Socialisez

FacebookTwitterRSS

Des sanctions promises, des mises en garde, des annonces, des appréciations…: retour sur le discours du président Ali Bongo Ondimba à l’occasion de la fête nationale

Auteur/Source: · Date: 17 Août 2011
Catégorie(s): Politique

Le chef de l’Etat gabonais Ali Bongo Ondimba s’est adressé ce mardi soir à la Nation Gabonaise dans une allocution solennelle, à l’occasion de la célébration de la Fête nationale, dans laquelle il a passé en revue les actions menées depuis son arrivée à la magistrature suprême, mais aussi, il a annoncé certaines mesures visant globalement à améliorer les conditions de vie des Gabon et à aider le Gabon à se classer parmi les pays émergent.

Dans son allocution de près d’une quarantaine de minutes, le chef de l’Etat, fidèle à son crédo d’Homme avisé n’a laissé aucun domaine de la société passé sans y apposer un regard froid, perçant avec à l’appui des résolutions tendant à arranger, contrôler, fustiger ou soutenir les efforts qui sont fournis depuis sa prise de fonction.

Des réformes courageuses, ambitieuses et opportunes pour le Gabon, en passant par les questions de politique nationale, la protection sociale, la formation et l’éducation, la jeunesse, les femmes et l’inscription de la biométrie dans le processus électorale, Ali Bongo Ondimba s’est montré parfait connaisseur des dossiers ouverts et mis sur la table depuis octobre 2009.

Dans l’administration, le chef de l’Etat gabonais reconnait que des choses ne vont pas bien. Trop de pesanteurs qui bloquent la fluidité du mouvement d’ensemble qui doit conduire le Gabon vert sa nouvelle destinée : l’émergence.

Sans langue de bois, et ce n’est pas la première fois, le numéro un Gabonais a averti. Des sanctions vont tomber lorsque des coupables seront démasqués. A cet effet, il s’est insurgé contre le fait qu’un fonctionnaire puisse attendre des années et avec peine pour se voir bonifier d’un avancement.

« Il est anormal que des procédures diligentes et performantes ne soient pas systématisés et automatisés pour le suivi des dossiers administratifs et les avancements. Les fonctionnaires n’ont pas à courir eux-mêmes derrière des rappels de salaires qui ne devraient pas exister avec un système performant de suivi », a déclaré Ali Bongo.

Avant ces mots, le chef de l’Etat a expliqué qu’il a « en outre décidé de la conduite d’une étude sur l’impact de la lenteur administrative au niveau des Directeurs Centraux du Personnel qui sont les responsables, dans chaque administration, de la gestion de la carrière des agents de l’Etat ». « J’attache une importance capitale à ce point précis et veillerais à son exécution diligente par le Ministère en charge de la fonction publique », a-t-il soutenu.

Au-delà des concertations engagées à la présidence de la République, et la décision prise par la Cour constitutionnelle, Ali Bongo s’est prononcé officiellement sur l’introduction de la biométrie dans le processus électoral.

Avec les lignes qui suivent, le commun des Gabon comprend que leur numéro un a choisi la voie de la légalité en se rangeant derrière la décision de la Haute Cour. Les élections législatives à venir ne se feront donc pas avec la biométrie, peut –on retenir.

« La biométrie n’est pas une fin en soi. Elle est un outil qui, au-delà du fichier électoral, concerne l’ensemble des registres de l’Etat », a dit Ali Bongo Ondimba qui a ajouté par ailleurs que « La Cour a procédé à son arbitrage et pris la décision motivée qui a été la sienne ».

Dès lors, poursuit –t-il tout en invitant les uns et les autres à emprunter ce chemin : « Conformément à la légalité républicaine, et en tant que Garant de la Constitution, je m’y soumets, comme tout acteur politique doit se soumettre aux lois qui gouvernent son pays ». « Il nous revient désormais, à tous et à tous les niveaux, d’accepter cette décision et de veiller à ce que les prochaines élections législatives se déroulent au mieux pour permettre à chacun d’entre nous de s’exprimer en toute liberté et en toute démocratie ».

Quant à la protection sociale des Gabonais, Ali Bongo Ondimba rappelle qu’« Au niveau de la santé, une réforme des Caisses Nationales de Sécurité Sociale et d’Assurance Maladie et de Garantie Sociale est en cours afin d’apporter les réponses techniques, financières et pratiques pour la prise en charge effective et améliorée de tous les ayant-droits ». A cet effet, il a indiqué des instructions qui devront dans les délais éviter qu’on ait des « urgences médicales nous interpellent ».

