Socialisez

FacebookTwitterRSS

« Le Gabon est un pays stable qui offre d’énormes potentialités », John Bitar (Investisseur)

Auteur/Source: · Date: 13 Sep 2011
Catégorie(s): Economie,Politique

Dans un entretien accordé à la presse lors de l’inauguration de la première phase de la Zone économique spéciale (ZES) de Nkok, située à 27 km de Libreville, le Président fondateur des entreprises Leroy-Gabon et Pogab, John Bitar, établi dans ce nouvel espace d’affaire à travers une société baptisée de son nom a déclaré que «Le Gabon est un pays stable qui offre d’énormes potentialités ».

Pour John Bitar, «le Gabon est un pays stable en matière d’affaire. Deuxièmement, le Président de ce pays a entrepris une nouvelle vision consistant à transformer le bois au Gabon avant de l’exporter. Dans ce contexte, il y a beaucoup de potentialités durables ici », développé John Bitar qui figure parmi les quatre premières entreprises gabonaises installées à Nkok.

En terme davantage, l’homme d’affaire franco-libanais qui a forgé sa réputation dans les métiers du bois, a indiqué que les entreprises installées à Nkok sont exonérées de toutes taxes.

Sur le fonctionnement de ses entreprises établies au Gabon, John Bitar a souligné que ces deux structures sont spécialisées dans les métiers du bois, à la seule différence que « John Bitar- Gabon », s’occupera du tranchage des grumes par rapport à « Leroy-Gabon et Pogab », spécialisées dans le déroulage.

Pour John Bitar, ces investissements représentent 3 à 5 années de travail soit 25.000.000 millions d’Euros (près de 20 milliards de francs CFA).

« Pour le personnel, nous allons recruter jusqu’à 1000 personnes », a-t-il garantie. De même, un recrutement massif est prévu en vue d’élargir le volume de production et les capacités des usines. Il veut passer de 275 employés actuellement à 1000 en réintégrant les travailleurs licenciés. Au Ghana où il figure parmi les grands industriels, il emploie plus de 3000 personnes.

Sur la santé de Leroy-Gabon et Pogab, ses premières acquisitions au Gabon, cet investisseur entend aussi augmenter la production à 3000m3 cette année à travers la réouverture imminente de l’exploitation des grumes à Ngongué dans la province de l’Ogooué-Lolo (sud-est).

Il a également promis « de mettre en place un plan d’aménagement pour la certification du bois », et de « renforcer l’investissement avec l’achat de nouveaux matériels », déjà présent à Pogab au siège d’Owendo.

Sur les carrières des employés, il s’est engagé à améliorer leurs conditions de travail et à renforcer le transfert des technologies à partir de la formation, entre autres.

Ce programme, a-t-il conclu, est en phase avec des piliers du programme d’action du Chef de l’Etat : « le Gabon vert et le Gabon industriel». Selon lui, son plan d’action a rencontré l’assentiment des autorités gabonaises en charge de la politique des forêts.


