Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Les leaders de la Conasysed en grève de la faim illimitée

Auteur/Source: · Date: 2 Sep 2011
Catégorie(s): Education,Société

Initialement prévu pour le 26 août dernier, ce n’est que ce 2 septembre que les neuf leaders de la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (Conasysed) ont lancé leur grève de la faim illimitée du côté de la cathédrale sainte Marie, à Libreville. Les nouveaux grévistes de la faim réclament le rétablissement, avec rappel, des mois de salaires impayés depuis le 25 janvier ainsi que le paiement de leur Prime d’incitation à la fonction enseignante (PIFE).

Les 9 neuf leaders de la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (Conasysed), dont les salaires ont été suspendus depuis le 25 janvier dernier pour avoir exigé du gouvernement le respect de ses engagements contenus dans le protocole d’accord signé avec la CONASYSED le 13 janvier 2009, ont entamé une grève de la faim illimité ce 2 septembre 2011 pour exiger le rétablissement avec rappel des mois de salaires impayés y compris la Prime d’incitation à la fonction enseignante (PIFE). Il s’agit notamment de Clémence Akele Ovono, Jules Bibang Obounou, Désiré Alfred Engone, Simon Ndong Edzo, Louis Patrick Mombo, Alain Mouagouadi, Fridolin Mve Messa, Léa Isabelle Ozoumey et Calvin Tomo Tomo.

Selon un communiqué de la Conasysed publié à l’entame de cette grève, «ces leaders n’ont fait que jouer leur rôle de responsables syndicaux. Ils défendaient les revendications légitimes des enseignants tout comme l’ensemble des membres de la Conasysed. Ces enseignants ont été suspendus depuis 9 mois de manière arbitraire et illégale, ce qui a poussé ces neuf leaders à entamer une grève de la faim illimitée pour exiger le rétablissement de leurs salaires, le rappel des mois impayés sans oublier la prime d’incitation à la fonction enseignante.»

«Malgré tous les efforts consentis par la Conasysed, le ministre de l’éducation nationale, animé par la volonté de tuer les syndicats, leurs leaders et de semer la peur dans les rangs des enseignants par des menaces et chantages de tout genre, refuse sans raison valable de revenir sur cette suspension illégale. La Conasysed soutient sans réserve ce mouvement, considéré comme une pierre dans la construction du combat syndical mené par notre organisation et l’ensemble des forces vives de notre pays contre les mesures totalitaires du ministre de l’éducation nationale» poursuit le communiqué.

«Le rétablissement des salaires, le rappel des mois impayés sans oublier la prime d’incitation à la fonction enseignante, de ces leaders syndicaux restent la condition pour la lever de cette grève», rassure un membre du syndicat.

Par ailleurs, la Conasysed a levé le 1er septembre dernier sa grève générale observée depuis le mois d’avril dernier, avec pour principale raison de ne pas sacrifier l’avenir des écoliers. Par conséquent, le syndicat demande à tous les enseignants de reprendre les cours sur toute l’étendue du territoire national pour le compte de cette année scolaire 2011-2012.
 


