Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : La croissance économique dévalorisée à 5,6% en 2011

Auteur/Source: · Date: 26 Sep 2011
Catégorie(s): Economie

Les nouvelles prévisions du Fonds monétaire international (FMI) dans son rapport “Perspectives de l’économie mondiale, septembre 2011” indiquent que la croissance de l’économie gabonaise devrait atteindre 5,6% en 2011 contre 5,7% en 2010 avec des fortes tensions inflationnistes (+2,3%). Une estimation en baisse par rapport aux 5,8% attendus cette année par le gouvernement. L’année 2012 s’annonce encore moins bonne pour le Gabon qui devrait enregistrer le plus faible taux de croissance de la zone Cemac (3,3%).

Selon les nouvelles prévisions du Fonds monétaire international (FMI) dans son rapport “Perspectives de l’économie mondiale, septembre 2011”, le taux de croissance de l’économie gabonaise pour le mois de septembre est en baisse de 5,6% en 2011 contre 5,78% selon les prévisions du gouvernement.

En effet, selon le FMI, «le ralentissement mondial n’a pas beaucoup touché les pays de la région jusqu’à présent, mais le risques de révision à la baisse des prévisions se sont accrus. Une nouvelle détérioration de la situation économique mondiale pourrait avoir des retombées considérables dans les pays d’Afrique subsaharienne. Un essoufflement de la reprise aux États-Unis ou en Europe pourrait compromettre les perspectives des exportations, des envois de fonds des travailleurs, de l’aide publique et des flux de capitaux».

Le taux d’inflation quant à lui s’établira à 2,3% en 2011 contre 1,4% en 2010. Selon le FMI «cette situation est largement consécutive à une hausse de prix des produits dans l’ensemble des pays d’Afrique subsaharienne. La flambée antérieure des prix des produits de base risque d’alimenter davantage l’inflation. Dans les pays exportateurs de pétrole, l’inflation devrait rester élevée».

«Importateur de produits alimentaires, le Gabon dépend à 90% de l’extérieur pour nourrir sa population et pour 2012, le taux de croissance pourrait descendre à 3,3%, soit le plus faible taux de la zone Cemac» note le FMI. 


