estimé à 800 millions de dollars US (575 millions d’euros), qui avait été signé en août 2010, devrait offrir à terme une “perspective de 40.000 emplois”, annonce un communiqué de la présidence, qui ajoute que la “production d’huile de palme devrait s’élever à un million de tonnes”.
Les régions de Mouila et Tchibanga (sud) et de Lambaréné (centre) seront elles aussi à terme bénéficiaires de ce projet, le sud et le centre étant des régions productrices de pétrole, mais très peu agricoles.
Olam est aussi le principal partenaire du Gabon pour le développement d’un projet de Zone économique spéciale (ZES) à Nkok, à 30 km de Libreville, ainsi que pour la construction d’une usine de production d’engrais dans la région de Port-Gentil (capitale pétrolière, ouest).
Les accords relatifs à ces chantiers avaient été signés en novembre 2010 à Singapour où Ali Bongo poursuivait, selon un communiqué remis à l’époque, “la politique de diversification des partenaires du Gabon” lancée depuis sa prise de fonction en octobre 2009. 


SUR LE MÊME SUJET
Les projets d’OLAM Gabon exposés au Forum de Philadelphie
Devenu un acteur incontournable de l’économie gabonaise, de par le montant colossal de ses investissements, le groupe OLAM devrait poursuivre les actions engagées l’année dernière. Bien qu’il n’ait pas encore communiqué sur le sujet, il suffit de se pencher sur le 19ème Forum des investisseurs africains, organisé du 4 au 6 novembre 2011 par Wharhon School, auquel le groupe a pris part, a-t-on appris de source digne de foi, pour se mettre en évidence. L’objectif du Forum était de débattre des thèmes et des meilleures pratiques qui ont un impact significatif sur la croissance économique et le développement en Afrique. La contribution ...
Lire l'article
Une deuxième usine d’huile de palme d'une capacité d'un million de tonnes par an, entrera en fonction au Gabon en 2014, à la suite de celle de la Société d’investissement pour l’agriculture tropicale (SIAT GABON) située à Makouké dans la province du Moyen-Ogooué (centre), a appris mercredi l’AGP. Implantée à Kango à une centaine de km au sud de Libreville, l’usine, propriété de la société Olam Palm Gabon, filiale du groupe singapourien Olam international, traitera toute la production provenant de la palmeraie locale qui s’étend sur une superficie de près de 8000 hectares. La période d’avril à septembre 2011 sera consacrée ...
Lire l'article
Le groupe sud-africain Green Power veut investir au Gabon dans l'habitat social, un secteur dans lequel ce pays de 1.500.000 habitants accuse un déficit criard. Johannes Albert, le président du groupe sud-africain, qui a déjà fait ses preuves en Angola, au Mozambique, en Namibie et même aux Etats-Unis, séjourne actuellement à Libreville où il s’est entretenu avec le Premier ministre gabonais Paul Biyoghe Mba. A cette occasion, M. Johannes Albert a proposé au chef du gouvernement gabonais un partenariat pour la construction de logements sociaux avec des matériaux alliant confort et durabilité. D’un coût global estimé à quelque 2,3 ...
Lire l'article
Shell Gabon a annoncé le 3 février à Libreville une production 70 000 barils de pétrole par jour, soit 30% de la production nationale. Une performance qui place la compagnie pétrolière en tête des producteurs du pays. Après avoir joué les seconds rôles pendant une décennie, Shell Gabon a repris le flambeau de la production pétrolière au Gabon. Le PDG de la compagnie anglo-néerlandaise, Andrew Drewett, a annoncé le 3 février à la télévision nationale une production de 70 000 barils par jour, soit 30% de la production nationale. Shell Gabon redevient ainsi l’opérateur numéro un et le premier ...
