Socialisez

FacebookTwitterRSS

Au Gabon, les enseignants entament une grève de la faim

Auteur/Source: · Date: 3 Sep 2011
Catégorie(s): Education

Par RFI
Au Gabon, la rentrée scolaire prévue le 15 septembre pourrait être mouvementée. Des leaders du principal syndicat des enseignants, Conasysed (Convention nationale des syndicats du secteur éducation ; groupement de 9 syndicats), ont entamé, vendredi 2 septembre 2011, une grève de la faim illimitée devant la cathédrale Sainte-Marie de Libreville. Ils réclament leurs salaires suspendus depuis janvier dernier suite à une grève d’avertissement de deux semaines.

Ils ont posé des vieux matelas sur le parvis de la cathédrale Sainte-Marie à Libreville, quasiment devant la porte centrale d’accès à la prière. Sur la barrière de la maison du Seigneur, ils ont accroché des banderoles sur lesquelles ils implorent le versement de leurs salaires suspendus depuis huit mois. « Tant que nos salaires suspendus ne sont pas rétablis avec le versement des salaires dus de janvier à août, nous n’entendons pas quitter ce lieu, ni repartir dans nos maisons, même si l’on doit mourir », prévient Alain Serge Leghanza, porte-parole de la Conasysed.

En octobre 2010, le principal syndicat des enseignants lance une grève d’avertissement de deux semaines. Le ministre de l’Education nationale, Séraphin Moundounga, fâché, traduit les leaders en conseil de discipline. Les victimes jugent illégales toute la procédure : « La loi stipule clairement que les décisions du conseil de discipline doivent être rendues quinze jours après leur tenue. Neuf mois après, il n’y a toujours pas de notification des décisions du conseil de discipline », rapporte Alain Serge Leghanza.

Le ministre de l’Education nationale est resté injoignable. Un responsable du ministère, s’exprimant sous couvert d’anonymat, a soutenu que ces syndicalistes sont frappés pour atteintes graves à la loi. Le bras de fer ne fait que commencer. 