SUR LE MÊME SUJET
Le Gabon s’attend à réaliser en 2012 une croissance de 5,6% alors que, dans ses prévisions, le Fonds monétaire international (FMI) a tablé sur un taux de croissance de 3, 3% pour ce pays qui a adopté un budget de 2452 milliards de FCFA pour l’année prochaine, soit une hausse de 3,4% par rapport à celui du précédent exercice (2370,8 milliards de FCFA). ’Il n’y a aucune raison que nous ayons un taux de croissance qui chute à 3% l’année prochaine’’, a estimé le Chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, lors d’une conférence de presse à la fin du Conseil ...
Lire l'article
Petit pays de l’Afrique Centrale, le Gabon vient de bénéficier d’une aide conséquente de la Banque africaine de développement (BAD) qui s’élève à 178 milliards FCFA (358 millions de dollars). Ce prêt permettra de booster un peu l’économie du pays d’Ali Bongo. Avec un taux de croissance économique qui a chuté à 5,6% cette année, le Gabon, grand espoir de l’Afrique Centrale, semble être en perte de vitesse. Selon les nouvelles prévisions du Fonds monétaire international (FMI) inscrites dans son rapport « Perspectives de l’économie mondiale, septembre 2011 », la croissance de l’économie gabonaise devrait atteindre 5,6% en 2011contrairement au ...
Lire l'article
Le taux de croissance au Gabon pourrait se situer autour de 4% en 2011, alors que les prévisions du Fonds monétaire international (FMI) tablaient sur une croissance du PIB de 5%, grâce à la conjoncture favorable soutenue par l’exploitation minière, les activités de transformation du bois et les investissements publics. Réuni mercredi à Libreville, pour sa réunion statutaire trimestrielle destiné à examiner la situation macroéconomique du pays, faire la rétrospective de l’année 2010 et décrypter les perspectives pour 2011, le Comité monétaire et financier national, a constaté un recul des exportations des grumes en 2010 et relevé ...
Lire l'article
Les nouvelles prévisions du Fonds monétaire international (FMI) publiées le 6 octobre indiquent que la croissance de l’Afrique devrait atteindre 5,9% en 2011. Une estimation légèrement en hausse par rapport aux 5% attendus cette année. L'accélération de la croissance devrait être soutenue par le rebond des exportations, des prix des matières premières et une demande intérieure robuste dans de nombreuses économies. La croissance en Afrique subsaharienne devrait atteindre 5 % en 2010, selon les dernières prévisions du FMI publiées le 6 octobre dernier. L’institution financière internationale a revu à la hausse de 0,3 % ses prévisions de croissance pour l’Afrique ...
Lire l'article
Les experts de la Banque africaine de développement (BAD) et de la Commission économique pour l'Afrique (CEA) de l'ONU se sont réunis du 10 au 13 novembre dernier à Addis-Abeba, en Éthiopie, pour dresser le bilan de l'impact de la crise financière sur les économies du continent. Au terme des travaux, les experts ont annoncé que le taux de croissance avait chuté à moins de 2% par rapport aux prévisions. La Banque africaine de développement (BAD) et de la Commission économique pour l'Afrique (CEA) de l'ONU ont annoncé le 10 novembre dernier que la croissance économique de l'Afrique pour 2009 avait ...
Lire l'article
A l'issue de la deuxième réunion ordinaire du Comité de politique monétaire de la Banque des Etats d'Afrique centrale (BEAC) tenue le 29 juin dernier à Douala, au Cameroun, les prévisions de croissance pour 2009 ont été abaissées à 2,1%. L'institution financière sous-régionale a également abaissé ses taux d'intérêts pour faciliter l'emprunt et relancer la croissance économique. Les membres du Comité de politique monétaire de la Banque des Etats d'Afrique centrale (BEAC) ont tiré la sonnette d'alarme le 29 juin dernier à l'issue de leur deuxième réunion ordinaire sur la baisse des perspectives de croissance pour l'année 2009. Aux vues des ...
Lire l'article
Le marché gabonais de l’automobile a connu en 2008 une croissance de 3% par à rapport à 2007, publié jeudi dans le quotidien L’Union, citant les données du groupe SOGAFRIC, leader de la distribution des véhicules dans le pays. Selon cette source, les gabonais ont acheté 158 véhicules de plus en 2008 par rapport à l’année précédente où 4859 automobiles avaient été vendues sur le marché local. Ce résultat positif, qui surprend alors que les prévisions annonçaient une baisse de la consommation locale, est attribué à la croissance économique du Gabon de l’année dernière évalué à près de 5%. Toutefois, on note une ...
Lire l'article
La Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (Cémac, 6 pays), prévoit pour 2009 un taux de croissance économique de 3%, contre 5% en 2008, en raison "du ralentissement prononcé de l'économie mondiale" et de la baisse du cours des matières premières. "Les perspectives économiques, monétaires et financières actuelles de la Cémac" poussent à envisager "une croissance économique en baisse, qui se situerait autour de 5% pour 2008 et de 3% pour 2009", indique la Banque des Etats de l'Afrique centrale (BEAC), institut d'émission de la Cémac, dans un communiqué transmis mercredi à l'AFP à Libreville. C'est une "conséquence du ralentissement prononcé ...
Lire l'article
La Banque des Etats d’Afrique centrale (BEAC) a tenu un conseil d’administration le 24 novembre à Libreville pour faire le point sur les indicateurs macro économique et financiers mondiaux et leurs répercussions envisageables sur les économies de la sous-région. Au regard de la crise financière persistante et de la chute vertigineuse des cours du pétrole, les administrateurs de la BEAC ont révisé le taux de croissance prévisionnel 2009 initialement établit à 5,8%, à un taux moindre de 5,3%. Le gouverneur de la Banque des Etats d’Afrique centrale (BEAC), Philibert Andzembé, a présidé le 24 novembre dernier au siège de Libreville ...
Lire l'article
Une mission du Fonds monétaire internationale (FMI), dirigée par Cyrille Briançon vient de séjourner dans la capitale gabonaise, du 26 au 8 avril dernier, où la délégation a eu des entretiens constructifs avec entre autres, le premier ministre, chef du gouvernement, Jean Eyeghe Ndong, le ministre d’Etat, ministre de l’Economie, des finances, du budget et de la privatisation, Paul Toungui et le ministre de la planification et de la Programmation du développement, Richard Onouviet, afin de conduire les discussions sur les politiques économiques et examiner les progrès réalisés au niveau du programme de réforme, dans le cadre de l’accord triennal ...
Lire l'article
Le Gabon table sur une croissance de 5,6% en 2012 contre 3% pour le FMI
Gabon : Booster une économie qui dépend de l’extérieur
Le Gabon attend une croissance de son PIB de plus de 4% en 2011
Economie : 5,9% de croissance en Afrique subsaharienne en 2011
Économie : Moins de 2% de croissance en Afrique en 2009
CEMAC : La BEAC table sur 2,1% de croissance en 2009
Le marché gabonais de l’automobile connaît une croissance de 3% en 2008
Afrique centrale : croissance dans la Cémac à la baisse en 2009, à 3%
Gabon : La BEAC revoit le taux de croissance de la sous-région à 5,3%
Gabon – FMI : Une croissance économique robuste de près de 6% en 2007


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne 3,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 26 Sep 2011
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*