Socialisez

FacebookTwitterRSS

La construction de la zone franche Ile Mandji aura des impacts sur l’environnement à Port-Gentil

Auteur/Source: · Date: 25 Sep 2011
Catégorie(s): Economie,Environnement

L’édification de la zone franche Ile Mandji, à Port-Gentil, la capitale économique du Gabon (sud-ouest), aura des impacts pour lesquels des mesures d’atténuation doivent être envisagées, selon le Centre national des données et de l’information océanographiques (CNDIO).

‘’Les travaux de viabilisation du site concerneront le défrichement, le décapage et le remblai’’, a expliqué Nicaise Rabenkogo, Docteur en géographie et aménagement de l’espace, qui a conduit une étude d’impact environnementale et sociale sur une des parcelles devant accueillir la zone franche.

‘’A chacune de ces opérations correspondent des impacts pour lesquels il faudra prévoir des mesures d’atténuation’’, a indiqué M. Rabenkogo, à l’occasion de la publication, jeudi dernier à Port-Gentil, des premières conclusions de l’étude d’impact réalisée par les chercheurs du Centre national de la recherche scientifique et technologique (CENAREST) réunis au sein du CNDIO.

Selon le chercheur gabonais, la déforestation portera sur 926 ha, la faune, notamment les oiseaux, sera perturbée, des maisons et des sites archéologiques seront détruits, des cours d’eau seront supprimés alors que 40 millions de m3 de sable doivent être acheminés sur le site.

‘’Il faudra donc des mesures pour préserver la mangrove, délocaliser les lieux de culte, dédommager les personnes déplacées et gérer les déchets’’, a-t-il dit, ajoutant que des concertations devront être menées avec les usagers et les autorités pour réglementer les zones de pêche, etc.

‘’Il y aura également lieu de renforcer les capacités de la plupart des acteurs du projet (administrations, associations, ONG, etc.)’’, a-t-il poursuivi.

L’étude d’impact a concerné la parcelle dite ‘’F’’ sur laquelle le groupe singapourien Olam doit construire une usine d’engrais. Les trois opérations (défrichement, décapage, remblai) devraient s’achever au mois de mai 2012.

D’autres concertations publiques sont envisagées dans les semaines et les mois à venir, afin d’associer toutes les composantes impliquées à chaque étape du projet. 