Lire l'article
Le Gabon qui voudrait se hisser en tête des pays producteurs d’huile de palme, va, dès ce mois d’octobre aménager de nouvelles plantations sur des centaines de milliers de kilomètres carrés. La première phase du projet concerne le début de la plantation en octobre de 50 000 hectares de palmeraies dans la région de Lambaréné (Centre du Gabon). Cette première phase va nécessiter un investissement de l’ordre de 98 milliards de francs CFA ( 200 millions de dollars US) et devrait créer 700 emplois directs et 21 000 emplois indirects, précise le communiqué. La seconde phase du projet qui débutera en 2013 ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais vient de signer avec le Groupe singapourien Olam un contrat de près de 394 milliards de francs CFA pour le développement de la culture du palmier à huile, annonce un communiqué du Groupe publié samedi à Libreville. "A l'horizon 2014, quelque 200.000 hectares de palmiers à huile auront été plantés pour une production annuelle prévisionnelle de un million de tonnes d'huile de palme", indique le communiqué dont la PANA a reçu une copie Le directeur général de Gabon Advance, filiale gabonaise de Olam International Limited, M. Gagan Gupta, souligne dans ce communiqué que "30 pc des plantations appartiennent aux ...
Lire l'article
La compagnie sucrière africaine du Gabon (SUCAF Gabon) veut produire, par rapport à la campagne sucrière de l’année 2010, 26000 tonnes de sucre en 132 jours de travail accéléré, rapporte ce jeudi le quotidien L’union. Ouverte, il y a environ 30 jours dans la province du Haut Ogooué notamment, la campagne se déroule dans de très bonnes conditions, selon des sources proches de la direction générale de cette entité. L’année dernière, cette structure économique a produit 26.239 tonnes en 123 jours, alors que la barre de production était fixée à 25.008 tonnes. La SUCAF s’est adjoint les services de plusieurs compétences dans ...
Lire l'article
Pour ses premières visites officielles en Afrique de l'Ouest, le chef de l'Etat gabonais, Ali Bongo, a choisi le Burkina Faso et la Côte d'Ivoire, où il s'est rendu les 12 et 13 janvier. A Ouagadougou, le président gabonais a évoqué le renforcement des relations entre les deux pays, avant de découvrir dans la capitale ivoirienne les grands chantiers entrepris par le président Gbagbo. Le président Ali Bongo était de retour ce 13 janvier en début d'après-midi d'une mini tournée au Burkina Faso et en Côte d'Ivoire, son premier déplacement officiel en Afrique de l'Ouest. Arrivé le 12 janvier ...
Lire l'article
Le groupe, fort de deux millions d'hectares de forêts, ne prélève pas plus d'un à deux arbres par hectare, tous les vingt-cinq à trente ans. Un producteur de bois tropicaux qui fait du respect de l'environnement l'un de ses chevaux de bataille, voilà qui semble quelque peu paradoxal. Dès 1995, pourtant, c'est-à-dire avant l'apparition de toute réglementation en matière de développement durable, le groupe français Rougier, qui produit et commercialise du bois africain, s'est ingénié à protéger la biodiversité sur ses deux millions d'hectares de concessions forestières, au Gabon, au Cameroun et au Congo. Non pas par simple philan- thropie ...
Lire l'article
Le premier responsable de l’Alliance Franco-Gabonaise de Port-Gentil (sud-ouest), Jean-Pierre Dris, qui s’est dotée récemment d’un nouveau bureau, revient sur l’intérêt de cette association, sur ses activités et ses objectifs dans un entretien accordé dans la capitale économique à GABONEWS. GABONEWS (GN): Pouvez-vous rappeler les objectifs poursuivis par l’Alliance Franco-gabonaise et la vision impulsée par les nouveaux responsables ? Jean-Pierre Dris (JPD) : L’Alliance Franco-Gabonaise de Port-Gentil a l’ambition de promouvoir la Langue française en dispensant des cours de français, de développer les échanges culturels à Port-Gentil en accueillant des manifestations culturelles diverses (expositions, conférences, projections vidéo, petits spectacles de théâtre, de ...
Lire l'article
Les projets d’OLAM Gabon exposés au Forum de Philadelphie
Une seconde usine d’huile de palme au Gabon en 2014
Un groupe sud-africain veut investir dans l’habitat social au Gabon
Gabon : Shell Gabon premier producteur national
Gabon : Le Gabon voudrait se hisser en tête des pays africains producteurs d’huile de palme
394 milliards FCFA pour le développement du palmier à huile au Gabon
SUCAF veut produire 26000 tonnes de sucre en 132 jours de travail accélérés
Gabon : Premier périple ouest-africain pour Ali Bongo
Rougier, le producteur de bois tropicaux écolo
Gabon: « L’Alliance franco-gabonaise de Port-Gentil veut devenir le point de convergence et de rassemblement des cultures de nos deux pays » (Jean-Pierre Dris, responsable


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 15 Août 2011
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*