Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Marcel Abéké éjecté de la Comilog

Auteur/Source: · Date: 19 Sep 2011
Catégorie(s): Economie

La rumeur qui courrait depuis quelques temps au sujet du départ de Marcel Abéké de la Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog) vient de trouver sa traduction dans le réel : le Gabonais y a été remplacé, ce 19 septembre, par Jean Fabre, présenté comme faisant partie de la maison depuis un long moment.

Une note interne du groupe Eramet diffusé sur son Intranet à partir de 14 h, heure de Libreville, établi le débarquement de Marcel Abéké de son poste d’Administrateur et Directeur Général de la Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog). Le Gabonais, qui dirige cette compagnie depuis 1989, a été remplacé par Jean Fabre.

La note sus citée indique qu’ «après une longue carrière à la Cogemat, alternant poste de management et projets, Jean Fabre rejoint le groupe Eramet et la SLN [Société Le Nickel, démembrement d’Eramet pour le nickel en Nouvelle-Calédonie, en Indonésie et en France- NDLR] de 2003 à 2007 où il a été chef du département géologie-études et projets miniers. Il a ensuite rejoint Areva comme Directeur technique de la branche Mines du groupe, suivi par un bref passage en tant qu’expert minier chez Total, avant de rejoindre Comilog.»

Ceux des Gabonais qui s’intéressaient aux activités de la Comilog ne sont nullement surpris par ce changement. Une rumeur récurrente apparue durant la semaine du 11 au 18 septembre faisait déjà état de ce que Marcel Abéké avait été démis de cette fonction, mais aussi de toutes ses fonctions connexes au sein du groupe. Notamment, celle de président directeur général de la Société d’exploitation du Transgabonais (SETRAG). Une source interne de la compagnie ferroviaire assurait, durant la semaine au cours de laquelle Ali Bongo séjournait dans le Haut-Ogooué, que s’il n’y avait encore rien d’officiel à ce sujet, l’annonce devait s’officialiser entre le 15 et le 20 du mois courant. Bingo !

Abéké n’aurait pas été débarqué pour des raisons professionnelles. Un donjuanisme exacerbé et quelques maris trompés seraient à l’origine de cette situation, selon certaines sources. Une marche devait être organisée à son sujet à la faveur de la récente visite du président de la République dans le haut-Ogooué. La manifestation n’a été évitée que du fait de fortes garanties sur l’éviction du concerné. Marcel Abéké n’a d’ailleurs pas été aperçu aux cotés des personnalités du Haut-Ogooué venues accueillir le président Ali Bongo à son arrivée à Franceville, le 11 septembre. La presse locale annoncait depuis un moment que, pour des raisons très personnelles, le président Ali Bongo aurait demandé la tête de celui qui semblait inamovible à la tête de la Comilog.

Marcel Abéké a donc été nommé, ce 19 septembre, Directeur exécutif auprès de la Direction générale d’Eramet, chargé du développement du groupe en Afrique. Il demeure membre de l’IMC (International Management Committee) et il aura notamment «pour mission de conseiller la direction générale et les directions de branche, en liaison étroite avec la direction du développement, sur les actions à mener et les moyens à mettre en place pour accompagner la politique de croissance d’Eramet en Afrique.»

Aux yeux de certains, ceci pourrait passer pour une promotion. Il s’agit en réalité d’une superstructure sans pouvoir. Dans tous les cas, le remplacement de Marcel Abéké par un expatrié à la tête de la Comilog fait perdre au Gabon une portion non négligeable de son influence et de son contrôle sur l’exploitation de son manganèse.

Les employés de la Setrag devraient connaître d’ici au 22 septembre courant, le nouveau premier responsable du chemin de fer gabonais. Un nom circule : Mesmin Youmou, 51 ans, ancien directeur financier et du recouvrement de la mairie de Libreville.  


