Socialisez

FacebookTwitterRSS

Tout n’est pas encore fin prêt au Gabon pour la rentrée scolaire 2011-2012

Auteur/Source: · Date: 6 Sep 2011
Catégorie(s): Education

De nombreux problèmes restent encore à résoudre concernant notamment les mutations d’enseignants et les structures d’accueil dans bon nombre d’établissements à travers le Gabon, à la veille de la rentrée scolaire 2011-2012.

La rentrée scolaire, qui intervient souvent fin septembre-début octobre, a été avancée exceptionnellement en prévision de la 28ème Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football que le pays doit co-organiser avec la Guinée-Equatoriale dans quatre mois.

Alors que la rentrée administrative a été fixée au 8 septembre et le début des cours au 19, ni les enseignants, ni les chefs d’établissement eux-mêmes ne sont encore fixés sur leurs situations professionnelles.

Aucun chef d’établissement, encore moins aucun enseignant, ne sait s’il est maintenu à son poste où s’il fait l’objet d’une mutation. Les postes laissés vacants par certains enseignants sur le départ, tels que ceux admis à l’Ecole normale supérieure (ENS), ne sont pas encore pourvus.

Les lycées devant accueillir les élèves en provenance des (Colège d’enseignement secondaire (CES), admis en classe de seconde et ceux admis au concours d’entrée en sixième, sont confrontés à un problème de structures d’accueil.

Par ailleurs, les établissements érigés en CES depuis l’année dernière n’ont bénéficié d’aucune dotation financière pour leur permettre de renforcer leurs effectifs d’enseignants ou de construire de nouvelles salles de classe.

“Nous sommes vraiment surpris et déçus de constater que cette année encore, à quelques jours de la rentrée des classes, les affectations ne sont pas encore connues”, ont déploré des sources proches du ministère de l’éducation nationale à Oyem, chef-lieu de la province du Woleu-Ntem (nord).

Selon les mêmes sources, les responsables de l’éducation nationale auraient dû mettre en application toutes les recommandations des états généraux de l’éducation concernant les mutations et autres pour éviter les errements actuels.

Le non paiement des vacations aux enseignants mobilisés pour l’examen du BAC n’est pas pour ramener la sérénité, à la veille de la rentrée scolaire, surtout dans le monde sensible de l’éducation où la moindre étincelle peut provoquer une explosion.

Bien qu’ayant fait l’objet d’un débat à l’échelle nationale, lors des états généraux de l’éducation, tenus à Libreville en mai 2010, le système éducatif national continue d’être confrontés au mêmes difficultés à chaque début d’année scolaire.

Pour certains observateurs, le fait d’avoir jeté aux orties certaines recommandations pertinentes de cette large concertation nationale convoquée à l’initiative du président Ali Bongo Ondimba, est à l’origine des errements observées, à la veille de la rentrée scolaire 2011-2012 qui aurait dû être parmi les meilleures des annales du ministère de l’éducation nationale.

“Pourquoi avoir permis une telle débauche d’argent, d’énergie et de temps si c’était pour enfermer dans les tiroirs les conclusions d’une réflexion sur un sujet aussi important que l’éducation” ?, se sont encore interrogés des sources proches du ministère de l’éducation nationale à Oyem.

Un professeur de lycée a, pour sa part, dénoncé l’incompétence dans l’administration gabonaise. “C’est vraiment une honte d’avoir autant d’incompétents à la tête de nos administrations”, a-t-il confié, affirmant que les responsables de l’éducation nationale font tout cela à dessein. “Mais pour quel objectif” ? S’est-il interrogé. 