SUR LE MÊME SUJET
La future école supérieure de commerce de Port-Gentil (ouest) sera construite par l’entreprise chinoise SOGAD BTP, basée dans la ville de Guangzhou et spécialisée dans l’architecture et la gestion des grands projets, a appris l'AGP. Une délégation de l’entreprise chinoise vient de séjourner dans la capitale économique gabonaise dans le cadre d’une mission de reconnaissance sur le site retenu pour abriter le complexe universitaire, afin de décliner le plan et déterminer la durée du chantier. A l’issue d’un entretien avec les entrepreneurs chinois, lundi dernier, le nouveau maire de Port-Gentil, M. Bernard Apérano, s’est réjoui de l’aboutissement du projet, annoncé par ...
Lire l'article
Face à l’imminence du démarrage des travaux de la Zone franche de l’Ile Mandji, le coordinateur général de ce projet invite les personnes ayant des constructions sur ledit site, à se faire recenser au 2e étage de l’immeuble Arambo à Libreville ou au secrétariat général du gouvernorat de Port-Gentil. Cette opération, qui s’achève le 30 juin prochain, s’inscrit dans le cadre de leur dédommagement. Dans le cadre du démarrage imminent des travaux d’aménagement de la parcelle «F» où sera érigée la Zone franche de l’Ile Mandji, située dans la baie du Cap Lopez, il est demandé aux personnes ayant des constructions ...
Lire l'article
Le groupe singapourien Olam et le groupe indien Tata Chemicals sont associés dans le projet de construction d’une usine d’engrais dans la zone franche de l’Ile Mandji à Port-Gentil, la capitale économique du Gabon. Estimé à 1,3 milliards de dollars américains, (entre 650 et 750 milliards de FCFA), le projet va démarrer par une étude d’impact environnementale et une étude d’impact sociale. Les travaux de construction vont durer trois ans et générer de nombreux emplois directs et indirects. M. Théophile Ogandaga, coordonnateur du projet Olam International, s’est rendu à Port-Gentil jeudi dernier pour présenter le projet au maire André ...
Lire l'article
Le coordonnateur général de la Zone économique spécial (ZES) de Nkok (27 km à l’est de Libreville), Théophile Ogandaga, a présenté, en début de semaine, à Port-Gentil, les tenants et aboutissants de ce projet aux opérateurs de la filière bois de la deuxième ville du pays, a rapporté, ce mardi, la télévision nationale (RTG1), dans son édition de 20h. A ses interlocuteurs, Théophile Ogandaga a rappelé que , dans le cadre de la valorisation du bois( un des secteurs stratégiques pour l’Afrique du Gabon dans l’après-pétrole), la ZES sera principalement dédiée à la maitrise de la ...
Lire l'article
La construction des stands devant accueillir la foire du cinquantenaire de Port-Gentil avance, a-t-on appris, mardi, dans la capitale économique, d’une source proche de l’hôtel de ville. C’est ainsi que le premier chapiteau a été aménagé et est désormais prêt à accueillir les premiers exposants. Les stands, qui seront loués au m², seront finalisés en fonction des surfaces spécifiques sollicitées par les différents participants. La foire du cinquantenaire, qui va s’étaler sur une quinzaine à compter du 14 août prochain, devrait permettre aux opérateurs économiques de présenter aux visiteurs leur savoir-faire et surtout témoigner de leur apport au développement multisectoriel de la capitale ...
Lire l'article
Le Haut Représentant Personnel du Chef de l’Etat en charge de la Zone Franche de l’Ile Mandji, Honorine Dossou Naki, a présidé, ce jeudi, à Libreville, une réunion technique, en présence des experts du cabinet d’études franco-espagnole, qui ont dévoilé le rapport préliminaire d’étape, a constaté GABONEWS. A la faveur de cette réunion de travail qui, selon Mme Dossou Naki, intervient « au moment où de plus en plus d’opérateurs économiques affichent leur intérêt pour la zone franche », l’occasion a été donnée au responsable de la direction technique du projet, Salomon Waga Olympio, de s’appesantir sur l’état d’avancement ...
Lire l'article
Le Haut représentant du chef de l’Etat, en charge de la zone franche de l’île Mandji, Madame Honorine Dossou Naki, a confié, ce vendredi, à GABONEWS, que « Le projet de la zone franche de l’île Mandji à trop trainé ». RAPPEL HISTORIQUE « Le projet a débuté en 1996 mais, le projet des projets a été présenté au défunt chef de l’Etat en 1986. A l’époque c’étaient les ministres d’Etat Moussirou Saturnin Nang Nguéma et Joseph Inama qui ont eu l’idée de venir présenter ce projet au chef de l’Etat et, on a attendu 10 ...
Lire l'article
Le président Ali Bongo Ondimba a marqué, mercredi pendant séjour dans la ville de Port Gentil, une escale sur le site où va être installée la zone franche de l’Île Mandji. Le projet est prometteur pour le pays, avec des retombées attendues sur le plan économique et social. Les études topographiques et géotechniques sont actuellement en cours sur ce site. Les travaux d’aménagement de la parcelle A sont terminés. La parcelle F, d’une superficie de 900 hectares, est actuellement en étude. Au total, huit parcelles vont être aménagées sur le site. On estime que toutes les études sur de différentes ...
Lire l'article
Les membres du Commissariat chargé de la mise en place de la zone franche de l’Ile Mandji ont été auditionnés, mardi matin, au Palais Léon Mba, siège de l’Assemblée nationale, par la Commission des lois et finances de la chambre des députés. La création d’une zone franche au Gabon reste encore à l’étape de projet. Adossé au port et à l’aéroport de Port-Gentil (île de Mandji, sud-ouest), le site retenu pour accueillir la zone franche de Mandji couvre une surface totale de 1500 hectares composée de cinq (5) parcelles différentes dont une d’environ 500 ha devrait être développée en première phase. La ...
Lire l'article
MANDJI, le chef-lieu du département de Ndolou, vibre depuis, samedi dernier, au rythme de la campagne électorale pour les locales du 27 avril prochain. Aussitôt après l'ouverture officielle de cette opération de charme, la tête de liste PDG à la commune, Chil Mbika-Mbonguila, ses colistiers ainsi que les autres membres influents du parti, en tête desquels le membre du bureau politique Jean-François Ndongou, ont animé un grand meeting à la place de l'indépendance de Mandji, ouvrant ainsi le bal. De fait, les autres formations politiques et les indépendants traînent encore les pieds. Jusqu'à lundi soir, seuls les porte-étendards du PDG étaient ...
Lire l'article
La construction de la future école supérieure de commerce de Port-Gentil confiée à une entreprise chinoise
Gabon : Identification des délogés de la Zone franche de l’Ile Mandji
Projet d’usine d’engrais dans la zone franche de l’Ile Mandji à Port-Gentil
Les opérateurs de la filière bois, à Port-Gentil, édifié sur le bien-fondé de la Zone économique spécial (ZES) de Nkok
La construction des stands avance pour la foire du cinquantenaire à Port-Gentil
Zone franche de l’ile Mandji : L’expertise espagnole dévoile le rapport préliminaire d’étape
« Le projet de la zone franche de l’île Mandji à trop trainé », Honorine Dossou Naki, Haut représentant du chef de l’Etat, en charge
Ali Bongo Ondimba sur le site de la zone franche de l’Ile Mandji
Gabon: Activité du parlement / Le commissariat de la zone franche de L’Ile Mandji auditionné par les députés
Gabon: Locales 2008 – Port-Gentil: Le PDG ouvre le bal à Mandji


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 25 Sep 2011
Catégorie(s): Economie,Environnement
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*