Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: les enseignants du secteur public suspendent leur grève

Auteur/Source: · Date: 1 Sep 2011
Catégorie(s): Education

Les enseignants du secteur public au Gabon ont suspendu jeudi, deux semaines avant la rentrée scolaire, un mouvement de grève entamé en avril pour privilégier l’intérêt supérieur de la Nation et l’avenir de nos enfants, annonce un communiqué du groupement des syndicats enseignants.

L’Assemblée générale de la Conasysed (Convention nationale des syndicats du secteur éducation, 9 syndicats) tenue le jeudi 1er septembre 2011 a décidé de privilégier l’intérêt supérieur de la Nation et l’avenir de nos enfants en suspendant, à compter de ce jour, la grève déclenchée le 11 avril 2011, et par conséquent, demande à tous les enseignants de reprendre les cours, indique le communiqué à l’approche de la rentrée scolaire prévue le 15 septembre.

La Conasysed réclame une prime incitative à la fonction enseignante qui, si elle ne figure pas dans les bulletins de salaires dès janvier 2012, pourrait empêcher la reprise des cours au deuxième trimestre.

La Conasysed exige également le rétablissement sans délai et sans condition des salaires des neuf leaders syndicaux, ainsi que le paiement de tous les arriérés de solde, avant la rentrée scolaire.

Le 11 avril, la Conasysed avait lancé une grève, jugée peu suivie par la presse gabonaise, pour réclamer notamment le versements des salaires de neuf leaders syndicaux privés d’émoluments depuis le 25 janvier.

Ces neuf responsables syndicaux menacent d’entamer une grève de la faim vendredi si leurs salaires ne sont pas rétablis et si les sanctions à leur encontre ne sont pas levées, a annoncé leur syndicat dans une lettre ouverte adressée notamment au Pape Benoît XVI et à Barack Obama.

L’Assemblée Générale soutient fermement la grève de la faim des neuf leaders syndicaux, indique le texte de la Conasysed jeudi.

Dans une déclaration de soutien à la Conasysed, la plate-forme de la société civile gabonaise +Ca suffit comme ça+ exige le rétablissement sans délais des salaires des leaders syndicaux. Elle y dénonce la déliquescence avancée du système éducatif gabonais qui se caractérise par: un nombre insuffisant d’enseignants, l’insuffisance des structures d’accueil, des effectifs pléthoriques (70 élèves en moyenne par classe dans un grand nombre d’établissements à Libreville et en provinces), des mauvaises conditions de vie et de travail des enseignants, l’absence d’outils pédagogiques modernes et de qualité, alors que le Gabon dépense plus par élève que la plupart des pays africains.

Depuis 2008, l’éducation publique et la santé au Gabon ont été affectées pendant plusieurs mois par des mouvements sociaux diversement suivis.

La rentrée 2010 avait été perturbée par une grève de deux semaines des enseignants qui réclamaient des arriérés de salaires, primes et promotions administratives. Le Gabon compte environ 13.000 enseignants dans le secteur public, selon un responsable de la Conasysed. 


