Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Moussavou nommé ambassadeur à Paris

Auteur/Source: · Date: 15 Sep 2011
Catégorie(s): Diplomatie,Politique

Germain Ngoyo Moussavou a été nommé ambassadeur du gabon en France. Cet ancien proche de Omar Bongo Ondimba a également fait partie du courant dit des Rénovateurs, avec Ali Bongo Ondimba, l’actuel président.

Président du groupe parlementaire du Parti démocratique gabonais (PDG) au Sénat, Germain Ngoyo Moussavou (54 ans) sera le nouvel ambassadeur de son pays à Paris, où il remplacera Félicité Ngoubili. Proche d’Omar Bongo Ondimba (il fut son directeur de cabinet adjoint, mais aussi son ministre), cet ancien directeur général du quotidien national L’Union a également travaillé aux côtés d’Ali, son fils et successeur, avec lequel il a animé, à la fin des années 1980, le courant des Rénovateurs au sein de l’ex-parti unique. C’est la première fois que le poste est attribué à une personnalité qui n’est pas originaire de la province du Haut-Ogooué, fief des Bongo.
 


SUR LE MÊME SUJET
Après une participation sans succès aux dernières législatives du 17 décembre 2011, le président du Parti social démocrate (PSD), Pierre Claver Maganga Moussavou, a sollicité du président gabonais, Ali Bongo Ondimba, l’annulation de ce scrutin qui donne le Parti au pouvoir vainqueur avec 114 sièges sur les 120 à l’Assemblée nationale. A la faveur d’un point de presse donné le 21 décembre 2011 à son domicile du Bas-de Gué-Gué à Libreville, le président du Parti social démocrate (PSD), Pierre Claver Maganga Moussavou, a lancé un appel au président Ali Bongo Ondimba, en vue de l’annulation des élections législatives du week-end ...
Lire l'article
A la faveur d’un point presse tenu le 23 août dernier à sa résidence, le président du Parti social démocrate (PSD), Pierre-Claver Maganga Moussavou, a lancé un appel à ses pairs de l’opposition à se regrouper au sein de l’Alliance des forces du changement (AFC), une formation de l’opposition. Fédérer toutes les formations politiques de l’opposition autour de l’Alliance des forces du changement (AFC) est le vœu émis par le président du Parti social démocrate (PSD opposition), Pierre-Claver Maganga Moussavou, lors d’un point presse tenu le 23 août dernier à sa résidence. «L’objectif de cette alliance serait de mener les vrais ...
Lire l'article
Noël Nelson Messone, ancien sénateur du département de la Mvoung dans la Province de l’Ogooué-Ivindo (nord-est) dont le siège a été déclaré vacant par la Cour Constitutionnelle suite à une requête du président du Sénat, a été nommé jeudi, au prestigieux poste d’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Gabon près le Royaume de Belgique, indique le compte rendu du communiqué finale du Conseil des ministres. Avant cette nomination, le sénateur de Mvoung et ancien ministre Délégué auprès du ministre des Affaires Etrangères (2006–2009), aurait demandé à être déchargé de son mandat. La vacance du siège et la saisie des greffes de ...
Lire l'article
Ancien influent directeur de L'Union et de ses Makaya - les billets d'humeur au vitriol du président Omar Bongo -, Germain Ngoyo Moussavou, actuellement président du groupe des sénateurs PDG (Parti démocratique gabonais, au pouvoir par un coup d'Etat électoral), est pressenti comme ambassadeur du Gabon en France pour remplacer Félicité Ongouori Ngoubili. (...) source: LVPDG
Lire l'article
LIBREVILLE (AGP) – Le président du Parti social démocrate (PSD), Pierre Claver-Maganga Moussavou, qui a obtenu 2.576 des voix (0,76%) lors du scrutin présidentiel du 30 août dernier, a appelé mercredi les candidats malheureux à reconnaître les résultats officiels, proclamés par la Cour constitutionnelle. ’’Je vous invite à faire table rase sur le passé afin d’œuvrer pour un Gabon plus émergent’’, a déclaré M. Maganga Moussavou lors d’une conférence de presse à Libreville. Ex-ministre de l’Enseignement technique, le leader du PSD, autrefois ancré dans la majorité, n’était plus apparu en public depuis l’annonce des résultats. La déclaration de M. Maganga Moussavou intervient alors ...
Lire l'article
