Socialisez

FacebookTwitterRSS

Côte d’Ivoire: Laurent et Simone Gbagbo inculpés de “crimes économiques”

Auteur/Source: · Date: 18 Août 2011
Catégorie(s): Afrique

L’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo et son épouse Simone, en résidence surveillée dans le nord du pays depuis avril, ont été inculpés et placés en détention préventive pour “crimes économiques”, a annoncé jeudi le procureur de la République d’Abidjan.

L’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo et son épouse Simone, en résidence surveillée dans le nord depuis leur chute en avril après une sanglante crise post-électorale, ont été inculpés et placés en détention pour “crimes économiques”, a annoncé jeudi le procureur d’Abidjan.
C’est la première fois que leur statut judiciaire est clarifié depuis leur arrestation le 11 avril, à l’issue de deux semaines de guerre qui ont conclu une crise ayant fait au moins 3.000 morts après le refus de M. Gbagbo de reconnaître sa défaite aux élections de novembre 2010.
L’ex-couple présidentiel, dont les partisans réclament la libération comme préalable à la “réconciliation”, était jusque-là assigné à résidence par le gouvernement d’Alassane Ouattara, installé par les ex-rebelles nordistes appuyés par la France et l’ONU. Laurent Gbagbo est enfermé à Korhogo (nord) et Simone Gbagbo à Odienné (nord-ouest).
Au pouvoir pendant une décennie, l’ancien président, 66 ans, a été inculpé jeudi de “crimes économiques”, soit “vol aggravé, détournement de deniers publics, concussion, pillage et atteinte à l’économie nationale” et placé en détention préventive, a déclaré à la presse le procureur Simplice Kouadio Koffi.
L’ex-Première dame, 62 ans, a été inculpée mardi et placée en détention sous les mêmes chefs d’accusation, qui visent notamment les attaques contre le secteur bancaire pendant la crise, au plus fort du bras de fer économique entre les camps Gbagbo et Ouattara, qui précéda la confrontation armée.
Laurent Gbagbo reste dans la résidence où il est assigné, tandis que son épouse doit “incessamment” quitter la sienne et être transférée à la prison d’Odienné, selon le procureur. Le médecin personnel de l’ex-président, demeuré avec lui, vient aussi d’être inculpé et placé en détention.
Quarante-deux personnalités civiles du camp Gbagbo, dont outre le couple une bonne partie de l’ancien gouvernement, sont désormais détenues dans le nord, inculpées d’atteinte à la sûreté de l’Etat ou de “crimes économiques”.
Une soixantaine de militaires ont été inculpés, dont 40 sont incarcérés dans des camps militaires à Korhogo et Abidjan.
Les enquêtes préliminaires sur les “crimes de sang” commis au cours de la crise continuent.
Le gouvernement Ouattara espère que la Cour pénale internationale (CPI), qui n’a pas encore ouvert une enquête sur les crimes les plus graves, inculpera et transférera à La Haye l’ancien couple présidentiel.
Mais les partisans de M. Gbagbo – dont les avocats se sont plaints d’avoir un accès limité à leur client – réclament sans relâche la libération de leur mentor et des autres personnalités arrêtées.
Des exilés, notamment certains au Ghana où ont trouvé refuge des civils et des militaires fidèles au régime déchu, en ont fait un préalable à leur retour, en réponse à la “main tendue” récemment par Alassane Ouattara.
Le camp Gbagbo et des ONG internationales ont plusieurs fois dénoncé ou déclaré redouter une “justice des vainqueurs” sous le nouveau président.
Selon ces ONG et l’ONU, des crimes contre l’humanité et des crimes de guerre ont été commis par les deux camps pendant la crise, mais aucune personnalité pro-Ouattara n’a été inquiétée jusqu’ici.
A quelques jours de son départ fin août, le chef de l’Opération des Nations unies en Côte d’Ivoire (Onuci), Choi Young-jin, a estimé jeudi à Ouagadougou que la page était tournée: selon lui, “la force de Laurent Gbagbo s’est totalement éteinte” et “tout s’annonce bien” pour le retour à la paix.
La situation humanitaire reste toutefois “préoccupante” dans l’ouest, région la plus meurtrie, malgré une “dynamique de retour” des déplacés internes qui ne sont plus qu’environ 30.000, a souligné le Coordonnateur humanitaire du Système des Nations unies, Ndolamb Ngokwey.
 


