Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Le coup de pouce de Siat aux planteurs villageois

Auteur/Source: · Date: 8 Sep 2011
Catégorie(s): Développement,Economie,Société

La Société d’investissement pour l’agriculture au Gabon (SIAT Gabon) a annoncé, le 6 septembre, la vente des plants (Stumps et sacs) à sa pépinière de Bitam aux planteurs qui envisagent d’étendre ou de créer des plantations d’hévéa à compter du mois de septembre 2011. L’opération s’inscrit dans le cadre de son assistance technique aux planteurs villageois.

Les planteurs villageois du secteur Hévéa qui veulent soit étendre, soit créer des plantations d’hévéa à compter du mois de septembre 2011 peuvent se procurer des plants (Stumps et sacs) au sein de la pépinière de la Société d’investissement pour l’agriculture au Gabon (SIAT Gabon), à Bitam, à compter du mois septembre 2011, a annoncé le 6 septembre le directeur général de cette entreprise, Gert Vandermissen.

«Le coût d’un plan est fixé à 350 francs CFA (paiement avant enlèvement). Le clone est le GT1. Le nombre des plants est limité à 1000 par personne (2 ha) », précise le directeur.

Jean Ella Ovono, responsable du programme villageois Hévéa de Siat Gabon, a été chargé de la coordination de cette opération pour les localités d’Oyem, Bitam, Mitzic et Minvoul, pour la province du Woleu-Ntem. Les planteurs de la ville de Kango dans la province de l’Estuaire verront la distribution de plants commencer dans leur zone en 2012.

Société anonyme au capital de 12 milliards de francs CFA détenu à 92 % par le groupe SIAT, la succursale nationale de SIAT a été créée le 5 avril 2004, au terme du processus de privatisation des entreprises parapubliques Agro Gabon, Hévégab et du Ranch Nyanga. SIAT cultive par ailleurs le palmier à huile dans la région de Lambaréné où sont fabriqués des produits dérivés tels que l’huile brute, l’huile de palme raffinée, le savon de ménage, de toilette, etc. 