SUR LE MÊME SUJET
La Cour de cassation de Libreville au Gabon a rendu sa décision : le Chinois Zhang, ancien dirigeant est débouté. Le jugement de cette même cour du 21 juillet dernier lui redonnant la propriété des deux filiales de Plysorol international au Gabon est donc annulé. Le Libanais Ghassan Bitar, repreneur du groupe à l’automne dernier, est donc bien définitivement confirmé comme étant le propriétaire de Pogab et Leroy Gabon. L’important programme d’investissement annoncé par le nouveau propriétaire, Ghassan Bitar, va pouvoir se poursuivre. À Lisieux, l’effectif devrait passer de 71 à 86 salariés dans les prochains mois.
Lire l'article
Les salariés de l’usine lexovienne sont partis aujourd’hui en vacances. Ils reprendront leur activité dans quatre semaines. Une décision de la Cour de cassation de Libreville, en date du 21 juillet, redonne la possession des deux filiales gabonaises du groupe Plysorol, Leroy-Gabon et Pogab, et des 600 000 ha de forêt qui vont avec, à l’ex-PDG chinois Guohan Zhang ce dernier avait racheté le groupe en mars 2009 et l’avait conduit à la liquidation judiciaire en septembre 2010. Le groupe Bitar, actuel repreneur, a déposé une requête en révision qui sera examinée le 10 août par le tribunal gabonais. En attendant, ...
Lire l'article
Les sociétés Leroy Gabon et Placages d’Okoumé du Gabon (POGAB) ont tenu le 17 novembre leur assemblée générale. Cette réunion visait à nommer les nouveaux administrateurs de ces sociétés, quelques semaines après leur reprise par le groupe libanais Bitar. Les filiales gabonaises du groupe Plysorol, Leroy Gabon et Placages d’Okoumé du Gabon (POGAB), connaissent désormais leurs nouveaux dirigeants, quelques semaines après la reprise du groupe par l’industriel libanais Ghassan Bitar. A en croire l’administrateur provisoire de Leroy Gabon et POGAB, maître Ndoye Loury, l’assemblée générale tenue le 17 novembre a nommé Ghassan Bitar, Paul Butcher, Henri ...
Lire l'article
Les sociétés forestières Pogab et Leroy ont été mises sous scellé lundi dernier par le tribunal de Libreville, appris l'AGP de source judiciaire dans la capitale gabonaise. (Le tribunal a pris cette décision à la suite d'une plainte introduite une semaine auparavant par M. John Bitar, le repreneur libanais des deux entreprises, face au refus de cession des anciens propriétaires chinois. Dans la plainte déposée au tribunal de Libreville les 16 et 17 octobre derniers, M. Bitar fait état du rapatriement, par les Chinois, du matériel des deux entreprises se trouvant à l'intérieur du pays. Lundi dernier, la ...
Lire l'article
Après l’exéquatur de la justice gabonaise de faire appliquer la récente décision du tribunal de commerce de Lisieux (ouest de la France), ayant choisi l'offre du groupe John Bitar du Franco-Libanais, Ghassan Bitar dans le feuilleton Plysorol dont Pogab et Leroy-Gabon sont les filiales au Gabon, ces deux entreprises sont désormais passées sous le contrôle du nouvel actionnaire qui entend améliorér l’activité pour répondre à la politique de transformation locale du bois imposée par les autorités gabonaises. Quatorze (14) jours après la décision du tribunal français octroyant Plysorol et ses filiales à l'industriel franco-Libanais, Ghassan Bitar au détriment ...
Lire l'article
Le groupe libanais Bitar, repreneur de Plysorol le 11 septembre, aurait fait cesser les activités de la filiale Pogab Gabon. Dans un communiqué daté du 27 octobre, la direction de la filiale gabonaise indique que cette initiative est illégale. En attendant des éclaircissements des autorités gabonaises et de Bitar sur cette affaire, nous publions ci-dessous le communiqué de Pogab Gabon. La Direction générale de la société Pogab Gabon vous informe ce qui suit : «Les 16 et 17 octobre 2010, la société John Bitar a demandé l’intervention des policiers pour qu’ils vident notre site et ce, sans jugement. Le ...
Lire l'article
La liquidation judiciaire de Plysorol par la justice française le 8 septembre suscite des inquiétudes dans ses filières gabonaises, Pogab et Leroy Gabon, où les employés qui craignent de perdre leurs emplois, se sont réunis le 29 septembre à Owendo. Pourtant deux semaines auparavant, les salariés avaient été rassurés par leur direction que leurs emplois n’étaient pas menacés par la décision française. Réunis le 29 septembre à Owendo, les employés de Pogab et Leroy Gabon, filiales de Plysorol, ont manifesté contre le sort de la société, mise en liquidation judiciaire le 8 septembre par le tribunal de commercial de Lisieux ...
Lire l'article
Les travailleurs des entreprises gabonaises de bois Pogab et Leroy-Gabon ont organisé un mouvement de protestation pacifique, ce mercredi, à leur siège établi dans la commune d’Owendo pour, non seulement s’opposer à la liquidation de ces deux sociétés à travers Plysorol– France, mais également manifester leur soutien « indéfectible » à leur employeur chinois, a constaté GABONEWS. « Non à la liquidation des sociétés Leroy-Gabon et Pogab, oui à la conservation de nos emplois au Gabon », « Les sociétés Leroy-Gabon et Pogab sont des sociétés indépendantes de droit gabonais, il n’est pas question de ...
Lire l'article
Pourquoi ? Comment ? Ghassan Bitar, directeur général de la société John Bitar & Co. Ltd. Vous étiez déjà candidat à la reprise de Plysorol l'an passé ? Je suis né dans une famille de bûcherons et j'ai été élevé dans une usine de bois. Le savoir-faire de mon entreprise familiale permettrait de valoriser les 600 000 ha de forêts détenus par Plysorol au Gabon. La qualité des produits est déjà très bonne mais nous devons développer la certification FSC garantissant que le bois est issu d'une forêt gérée en tenant compte de l'environnement et viable économiquement. Votre première offre comportait une suppression de ...
Lire l'article
C’est un véritable bras de fer qui est en train de se jouer entre les groupes John Bitar & Co. et Honest Timber pour la reprise de l’entreprise française Plysorol, numéro un européen du contreplaqué, actif au Gabon et en France. Le bras de fer devrait trouver son terme demain vendredi 27 mars, à partir de 10 heures, au Tribunal de Lisieux. (Voir notre Blog Bois tropicaux : www.sequencemedia.com/africablog ) Filiale du groupe portugais Saone, leader mondial des panneaux à base de bois, Plysorol, qui emploie quelque 500 salariés au Gabon et 472 en France à Lisieux, son siège social, à ...
Lire l'article
Plysorol : l’ancien dirigeant débouté par la Cour de cassation du Gabon
Plysorol : le groupe va tenter de récupérer ses filiales au Gabon
Gabon : Ghassan Bitar à la tête Leroy Gabon et POGAB
Deux entreprises forestières placées sous scellé
Economie / Feuilleton Plysorol: Leroy-Gabon et Pogab sous contrôle du franco-libanais Ghassan Bitar
Gabon : Les tourments de Pogab
Gabon : Menace sur les emplois de Pogab et Leroy Gabon ?
Crise : Les agents de Pogab et Leroy-Gabon dénoncent des manipulations de Plysorol et se rangent derrière leur employeur chinois
Pourquoi ? Comment ? Ghassan Bitar, directeur général de la société John Bitar & Co. Ltd. … – Lisieux
Affaire Plysorol : John Bitar montre de quel bois il se chauffe !

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 13 Sep 2011
Catégorie(s): Economie,Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*