Socialisez

FacebookTwitterRSS

La mairie de Libreville ‘’en guerre’’ contre les taxis hors-la loi

Auteur/Source: · Date: 22 Sep 2011
Catégorie(s): Société

La mairie centrale de Libreville procède actuellement à l’arraisonnement des véhicules à usages de taxi dépourvus de numéros de portière valides et qui donnent le droit d’exercer dans le secteur du transport périurbain.

Ce sont plus de cent cinquante (150) véhicules à usage de taxi qui ont été arraisonnés et stationnés dans les jardins de la mairie de de Libreville; une procédure qui oblige les propriétaires à s’acquitter des taxes en vigueur afin de mener à bien leur activité de transport.

Selon les agents municipaux commis à cette opération, cette démarche vise à mettre hors de la circulation, tout taxi n’ayant pas un numéro de portière de l’exercice 2011, étant donné le renouvellement de ces autocollants est effectif depuis le mois de février 2011.

Pour de nombreux taximen, le montant de la taxe qui s’élève à trois cent cinquante mille (350.000 francs CFA), pour les petits taxis et un peu plus pour les minibus par an, est l’un des facteurs qui constitue un blocage au niveau du paiement de cette dernière.

Aussi, cette opération donc l’objectif est d’amener les responsables de taxis à se conformer, provoque un gros désagrément chez les populations dans la mesure où le nombre de taxis en circulation est considérablement réduit, avec pour corollaire, des foules immenses dans les grands carrefours de la capitale gabonaise attendant un éventuel moyen de locomotion. 


