Socialisez

FacebookTwitterRSS

Un homme se fait molester pendant le défilé de la fête nationale

Auteur/Source: · Date: 17 Août 2011
Catégorie(s): Divers,Société

Un homme d’une trentaine d’années environ, qui semait la zizanie pendant le défilé militaire de ce mercredi à Libreville sur le front de mer, à l’occasion de la fête nationale, a été molesté par deux agents des forces de sécurité qui venaient de battre le bitume devant un parterre d’invités en tête desquels, le chef de l’Etat gabonais Ali Bongo Ondimba.
Fait insolite, selon les témoignages, cet homme aurait commencé quelques minutes plutôt par importuner un officier supérieur qui, au vue de son état d’ivresse a jugé inutile de demander à ses subordonnés de l’éloigner du lieu de cette célébration.

L’homme reviendra à la charge, criant et saccageant les effets des commerçantes qui s’étaient pour l’occasion installées le long des voies annexes à celle où se déroulait le défilé afin de permettre aux uns et aux autres de joindre l’utile à l’agréable.

Comme si cela ne suffisait pas, le « superman sous alcool » ira pour la troisième fois tenter de faire son numéro avec les jeunes agents des forces de sécurité qui venaient de terminer leur passage, essoufflés, devant les officiels et le chef de l’Etat et qui cherchaient qui, leurs amis qui, leur parents venus les assister ou même, à grignoter quelques chose après l’effort et la concentration lors du défilé.

Sans ménagement, l’homme visiblement ivre va leur manquer de respect en les froissant. Des lors, les deux agents ne se sont pas fait prier pour rappeler à ce « superman » le savoir vivre ensemble.

C’est donc à coup de gifles et de bottines que les deux agents ont pu infliger la leçon de civisme à l’homme, jusqu’à le dessaouler. Aussi après près de cinq minutes de coups de pieds et poings, les supérieurs de ces deux agents ont mis un terme à la mésaventure de ce soulard, qui n’a pas très bien compris ce qui lui arrivait.

Après être relaxé, l’homme a tout juste pris la route en direction de son domicile, visiblement dépassé.

La fête à cet endroit a repris son cours jusqu’à la fin du défilé, sous les rires et les regards ahuris de la population amassée à ce niveau pour regarder la parade des forces de sécurité et de défense. 


