Socialisez

FacebookTwitterRSS

Crise de la dette: la tension monte entre les Etats-Unis et l’Europe

Auteur/Source: · Date: 16 Sep 2011
Catégorie(s): Monde

Les Etats-Unis ont exhorté vendredi la zone euro à mobiliser plus d’argent face à l’aggravation de crise de la dette qui inquiète le monde entier et à mettre fin à ses divisions, une leçon que les responsables européens ont peu goûtée.

Convié exceptionnellement à une réunion des ministres européens des Finances à Wroclaw en Pologne, le secrétaire au Trésor américain Timothy Geithner s’est alarmé des divisions en Europe sur les meilleurs moyens de régler la crise, notamment entre les gouvernements et la Banque centrale de Francfort dirigée par Jean-Claude Trichet.

“Tout le monde doit travailler ensemble (…) afin d’éviter des risques catastrophiques pour les marchés financiers”, a-t-il souligné en marge de la rencontre, appelant à éviter à tout prix “la menace de défauts en cascade” des pays de la zone euro.

Ses remontrances ne se sont pas arrêtées là: il a demandé aux pays de l’Union monétaire d’augmenter leur Fonds de secours pour les Etats en difficulté (FESF) et de soutenir financièrement davantage leurs banques très fragilisées, a rapporté la ministre autrichienne des Finances Maria Fekter.
Les principales banques centrales mondiales ont dû voler aux secours du secteur bancaire de la zone euro jeudi de manière concertée pour garantir leur approvisionnement en dollars.

Ces propos ont été très modérément appréciés par les intéressés. L’Allemagne a rejeté la proposition américaine affirmant qu’on ne pouvait plus puiser davantage dans l’argent des contribuables, mais qu’une ponction sur les marchés via une taxe sur les transactions financières, y compris aux Etats-Unis, permettrait de dégager les fonds nécessaire, selon la ministre autrichienne.

Option “strictement rejetée” par M. Geithner, a-t-elle ajouté.

Particulièrement virulente, Mme Fekter a estimé que l’attitude de son homologue américain n’était pas justifiée dans la mesure où à ses yeux les fondamentaux de la zone euro étaient “meilleurs que des Etats-Unis”, qui ploient sous une énorme dette publique.

“Nous ne discutons pas de l’élargissement ou de l’accroissement du FESF avec un pays non membre de la zone euro”, a sèchement rétorqué de son côté le chef de file des ministres des Finances Jean-Claude Juncker.

Ce Fonds, qui lève de l’argent sur les marchés avec la garantie apportée par les Etats de la zone euro pour pouvoir le prêter aux pays en difficulté à des conditions plus avantageuses que celles du marchés, est aujourd’hui doté d’une capacité effective de prêts de 440 millions d’euros.

Cette enveloppe suffit actuellement à faire face aux problèmes de la Grèce, de l’Irlande et du Portugal. Mais si la crise de la dette devait se propager en déstabilisant toutes les banques de la zone euro, voire gagner des pays comme l’Espagne ou l’Italie, ce filet de sécurité serait trop limité.

Face à l’aggravation de la crise, sa palette d’outils doit aussi être bientôt élargie pour qu’il fonctionne comme un FMI européen, avec la possibilité de racheter des titres de dette publique de pays en difficulté sur le marché où ils s’échangent entre investisseurs, et de prêter aux banques. Encore faut-il que les 17 membres de la zone euro ratifient ces changements. Ce qui n’est pas encore fait.

Le rappel à l’ordre de M. Geithner est intervenu alors que la zone euro peine à résorber ses différends sur la manière de régler la crise de la dette.
A Wroclaw, l’objectif de départ qui était de concrétiser le second plan de sauvetage à la Grèce, de près de 160 milliards d’euros, n’a pas été atteint alors qu’il est pourtant vital pour éviter la banqueroute au pays.

La zone euro bute encore et toujours sur les garanties demandées par la Finlande en échange de nouveaux prêts à Athènes, une question qui empoisonne les relations au sein de la zone euro. “Des progrès ont été réalisés” mais aucun accord n’a été trouvé, a indiqué M. Juncker.

La difficulté est d’éviter d’affaiblir le plan de soutien à la Grèce et d’empêcher que trop d’Etats demandent ensuite le même traitement.

Un mécanisme à l’étude pourrait prévoir que la Finlande renonce au moins à une partie de ses bénéfices sur les prêts octroyés à la Grèce via le FESF, selon une source gouvernementale européenne.

