Socialisez

FacebookTwitterRSS

Ali Bongo Ondimba à Mounana dégage les torts et les responsabilités des uns et des autres dans la chute économique de cette ville et de Moanda

Auteur/Source: · Date: 12 Sep 2011
Catégorie(s): Economie,Politique,Société

Ce lundi, au deuxième jour de sa tournée républicaine à travers la province du Haut-Ogooué (sud-est), le Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, a dégagé les responsabilités de la chute économique de Mounana et, dans une moindre mesure, de celle de Moanda ; deux villes minières du pays ayant perdu leur lustre d’antan, du fait de la mauvaise gestion des anciens barons du régime devenus subitement des opposants invétérés et qui piochent leurs racines dans ces contrées.

Dans ces deux villes gérées par des élus de l’opposition, le Chef de l’Etat a d’abord déploré le manque de respect du caractère républicaine de sa tournée ignorée par les représentants du peuple à l’Assemblée nationale qui ont manqué à l’appel du Président de la République au moment où ils avaient l’occasion de parler clairement des disfonctionnements décriés à cor et à cri.

Situant le contexte de cette tournée, le Président de la République a rappelé que « cela ne doit pas être l’occasion de manquer de civilité, de manquer de politesse. Lorsque le Chef de l’Etat vient dans n’importe quelle localité du pays, les responsables doivent être là pour l’accueillir pour le respect à l’institution ».

Sensible aux marques d’affections et d’adhésions que les populations de Moanda et de Mounana lui ont témoigné, Ali Bongo Ondimba a encouragé le peuple à cultiver davantage les notions d’unité nationale et de tourner le dos aux vendeurs d’illusions et autres semeurs de troubles.

Bien informé des attentes des habitants de Moanda et de Mounana transmises au n°1 gabonais par les édiles de ces deux villes, le Chef de l’Etat qui a dégagé les responsabilités des uns et des autres, a expliqué aux populations que leur mal viendrait de leurs anciens dirigeants ayant passé le temps à servir qu’à travailler pour le développement du pays.

« Je fais toujours ce que je dis. Vous verrez vous-mêmes si je prendrais beaucoup de temps pour apporter des solutions à vos préoccupations », a lancé Ali Bongo Ondimba, invitant les populations à la vigilance.

A Moanda comme à Mounana, les problèmes sont identiques. Ils tournent autour du chômage, des difficultés environnementales, de l’habitat, la route, l’adduction d’eau et l’extension du réseau électrique, ainsi que de l’éducation entre autres.

Aux titres des solutions, il a annoncé la construction à Moanda du nouveau siège de la Compagnie minière de l’Ogooué (COMILOG).

Demain, le Chef de l’Etat sera l’hôte des populations d’Okondja, d’Aboumi, d’Onga et d’Akiéni.

Le clou de cette tournée républicaine à travers les départements de la province du Haut-Ogooué sera la tenue du 7ème Conseil des ministres délocalisé qui sera suivi d’une conférence de presse entre le Chef de l’Etat et les journalistes.