SUR LE MÊME SUJET
Marcel Abéké, l’Administrateur, Directeur général de la Compagnie minière de l’Ogooué (COMILOG), filiale du Groupe français ERAMET, a été débarqué le 19 septembre de son poste et remplacé par un autre ancien de cette entreprise, Jean Fabre, a-t-on appris de source officielle. Monsieur qui Abéké dirige cette compagnie depuis 1989, a été nommé, Directeur exécutif auprès de la Direction générale d’ERAMET, chargé du développement du groupe en Afrique. Il demeure membre de l'IMC (International Management Committee) et il aura notamment «pour mission de conseiller la direction générale et les directions de branche, en liaison étroite avec la direction du développement, sur ...
Lire l'article
Eramet annonce qu'à compter de ce lundi, Marcel Abeke, jusqu'à présent directeur général de Comilog, filiale détenue à hauteur de 63,7% par Eramet, est nommé directeur exécutif auprès de la direction générale du groupe, chargé de son développement en Afrique. A ce titre, il a notamment pour mission de conseiller la direction générale et les directions de branche, en liaison étroite avec la direction du développement, sur les actions à mener et les moyens à mettre en place pour accompagner la politique de croissance d'Eramet en Afrique. Marcel Abeke demeure membre de l'IMC (International Management Committee). A cette même date, Jean ...
Lire l'article
La Compagnie minière de l’Ogooué ( Comilog), spécialisée dans la production de manganèse, à Moanda (sud-est), a réalisé ( dans la période janvier-septembre 2010) un résultat de 898 milliards de francs CFA ; ce qui la propulse au sommet des entreprises gabonaises en termes de chiffre d’affaires devant sa « rivale » Total Gabon ( 487 milliards ) , rapporte ce mardi, le quotidien l’Union. « Les deux majors industrielles gabonaises ont profité de la très bonne conjoncture des cours des matières premières (progression des prix du minerai et des alliages de manganèse pour la Comilog ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a signé jeudi à Libreville, avec la Compagnie minière de l’Ogooué (COMILOG), une convention en vue de la construction et à l’exploitation du futur complexe métallurgique de Moanda (environ 650 km au sud-est de Libreville). La signature de cette importante convention s’est déroulée en présence du chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba. Selon l’administrateur général de la COMILOG, Marcel Abeké, ce projet majeur pour les deux parties représente le début d’une véritable ère d’industrialisation du Gabon. Cette usine comportera deux activités notamment la fabrication de charbon à bois et une autre de fabrication des fûts métalliques. Ce futur complexe de ...
Lire l'article
L’Etat gabonais et la Compagnie Minière de l’Ogooué (COMILOG) ont paraphé, ce jeudi, à la Présidence de la République, une Convention relative à la construction et à l’exploitation du complexe métallurgique de Moanda, qui ouvre sans doute, les portes du Gabon industriel, tant prôné par le Chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba.La cérémonie qui s’est déroulée en présence du numéro un gabonais, Ali Bongo Ondimba, a mis en exergue le Premier ministre chef du gouvernement, Paul Biyoghé Mba et l’Administrateur général de la Compagnie Minière de l’Ogooué (COMILOG), Marcel Abeké. L’Administrateur général de la Compagnie Minière de l’Ogooué a déclaré: « ...
Lire l'article
Le chef de l’Etat gabonais a procédé ce 7 avril à l’inauguration des travaux de construction du complexe métallurgique de Moanda qui doit permettre la transformation locale du minerai de manganèse par la Compagnie minière de l’Ogooué (COMILOG). Alors que la compagnie vient d’annoncer des mesures restrictives pour juguler les retombées de la crise économique, cet important investissement qui ouvre de nouvelles marges de croissance semble prédire de meilleurs jours pour l’industrie minière. Le président Bongo Ondimba a procédé ce 7 avril à la pose officielle de la première pierre des travaux de construction de l’usine métallurgique de Moanda, dont ...
