- Bongo Doit Partir - http://www.bdpgabon.org -

Les parents d’élèves investissent les magasins à l’approche de la rentrée scolaire

De nombreux parents d’élèves investissent depuis quelques jours les différents magasins de la capitale gabonaise afin de faire les trousseaux scolaires de leurs progénitures à quelques semaines de la rentrée scolaire 2011-2012, sur l’étendue du territoire national.
D’un magasin à un autre, le spectacle est le même. Les uns et les autres se succèdent devant les rayons afin de procéder aux achats des fournitures scolaires.

Cartables, cahiers, trousse, stylos, crayons, papier canson, manuels scolaire, cutters, colle, taille crayons, calculatrices, pots de peintures, bouteilles de gouaches, sont autant de produits qui colorent actuellement les magasins et dont les parents se bagarrent pour s’en procurer.

Ce spectacle est également observable, dans les marchés de la capitale notamment, à Mont-bouêt et à Nkembo où les commerçants ont sorti des brouettes chargées de fournitures scolaires vendues à moindre coût certes, mais dont la qualité est contestée.

Dans tous les cas, commerçants et clients arrivent chacun de son côté à trouvent leur compte.

Cette année sur l’étendue du territoire national, la rentrée administrative a été fixée au 5 septembre tandis que celle des classes est fixée au 15 septembre, pour des raisons de l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations, par le Gabon et la Guinée Equatoriale, en 2012. 