« Nous ne pouvons continuer à assister incrédules et impuissants à l’errance d’une structure à une autre faute de moyens et de système de prise en charge, ne serait que pour les 24 premières heures », a fustigé le chef de l’Etat gabonais qui a cité a invité les personnels concernées à mettre en application :

« • Le respect de la liste des médicaments remboursables

• L’application de l’arrêté portant clé de répartition des recettes générées par les formations sanitaires publiques

• Le redéploiement rationnel des sureffectifs sur l’ensemble du territoire national avec des mesures d’incitation et d’accompagnement pour les affectations à l’intérieur du pays

• Le renforcement des plateaux techniques des structures médicales provinciales et départementales

• Le conventionnement dès le 1er Septembre 2011 des structures médicales privées répondant aux normes

• Le prépaiement des factures et un contrôle a posteriori

• La transformation de l’Office National Pharmaceutique en établissement public ayant une autonomie financière et l’ouverture de guichets de distribution de médicaments dans toutes les localités », entre autres.

Pour ce qui est de l’éducation, en attendant la mise en applications de tous les points des récents états généraux de l’éducation, Ali Bongo Ondimba qui a précisé que des efforts sont consentis en terme d’infrastructures pour donnée à la jeunesse gabonaise de meilleurs infrastructures, a également annoncé l’augmentation des bourses des Gabonais de l’étranger de 10% et de ceux étudiant dans le pays de 25%.

Une façon de les aider à mieux supporter leurs charges, et d’inciter les jeunes compatriotes à s’inscrire dans les écoles de formation et universités nationales, en se débarrassant du cliché selon lequel, « étudier dans le pays est une punition ».

Quant aux Panthères du Gabon, en faisant une herméneutique du discours d’Ali Bongo, il ressort simplement qu’elles sont les seuls maîtres de leur destin. Se hisser sur la plus haute marche de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de football que le Gabon et la Guinée équatoriale organisent en 2012 relève d’abord de leurs efforts. « Il faut mouiller le maillot », a répéter à plusieurs reprises le président gabonais.

Les moyens sont certes mis à la disposition des joueurs et implicitement le chef de l’Etat indique que si les joueurs ne sont pas conscients qu’ils sont ceux sur qui reposent la destinée du pays dans cette compétition, rien n’y sera.

Le Gabon va organiser cette compétition continentale et c’est sûr. Les deux stades (Angondjé et Franceville) sont connus et leurs travaux sont presque à termes. Aux joueurs de montrer le jour J. ce qu’ils ont dans le ventre et à la population de soutenir son équipe nationale et de présenter à la face du monde le Gabon sympathique, accueillant et riche de sa diversité tant culturelle que touristique. Le gouvernement quant à lui a presque rempli sa part de contrat, peut –on lire entre les lignes et l’émergence avance malgré certaines contestation qui ont pour se lire ici ou là.

Mis à jour ( Jeudi, 18 Août 2011 18:44 )
 


