Socialisez

FacebookTwitterRSS

Près de dix habitations réduites en cendre à Port-Gentil

Auteur/Source: · Date: 23 Août 2011
Catégorie(s): Divers

Une dizaine de maisons ont été ravagées par un incendie le week-end écoulé dans la capitale économique, Port- Gentil, a-t-on appris ce mardi de source officielle.
Selon les témoignages, c’est la troisième fois en l’espace de sept mois, qu’un incendie de ce genre se produit dans cette zone. L’incendie serait partie d’une seule maison puis s’est propagé à une vitesse grand V. N’eut été l’intervention des sapeur – pompiers, le nombre de maisons brûlées serait certainement plus important.

Cet incident fait qu’une trentaine de personnes se retrouve sans abris, et sans ressources, car selon, certaines indiscrétions, quelques commerçants y vivaient.

Salamatou, une quadragénaire de nationalité togolaise, par exemple, ne sait plus à quel saint se vouer. En effet, en rentrant du marché, où elle exerce une activité commerciale, elle est tombé de très haut, car accueilli par des flammes qui avaient déjà réduit en cendre la maison qu’elle occupait avec sa sœur et ses deux enfants. Ses biens acquit pendant plusieurs années de dur labeur perdus en quelques minutes. Les autres victimes impuissantes également n’ont rien pu faire pour sauver quelques choses, face à la violence des flammes.

« Le feu est parti d’une des chambres de la maison occupée par une famille tchadienne. Il n’y avait personne à l’intérieur. Alors, on s’est résolu à défoncer la porte pour tenter de circonscrire les flammes, à l’aide des sceaux d’eau. Mais, il était trop tard », a témoigné un voisin.

De même, selon les uns et les autres, la propagation des flammes a été favorisée par les constructions anarchiques et en matériaux de récupération. Ainsi, réussir à circonscrire un tel incendie relève de l’exploit.

Heureusement, cet incendie n’a fait aucune perte en vie humaine, uniquement des dégâts matériels importants. Ainsi, ce sont dix studios qui ont été réduits en cendre ce week-end à Port-Gentil.

Les causes de ce sinistre demeurent inconnues et chacun refusant que ce soit sa maison qui a soit à l’origine de l’incendie.

Cependant, en début d’année, une quarantaine de maisons avaient déjà brûlées à cet endroit et faisant une centaine de sans abris. Trois mois plus tard, toujours dans la même zone et le même quartier, c’est une dizaine de maisons qui partaient en fumées. A peine les victimes du premier sinistre ont-ils été indemnisées par l’Etat qu’un autre incendie vient de nouveau plonger le quartier dans le désarroi total. 