SUR LE MÊME SUJET
Le problème de transport, comme à chaque rentrée scolaire dans la capitale gabonaise, s’est encore posé avec acuité, constituant finalement pour certains parents, rencontrés dans un embouteillage au carrefour Nzeng-Ayong, dans le 6ème arrondissement de Libreville, un talon d’Achille. Déjà compliquée en période de vacances scolaires, la bataille des taxis s'est davantage accentuée dans la capitale gabonaise avec le début des cours ce lundi sur l'ensemble du territoire national. Pour de nombreux travailleurs, ce matin n'a pas été comme les autres. Les péripéties de transport se sont multipliées avec le retour des élèves mêlés à leurs parents (travailleurs) et tous confrontés à ...
Lire l'article
Initialement prévue le lundi, 15 septembre 2011, la rentrée scolaire 2011-2012 a été repoussée au lundi 19 septembre prochain, sur toute l’étendue du territoire national, selon une note du ministère de l’Education nationale. Outre le report de la rentrée des classes, la rentrée administrative a également été reportée au jeudi 8 septembre au lieu du lundi 5 septembre. Le gouvernement a également levé la mesure de suspension des salaires qui frappait les neuf membres de la Convention Nationale des Syndicats du Secteur de l’Education (CONASYSED) depuis janvier 2011. Cette décision fait suite au mouvement de grève de la faim qui a été initié ...
Lire l'article
En se rendant dans les différents magasins de la capitale gabonaise en vue de faire les trousseaux scolaires de leur progéniture, certains parents d'élèves ont été confrontés et freinés par les coûts de ces articles qu'ils trouvent assez élevés dans la majeure partie des espaces commerciaux de Libreville. « J'ai déjà fais trois magasins, et le constat est la même. Les fournitures scolaires disponibles dans ces espaces commerciaux sont trop chères. C’est à croire que les prix sont revus à la hausse chaque jour dans notre pays. Qu’allons-nous faire avec tout ce que nous auront à acheter ! », a déclaré ...
Lire l'article
Informés du fait que cette année les inscriptions et réinscriptions sont gratuites dans les établissements scolaires publics, les parents d’élèves encore, soumis à cette « forme d’arnaques » dans certaines écoles publiques, ont interpellé récemment la tutelle à prendre ses responsabilités en vue de veiller au respect strict de cette décision devant soulager de nombreuses familles secouées financièrement en cette période de rentrée scolaire 2010-2011. Selon les parents d’élèves qui voudraient bien envoyer toutes leur progéniture à l’école, l'article 2 de loi fondamentale gabonaise dispose en effet que " la scolarité est obligatoire et gratuite de six à seize ans" ...
Lire l'article
quelques jours après la rentrée officielle des classes pour l’année scolaire 2010-2011, les cours ne sont toujours pas effectifs dans les Collèges d’Enseignement Secondaire (CES) notamment à Akébé (3ème arrondissement de la commune de Libreville), où les professeurs, pourtant présents à leurs poste de travail sont toujours dans l’attente des élèves, a constaté GABONEWS. Selon l’un des professeurs de ce collège, seuls les élèves des classes de 6ème ayant réussi au concours se sont présentés tous les matins depuis lundi. « Généralement, ils viennent pour consulter leurs noms sur les listes affichées», a expliqué ce professeur ayant requis l’anonymat. Ce dernier a ...
Lire l'article
La rentrée administrative pour l’année scolaire 2010-2011 au projet d’Appui à la Formation Professionnelle (AFOP) basé dans les locaux du Centre de Formation de Perfectionnement Professionnel (CFPP) de Nkembo (2ème arrondissement de la commune de Libreville), effective depuis lundi (hier),rime également avec la fin des inscriptions. Désormais projetés sur le début de la formation fixée au 4 octobre prochain, le corps administratif de l’AFOP, pris d’assaut par des jeunes déscolarisés, a mis cette journée à profit pour boucler la phase de recensement des apprenants préalablement identifiés ainsi que des nouvelles inscriptions ouvertes depuis plusieurs jours dans les ...
Lire l'article
Le ministère de l’Education nationale, de l'Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l'Innovation a fixé la date de la rentrée scolaire au lundi 4 octobre prochain, sur toute l’étendue du territoire national a-t-on appris non sans souligner sa détermination à juguler les maux qui ont jusqu'alors miné le système scolaire gabonais en imprimant notamment la rigueur sur tous les plans. A l’ouverture d'un séminaire destiné au renforcement des capacités de chefs d’établissements, le 25 août dernier, à Libreville, puis lors des échanges avec le personnel enseignants syndiqués et non syndiqués, le ministre ...
Lire l'article
La rentrée scolaire 2008-2009 a été marquée ce lundi à Libreville, la capitale gabonaise, par une faible affluence des élèves et des enseignants dans les établissements scolaires. Avec cette rentrée timide, l'année scolaire entre dans sa phase active, malgré les menaces de grève brandies par les enseignants réunis au sein de la Convention nationale des syndicats du secteur de l’éducation (CONASYSED). La rentrée des classes à Libreville a été marquée par la visite traditionnelle du ministre de l'Education nationale, Michel Menga dans certains établissements. Sur le plan pédagogique, le ministre a constaté que « tout est en place ». Les quelques difficultés répertoriées semblent ...
Lire l'article
Plus de soucis pour les manuels scolaires à l'école primaire au Gabon. Pour ce qui est de l'année scolaire 2008-2009, l'opération de distribution gratuite de ces documents didactiques a été lancée le 28 août à Libreville. Cette annonce a été faite mardi à Libreville, par le ministre de l'éducation nationale Michel Menga, au cours d'un point de presse. Le gouvernement a débloqué une subvention d'1 milliard de francs CFA pour assurer l'achat des rames de papiers et la coopérative scolaire que supportaient les parents d'élèves. Michel Menga a tenu à rassurer que d'ores et déjà, toutes les mesures sont prises pour que les ...
Lire l'article
A quelques semaines de la rentrée scolaire pour l’année académique 2008 – 2009, fixée au 22 septembre pour l’administration et le 6 octobre prochain pour Le démarrage des cours, à Libreville dans la capitale gabonaise, certains établissements scolaires privés de la place ont pour ratisser large, placarder et attacher des banderoles géantes le long des artères de la ville. Depuis de début du mois qui s’achève (août), les ruelles et les grands artères de la capitale gabonaise sont envahis des banderoles et affiches publicitaires des établissements scolaires privés. Chaque année, à l’orée de la nouvelle rentrée scolaire, les établissements privés, ...
Lire l'article
Problèmes de transport: talon d’Achille de la rentrée des classes 2011-2012
La rentrée scolaire reportée au 19 septembre sur toute l’étendue du territoire
A quelques jours de la rentrée scolaire 2011-2012, les parents dénoncent les prix exorbitants des fournitures scolaires
Rentrée Scolaire 2010-2011 / Les parents d’élèves dénoncent la non application de la gratuité de la scolarité
Rentrée scolaire 2010-2011: les cours ne sont toujours pas effectifs dans les Collèges de la capitale
La rentrée scolaire administrative pour l’année académique 2010-2011 à l’AFOP
La rentrée scolaire 2010-2011 fixée au 4 octobre prochain sur fond de rigueur
Gabon: Rentrée scolaire 2008 – 2009 / Faible affluence dans les établissements de la capitale
Gabon: Rentrée scolaire 2008-2009: la gratuité des manuels scolaires, une réalité
Gabon: Rentrée scolaire 2008 – 2009: des établissements scolaire en campagne de charme à Libreville


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 6 Sep 2011
Catégorie(s): Education
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*