Socialisez

FacebookTwitterRSS

Biométrie: La ‘’Cause commune pour le Développement du Gabon’’ (CCDG), partant pour sa mise en place

Auteur/Source: · Date: 28 Août 2011
Catégorie(s): Politique

Le président de la ‘’Cause commune pour le Développement du Gabon’’ (CCDG), Jean Pierre Ndong Abessolo, parti de la Majorité républicaine pour l’émergence, dont l’officialisation par le ministère de l’Intérieur, a eu lieu le 11 juillet 2011, a indiqué samedi, qu’il était pour l’introduction de la biométrie dans le processus électoral.
Cette déclaration a eu lieu au cours d’un déjeuner de presse qui a permis au responsable de cette formation, d’annoncer à ses militants, la légalisation qu’ils attendaient depuis onze (11) ans.

En réponse à la question d’un journaliste concernant la biométrie notamment, Monsieur Ndong Abessolo a déclaré: « Je suis pour la biométrie. On a vu que dans ce pays, on a fait voter les morts. Or avec cette biométrie, on a la possibilité d’avoir les chiffres clairs et précis ».

Au-delà de cette volonté, le premier responsable du CCDG reconnait qu’il est un peu tard pour son introduire dans le processus électoral actuel, si l’on tient compte des délais constitutionnels.

« A trois mois des futures élections législatives, on accepte qu’il est un peu tard », a-t-il reconnu en ajoutant qu’il « n’y a pas de problème au monde qui ne trouve pas de solution ».

A cet effet, monsieur Ndong Abessolo qui est actuellement Conseiller du premier ministre Gabonais et journaliste de formation, a appelé tous les Gabonais à s’inscrire massivement sur les listes électorales.

Rappelons que le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, lors de son discours à la Nation le 16 août dernier, à l’occasion de la célébration de la fête nationale, avait déclaré se ranger derrière la décision de la Cour constitutionnelle qui ‘’remettait à plus tard’’ l’introduction de la biométrie dans le processus électoral. 