Pierre- Claver Maganga Moussavou, leader du Parti social démocrate (PSD, Majorité présidentielle), candidat à la prochaine élection présidentielle, a annoncé jeudi soir, dans une déclaration télévisée, sa démission du gouvernement dirigé par Paul Biyoghé Mba. L’acte du leader du Parti Social Démocrate (PSD- majorité présidentielle) est intervenu à l’issue d’un Conseil des ministres qui a eu lieu dans la matinée de jeudi. Il était avec Ali Bongo Ondimba, l’un des deux ministres, candidats à la présidentielle dont une frange de l’opposition réunie au sein de l’Alliance pour le changement et la restauration, demande le départ de leur poste ministériel. Pierre-Claver Maganga Moussavou ...
Lire l'article
Pierre-Claver Maganga Moussavou, leader du Parti social démocrate (PSD) et candidat à la présidentielle du 30 août prochain, a démissionné jeudi de ses fonctions de ministre de l'Enseignement technique pour ''se consacrer à sa campagne'', selon une déclaration transmise à un journaliste de l'AGP.
Lire l'article
Le leader du Rassemblement du peuple gabonais (RPG, ex majorité présidentielle), Paul Mba Abessole, a appelé ce samedi, les candidats Ali Bongo Ondimba et Pierre Claver Maganga Moussavou à sortir du gouvernement, rapporte la première chaîne nationale dans son édition du journal de 20 heures. « Il paraissait évident que tous les candidats à l’élection présidentielle devaient sortir du gouvernement, simple question de logique et de bon sens », a déclaré Paul Mba Abessole. « Je note malheureusement que deux (2) candidats sont toujours en poste, personne ne voit ce qu’ils peuvent apporter dans ce gouvernement en dehors de la confusion et ...
Lire l'article
Le président du Parti social démocrate (PSD, majorité), Pierre Claver Maganga Moussavou, a officiellement présenté sa candidature à l'élection présidentielle le 12 juillet à Libreville, à l'occasion de l'assemblée générale de son parti. Refusant de prendre part à l'élection de 1998, l'actuel ministre de l'Enseignement technique et de la Formation professionnelle a expliqué qu'il avait décidé de mettre en réserve ses ambitions tant que le défunt président Bongo Ondimba était candidat. Champ libre pour le président du Parti social démocrate (PSD, majorité), Pierre Claver Maganga Moussavou, qui s'est officiellement porté candidat à la succession d'Omar Bongo Ondimba le 12 juillet dernier ...
Lire l'article
Les membres et les partisans du sénateur ministre Jean Norbert Diramba ont exprimé leur colère mardi au gouvernorat face aux attaques verbales proférées par son collègue ministre, Pierre Claver Maganga Moussavou au lendemain des élections sénatoriales du 18 janvier dernier, a constaté le correspondant local de l’AGP. ‘’La violence n’est pas l’apanage d’un seul individu, mais face à certaines circonstances, un agneau peut devenir un tigre’’, a déclaré un membre de la famille de M. Diramba, Alain Koumba dans l’enceinte du gouvernorat. Les proches du nouveau sénateur de Mouila sont venus chez le premier responsable de l’Etat dans la province manifester leur ...
Lire l'article
Gabon : L’avis de Maganga Moussavou sur les dernières législatives
Gabon : Maganga Moussavou milite pour l’unité des forces du changement
Noël Nelson Messone nommé ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Gabon près le Royaume de Belgique
Gabon: Germain Ngoyo Moussavou, pressenti comme ambassadeur du Gabon en France
Présidentielle : Maganga Moussavou appelle les candidats malheureux à reconnaître le verdict des urnes
Gabon: Maganga Moussavou quitte le gouvernement
Urgent – Maganga Moussavou démissionne de son poste de ministre pour ”se consacrer à sa camapgne”
Gabon: Mba Abessole appelle les candidats Ali Bongo Ondimba et Pierre Claver Maganga Moussavou à quitter le gouvernement
Gabon : Pierre Claver Maganga Moussavou dans les starting-blocks
Gabon: La famille du sénateur Diramba en colère contre le ministre Maganga Moussavou


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 15 Sep 2011
Catégorie(s): Diplomatie,Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Une Réponse à Gabon : Moussavou nommé ambassadeur à Paris

  1. MANIOC

    15 Nov 2011 a 12:29

    Ils (le clan BONGO) avait prévu éliminer PMM..et pour se dédouaner, on fait dans la “géopolitique” en nommant un PUNU. Ahhh émergence quand tu nous tiens…!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*