Lire l'article
L’assèchement de la demande de manganèse consécutif à la dégradation de la conjoncture économique mondiale a poussé la Compagnie minière de l’Ogooué (COMLOG) à prendre un ensemble de mesures et à réaménager ses activités pour surmonter le creux de la vague. Au titre des mesures de crise décidées par la compagnie, 1500 employés seront notamment mis en congés pendant trois semaines, la production va être ajustée à la baisse et le programme d’investissements va être partiellement reporté. Alors qu’à la fin du mois d’octobre 2008, la Compagnie minière de l’Ogooué (COMILOG) affichait une production en hausse de 4,3% et des ...
Lire l'article
A l'issue d'une séance de travail avec les membres du gouvernement, l'administrateur général de la Compagnie minière de l'ogooué (Comilog), Marcel Abeké, a annoncé que la Comilog est touchée par la crise économique internationale. Comilog est confrontée à une réduction drastique de la demande de la Chine, le principal importateur de son manganèse. A prés le secteur du bois, la crise financière s'attaque au secteur minier. La Comilog n'a pas eu des commandes depuis deux mois. La Comilog qui s'était fixé un défi de produire trois millions cinq cent mille tonne cette année, s'est vu obligée de ...
Lire l'article
3,334 millions de tonnes de manganèse produits par le Gabon en 2007, soit une hausse de 12% par rapport à l'exercice 2006, les bons comptes de la Compagnie minière de l'Ogooué (COMILOG) ont donné le sourire aux actionnaires à l’occasion du conseil d’administration de la société dont le rapport à été publié le 5 juin dernier à Moanda. Avec une hausse de 40% du chiffre d’affaires qui s’est élevé à 272 milliards de francs CFA, la COMILOG a annoncé 20 milliards de francs CFA de dividendes à répartir aux différents actionnaires. La filiale du groupe français Eramet chargée de l'exploitation ...
Lire l'article
Le directeur général de la Compagnie minière de l'Ogooué (Comilog), Marcel Abéké, a été reçu le 6 février dernier par le ministre gabonais des Mines, Casimir Oyé Mba, pour une revue de l’activité 2007 et un aperçu des perspectives de développement pour les années à venir, notamment pour l'exploitation de niobium dans la région de Franceville. Le ministre gabonais des Mines, Casimir Oyé Mba, a reçu en audience le 6 février l'administrateur directeur général de la Comilog, Marcel Abéké, pour faire le point sur les activités de l'entreprise durant l'exercice 2007 et discuter des perspectives de développement de la compagnie ...
Lire l'article
Marcel Abéké n’est plus le patron de la COMILOG
Eramet annonce deux nominations
Économie/ Comilog première entreprise gabonaise en termes de chiffre d’affaires
L’Etat gabonais signe une convention avec la COMILOG pour la construction de deux usines à Moanda
L’Etat et la COMILOG paraphent une Convention pour la construction et l’exploitation du complexe métallurgique de Moanda
Gabon : La COMILOG fait fi de la crise
Gabon : La COMILOG passe en «mode crise»
Gabon: Comilog touchée par la crise économique mondiale
Gabon : L’année dorée de la COMILOG
Gabon : Le bel avenir de la Comilog


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 19 Sep 2011
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

2 Réponses à Gabon : Marcel Abéké éjecté de la Comilog

  1. mathieu

    14 Nov 2011 a 02:04

    bonjour a tous*

    oui un administrateur comme monsieur youmou mesmin, serait un bon gestionnaire de la setrag, a croire la lecture de son passage a la mairie de libreville.
    a quand la confirmation de sa nomination?
    pour voir le maçon au pied nu mur

  2. alain

    7 Oct 2011 a 17:03

    Enfin un financier de haut rang a SETRAG, l’espoir peu renaitre pour les employers que nous sommes.
    Soyez le bienvenu Mr le PDG Mesmin YOUMOU

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*