Autre démonstration du manque d’avancées sur le sauvetage de la Grèce, la zone euro a décidé de reporter à octobre toute décision sur le versement d’une nouvelle tranche de prêts, tiré du premier plan de sauvetage, dont le pays a impérativement besoin.

“Nous prendrons notre décision sur la prochaine tranche d’aide en octobre, en nous fondant sur les déclarations de la troïka” (UE, FMI et BCE), les bailleurs de fonds de la Grèce, a annoncé M. Juncker.

L’absence de progrès concret n’est pas de nature à rassurer les partenaires de la zone euro. Le ministre britannique des Finances George Osborne a exhorté juste avant la rencontre ses homologues européens à envoyer immédiatement “un signal clair” prouvant qu’ils ont pris conscience de la “gravité” de la crise dans la zone euro, assurant que “le temps est compté”. 


SUR LE MÊME SUJET
La tension monte au Sénégal entre Wade et l’opposition
Le Conseil constitutionnel doit se prononcer vendredi sur la candidature contestée du chef de l'Etat sortant. L'opposition appelle à braver une interdiction de manifester. Le Sénégal est à la veille d'une journée tendue. Le Conseil constitutionnel doit se prononcer vendredi sur la nouvelle candidature controversée du chef de l'Etat Abdoulaye Wade à la présidentielle. La candidature du président sortant est jugée anticonstitutionnelle par ses opposants et la société civile. Parmi les principaux candidats figurent trois ex-Premiers ministres d'Abdoulaye Wade devenus opposants, Moustapha Niasse, Idrissa Seck et Macky Sall, ainsi qu'Ousmane Tanor Dieng, leader du Parti socialiste (PS). Candidat également, la ...
Lire l'article
Présidentielle au Liberia: tension entre la présidente Sirleaf et son rival
La tension est montée d'un cran samedi au Liberia entre l'opposant Winston Tubman, qui a appelé à boycotter le second tour de la présidentielle prévu mardi, et la présidente sortante Ellen Johnson Sirleaf, qui l'a accusé "de violer la Constitution". L'appel de M. Tubman à boycotter le scrutin est susceptible de provoquer une reprise des violences dans un pays encore hanté par le spectre de guerres civiles qui, de 1989 à 2003, ont fait quelque 250.000 morts, détruit ses infrastructures et son économie. "Winston Tubman a appelé les Libériens à abandonner leur droit de vote. Il a appelé les gens à violer ...
Lire l'article
L’élimination d’Oussama ben Laden crispe les relations entre les Etats-Unis et le Pakistan
L’administration Obama n’a pas prévenu à l’avance le gouvernement pakistanais de son intention d’attaquer la villa d'Oussama ben Laden par crainte qu’il ne prévienne le chef d’al-Qaïda. C’est ce qu’a déclaré le directeur de la CIA, Leon Panetta au magazine Time. Le gouvernement pakistanais s'est quant à lui efforcé de dissiper les soupçons qui pèsent sur son attitude à l'égard de ben Laden, tout en reconnaissant ne pas avoir été informé de l'opération américaine qui a coûté la vie au chef d'al-Qaïda. Avec notre ciorrespondant à Washington, Jean-Louis Pourtet « Nous avons décidé que travailler avec les Pakistanais risquait de ...
Lire l'article
Des chars éventrés, des canons d'artillerie calcinés, mêlés à des cadavres de combattants africains, près de Benghazi : les premières opérations sont un «succès» assurent les Etats-Unis.
Au lendemain des premières frappes aériennes, l'opération «Aube d'une Odysée» entre dans une phrase cruciale. Après des semaines d'hésitations, un mandat de l'ONU et un appui arabe, cette coalition, avec en tête les Etats-Unis, la France et la Grande-Bretagne, est passée samedi à l'offensive, avec une première frappe aérienne française contre un véhicule des forces pro-Kadhafi à 17h45, pour tenter de stopper la répression de la révolte. A partir de 20 heures samedi, Washington et Londres ont lancé plus de 110 missiles de croisière Tomahawk à partir de navires et sous-marins contre plus de 20 objectifs, dont des systèmes de défense ...
Lire l'article
La tension est montée d'un cran supplémentaire en Côte d'Ivoire. Laurent Gbagbo, l'un des deux présidents proclamés de Côte d'Ivoire, a demandé, samedi, le départ "immédiat" de la mission de l'ONU dans le pays, l'Onuci, et de la force militaire française Licorne, selon un communiqué de son gouvernement lu à la télévision d'État, alors que la communauté internationale le somme de céder le pouvoir au plus vite à son rival Alassane Ouattara. Cette annonce intervient au moment où une reprise de la quasi-guerre civile de 2002-2003 - qui avait conduit à l'envoi de ces forces d'interposition - est de plus ...