SUR LE MÊME SUJET
Côte d’Ivoire : Séka Séka, le bras armé de Simone Gbagbo
André Silver Konan, à Abidjan Anselme Séka Yapo après son arrestation à l'aéroport d'Abidjan. © Capture d'écran Youtube/Abidjan.tv L’évocation de son seul nom faisait trembler de crainte les militants de l’ex-opposition. Le commandant Anselme Séka Yapo, plus connu sous le sobriquet de Séka Séka, n’était pas seulement l’aide de camp de Simone Gbagbo, ex-première dame de Côte d’Ivoire, il était également son bras armé. En fuite depuis la chute de Laurent Gbagbo, il a été arrêté samedi à Abidjan. C’est en Côte d'Ivoire à l’aéroport d’Abidjan, qu’Anselme Séka Yapo s’est fait cueillir samedi dernier comme ...
Lire l'article
Réconciliation en Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara reçoit les partisans de Laurent Gbagbo
Le président Alassane Ouattara a reçu, le jeudi 29 septembre 2011, la coalition de partis soutenant le chef de l'Etat déchu Laurent Gbagbo. Le Congrès national pour la résistance et la démocratie fait planer la menace d'un boycott des législatives du 11 décembre prochain, ce qui serait un coup dur pour la réconciliation. Le FPI, le parti de Laurent Gabgbo, a déjà annoncé le 21 septembre qu'il suspendait sa participation à la Commission électorale indépendante. La délégation du CNRT (Congrès national pour la résistance et la démocratie) a-t-elle reçu des réponses à tous les problèmes qu’elle a soulevés en une heure ...
Lire l'article
Côte d’Ivoire: deux pro-Gbagbo inculpés de “crimes économiques”
ABIDJAN — Deux proches de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo ont été inculpés pour des "crimes économiques" commis durant la crise post-électorale, portant à 39 le nombre de figures du camp Gbagbo détenues dans le nord du pays, a annoncé samedi le parquet d'Abidjan. "Deux nouvelles personnes ont été inculpées cette semaine et placées en détention préventive dans les Maisons d'arrêt et de correction de Bouna (nord-est) et de Katiola (centre-nord)", indique dans un communiqué la porte-parole du parquet, Habiba Coulibaly. L'identité des inculpés n'a pas été révélée. Douze personnes qui étaient en résidence surveillée dans ces deux villes depuis avril ont été inculpées ...
Lire l'article
Côte d’Ivoire : Laurent Gbagbo et ses proches dans le collimateur de la justice
En Côte d'Ivoire, des « enquêtes préliminaires » ont été ouvertes contre le président déchu, Laurent Gbagbo, son épouse, et une soixantaine de personnes parmi ses proches. C’est ce qu’a annoncé Patrick Achi, le porte-parole du gouvernement, à la télévision ivoirienne TCI , le 26 avril, à l'issue du conseil des ministres du gouvernement d'Alassane Ouattara. Les enquêtes qui sont en cours concernent « les crimes et délits commis » par Laurent Gbagbo et son clan. Près de 1 000 personnes ont été tuées dans des violences lors de la crise post électorale. « Des procédures d'enquêtes préliminaires sont en cours ...
Lire l'article
Des "enquêtes préliminaires" ont été ouvertes contre le président ivoirien déchu Laurent Gbagbo et ses proches, a annoncé mardi le gouvernement du nouveau chef d'Etat Alassane Ouattara sur la télévision ivoirienne TCI. "Concernant les personnes capturées depuis le 11 avril (...), l'ancien chef d'Etat, son épouse et une soixantaine de personnes de son clan ont été assignées en résidence surveillée à Abidjan et dans d'autres villes", a déclaré le porte-parole Patrick Achi dans son compte-rendu du conseil des ministres. "Des procédures d'enquêtes préliminaires sont en cours pour les crimes et délits commis par Laurent Gbagbo et son clan", a-t-il ajouté. Laurent Gbagbo, son ...
Lire l'article
Côte d’Ivoire: Simone Gbagbo en résidence surveillée dans le nord-ouest
Simone Gbagbo, épouse du président ivoirien déchu Laurent Gbagbo, retenue depuis le 11 avril au QG du chef de l'Etat Alassane Ouattara à Abidjan, a été placée en résidence surveillée dans le nord-ouest du pays, a indiqué samedi le ministre de la Justice. Mme Gbagbo "est partie à Odienné, en résidence surveillée, hier (vendredi), très tôt le matin", a déclaré à l'AFP Jeannot Ahoussou Kouadio. L'ancienne "dame de fer" et pasionaria du régime défait avait été arrêtée avec son mari et une centaine d'autres personnes à la résidence présidentielle à Abidjan, après une offensive des forces du nouveau chef d'Etat Alassane Ouattara, ...