SUR LE MÊME SUJET
Gabon : Séraphin Moundounga et l’arrêt de la grève de la faim des leaders de la Conasysed
Les neuf leaders de la Convention nationale des syndicats du secteur de l’éducation (Conasysed) en grève depuis le 2 septembre dernier pour obtenir le rétablissement de leurs salaires, ont suspendu leur grève de la faim le 18 septembre 2011 après avoir obtenu des "garanties" du Premier ministre Paul Biyoghe Mba. Dans la même nuit, le ministre de l’Education nationale a démenti ces fameuses garanties. Les neufs leaders de la Convention nationale des syndicats du secteur de l’éducation (Conasysed) en grève de la faim illimitée depuis le 2 septembre dernier pour obtenir le rétablissement de leurs salaires, ont suspendu leur mouvement ...
Lire l'article
Poursuite de la grève de la faim des leaders de la CONASYSED en dépit de l’annonce du rétablissement de leurs salaires
Les neuf leaders membres de la Convention nationale des syndicats du secteur de l’éducation (CONASYSED) ont décidé lundi, de poursuivre leur grève de la faim entamée vendredi dernier, en dépit de l’annonce du ministère gabonais de l’Education nationale de rétablir leurs salaires suspendus depuis janvier 2011. ‘’Nous ne pouvons pas lever notre mouvement sans que ne soyons de manière effective en possession de nos salaires. Il faut que nos arriérés de salaire soient virés au Trésor pour que nous levons notre grève de la faim’’, a déclaré, Alain Mangouadi, un des 9 leaders syndicaux. Le secrétaire général du ministère de l’Education ...
Lire l'article
Initialement prévu pour le 26 août dernier, ce n’est que ce 2 septembre que les neuf leaders de la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (Conasysed) ont lancé leur grève de la faim illimitée du côté de la cathédrale sainte Marie, à Libreville. Les nouveaux grévistes de la faim réclament le rétablissement, avec rappel, des mois de salaires impayés depuis le 25 janvier ainsi que le paiement de leur Prime d’incitation à la fonction enseignante (PIFE). Les 9 neuf leaders de la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (Conasysed), dont les salaires ont été suspendus depuis le 25 ...
Lire l'article
Les enseignants du secteur public au Gabon ont suspendu jeudi, deux semaines avant la rentrée scolaire, un mouvement de grève entamé en avril pour privilégier l'intérêt supérieur de la Nation et l'avenir de nos enfants, annonce un communiqué du groupement des syndicats enseignants. L'Assemblée générale de la Conasysed (Convention nationale des syndicats du secteur éducation, 9 syndicats) tenue le jeudi 1er septembre 2011 a décidé de privilégier l'intérêt supérieur de la Nation et l'avenir de nos enfants en suspendant, à compter de ce jour, la grève déclenchée le 11 avril 2011, et par conséquent, demande à tous les enseignants de reprendre ...
Lire l'article
Face à la suspension de leurs salaires depuis le 25 janvier, les neuf leaders de la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (Conasysed) ont menacé d’entrer en grève illimitée de la faim dès le 26 août prochain, si d’ici le 25 août 2011, «lesdits salaires ne sont pas rétablis avec rappel des mois impayés y compris la Prime d’incitation à la fonction enseignante (PIFE).» Dans leur communiqué de presse du 5 août, publié in extenso, les leaders syndicaux indiquent que «par cet acte, le ministre de l’Education nationale en particulier et le gouvernement en général, atteindront enfin leur objectif ...
Lire l'article
Les enseignants du secteur public au Gabon ont entamé lundi une grève pour réclamer notamment les salaires "suspendus" de neuf leaders syndicaux, a appris l'AFP auprès d'un responsable syndical. "La grève a bien débuté ce matin (lundi)", a déclaré Simon Ndong Edzo, modérateur de la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (Conasysed), groupement de neuf syndicats ayant appelé à la grève. Louis Patrick Mombo, rapporteur général adjoint de la Conasysed a confirmé qu'une grève d'"une semaine reconductible (et qui) pourrait devenir illimitée" avait été lancée. Interrogé sur la participation au mouvement, il a indiqué qu'il était trop tôt pour se faire une ...
Lire l'article
Au terme d'une assemblée générale tenue le 30 juin dernier à Libreville, la Convention nationale des syndicats du secteur de l'éducation (CONASYSED), a décidé du maintien du mouvement de grève malgré le début du versement des primes réclamées. Les enseignants estiment que le protocole d'accord signé en janvier dernier avec les autorités pour la reprise des cours n'a pas été respecté. L'année scolaire 2008-2009 semble sérieusement hypothéquée au regard de la décision des enseignants réunit au sein de la Convention nationale des syndicats du secteur de l'éducation (CONASYSED) de maintenir le mouvement de grève. Malgré le début du versement de leur ...
Lire l'article
Les enseignants de la province de la Ngounié, regroupés au sein de la Convention nationale des syndicats du secteur Education (Conasysed), ont décidé samedi dernier, au cours d'une assemblée générale extraordinaire à Mouila, de reprendre la grève jusqu'à la satisfaction totale de leurs revendications, rapporte le correspondant local de l'AGP. Ces enseignants entendent ainsi protester contre les nombreuses omissions constatées sur les listes lors du paiement, la semaine dernière, de la prime incitative négociée et obtenue du gouvernement gabonais. ''Nous voulons prouver, par cette décision de la reprise de la grève, au gouvernement qui veut jouer au plus intelligent avec nous, que ...
Lire l'article
Les enseignants de la province de la Ngounié, regroupés au sein de la Convention nationale des syndicats du secteur Education (Conasysed), ont décidé samedi dernier, au cours d'une assemblée générale extraordinaire à Mouila, de reprendre la grève jusqu'à la satisfaction totale de leurs revendications, rapporte le correspondant local de l'AGP. Ces enseignants entendent ainsi protester contre les nombreuses omissions constatées sur les listes lors du paiement, la semaine dernière, de la prime incitative négociée et obtenue du gouvernement gabonais. ''Nous voulons prouver, par cette décision de la reprise de la grève, au gouvernement qui veut jouer au plus intelligent avec nous, que ...
Lire l'article
Le gouvernement Gabonais a demandé mardi aux enseignants grévistes réunis au sein de la convention nationale des syndicats de l’Education (COSYNED), de lever leur mouvement de grève, en vue d’ouvrir les négociations. La COSYNED avait lancée samedi dernier, un mot d’ordre de grève pour le jourde la rentrée des classes, le lundi 6 octobre, estimant que le gouvernement n'avait pas pris en considération leur plate forme revendicative. Les enseignants avaient déposé au mois d’Août dernier,un cahier de charg qui demandait notamment une amélioration de sconditions de travail ainsi que l'harmonisation des primes et des salaires,l'augmentation de la prime de transport. Le premier ministre ...
Lire l'article
Gabon : Séraphin Moundounga et l’arrêt de la grève de la faim des leaders de la Conasysed
Poursuite de la grève de la faim des leaders de la CONASYSED en dépit de l’annonce du rétablissement de leurs salaires
Gabon : Les leaders de la Conasysed en grève de la faim illimitée
Gabon: les enseignants du secteur public suspendent leur grève
Gabon : La Conasysed menace d’entrer en grève de la faim
Gabon: les enseignants du secteur public entrent en grève
Gabon : Les enseignants persistent dans la grève
Gabon: Ngounié : Les enseignants reprennent la grève
Gabon: Ngounié : Les enseignants reprennent la grève
Gabon: Enseignants: Le gouvernement gabonais invite les enseignants à lever la grève pour de nouvelles négociations


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 3 Sep 2011
Catégorie(s): Education
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*