SUR LE MÊME SUJET
En se rendant dans les différents magasins de la capitale gabonaise en vue de faire les trousseaux scolaires de leur progéniture, certains parents d'élèves ont été confrontés et freinés par les coûts de ces articles qu'ils trouvent assez élevés dans la majeure partie des espaces commerciaux de Libreville. « J'ai déjà fais trois magasins, et le constat est la même. Les fournitures scolaires disponibles dans ces espaces commerciaux sont trop chères. C’est à croire que les prix sont revus à la hausse chaque jour dans notre pays. Qu’allons-nous faire avec tout ce que nous auront à acheter ! », a déclaré ...
Lire l'article [1]
Informés du fait que cette année les inscriptions et réinscriptions sont gratuites dans les établissements scolaires publics, les parents d’élèves encore, soumis à cette « forme d’arnaques » dans certaines écoles publiques, ont interpellé récemment la tutelle à prendre ses responsabilités en vue de veiller au respect strict de cette décision devant soulager de nombreuses familles secouées financièrement en cette période de rentrée scolaire 2010-2011. Selon les parents d’élèves qui voudraient bien envoyer toutes leur progéniture à l’école, l'article 2 de loi fondamentale gabonaise dispose en effet que " la scolarité est obligatoire et gratuite de six à seize ans" ...
Lire l'article [2]
La Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS) a lancé le 6 octobre l’opération de paiement de l’allocation familiale de rentrée scolaire sur l’étendue du territoire nationale, conformément à l’ordonnance gouvernementale du 25 septembre et sur la base des recensements sur critères sociaux réalisés en 2007 par la Caisse nationale de garantie sociale (CNGS). Près de 250 000 élèves devraient bénéficier de cette aide versée aux parents à hauteur de 5000 francs CFA par enfant scolarisé. Initialement prévue pour le 1er octobre dernier, l’opération de paiement des allocations familiales de rentrée scolaire par la Caisse nationale d’assurance maladie ...
Lire l'article [3]
Les élèves du primaire des établissements de la capitale gabonaise n’ont pas également répondu massivement présents ce lundi à Libreville, à la rentrée scolaire 2008-2009 comme leurs aînés des lycées et collèges. Ces absences sont consécutives aux travaux d’ajustement qui ont cours dans certains de ces établissements. Ainsi, la grande majorité des écoles primaires ont fixé la date de la rentrée des classes au jeudi 9 octobre prochain, l’heure étant réservée aux inscriptions et réinscriptions. De l’école publique de Batavéa I, en passant par l’école publique Urbain et Pilote du Centre, le constat a été le même à Libreville. « Nous procédons encore ...
Lire l'article [4]
La rentrée des classes 2008 – 2009 s'annonce difficile pour des ménages à revenus modestes qui se retrouvent, en effet, face à de véritables problèmes, notamment financiers dans la mesure où les dépenses à effectuer sont nombreuses. Ce sont des familles nombreuses à revenus modestes qui ont le plus de soucis. Elles devront trouver les ressources financières nécessaires pour acquérir les articles scolaires pour leurs enfants. « Que Dieu soit avec nous », dit Vincent Manguila, un père de famille rencontré dans l'un des supers marchés de la place à Libreville. « J'ai dix enfants qui sont scolarisés dans les différents paliers, ...
Lire l'article [5]
Plus de soucis pour les manuels scolaires à l'école primaire au Gabon. Pour ce qui est de l'année scolaire 2008-2009, l'opération de distribution gratuite de ces documents didactiques a été lancée le 28 août à Libreville. Cette annonce a été faite mardi à Libreville, par le ministre de l'éducation nationale Michel Menga, au cours d'un point de presse. Le gouvernement a débloqué une subvention d'1 milliard de francs CFA pour assurer l'achat des rames de papiers et la coopérative scolaire que supportaient les parents d'élèves. Michel Menga a tenu à rassurer que d'ores et déjà, toutes les mesures sont prises pour que les ...
Lire l'article [6]
De nombreux parents d'élèves à Libreville sont en attentent de la publication de la liste des établissements privés reconnus par l'Etat, comme promis par le ministère de l'Education nationale, afin mettre en quarantaine ceux ne répondant pas aux normes édictées par la tutelle. Des inquiétudes subsistent alors que la rentrée des classes est prévue pour le 6 octobre prochain dans le pays. Lors de la rentrée 2007-2008, le ministère de l'Education nationale avait orienté un nombre important d'élèves admis au concours d'entrée en 6ème dans des écoles privées. Une décision qui avait provoquée la colère des syndicats. En 2006 le ...
Lire l'article [7]
A quelques semaines de la rentrée scolaire pour l’année académique 2008 – 2009, fixée au 22 septembre pour l’administration et le 6 octobre prochain pour Le démarrage des cours, à Libreville dans la capitale gabonaise, certains établissements scolaires privés de la place ont pour ratisser large, placarder et attacher des banderoles géantes le long des artères de la ville. Depuis de début du mois qui s’achève (août), les ruelles et les grands artères de la capitale gabonaise sont envahis des banderoles et affiches publicitaires des établissements scolaires privés. Chaque année, à l’orée de la nouvelle rentrée scolaire, les établissements privés, ...
Lire l'article [8]
Les 40.000 élèves ayant pris part au concours d’entrée en 6ème sur l’étendue du territoire nationale et leurs parents s’interrogent et s’impatientent par rapport à la date de proclamation des résultats du concours d’entrée en 6ème passé le 24 juin dernier, soit environ 3 mois déjà. Pour M. Albert Ndong, « c’est anormal de faire attendre les enfants chaque année aussi longtemps avant de délibérer sur leur travail. Il faudrait que le ministère de l’Education nationale puisse véritablement voir ce problème, ils attendent généralement quelques jours de la rentrée pour publier les résultats et cela ne nous arrange pas, nous parents ...
Lire l'article [9]
Dans le souci de préparer à l’avance les trousseaux scolaires de leur progéniture, certains parents d’élèves ont été freinés par les coûts de ces articles qu’ils trouvent assez élevés dans la majeur partie des espaces commerciaux de Libreville. « J’ai déjà fais trois magasins, et la constat est la même. Les fournitures scolaires disponibles dans ces espaces commerciaux sont trop chères, c’est à croire que les prix sont revus à la hausse chaque jour dans notre pays. Qu’allons nous faire avec tout ce que nous auront à acheter ! », a déclaré Claude B, parent d’élève. L’une des principales raisons de ...
Lire l'article [10]
A quelques jours de la rentrée scolaire 2011-2012, les parents dénoncent les prix exorbitants des fournitures scolaires
Rentrée Scolaire 2010-2011 / Les parents d’élèves dénoncent la non application de la gratuité de la scolarité
Gabon : L’allocation de rentrée scolaire versée à 250 000 élèves
Gabon: Rentrée scolaire 2008-2009 / les élèves du primaire manquent à l’appel
Gabon: La rentrée scolaire et ses tracas à Libreville
Gabon: Rentrée scolaire 2008-2009: la gratuité des manuels scolaires, une réalité
Gabon: Rentrée scolaire 2008-2009 / Les parents d’élèves en attentent de l’homologation des écoles privées
Gabon: Rentrée scolaire 2008 – 2009: des établissements scolaire en campagne de charme à Libreville
Gabon: A un mois de la rentrée , les élèves et leurs parents s’impatientent pour les résultats de l’entrée en 6ème
Gabon: Rentrée scolaire / Des parents dénoncent déjà les coûts exorbitants des fournitures