SUR LE MÊME SUJET
Gabon: les neuf grévistes de la faim suspendent leur mouvement
Neuf dirigeants syndicaux du secteur de l'éducation, en grève de la faim depuis le 2 septembre pour obtenir le rétablissement de leurs salaires, ont suspendu leur mouvement dimanche a Libreville, a constaté un journaliste de l'AFP. "Nous décidons de suspendre notre mouvement (...) à compter de ce dimanche", a déclaré le coordinateur adjoint du mouvement, Alain Serge Leghanza. La suspension de la grève des dirigeants de la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (Conasysed, 9 syndicats) a été décidée après avoir obtenu auprès du premier ministre Paul Biyoghe Mba des "garanties" sur le rétablissement de leurs salaires "dès le 25 septembre" ...
Lire l'article
Poursuite de la grève de la faim des leaders de la CONASYSED en dépit de l’annonce du rétablissement de leurs salaires
Les neuf leaders membres de la Convention nationale des syndicats du secteur de l’éducation (CONASYSED) ont décidé lundi, de poursuivre leur grève de la faim entamée vendredi dernier, en dépit de l’annonce du ministère gabonais de l’Education nationale de rétablir leurs salaires suspendus depuis janvier 2011. ‘’Nous ne pouvons pas lever notre mouvement sans que ne soyons de manière effective en possession de nos salaires. Il faut que nos arriérés de salaire soient virés au Trésor pour que nous levons notre grève de la faim’’, a déclaré, Alain Mangouadi, un des 9 leaders syndicaux. Le secrétaire général du ministère de l’Education ...
Lire l'article
Par RFI Au Gabon, la rentrée scolaire prévue le 15 septembre pourrait être mouvementée. Des leaders du principal syndicat des enseignants, Conasysed (Convention nationale des syndicats du secteur éducation ; groupement de 9 syndicats), ont entamé, vendredi 2 septembre 2011, une grève de la faim illimitée devant la cathédrale Sainte-Marie de Libreville. Ils réclament leurs salaires suspendus depuis janvier dernier suite à une grève d’avertissement de deux semaines. Ils ont posé des vieux matelas sur le parvis de la cathédrale Sainte-Marie à Libreville, quasiment devant la porte centrale d’accès à la prière. Sur la barrière de la maison du Seigneur, ils ont ...
Lire l'article
Les enseignants du secteur public au Gabon ont entamé lundi une grève pour réclamer notamment les salaires "suspendus" de neuf leaders syndicaux, a appris l'AFP auprès d'un responsable syndical. "La grève a bien débuté ce matin (lundi)", a déclaré Simon Ndong Edzo, modérateur de la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (Conasysed), groupement de neuf syndicats ayant appelé à la grève. Louis Patrick Mombo, rapporteur général adjoint de la Conasysed a confirmé qu'une grève d'"une semaine reconductible (et qui) pourrait devenir illimitée" avait été lancée. Interrogé sur la participation au mouvement, il a indiqué qu'il était trop tôt pour se faire une ...
Lire l'article
Le principal syndicat des employés du secteur pétrolier au Gabon a suspendu vendredi soir sa grève déclenchée deux jours plus tôt, après un accord avec le gouvernement pour la reprise des négociations, a-t-on appris samedi auprès des deux parties. "Le mouvement a été suspendu hier (vendredi) soir à la signature du procès-verbal de discussions" avec le secrétariat général de la présidence sur les conditions de la reprise des négociations, a déclaré à l'AFP Guy-Roger Aurat Reteno, secrétaire général de l'Organisation nationale des employés du pétrole (Onep). "Dès lors, a-t-il ajouté, nous avons demandé à nos adhérents que la reprise du travail soit ...
Lire l'article
Les enseignants de l'Université Omar Bongo (UOB) de Libreville, affiliés au syndicat national des enseignants et chercheurs (SNEC), ont décidé ce jeudi de suspendre pour 72 heures, leur mouvement de grève. Selon les enseignants, cette grève sera définitivement levée le 31 janvier prochain si le gouvernement honore ses promesses par rapport aux revendications faites par le SNEC. Dans une déclaration faite jeudi, Jean Remy Yama, le secrétaire général du SNEC a souligné que « nous avons constaté que le dialogue a pris un bon sens et que la porte des négociations est ouverte après de longues discussions avec le rectorat ». Selon ...
Lire l'article
Les enseignants gabonais du secteur public, en grève depuis le 6 octobre dernier pour des revendications notamment financières, ont suspendu mercredi à Libreville leur mouvement de grève. '' Les enseignants ont décidé unanimement de suspendre le mouvement. Ça veut donc dire que nous suivrons attentivement l'application du protocole d'accord à travers la mise en place du comité de suivi'', a déclaré Alain Mouangouadi, modérateur de la Conasysed. ''Demain (jeudi), les enseignants vont se retrouver dans leurs salles de classe, mais nous suivrons les négociations attentivement'', a insisté M. Mouangouadi. Fin février et le 26 mai, les syndicats feront le point si les ...
Lire l'article
Les membres de la Convention Nationale des Syndicats du Secteur de l’Education (CONASYSED) ont décidé de suspendre les cours le 15 décembre 2008, dans tous les établissements du premier et du second degré du pays, afin de permettre au gouvernement gabonais de revoir leurs situations administratives et financières. Le secteur de l'Education nationale est de nouveau paralysé par une grève générale décrétée le 15 décembre par la Convention nationale des syndicats du secteur de l'Education (CONASYSED). Pourtant, en grève depuis la rentrée du 6 octobre, les enseignants avaient décidé à l’issue d’une assemblée générale tenue le 19 novembre à Libreville, de ...
Lire l'article
La Convention nationale des syndicats du secteur éducation (Conasysed), regroupant neuf des onze syndicats d’enseignants du public ayant appelé à la grève au Gabon, a maintenu, mercredi, la pression sur le gouvernement et a appelé à une ’’journée morte’’ jeudi, a constaté l’AGP. ’’Cette fois-ci, c’est nous qui lançons un ultimatum au gouvernement pour l’inciter à négocier. Nous déclarons jeudi, journée morte’’, a lancé Simon Ndong Edzo, porte- parole de la Conasysed, au cours d’une assemblée générale qui a regroupé plus d’un millier d’enseignants du primaire et du secondaire. ’’Nous demandons au gouvernement de cesser de nous divertir. Ce n’est que le ...
Lire l'article
Après 24 heures de débrayage, les enseignants de l’Université Omar Bongo, membres du syndicat des enseignants et chercheurs du Gabon (SNEC), ont décidé de la suspension de leur mouvement de grève suite aux « fermes engagements » pris par les autorités rectorales pour régler, dans les meilleurs délais, les honoraires professionnels et les primes d’incitation à la recherche (PIR), a constaté GABONEWS. Selon le communiqué signé du président de ce syndicat, les activités académiques et de recherche devraient, en principe, reprendre depuis mercredi. En rappel, exigeant le paiement et plus de transparence dans la gestion de ces différentes primes, ces ...
Lire l'article
Gabon: les neuf grévistes de la faim suspendent leur mouvement
Poursuite de la grève de la faim des leaders de la CONASYSED en dépit de l’annonce du rétablissement de leurs salaires
Au Gabon, les enseignants entament une grève de la faim
Gabon: les enseignants du secteur public entrent en grève
Gabon: les employés du secteur pétrolier suspendent leur grève
Gabon: Les enseignants et chercheurs suspendent le mouvement de grève pour 72 heures
Education : Les enseignants du secteur public suspendent leur grève
Gabon : Les enseignants reprennent leur mouvement de grève
Education : Les enseignants maintiennent la pression sur le gouvernement et poursuivent leur grève
Gabon: Enseignement supérieur : Après 24 heures, les enseignants de l’UOB suspendent leur mouvement de grève


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 1 Sep 2011
Catégorie(s): Education
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*