SUR LE MÊME SUJET
Gabon/Transport : La guerre déclarée aux voitures non assurées du Cap Estérias
Dans la périphérie du Cap Estérias au nord de Libreville, les éléments de la brigade de gendarmerie ont décidé de lancer une opération coup de poing cette semaine pour mettre en fourrière les nombreux véhicules en circulation qui ne disposent pas de vignette d’assurance. L’opération menée conjointement avec l’appui du Ministère des Transports vise à mettre hors d’état de nuire ces véhicules dépourvus d’assurance qui lors des accidents de la route mettent en mal les principales victimes. Depuis le début de l’opération jeudi dernier, plusieurs véhicules en fraude ont été appréhendés ainsi que de nombreux chauffeurs qui avaient décidé de tenir le ...
Lire l'article
Au Gabon, le président Ali Bongo Ondimba a fustigé mercredi et jeudi le racket orchestré par les policiers et gendarmes contre les chauffeurs de taxi. Est-il possible d’éradiquer le phénomène enraciné dans les rangs des forces de l’ordre depuis des années ? Les taxis gabonais victimes de racket Ali Bongo Ondimba a mis le doigt là où ça fait très mal : « Plus question de donner de l’argent dans la main des policiers ou des gendarmes ».
Lire l'article
Les services de la recette municipale de la mairie de Libreville sont sur le terrain depuis quelques jours pour faire la chasse aux transporteurs urbains qui ne se sont pas encore procurés leur vignette de portière, gage d’une liberté de circulation sur le territoire municipal. Cette opération intervient trois semaines après le lancement officiel de la mise en vente des numéros de portière (vignettes) pour taxi. Ainsi, les contrevenants doivent s’acquitter d’une amende de 50.000 francs CFA. Une somme à laquelle va s’ajouter respectivement 80.000 francs CFA et 150.000 francs CFA pour les taxis et les TM, pour acquérir la vignette. Il ressort ...
Lire l'article
La mairie de Port-Gentil a lancé jeudi, la chasse aux taxis, taxis-bus et autres véhicules à usage de transports en commun non détenteur des numéros de portière pour le compte de l’année 2010, rapporte vendredi le correspondant de l’AGP. Lancé déjà depuis plus de deux mois, la délivrance des numéros de portières aurait dû être terminée depuis longtemps, explique-t-on à l’hôtel de ville. Cette dernière a d’ailleurs lancé un appel la semaine écoulée pour inciter les retardataires à venu retirer leur vignette. Le délai imparti étant terminé, l’institution municipale est passée à la phase de répression. Les contrevenants voient leurs véhicules être placés en ...
Lire l'article
Le maire de Libreville, Jean-François Ntoutoume Emane, a procédé mercredi au lancement de l'opération de numérotation de taxis, une opération quelque peu tardive qui a été élargie aux véhicules de transport périurbain ''clando'' et de marchandise ''TM'' qui bénéficieront d'une vignette leur permettant de sortir de l'informelle. L'édile de la commune de Libreville, Jean François Ntoutoume a procédé hier avec ses collaborateurs, à l'opération de numérotation des véhicules à usage de taxis. La cérémonie qui s'est déroulé sans discours ni trompette, dans les jardins de l'Hôtel de Ville de la mairie de Libreville, concerne trois milles véhicules à usage de taxis. ...
Lire l'article
Amener les propriétaires de véhicules (taxis et particuliers) à assurer leurs moyens de déplacement est l’objectif de l’opération coup de poing amorcée depuis le 1er février 2010 par la Mairie de Libreville. Il s’agit pour les éléments de police municipale de réquisitionner systématiquement tous véhicules dépourvus d’assurance en bon et dû forme en circulation dans la capitale gabonaise. Après avoir constaté l’absence d’assurance sur plusieurs véhicules lors des contrôles de routine dans la capitale gabonaise les autorités municipales de la ville de Libreville ont décidé d’entamé depuis le 1er février 2010 une vaste opération coup de poing contre les propriétaires ...
Lire l'article
Depuis cinq jours, les habitants de Libreville connaissent une pénurie de taxis, occasionnée par des mesures répressives de la mairie contre le non paiement, par les trois quarts des propriétaires de véhicules servant de transport urbain, de la patente et de la taxe municipale comptant pour l’exercice budgétaire 2009, a constaté GABONEWS. Usagers massés le long des artères, bagarres et bousculades – assorties de petits vols - pour emprunter les rares taxis qui circulent, telle est la scène qui s’offre, depuis cinq jours, à l’œillade de celui qui pratique la circulation urbaine de Libreville aux heures ...
Lire l'article
Les autorités de l'Hôtel de ville de Libreville ont lancé lundi, une opération visant à fermer tous les bars qui dérangent la quiétude publique. Cette opération qui vise à rétablir l’autorité de la municipalité est très contestée par les personnes qui s’estiment lésées. Elle intervient après de nombreuses plaintes déposées par les populations vivant proche des débits de boissons et qui s’insurgent contre les nuisances sonores occasionnées par ces structures. L'opération qui a commencé au quartier Ancienne Sobraga où plusieurs bars ont été fermés, parmi lesquels le célèbre ''Club Samuel Eto Fils'', s’effectue en présence des chefs de quartier. « Les nouvelles autorités ...
Lire l'article
Le Syndicat libre des transporteurs terrestres du Gabon (SYLTEG), a décidé ce lundi de faire de la journée de mardi: « jour sans taxis » pour fléchir la position des autorités de l’hôtel de ville de Libreville afin qu’elles remettent en circulation certains taxis « arraisonnés ». Le président du SYLTEG Jean Robert Menié estime que les autorités de l’hôtel de Ville auraient dû accorder une période de délais après le lancement de son opération de contrôle afin de permettre que ceux de taximen en retard de paiement puissent s’en acquitter .La proximité de la date butoir (24 novembre) fixée ...
Lire l'article
Le maire de Libreville, Jean François Ntoutoume Emane, a lancé le 29 juillet dernier l'opération de numérotation des taxis et véhicules de transports suburbains pour l'exercice 2008. Dans le cadre d'un partenariat avec l'OPDAS, les numéros de portières de ces véhicules afficheront désormais les messages de sensibilisation sur le VIH/Sida. Les transports en commun de la capitale gabonaise seront mis à contribution dans la campagne nationale de sensibilisation contre la pandémie du VIH Sida. L'Hôtel de ville de Libreville vient de lancer son opération de numérotation des taxis et taxis bus de la commune. Pour cette année, les autocollants des numéros ...
Lire l'article
Gabon/Transport : La guerre déclarée aux voitures non assurées du Cap Estérias
Ali Bongo fustige le racket des forces de l’ordre contre les taxis gabonais
La mairie en guerre contre les transporteurs urbains non immatriculés
La mairie de Port-Gentil va en guerre contre les taxis n’ayant pas de nouveaux numéros de portières
L’opération de numérotation des taxis lancée mercredi lancée à Libreville
La Mairie de Libreville déclare la guerre aux véhicules non assurés
Gabon: Les usagers de Libreville confrontés à une vaste pénurie de taxis (Reportage)
Gabon: La mairie de Libreville en guerre contre les bars qui dérangent
Gabon: Transport : Une journée sans taxis ce mardi
Gabon : Ntoutoume Emane implique les taxis dans la lutte contre le Sida


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 22 Sep 2011
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*