SUR LE MÊME SUJET
Le président Ali Bongo Ondimba a "rappelé" lundi que son principal opposant André Mba Obame, qui demande le report des législatives afin d'introduire la biométrie, n'avait pas "fait avancer le dossier" lorsqu'il était ministre de l'intérieur entre 2005 et 2009. "Je voudrais vous rappeler que je suis le premier à avoir parlé de la biométrie dans le cadre de mes anciennes fonctions de ministre de la Défense (jusqu'au décès d'Omar Bongo) (...) A partir du moment où il s'agissait (...) des cartes d'identité, j'ai naturellement été dessaisi au profit du ministre de l'Intérieur (André Mba Obame)", a expliqué le président Bongo ...
Lire l'article
Le Consul de l’ambassade des Etats-Unis au Gabon, Jessica Munson, a annoncé mercredi, à Port-Gentil, la capitale économique du pays, la mise en place prochaine d’un centre d’orientation au sein de l’Université Omar Bongo (UOB) de Libreville pour les étudiants gabonais désireux d’étudier dans les universités américaines. ‘’Nous sommes en négociations avec l’UOB en vue de la mise en place d’un centre d’orientation pour éclairer les étudiants pendant tout le processus de sélection d’une université américaine dans laquelle l’étudiant désire s’inscrire’’, a déclaré Mme Munson devant une quinzaine d’élèves des lycées de Port-Gentil venus s’enquérir des informations à l’American Corner ...
Lire l'article
Le président Ali Bongo s’est entretenu le 13 juillet à Libreville avec Pierre Mamboundou, président de l’Union du peuple gabonais (UPG, opposition). L’introduction de la biométrie dans le processus électoral était le principal point d’achoppement au cours de la seconde rencontre officielle entre les deux hommes. Les élections législatives 2011 et l’introduction de la biométrie dans le processus électoral étaient au centre de l’entretien, le 13 juillet à Libreville, entre le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo, et l’opposant Pierre Mamboundou, figure historique de l’Union du peuple gabonais (UPG) qui célèbre son 22e anniversaire ce 14 juillet. Des sujets importants ...
Lire l'article
Gabon : Adoption de la loi sur la biométrie
Les deux chambres du Parlement ont adopté, le 17 juin à Libreville, en séances plénières, en des termes identiques, le texte de loi sur la protection des données à caractère personnel. Cette initiative salutaire pose les fondations de l’introduction de la biométrie dans le processus électoral au Gabon… après les législatives de 2011. La proposition de loi sur la protection des données à caractère personnel a été adoptée le 17 juin à Libreville. Réunies séparément en séances plénières, les deux chambres du Parlement ont approuvé, en des termes identiques, ce texte qui introduit la biométrie. «Cette loi constitue une étape ...
Lire l'article
Les responsables politiques et autres acteurs vives de la nation, réunis ce lundi autour du Chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba, sont tombés d’accord sur le report des législatives pour l’année prochaine (2012) avec introduction de la biométrie. Cette décision découle de la première concertation politique du 28 avril dernier autour du Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba qui, avait renvoyé la classe politique à la réflexion en tenant compte d’un certain nombre de paramètres relatifs entre autres à l’organisation de Coupe d’Afrique des nation 2012 (CAN), que notre pays va co-organiser avec la Guinée-Equatoriale. « Compte tenu du faite qu’il ...
Lire l'article
Le président du Bloc Démocratique Chrétien (BDC) (parti politique de la majorité Républicaine au pouvoir), Christian Mavioga, qui s’est exprimé ce jeudi à la faveur d’une conférence de presse à Libreville en rapport à la mise en place de la biométrie au Gabon a, affirmé que, « si le Gabon est un pays de droit, alors le débat sur le report des élections ne devrait pas avoir lieu ». Selon ce leader politique, les élections sont constitutionnellement prévues cette année et il est du devoir des politiques de respecter cet état de fait. Aussi, il n’a pas manqué de peser ...
Lire l'article
A l’occasion d’un meeting inaugural, hier jeudi au carrefour des Charbonnages, d'une tournée politique qu'il va entreprendre dans les (Six) arrondissements de Libreville, le président de l'Union du peuple gabonais (UPG, opposition) Pierre Mamboundou, a invité à la transparence électorale et plaidé pour l'introduction de la biométrie dans le processus électoral dans la perspective des législatives de 2011. Face aux nombreux militants venus pour l’écouter sur l'actualité politique nationale, Pierre Mamboundou a rassuré, au cours de son meeting inaugural de la tournée dans les arrondissements de Libreville, sur son engagement à poursuivre son combat pour l'introduction de la biométrie et ...
Lire l'article
Un chronogramme d’actions permettant d’arriver à la confection d’un fichier d’état-civil et fichier électoral fiable sera présenté dans quelques semaines au gouvernement afin d’introduire les données biométriques dans l’établissement des listes électorales, selon le ministre gabonais de l’Intérieur, Jean François Ndongou. Un chronogramme d’actions permettant d’arriver à la confection d’un fichier d’état-civil et fichier électoral fiable sera présenté dans quelques semaines au gouvernement afin d’introduire les données biométriques dans l’établissement des listes électorales, selon le ministre gabonais de l’Intérieur, Jean François Ndongou. ‘’Dans quelques semaines, nous allons présenter au gouvernement le chronogramme des actions pouvant nous permettre d’arriver à ...
Lire l'article
Le réseau pour l'environnement et le développement durable a été mise en place jeudi à Libreville, par l'Organisation non gouvernemental gabonaise, Croissance saine environnement (CES), à l'occasion du lancement officiel de l'Initiative d'accès à l'information environnementale au Gabon. Ce réseau aura pour rôle de permettent aux citoyens d'accéder aux informations relatives aux décisions des pouvoirs publics, de participer au débat sur les processus de décision de l'entreprise et d'accéder à la justice lorsque leur droit à l'information, à la participation et à un environnement propre. Aussi, l’ONG encourage les reformes du système juridique, des institutions et sensibilise la population tout en incitant ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais, réuni en conseil des ministres a adopté jeudi à Libreville, un projet de décret portant création et organisation de l'autorité nationale pour le mécanisme de développement propre en République gabonaise, indique le communiqué final ayant sanctionné les travaux. Pris en application de l'article 51 de la constitution, précise le communiqué, l'objet du texte suscité est de permettre à la structure ainsi créée, d'assister le gouvernement dans ses missions d'élaboration, de mise en oeuvre et de suivi des stratégies d'utilisation des mécanismes pour un développement propre aux fins d'adaptation aux changements climatiques. A ce titre, elle est chargée notamment d'examiner ...
Lire l'article
Législatives: Bongo accuse Mba Obame des retards sur la biométrie
Vers la mise en place d’un centre d’orientation pour étudiants gabonais désireux d’étudier au Etats-Unis
Gabon : Mamboundou discute de biométrie avec Ali Bongo
Gabon : Adoption de la loi sur la biométrie
Politique / Les élections législatives reportées pour 2012 avec la biométrie à l’appui
Le Bloc Démocratique Chrétien livre sa part de vérité sur la mise en place de la biométrie au Gabon
Politique / Pierre Mamboundou plaide pour la biométrie et des législatives transparentes
Chronogramme pour l’introduction de la biométrie dans le processus électoral au Gabon
Gabon: Mise en place d’un réseau pour l’environnement et le développement durable à Libreville
Gabon: Vers la mise en place de l’autorité nationale pour le mécanisme de développement propre


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 28 Août 2011
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*