SUR LE MÊME SUJET
Les salaires des neuf leaders de la Consysed qui avaient dernièrement observé une grève de la faim, ont été rétablis le 25 septembre dernier. A cet effet, le syndicat a effectué un point presse lui ayant permis de faire une mise au point et de déplorer l’attitude du ministre de l’Education nationale au sujet de qui une interrogation a été adressée président de la République. Les salaires des neuf leaders de la Convention nationale des syndicats de l'éducation (CONSYSED) qui observaient dernièrement une grève de la faim, ont été finalement rétablis le 25 septembre dernier, a annoncé ce syndicat ...
Lire l'article
Gabon : Séraphin Moundounga et l’arrêt de la grève de la faim des leaders de la Conasysed
Les neuf leaders de la Convention nationale des syndicats du secteur de l’éducation (Conasysed) en grève depuis le 2 septembre dernier pour obtenir le rétablissement de leurs salaires, ont suspendu leur grève de la faim le 18 septembre 2011 après avoir obtenu des "garanties" du Premier ministre Paul Biyoghe Mba. Dans la même nuit, le ministre de l’Education nationale a démenti ces fameuses garanties. Les neufs leaders de la Convention nationale des syndicats du secteur de l’éducation (Conasysed) en grève de la faim illimitée depuis le 2 septembre dernier pour obtenir le rétablissement de leurs salaires, ont suspendu leur mouvement ...
Lire l'article
Poursuite de la grève de la faim des leaders de la CONASYSED en dépit de l’annonce du rétablissement de leurs salaires
Les neuf leaders membres de la Convention nationale des syndicats du secteur de l’éducation (CONASYSED) ont décidé lundi, de poursuivre leur grève de la faim entamée vendredi dernier, en dépit de l’annonce du ministère gabonais de l’Education nationale de rétablir leurs salaires suspendus depuis janvier 2011. ‘’Nous ne pouvons pas lever notre mouvement sans que ne soyons de manière effective en possession de nos salaires. Il faut que nos arriérés de salaire soient virés au Trésor pour que nous levons notre grève de la faim’’, a déclaré, Alain Mangouadi, un des 9 leaders syndicaux. Le secrétaire général du ministère de l’Education ...
Lire l'article
Par RFI Au Gabon, la rentrée scolaire prévue le 15 septembre pourrait être mouvementée. Des leaders du principal syndicat des enseignants, Conasysed (Convention nationale des syndicats du secteur éducation ; groupement de 9 syndicats), ont entamé, vendredi 2 septembre 2011, une grève de la faim illimitée devant la cathédrale Sainte-Marie de Libreville. Ils réclament leurs salaires suspendus depuis janvier dernier suite à une grève d’avertissement de deux semaines. Ils ont posé des vieux matelas sur le parvis de la cathédrale Sainte-Marie à Libreville, quasiment devant la porte centrale d’accès à la prière. Sur la barrière de la maison du Seigneur, ils ont ...
Lire l'article
Au terme d’une assemblée générale tenue ce jour, la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (Conasysed) a décidé, non sans donner des raisons, de lever la grève qu’elle observe depuis le mois d’avril dernier et donc de laisser la rentrée des classes se dérouler normalement. Par contre, les 9 leaders de ce syndicat qui ont dernièrement annoncé une grève illimitée de la faim à compter du 2 septembre 2011, vont entamer leur jeûne à la date avisée. Ceux-ci escomptent ainsi pousser le gouvernement à rétablir leurs salaires suspendus depuis le mois de janvier 2011 en raison de leurs activités ...
Lire l'article
Face à la suspension de leurs salaires depuis le 25 janvier, les neuf leaders de la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (Conasysed) ont menacé d’entrer en grève illimitée de la faim dès le 26 août prochain, si d’ici le 25 août 2011, «lesdits salaires ne sont pas rétablis avec rappel des mois impayés y compris la Prime d’incitation à la fonction enseignante (PIFE).» Dans leur communiqué de presse du 5 août, publié in extenso, les leaders syndicaux indiquent que «par cet acte, le ministre de l’Education nationale en particulier et le gouvernement en général, atteindront enfin leur objectif ...
Lire l'article
La grève déclenchée lundi par la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (CONASYSED) est très peu suivie dans les établissements scolaires primaires et secondaires à Libreville, a constaté l’AGP. Dans la plupart des établissements, les enseignants ont continué à dispenser normalement les cours. Dans certains lycées et collèges, certains d’entre eux ont affirmé ne pas avoir eu vent de la grève de la CONASYSED. Au lycée national Léon Mba, comme au Lycée Paul Emane Eyeghe et au Lycée Nelson Mandela, les cours se sont déroulés sans perturbations. Au Lycée national Léon Mba, les élèves des classes de terminales et de ...
Lire l'article
A l’occasion d’un point presse tenue le 9 mars à Libreville, la Confédération nationale des syndicats du secteur éducation (CONASYSED) a annoncé une grève qui prendra effet le 11 avril prochain. Une décision dictée par le refus du gouvernement d’octroyer des postes budgétaires à plusieurs enseignants. Le bras de fer est loin d’être fini entre les enseignants et le ministère de l’Education nationale. En effet, lors d’un point presse le 9 mars à Libreville, les enseignants fédérés au sein de la Confédération nationale des syndicats du secteur éducation (CONASYSED) ont annoncé une grève illimitée à compter du 11 ...
Lire l'article
Réunis le 31 janvier à Libreville, les enseignants da la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (CONASYSED) ont décrété une grève d'avertissement de trois jours. Les syndicats dénoncent la non prise en compte de leurs revendications par le gouvernement. L’accalmie dans le secteur éducation s’est résumée à moins de trois mois. La Convention nationale des syndicats du secteur éducation (CONASYSED) a décrété le 31 janvier à Libreville une grève d’avertissement de trois jours face à la non prise en compte de ses revendications par le gouvernement. Toutefois, si le mouvement a été largement suivi le 31 janvier dans les établissements primaires, ...
Lire l'article
Le porte parole du gouvernement, René Ndemezo Obiang, a annoncé mercredi à Libreville, à l’occasion d’un point de presse, la volonté manifeste du gouvernement à renégocier avec les enseignants membres de la Convention nationale de syndicat du secteur de l'éducation (CONASYSED), afin de résoudre les problèmes qui ont entraîné la grève qui perdure depuis près d'un mois et paralyse l’éducation nationale. " Je vous ai dit que si nous avions adopté cette décision, c'est parce que nous regrettions de ne pas constater du côté de la CONASYSED, la volonté de suspendre le mouvement de grève, malgré la détermination du gouvernement ...
Lire l'article
Gabon : Rétablissement des salaires des grévistes de la faim de la Conasysed
Gabon : Séraphin Moundounga et l’arrêt de la grève de la faim des leaders de la Conasysed
Poursuite de la grève de la faim des leaders de la CONASYSED en dépit de l’annonce du rétablissement de leurs salaires
Au Gabon, les enseignants entament une grève de la faim
Gabon : La Conasysed lève sa grève générale
Gabon : La Conasysed menace d’entrer en grève de la faim
La grève de la CONASYSED peu suivie à Libreville
Gabon : Nouvelle menace de grève de la CONASYSED
Gabon : La CONASYSED décrète trois jours de grève
Gabon: Le gouvernement réinvite la CONASYSED à suspendre la grève


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 2 Sep 2011
Catégorie(s): Education,Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*