Lire l'article
Côte d’Ivoire: La traque des proches de Laurent Gbagbo
Ralliement à Alassane Ouattara, fuite ou arrestation: tels sont les trois scénarii qui s'offrent aux caciques du clan Gbagbo, après l'arrestation du président déchu lundi. Parfois, les informations sont très confuses, comme pour Charles Blé Goudé, annoncé entre la vie et la mort hier avant que cela ne soit démenti. Marie Desnos - Parismatch.com La confusion est totale sur le sort de Charles Blé Goudé, ancien leader des "Jeunes Patriotes" ivoiriens et ministre de la Jeunesse de Laurent Gbagbo. Hier, des sources, dont Patrick Achi, l'un des porte-paroles du nouveau président ivoirien, Alassane Ouattara, annonçaient l'arrestation de cet activiste, qui était activement ...
Lire l'article
Dans les rues d'Abidjan, les forces de Laurent Gbagbo auraient regagné du terrain ce vendredi soir 8 avril 2011. Selon Alain Le Roy, chargé des opérations de maintien de la paix des Nations unies, les forces loyales au chef de l'Etat sortant contrôlent désormais les quartiers du Plateau et de Cocody et disposent toujours d'un arsenal militaire avec chars et armes lourdes. CLIQUER POUR VOIR LE PLAN D'ABIDJAN La guerre est une affaire incertaine où les promesses de victoire d’un jour se retrouvent souvent démenties le lendemain. Jeudi soir, Alassane Ouattara annonçait qu’un blocus allait être imposé autour de la résidence présidentielle. ...
Lire l'article
Côte d’Ivoire : l’intervention française pousse Laurent Gbagbo à la reddition
La reddition du président ivoirien sortant, Laurent Gbagbo, aux Nations unies semblait acquise hier soir. L'intervention des hélicoptères de la France, qui a reçu le soutien des Etats-Unis, a été déterminante. Au terme de longues et difficiles tractations, la reddition de Laurent Gbagbo, l'ancien président de la Côte d'Ivoire, semblait proche hier soir. Les négociations se poursuivaient pour finaliser l'ensemble des détails. Dans l'après-midi déjà le ton était donné par Paris. Le Premier ministre, François Fillon, avait déclaré que la reddition était « imminente ». Le contact des responsables des Nations unies avec le despote assiégé avait été établi via ...
Lire l'article
LIBREVILLE (AGP) – Le président ivoirien, Laurent Koudou Gbagbo a adressé ses vives félicitations au nouveau président élu du Gabon, Ali Bongo Ondimba, indique un message officiel dont l’AGP copie jeudi. ‘’J’ai le grand plaisir de vous adresser au nom du gouvernement et du peuple ivoiriens, ainsi qu’en mon nom propre mes très vives et chaleureuses félicitations’’ a écrit le président Gbagbo. A cette occasion, précise M. Gbagbo, il me plaît de vous exprimer des vœux ardents de succès et de progrès dans cette noble mission que le peuple frère du Gabon vient de vous confier. ‘’Je voudrais saisir cette opportunité pour me ...
Lire l'article
Côte d’Ivoire : Séka Séka, le bras armé de Simone Gbagbo
Réconciliation en Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara reçoit les partisans de Laurent Gbagbo
Côte d’Ivoire: deux pro-Gbagbo inculpés de “crimes économiques”
Côte d’Ivoire : Laurent Gbagbo et ses proches dans le collimateur de la justice
Côte d’Ivoire: “enquêtes préliminaires” contre Laurent Gbagbo et ses proches
Côte d’Ivoire: Simone Gbagbo en résidence surveillée dans le nord-ouest
Côte d’Ivoire: La traque des proches de Laurent Gbagbo
Côte d’Ivoire : les troupes de Laurent Gbagbo ont regagné du terrain à Abidjan
Côte d’Ivoire : l’intervention française pousse Laurent Gbagbo à la reddition
Gabon-Côte d’Ivoire : Laurent Gbagbo félicite Ali Bongo Ondimba


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 18 Août 2011
Catégorie(s): Afrique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*