SUR LE MÊME SUJET
Environ 3000 spectateurs sont allés voir ‘’Le collier du Makoko", dernier film du réalisateur gabonais Henri Joseph Koumba Bididi, en deux semaines de projection à Port-Gentil, la capitale économique, deuxième ville du Gabon, peuplée de plus 80.000 habitants. Depuis le 14 octobre dernier, le film a été projeté deux fois par jour pendant trois jours au parc d’exposition municipal Pierre Louis Agondjo Okawé, du nom du leader emblématique du Parti gabonais du progrès (PGP-opposition) et premier maire élu de la ville, à l’initiative de la municipalité de la capitale économique gabonaise. Dans une ville où il n’existe plus aucune salle de ...
Lire l'article
Un incendie a ravagé le week-end dernier plusieurs habitations du Quartier sud à Port-Gentil (Moyen-ogooué), et a causé d’importants dégâts matériels, rapporte ce lundi le quotidien l’Union. Selon notre confrère, c’est en début de soirée, vendredi dernier, non loin du bistrot « Bouaké », que les flammes se sont déclarées, et ont surpris les habitants. Les premiers témoignages indiquent que l’incident aurait été causé par un locataire, d’origine ouest africaine, qui, dans l’obscurité de sa demeure, tentait d’alimenter son compteur EDAN. En effet, après avoir allumé plusieurs bougies, afin de s’éclairer et mener à bien sa tâche, l’une ...
Lire l'article
Libreville, 15 septembre (GABONEWS) – Un incendie ravageur vient de réduire en cendres des habitations et des box situés aux abords de l’ancienne Gare routière, dans le prolongement du marché Mont Bouët de Libreville, ce mardi, aux alentours de 23 heures trente locales, a constaté GABONEWS. Actualité du :16/09/2009 Le drame, deuxième du genre, quasiment au même endroit, en moins d’un mois, est parti d’une bâtisse - dont le rez-de-chaussée abrite des boutiques et l’étage des habitations – avant de se propager dans les environs, en raison du retard accusé par les sapeurs pompiers et ...
Lire l'article
TCHIBANGA (AGP) - Cinq maisons ont été ravagées par des flammes d'une rare violence au village Boutembi, localité située à 30 km de Tchibanga, rapporte mercredi un correspondant de l'AGP. L’incendie a été provoqué par les feux des pyromanes encore non identifiés dans les plaines à environ 4km du village, selon plusieurs témoignages. ''Le feu était tellement violent qu'on ne pouvait pas le maîtriser'', a affirmé l'un des témoins. ''J'ai tout perdu, les pièces, l'argent, les habits, presque tous les biens'', a déclaré Apollinaire Ndinga, pariétaire d’une maison consumée par ces flammes. Chaque année, pratiquement à la même période, ce genre d’incendie se ...
Lire l'article
Port-Gentil, 3 septembre (GABONEWS) – Le Consulat de France à Port-Gentil, capitale économique, aurait été incendié par des manifestants peu avant midi, rapporte le correspondant de GABONEWS.
Lire l'article
Le ministère gabonais de l’Habitat et du logement a rétrocédé 219 maisons et parcelles aux personnes louant ces logements à Libreville et Port-Gentil, la capitale économique depuis 20 ans. La rétrocession de ces maisons était arrivée à terme, selon la convention location vente signée entre l’Etat et les locataires. Jeudi au cours du conseil des ministres, le gouvernement s’est réjoui de ce que la décision du président Omar Bongo Ondimba, ces logements on été rétrocédés à leurs occupants, après plusieurs années de location. A Libreville, l’opération concerne les 207 maisons en briques de terre stabilisées des quartiers Nzeng Ayong (chantier moderne) et Mindoubé. ...
Lire l'article
Un magasin de produits alimentaires estimé à plusieurs millions de francs CFA, situé au marché d'Akébé dans le 3ème arrondissement de Libreville a été ravagé dans la nuit de vendredi à samedi (entre 24 heures et 1 heure) par un incendie dont l’origine reste encore floue. Selon des témoins, le feu qui a ravagé cette boutique proviendrait d'un court circuit parti d’un compteur électrique. « La flamme s'est propagée à une vitesse incroyable. Nous n'avons pas pu faire grande chose pour la stopper », a déclaré un habitant du voisinage. Le magasin d'une superficie environ de 150 m2 appartenait à un ressortissant malien. ...
Lire l'article
L’origine de cet incendie demeure encore inconnue, le seul indice pourrait être la lampe tempête avec laquelle dormais la vielle dame. L’intervention des sapeurs pompiers a permis de canaliser et d’éteindre ce brassier qui malheureusement avait déjà eu raison de 4 personnes. La construction anarchique des maisons d’habitations a favorisé les flammes et a handicapées l’intervention des soldats du feu et de la population venue à la rescousse.
Lire l'article
Trois habitations ont été ravagées par les flammes dans l’après-midi du 2 juin dernier au quartier B2, à Libreville. L’incendie aurait été déclenché par un enfant de 5 ans ayant échappé à la vigilance des parents, qui aurait joué avec une boîte d’allumettes dans une des pièces de la maison. Il ne reste que des cendres des trois habitations ravagées par un incendie d’une rare violence qui aurait été déclenché par un enfant enclin à la pyromanie. Dans l’après midi du 2 juin dernier au quartier B2, situé entre Awendjé et Akébé, à Libreville, les flammes ont privé trois foyers ...
Lire l'article
Les autorités municipales de Port-Gentil envisagent désormais des actions d’envergure contre les habitations et les immeubles laissés à l’abandon et qui contribuent à l’avilissement de l’image de la cité pétrolière, en accroissant l’impact de l’insalubrité de la ville, a constaté GABONEWS. Du centre ville aux différents quartiers de Port Gentil, c’est le même spectacle. On peut constater des maisons et des immeubles de grand standing laissés à l’abandon depuis des lustres. Ainsi, aux abords de ces bâtisses, des hautes herbes y ont élu domicile contribuant grandement à l’insalubrité de la cité pétrolière. Concomitamment, il advient même que certaines de ...
Lire l'article
“Le collier du Makoko” enregistre près de 3000 spectateurs à Port-Gentil
Six habitations détruites par un violent incendie à Port-Gentil
Gabon: Des habitations et magasins ravagés par un incendie nocturne à la Gare Routière de Libreville
Divers/incendie : Cinq maisons ravagées par des flammes dans un village près de Tchibanga
Gabon: Urgent / Le Consulat de France incendié par des manifestants à Port-Gentil
Gabon: Social : L’Etat rétrocède plus de 200 maisons à Libreville et Port-Gentil
Gabon: Un magasin de produits alimentaires de plusieurs millions de francs CFA réduit en cendre à Akebé
Gabon: Un incendie consume une maison et fait 4 morts au quartier Lalala à gauche
Gabon : Un pyromane de 5 ans enflamme trois habitations au quartier B2
Gabon: Urbanisme: Les autorités municipales de Port-Gentil envisagent des actions contre les habitations abandonnées


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 23 Août 2011
Catégorie(s): Divers
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*