Lire l'article
Présidentielle au Togo: les deux camps crient victoire, la tension monte
Le camp présidentiel et le principal parti d'opposition togolais ont chacun revendiqué vendredi la victoire à l'élection présidentielle, provoquant une montée de la tension dans le pays, en l'absence de tout résultat officiel plus de 24 heures après le scrutin. Le principal opposant Jean-Pierre Fabre, candidat du parti UFC (Union des Forces de Changement), a été le premier à crier victoire vendredi après-midi, une attitude qualifiée d'"inacceptable" par le parti au pouvoir RPT (Rassemblement du peuple togolais) du président sortant Faure Gnassingbé, qui a mis en garde contre le risque de "violences". Mais quelques heures plus tard, le porte-parole du gouvernement Pascal ...
Lire l'article
A l'issue de l'assemblée générale tenue le 11 octobre à Libreville, les différents syndicats de l'Education nationale réunis au sein de la Convention nationale des syndicats du secteur de l'éducation (CONASYSED) ont décidé de maintenir leur mouvement de grève sur l'étendue du territoire national jusqu'à la mise en place des préalables exigés dans le cadre de négociations avec la tutelle. Convoqués le 10 octobre par le ministère de l'Education nationale pour entamer les pourparlers, les enseignants ont boycotté la rencontre en raison des pressions exercées par la tutelle qui menace de suspendre les salaires des grévistes. Jusqu'où ira ce bras ...
Lire l'article
Selon John McCain, le futur candidat républicain à l'élection présidentielle de novembre, son adversaire démocrate, Barack Obama, augmenterait les impôts de "tous les Américains" s'il était élu. Ce dernier juge pour sa part "injuste" de comparer la politique fiscale préconisée par M. McCain à celle menée par George Bush : les propositions du sénateur de l'Arizona sont pires, selon lui. Entre les deux prétendants, le fer est engagé sur le terrain économique. M. McCain propose de pérenniser les baisses d'impôts générales accordées sous M. Bush, d'augmenter encore celles des plus fortunés, de réduire l'imposition d'une partie des classes moyennes de 2000 ...
Lire l'article
Les populations du PK6 et PK7, installées le long de la nationale 1 ont été priées de plier bagages dans le cadre du projet du ministère des Travaux Publics sur l'agrandissement de la route. Le projet de déguerpissement des populations de PK6 et 7 installées depuis des décennies sur la route nationale, suscitent des mécontentements. Pour les populations : « pas de déguerpissement sans dédommagement, car après ici nous irons vivre où ? » S'est inquiète un habitant de ce quartier. Pour le Général Flavien Nzengui Nzoundou, ministre des travaux publics « Nous devons agrandir la route, afin d'éviter les embouteillages de tous ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a pris, jeudi dernier, une série de mesures fiscales et budgétaires afin de lutter contre la flambée des prix des denrées de première nécessité. Dans ce pays pétrolier, les associations et les Ongs sont descendues dans les rues de la capitale gabonaise cette semaine pour protester contre la cherté de la vie et la faim. Mais la manifestation a été réprimée. L’Etat gabonais a suspendu pour une période de six mois les droits et taxes à l’importation des produits de consommation courante tels que l’huile, le poisson, le lait et la farine. La TVA a été suspendue ...
Lire l'article
La tension monte au Sénégal entre Wade et l’opposition
Présidentielle au Liberia: tension entre la présidente Sirleaf et son rival
L’élimination d’Oussama ben Laden crispe les relations entre les Etats-Unis et le Pakistan
Libye: l’opération est un «succès», selon les Etats-Unis
CÔTE D’IVOIRE : La tension monte d’un cran entre les pro-Gbagbo et la communauté internationale
Présidentielle au Togo: les deux camps crient victoire, la tension monte
Gabon : La tension monte entre les enseignants et la tutelle
Aux Etats-Unis, le débat électoral entre M.McCain et M.Obama se focalise sur la fiscalité
Gabon: Tension entre les populations du PK7 de Libreville et le Ministère des TP, suite au projet de déguerpissement
Gabon : le gouvernement dévoile son plan de bataille contre la faim et la vie chère alors que la tension monte au sein de la


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 16 Sep 2011
Catégorie(s): Monde
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*