SUR LE MÊME SUJET
L’Observatoire de la santé Mounana (OSM) a repris il y a une semaine les consultations médicales destinées aux ex-salariés de la compagnie des mines d’uranium de Franceville (COMUF), rapporte ce mardi une source digne de foi. Selon le calendrier arrêté, la première phase des consultations prendra fin le 20 décembre prochain avant de relancer l’opération dirigée par le docteur Catherine Ondo-Eyene succédant à Angélique Kombila. Réservés uniquement aux anciens salariés résidant à Mounana, Moanda et leurs environs n’ayant pas été consultés entre octobre 2010 et mars 2011 lors du lancement des consultations de l’observatoire de Mounana. Ces visites consistent en une ...
Lire l'article
Le Président de la République, chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba sera en visite dans la province de l’Estuaire à partir de ce lundi et jusqu’au 18 novembre prochain dans le cadre de sa tournée républicaine. L’Estuaire constituera ainsi la dernière étape de la première phase de la tournée républicaine du chef de l’Etat gabonais qui entend marquer sa volonté de proximité avec les populations et leurs réalités.
Lire l'article
A Boumango ce dimanche, lors de la première étape de sa tournée républicaine dans la province du Haut-Ogooué (sud-est), qui sera marquée jeudi prochain par la tenue du 7ème Conseil des Ministres délocalisés, le Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, a indiqué que « Les populations de Boumango ne sont ni oubliés, ni délaissées » et, à ce titre il vient pour dire qu’elles « méritent le même traitement que les autres de tous les départements du pays ». Cette déclaration, le Chef de l’Etat l’a prononcée à la suite du mot de bienvenue du Maire de la commune de Boumango, ...
Lire l'article
Le président Ali Bongo Ondimba a annoncé mardi la création d’une zone économique et industrielle à Lastoursville, chef-lieu du département de Mulundu, dans la province de l’Ogooué-Lolo (sud-est du Gabon) où le chef de l’Etat a entamé lundi dernier une tournée provinciale qui s’achève, mercredi à Koula-Moutou, le chef-lieu de province, par la tenue d'un conseil des ministres délocalisé, le cinquième à l’intérieur du pays. ‘’Le projet de création d’une grande zone économique et industrielle permettra de développer notamment les industries de transformation des grumes, ainsi que les métiers du bois’’, a expliqué le chef de l’Etat ...
Lire l'article
Le président de la République, chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, s’est rendu, mercredi, dans la localité de Nkok (25 km de Libreville), dans le cadre de l’inspection du site de la future Zone économique spéciale(ZES) , génératrice, à terme, de plus de six (6) mille emplois, au niveau de la transformation du bois, assure-t-on. Ali Bongo Ondimba a été accueilli, dans la future Zone Economique Spéciale de Nkok, par les responsables de la société OLAM international Limited, basée à Singapour, chef de fil d’un groupe d’entreprises spécialisées dans la transformation du bois qui entend créer, en trois ...
Lire l'article
La Coalition Gabonaise du Refus et de Salut National a publié mercredi 10 juin son « Plan de Paix et de Réconciliation Nationale » pour le Gabon, un plan de paix que la Coalition définit comme une Proposition de Paix et de Réconciliation Nationale à l’endroit du Gouvernement, des Institutions et des membres de la société civile et politique gabonaise. La publication de ce « Plan de Paix » de 21 pages fait suite au meeting de la Coalition à Bruxelles les 30 et 31 mai 2009, meeting au cours duquel les membres de la Coalition ont planché pendant deux jours ...
Lire l'article
Les populations de la cité Massango à Mounana réclament depuis quelques semaines le rétablissement de l’éclairage public et domestique dans leurs habitations, constate un journaliste de l’AGP. Le transformateur électrique qui alimente cette partie de Mounana est tombé en défection, selon des propos rapportés par le chef de quartier, Polycarpe Nyamango. Saisi, le responsable de la SEEG aurait demandé aux populations lésées de prendre leur mal en patience jusqu’à ce que un nouveau soit transformateur soit disponible. Le cahier de charge déposé auprès du responsable de réseau de la SEEG à Moanda comprenait aussi la sempiternelle revendication de l’eau. A ce jour, les maisons ...
Lire l'article
Le Chef de l’Etat gabonais, Omar Bongo Ondimba a procédé mardi à Moanda ( 63 Km à l’Ouest de Franceville), à la pose de la première pierre de la construction du complexe métallurgique de la localité, a constaté le correspondant local de l’AGP. Il s’agira pour le groupe Eramet et la compagnie minière de l’Ogooué (COMILOG) de produire 20 000 tonnes de manganèse métal et 65 000 tonnes silico manganèse par année. L’objectif à terme, pour COMILOG, est d’être compétitif face à ses concurrents et de répondre aux vœux exprimés par les autorités gabonaises de créer sur place de la valeur ajoutée ...
Lire l'article
La commune de Moanda, ville économique de la province du Haut – Ogooué, située au sud – est du Gabon, jadis considérée comme une référence, croupit dans l’insalubrité totale, alors la 4ème édition de la Tropicale Amissa Bongo passe dans la région. Du centre ville, jusqu’au quartier de la cité ayant bâti sa renommée autour du manganèse, sa principale ressource, Moanda est envahie par de hautes herbes. Les eaux de ruissellement et les immondices sont déversées dans les caniveaux pour la plupart bouchés, faute d’entretien. « Moanda n’est plus la belle ville d’autrefois », a regretté une commerçante ajoutant ...
Lire l'article
Reprise effective des consultations médicales des ex-salariés de Comuf à Mounana
Tournée républicaine : Ali Bongo Ondimba dans l’Estuaire à partir de lundi
« Les populations de Boumango (…) méritent le même traitement que les autres départements du pays », Ali Bongo Ondimba (Chef de l’Etat)
Le président Ali Bongo Ondimba annonce la création d’une zone économique à Lastoursville, dans le sud-est du Gabon
Ali Bongo Ondimba sur le site de la future Zone économique spéciale de Nkok, dans la province de l’Estuaire
Bongo Doit Partir
Plan de Paix
Les populations de la cité Massango à Mounana réclament l’eau et l’électricité
Gabon: Les travaux de construction du complexe métallurgique de Moanda, lancés par Omar Bongo Ondimba
Gabon: La ville de Moanda croupit dans une insalubrité absolue

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 12 Sep 2011
Catégorie(s): Economie,Politique,Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*