SUR LE MÊME SUJET
Le prix du kilogramme de caoutchouc chute à 700 francs CFA
La Société belge d’investissement pour l’agriculture tropicale (SIAT Gabon) vient de baisser le prix d’achat du kilogramme de caoutchouc qui passe de 800 à 700 francs CFA. Nouvelle peu reluisante pour les planteurs d’hévéa. La Société belge d’investissement pour l’agriculture tropicale (SIAT Gabon) a annoncé à ces derniers que le prix d’achat du kilogramme de caoutchouc passe de 800 à 700 francs CFA ; une baisse de 100 francs CFA. Cette mesure est consécutive à la conjoncture internationale, a expliqué Siat Gabon, qui a également entrepris une mesure d’explication de cette décision à l’endroit des planteurs, demandant à ses partenaires d’avoir «un ...
Lire l'article
Baisse des prix d’achat du caoutchouc aux planteurs au Gabon
Le groupe agro-industriel Siat Gabon annonce la baisse du prix d'achat du kilogramme de caoutchouc aux planteurs, le faisant passer de 850 FCFA à 700 FCFA. Selon un communiqué du groupe rendu public jeudi, cette décision s'explique par la conjoncture internationale actuelle. Le gouvernement a initié une campagne de sensibilisation et d’explication auprès des planteurs. Il est question de leur faire comprendre que la décision de revoir à la baisse le prix du kilogramme de caoutchouc est essentiellement liée à la conjoncture internationale actuelle de ce marché. Le gouvernement a exhorté les planteurs à serrer les coudes pour préserver le partenariat, tout en espérant ...
Lire l'article
Les planteurs villageois d’hévéa de la province du Woleu-Ntem, dans le nord du Gabon, frontalière du Cameroun, ont choisi de vendre leur production à la Société d’hévéaculture du Cameroun (HEVECAM), faute d’un accord avec la société nationale SIAT Gabon sur le prix du kg de caoutchouc humide, fixé à 800 FCFA par les pouvoirs publics, en février dernier, a appris mardi l’AGP. ‘’Nous ne sommes pas encadrés par notre partenaire qui, de plus, ne nous achète pas le produit au prix homologué, d’où notre décision de vendre notre caoutchouc à la société camerounaise d’hévéaculture ‘’Hévecam’’ qui nous ...
Lire l'article
La Société d’investissement pour l’agriculture tropicale (SIAT Gabon) a procédé à une nouvelle augmentation du prix du kilogramme de caoutchouc aux planteurs villageois du Woleu-Ntem (nord) et Kango dans l’Estuaire (ouest), de 450 à 800 FCFA, soit une hausse de 350 FCFA. Cette nouvelle hausse, qui intervient après celles d’août (300 à 350 FCFA) et d’octobre 2010 (350 à 450 FCFA), a été annoncée jeudi à Libreville par la société dans un communiqué de presse rendu public à Libreville. Selon le communiqué, les dirigeants de la filiale gabonaise de SIAT ont décidé de répercuter l’embellie des cours mondiaux du ...
Lire l'article
La Société d’investissement pour l’agriculture au Gabon (SIAT Gabon) vient d’annoncer qu’elle va doubler sa production caoutchouc qui va passer de 31 400 à 60 000 tonnes, grâce à un important programme de réhabilitation et de diversification de ses plantations. Doubler la production de caoutchouc cette année, c’est l’objectif majeur de la Société d’investissement pour l’agriculture au Gabon (SIAT-Gabon), dont la production en 2009 se situait autour des 31 400 tonnes. «Cette année, nous comptons produire plus de 60.000 tonnes grâce à une stimulation de la production avec du gaz injecté dans les poches», a affirmé le directeur du site ...
Lire l'article
La Société belge d'investissement pour l'agriculture tropicale au Gabon (SIAT) va doubler sa production de caoutchouc qui va passer de 31.400 tonnes à 60.000 tonnes grâce à un important programme de réhabilitation et de diversification de ses plantations, a annoncé à la presse, le directeur du site de Mitzic (nord), Yan Roué. "Cette année, nous comptons produire plus de 60.000 tonnes grâce à une stimulation de la production avec du gaz injecté dans les poches", a expliqué M. Roué. Selon lui, les plantations sont à leur maximum en termes de développement et certaines d'entre elles vont être renouvelées dans les deux ou ...
Lire l'article
Le maire de Port-Gentil, André Jules Ndjambé, a inauguré en fin de semaine dernière le chantier de la mairie du 2e arrondissement de la capitale économique qui doit être livré dans huit mois. Dans le même temps, la deuxième tranche du matériel d'entretien a été livrée à la mairie centrale pour renforcer les capacités du service technique. Après la mini crise interne au Conseil municipal de Port-Gentil, où l'opposition majoritaire avait boycotté le budget du maire PDG, tout semble être entré dans l'ordre dans la cité pétrolière au regard des chantiers lancés en fin de semaine dernier par l'édile André Jules ...
Lire l'article
Les responsables de l'entreprise SIAT-Gabon ont récemment mandaté une mission dans la province du Woleu-Ntem pour informer les planteurs de la baisse du prix d'achat du kilogramme de caoutchouc humide, ramené à près de 150 francs CFA contre environ 300 francs CFA auparavant. L'hévéaculture, qui dépend à hauteur de 60% du secteur de la construction automobile, a fortement pâti de la crise financière internationale et s'est vue obligée, dans tous les pays producteurs, de revoir ses prix et ses quotas de production. Pour éviter le récif de la crise économique aux petits producteurs ruraux du pays, l'entreprise ...
Lire l'article
Confrontée aux effets pervers de la crise financière, Siat-Gabon spécialisée dans la production de l'huile de palme et le caoutchouc a décidé de suspendre provisoirement l’achat du caoutchouc aux planteurs pour faire face au choc de la crise financière internationale. Une descente aux enfers pour ces planteurs qui ne vivent parfois que des revenus tirés de cette activité. Pour faire face à la crise financière, Siat-Gabon préconise un ensemble des mesures dans sa branche de l'hévéa, notamment l’arrêt de saignée en février et octobre 2009, la réduction des fréquences de saignée de 4 à 5 jours pour toutes les plantations ...
Lire l'article
Des ingénieurs agronomes ont été affectés auprès des planteurs de la filière café cacao, dans le nord du pays afin de relancer les activités de cette filière.Depuis plusieurs décennies, l’agriculture est en perte de vitesse au Gabon malgré un climat favorable à son expansion. Un plan de développement de l’agriculture a été mis en œuvre et il intègre la redynamisation des cultures de rente, particulièrement le cacao et le café qui ont, des années durant, constitué le levier économique du Nord du Gabon. Dans un passé récent, la filière café cacao a procuré des revenus importants aux familles de cette région ...
Lire l'article
Le prix du kilogramme de caoutchouc chute à 700 francs CFA
Baisse des prix d’achat du caoutchouc aux planteurs au Gabon
Des planteurs d’hévéa du nord Gabon écoulent leurs productions au Cameroun, faute d’accord sur le prix avec l’entreprise nationale
Nouvelle augmentation du prix du kg du caoutchouc de 350 FCFA au Gabon
Gabon : SIAT Gabon vise 60 000 tonnes de caoutchouc
SIAT-Gabon va doubler sa production de caoutchouc
Gabon : Le coup de pouce de Port-Gentil aux collectivités locales
Gabon : SIAT-Gabon casse le prix du caoutchouc pour contrer la crise
Gabon: Siat-Gabon frappée par la crise mondiale
Gabon : Des ingénieurs agronomes affectés auprès des planteurs des filières café et cacao


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 8 Sep 2011
Catégorie(s): Développement,Economie,Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*