SUR LE MÊME SUJET
Le Président de la République gabonaise, Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba a prononcé le 22 septembre dernier, devant la communauté internationale, un discours mémorable dans lequel il a invité les uns et les autres à prendre chacun, ses responsabilités face aux changements planétaires actuels qui mettent en mouvement le monde entier, tout en réaffirmant la position de son pays depuis son avènement à la magistrature suprême. Texte intégral Monsieur le Président, Majestés, Excellences Mesdames et Messieurs les Chefs d’Etat, de Gouvernement, et de délégation, Monsieur le Secrétaire Général, Mesdames, Messieurs, Permettez-moi d’abord de vous adresser mes plus vives félicitations pour votre élection. Vos qualités humaines ...
Lire l'article
Face à la position du gouvernement d’organiser les prochaines élections sans biométrie, le conseil du Secrétariat exécutif de l’Union du peuple gabonais (UPG, opposition), réuni le 20 août à Libreville, a mis en garde sur «les dangers encourus par la nation gabonaise et le risque d’un embrasement de la société suite à ce qui préfigure l’attitude du gouvernement à savoir le passage en force électoral». Selon le communiqué final de cette réunion, le parti prend également en compte «les dangers suscités par un climat politique précaire pour mettre en évidence le risque économique qui se profile à l’horizon». Ci-après, l’intégral ...
Lire l'article
Le Pape Benoît XVI a adressé un message de vœux au Chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba à l’occasion de la célébration du cinquante et unième anniversaire de l’accession du Gabon à la souveraineté internationale. La copie de ce message a été transmise à la Rédaction de GABONEWS par la Nonciature Apostolique au Gabon. Texte intégral: « Son Excellence Monsieur Ali Bongo Ondimba Président de la République du Gabon Au jour où la République du Gabon célèbre sa fête nationale, je suis heureux de vous adresser les vœux fervents que je forme pour votre personne et pour tout le peuple gabonais. Je prie le Très-Haut d’assister ...
Lire l'article
A L’ouverture du forum économique Gabon –Turquie qui s’est tenu le 25 mars dernier en présence du chef de l’Etat turc Abdoulah Gül, en visite officiel au Gabon, le président de la République gabonaise, Ali Bongo Ondimba a prononcé un discours solennel rendu intégralement ici par l’Agence de presse en ligne GABONEWS. Excellence Monsieur le Président de la République, Excellence Mesdames et Messieurs les Ministres, Mesdames et Messieurs, Je voudrais tout d’abord exprimer, au nom du peuple gabonais et en mon nom propre, les souhaits chaleureux de bienvenue en terre gabonaise à Son Excellence Monsieur Abdullah GÜL, Président de la République de Turquie, ainsi ...
Lire l'article
Le Président de la République Ali Bongo Ondimba lors de sa visite à Londres (Angleterre) a fait dans son discours une présentation précise du Gabon et de ses opportunités, tout en appelant les partenaires économiques étrangers à œuvrer dans le sens de l'industrialisation de l'économie gabonaise pour une transformation locale des ressources naturelles (Discours intégral). Mesdames et Messieurs, L'Afrique a toujours été considérée comme une manne de ressources naturelles bon marché ; de nos enfants, vendus dans les heures sombres de l’esclavage, à notre bois, notre pétrole et nos minéraux, pierres angulaires de l’économie mondiale, en passant par les services environnementaux qu’assure ...
Lire l'article
A son premier jour de la visite qui lui permettra de présider un Conseil des ministres décentralisé, le troisième d’une série de neuf, dans la province de la Nyanga (sud), le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba a prononcé un discours dont GABONEWS livre l’intégralité et dans lequel il s’engage à « œuvrer sans relâche à la satisfaction (des) besoins d’infrastructures et d’équipements collectifs de la population du pays en général ». Monsieur le premier ministre, Monsieur le président du Conseil économique et social, Mesdames et messieurs les membres du gouvernement, Monsieur le gouverneur, Mesdames et messieurs les parlementaires, Monsieur le ...
Lire l'article
A l’occasion du premier anniversaire de la disparition du président Omar Bongo Ondimba, la république toute entière lui a rendu un hommage mérité avec de nombreuses cérémonies organisées sur le territoire nationale, la minute de silence républicaine et un message à la nation du chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, dans lequel il a rendu un vibrant hommage à son prédécesseur, Omar Bongo Onimba, décédé le 8 juin 2009, à Barcelone en Espagne, tout en revenant sur les étapes qui ont marqué l’histoire du pays après cette disparition. GABONEWS livre ici, in extenso le discours livré sur les ...
Lire l'article
Ali Bongo Ondimba promet de Grandes annonces à partir de Port-Gentil
Le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, qui séjourne depuis ce mardi, en fin de matinée, dans la capitale provinciale de l’Ogooué Maritime, lors de son discours prononcé après celui du maire de la capitale Marigovéenne, devant une foule enthousiaste, a promis qu’à l’issue de ce séjour qui culminera par un Conseil des ministres, jeudi, il y aura de grandes annonces concernant Port-Gentil et partant, tout le Pays.
Lire l'article
Monsieur le Président, Le Gabon est honoré de vous accueillir. Le Gouvernement, les Institutions constitutionnelles, les représentants de la société civile, les aînés, les Femmes et la jeunesse ici présente, vous souhaitent, par ma voix, la plus cordiale des bienvenues et vous adressent leurs sincères remerciements pour l'intérêt particulier que vous portez à notre pays. En vous accueillant dans cette enceinte, j'ai une pensée émue pour mon illustre prédécesseur, à qui vous avez rendu hommage ce matin à Franceville, en allant vous recueillir sur sa tombe. Votre sympathie et votre attachement nous touchent, comme il y a quelques mois, lors des ...
Lire l'article
Discours intégral du président Ali Bongo Ondimba à la 66ème Assemblée générale des Nations Unies
Gabon : Les craintes et mises en garde de l’UPG
Message du Saint-Père Benoît XVI au Chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba à l’occasion de la fête nationale gabonaise
Discours du président Ali Bongo Ondimba à l’occasion du forum économique Gabon –Turquie
Discours du Président Ali Bongo Ondimba devant les hauts représentants britanniques, africains et des hommes d’affaires au Times CEO Summit Africa
Discours intégral prononcé par le Président Ali Bongo Ondimba à Tchibanga
Anniversaire du décès du président Omar Bongo: discours intégral du chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba
Ali Bongo Ondimba promet de Grandes annonces à partir de Port-Gentil
Discours du président Ali Bongo Ondimba à l’occasion de la Visite du Président Nicolas Sarkozy
Bongo Doit Partir


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 17 Août 2011
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*