SUR LE MÊME SUJET
Un défilé militaire grandiose, autant des troupes à pied que motorisées, a achevé ce mercredi 17 août la cérémonie commémorant le cinquante et unième anniversaire de l’accession du Gabon à la souveraineté internationale. Placé sous le thème « la participation du Gabon dans la sécurisation du Golfe de Guinée », la parade des hommes de troupe s’est déroulée ce mercredi devant le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, des représentants des pays de la Communauté des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC), entre autres. Invité d’honneur à cette 51ème fête nationale gabonais, un détachement des Forces françaises au Gabon a ouvert le ...
Lire l'article
Un détachement des parachutistes des Forces françaises au Gabon (FFG) a honoré ce mercredi le défilé militaire commémorant le cinquante et unième anniversaire de l’accession du Gabon à la souveraineté internationale en présence du président de la République Gabonaise, Ali Bongo Ondimba, chef suprême des Armées. Cette année, ce détachement des FFG est la seule troupe venue d’un pays ami du Gabon. Le déploiement de ces FFG est l’illustration parfaite d’un partenariat qui lie les deux pays d’autant que des officiers gabonais sont formés en France. La France déploie des forces armées au Gabon depuis l'indépendance de ce pays en 1960 et ...
Lire l'article
Le Gabon a fêté mardi le cinquantenaire de son indépendance par un grand défilé militaire de 7.000 hommes auquel ont assisté une dizaine de chefs d'Etat, a constaté un journaliste de l'AFP. Le défilé sur le bord de mer à Libreville a commencé vers 10h30 (9h30 GMT) pour se terminer vers 12h30 avec le passage de deux Mirage F1 des forces gabonaises. Des troupes des Forces françaises au Gabon ainsi que des troupes sénégalaises ont ouvert le défilé, suivi par plusieurs milliers de personnes. Une dizaine de chefs d'Etat africains avaient fait le déplacement: les présidents du Bénin Thomas Yayi Boni, du Burkina ...
Lire l'article
Le 1er mai marquant la célébration de la fête du travail, commémorée dans tous les pays du monde, s’est déroulée ce vendredi au Gabon, notamment à Libreville sans le traditionnel défilé des travailleurs suite au deuil national qui a frappé le pays depuis le 14 mars dernier avec le décès de la Première Dame, Edith Lucie Bongo Ondimba, a constaté les reporters de GABONEWS. Le 1er mai est passé presque inaperçue cette année dans la capitale gabonaise où l’on a noté des manifestations restreintes dans l’enceinte de certaines entreprises, dans les bars et surtout avec la grande cérémonie qui a été ...
Lire l'article
Le Ministre d'Etat en charge du Travail, de l'Emploi, de la Prévoyance Sociale et des Relations Sociales, François Engongah Owono, a annoncé jeudi à Libreville dans d'un communiqué dont l'AGP a reçu copie, que la fête du travail prévue le 1er Mai prochain se déroulera sans défilé dans la capitale gabonaise. Cette décision, précise le communiqué, fait suite au deuil national qui frappe la République gabonaise, en la perte de sa Première Dame, Edith-Lucie Bongo Ondimba, décédée le 14 mars dernier à Rabat, au Maroc. Aussi, seules les activités officielles retenues, notamment l'allocution circonstancielle du Ministre du Travail, la lecture du Manifeste ...
Lire l'article
Le gouverneur de l’Estuaire, Nzé Thomas Debouillons, en lieu et place du président de la République, Omar Bongo Ondimba, à Mouila, a dirigé dimanche, sur la Place de l’Indépendance, les festivités du 17 août à Libreville, notamment, le défilé civil et militaire et a procédé aux décorations. En effet, les festivités de Libreville ont été marquées par une série de décorations et surtout par le défilé civil et militaire en présence des élus locaux et de certains grands officiers nationaux tels que : le général des Forces armées, Honoré Oléry, commandant en chef de la Gendarmerie nationale. Aussi, la société civile ...
Lire l'article
Le N° 1 gabonais, Omar Bongo Ondimba a assisté au grand défilé civil et militaire de ce samedi à Mouila, chef lieu de la province de la Ngounié (Centre sud) où se sont déroulées les premières manifestations relatives à la commémoration du 48ème anniversaire de l'accession du Gabon à la souveraineté internationale. Le ton du défilé militaire a été donné par la fanfare de la Gendarmerie nationale, immédiatement suivie par le passage très ovationné d'une compagnie d'élite des Forces de police nationale. Puis, le tour est revenu aux élèves officiers gabonais en formation dans les grandes écoles à l'étranger, au Prytanée militaire, ...
Lire l'article
Le défilé militaire et civil marquant la première phase de la célébration de la fête de l'Indépendance du Gabon, a débuté ce samedi aux environs de 11 heures 30 locales (10 heures 30 GMT) à Mouila, en présence notamment du président Omar Bongo Ondimba, a constaté le correspondant local de l'AGP. Les troupes, essentiellement composées des forces de police nationale et de la sécurité pénitentiaire, sont venues spécialement de Libreville, mêlées aux contingents de la 6ème région militaire de Mouila, avec un peloton de la gendarmerie nationale. Mais avant la parade militaire, le chef de l'Etat a procédé à la décoration de ...
Lire l'article
Les forces de Défense et de sécurité ayant effectué le déplacement pour Tchibanga ont pris d’assaut, vendredi, la place des fêtes de cette ville du sud pour effectuer des exercices de simulation en prélude au grand défilé prévu le 17 août prochain, a rapporté la radio nationale. " L’objectif de cet exercice est de préparer dans les meilleures conditions le défilé du 17 août prochain. La province de la Nyanga est co-organisatrice de la fête de l’indépendance, il faut donc que les choses soient bien faites ici », a déclaré M. Marius, un adjudant chef des forces de Défense gabonaises. ...
Lire l'article
Les élèves des établissements privés et publics de la capitale gabonaise se sont mobilisés, vendredi au stade omnisport président Bongo, autour de membres du gouvernement, pour la célébration de la traditionnelle fête nationale de la jeunesse dont le thème retenu cette année s'articulait autour de « La jeunesse gabonaise pour paix et le développement», ils ont ainsi défilé pour plus de paix et de sécurité au Gabon, mais aussi en Afrique et partout dans le monde.    Avant ces manifestations qui ont eu lieu au stade omnisports, vendredi, la journée de jeudi avait été entièrement consacrée aux activités citoyennes pendant les quelles ...
Lire l'article
Un grand défilé militaire marque les festivités de la fête nationale gabonaise
Un détachement des parachutistes de l’Armée Française invité d’honneur de la fête nationale gabonaise
Gabon: grand défilé militaire pour le cinquantenaire de l’indépendance
Gabon: 1er mai 2009: une fête du travail sans défilé à Libreville
Gabon: La fête du travail se déroulera sans défilé à Libreville (ministère du travail)
Gabon: Fête de l’Indépendance 2008: Nzé Thomas Débouillon dirige les festivités à Libreville
Gabon: Fête de l’indépendance 2008 / Omar Bongo Ondimba assiste au grand défilé à Mouila
Fête de l’indépendance du Gabon : le défilé a débuté à Mouila
Gabon: Les forces de Défense et de sécurité a pied d’œuvre pour le défilé du 17 août à Tchibanga
Gabon: Les élèves des établissements primaires et secondaires de Libreville se mobilisent pour la paix lors de la fête nationale de la jeunesse


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 17 Août 2011
Catégorie(s): Divers,Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*