Socialisez

FacebookTwitterRSS

La réparation des fistules obstétricales au centre d’un atelier de formation à Libreville

Auteur/Source: · Date: 26 Sep 2011
Catégorie(s): Santé

La réparation des fistules obstétricales, une lésion résultant d’un accouchement négligé voire difficile, est au centre d’un atelier de formation, le premier du genre, ouvert, lundi à Libreville, à l’initiative du Fonds des Nations unies pour la population (FNUAP).

‘’La fistule obstétricale est une perforation de la paroi du vagin et/ou du rectum, dû à un accouchement difficile’’, a expliqué le coordinateur résident du système des Nations unies, M. Nadir Hadj-Hammou.

‘’Cette complication conduit à l’incontinence d’urine et/ou des matières fécales chez les victimes’’, a-t-il dit, soulignant que la fistule obstétricale est le résultat d’une négligence sociale et institutionnelle envers les femmes.

90 femmes porteuses de fistules obstétricales ont été identifiées au Gabon, à l’issue d’une enquête nationale menée en janvier 2010 par le FNUAP sur les fistules obstétricales, les soins obstétricaux et néonataux d’urgence.

Dans la province de l’Estuaire (ouest), qui abrite Libreville, la capitale, l’étude a relevé qu’une femme sur deux consultées était atteinte de la fistule obstétricale contre deux femmes sur 16 dans le Haut-Ogooué (sud-est).

Sur neuf femmes consultées dans la Ngounié (sud), dans le cadre de l’enquête, une présentait une fistule obstétricale alors qu’aucune des deux femmes consultées dans le Moyen-Ogooué (centre) n’était atteinte par la maladie qui touche près de deux millions de jeunes filles et femmes africaines.

L’étude est arrivée à la conclusion que la fistule obstétricale est un problème de santé publique au Gabon.

Les accouchements difficiles, les difficultés d’accès aux structures sanitaires (le mauvais état des routes), la précarité (manque de moyens financiers), les pratiques socioculturelles néfastes (la vraie femme accouche seule et supporte la douleur), le retard dans le transfert de la femme à l’hôpital, le faible niveau d’instruction des femmes (…) sont les principales causes de la fistule obstétricale.

Pour éradiquer la maladie au Gabon, le FNUAP se propose d’appuyer le gouvernement gabonais dans le cadre de l’élaboration d’une stratégie nationale pour l’éradication de ce phénomène, former une équipe médicale pour la réparation chirurgicale des fistules, appuyer la réparation chirurgicales des femmes porteuses de fistules obstétricales. 


SUR LE MÊME SUJET
Un atelier sur première stratégie de développement durable s’est ouvert mardi à Libreville dans le but de concevoir et amender les politiques à venir de développement durable au Gabon. Ces assises, de deux jours rassemblent des agents de l’administration publique, la société civile, le secteur privé, les collectivités locales, les universitaires et chercheurs gabonais. L’atelier superviser par l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) et la Commission nationale du développement durable (CNDD), va proposer au gouvernement gabonais des axes prioritaires portés sur la bonnes gouvernance, la prospérité économique soutenue, le bien être social et la protection de l’environnement. Cette rencontre marque par ailleurs ...
Lire l'article
Un atelier sur la lutte contre les maladies transfrontalières des cultures en Afrique Centrale et la prévention des ravageurs s’est ouvert mardi à Libreville, sous la supervision du gouvernement gabonais et la FAO. Ces assises de trois jours ont pour objectif de renforcer le travail des organisations nationales en charge de la protection des plantes et de la lutte contre les migrateurs nuisibles dans le but de mieux remplir leurs missions. La rencontre vise par ailleurs à mettre en place une politique en matière de traitement des maladies phytosanitaires dans la sous-région de l’Afrique Centrale qui va mettre en application les ...
Lire l'article
Le Programme national de santé mentale organise avec la participation de l’OMS, un Atelier de validation du plan d’action de promotion de la santé mentale du 15 au 17 décembre 2011 à l’hôpital psychiatrique de Mélen, à Libreville. Indique une source émanant de la Direction du Programme de Santé mentale. Selon l’OMS, la santé mentale ne consiste pas seulement en une absence de troubles mentaux. Il s’agit d’un état de bien-être dans lequel la personne peut se réaliser, surmonter les tensions normales de la vie, accomplir un travail productif et fructueux et contribuer à la vie de sa communauté. La population gabonaise ...
Lire l'article
Dans le but de prévenir la fistule obstétricale due à un accouchement difficile et qui touche une centaine de femmes tous les ans au Gabon, le ministère de la santé entend procéder par la vulgarisation et la promotion des accouchements réalisés avec un encadrement médical exclusivement dans les structures sanitaires du pays. Aussi, par cette volonté exprimée par les autorités sanitaires du pays d’éradiquer cette pathologie récurrente sous nos cieux, Flavien Nzengui Nzoundou a exprimé son optimisme concernant cette campagne une fois lancée. « La prévention de cet accident (fistule) est possible, par une bonne vulgarisation ainsi que de la ...
Lire l'article
Le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA), se propose d’accompagner le gouvernement gabonais dans la lutte contre l’éradication des fistules obstétricales, en participant techniquement et financièrement à la formation des personnels médicaux pour la réparation des fistules. On détecte une moyenne de 100 cas de fistules chaque année au Gabon et cette pathologie prend de l’ampleur au sein de la société. A cet effet, la volonté du Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA), de s’impliquer dans la mise sur pieds d’une stratégie nationale visant l’éradication de ce phénomène arrive à point nommé. Outre la ...
Lire l'article
La fistule obstétricale, avec une nette croissance du nombre de femmes atteintes par ses variantes vaginale ou du rectum ces dernières années dans le pays, et qui surviennent généralement des suites d’un accouchement difficile, est aujourd’hui devenu un réel problème de santé publique au Gabon. Les résultats d’une enquête réalisée, en début d’année 2011, au Gabon par des experts en la matière révèlent que Libreville, la capitale gabonaise compte à elle seule, 20 cas de fistules déclarés contre 2 cas encore suspectés, et 15 autres cas déclarés dans le reste du pays pour 90 à détecter. Et tous ces cas nécessitent ...
Lire l'article
Les pratiques et méthodes pédagogiques en sciences de l’information sont au centre d’un atelier international qui s’est ouvert mercredi à l’Université Omar Bongo (UOB), à l’initiative du Département des sciences de l’information et de la communication (DSIC) en partenariat avec l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO). L’atelier de quatre jours (20-23 juillet) est destiné à renforcer les capacités des enseignants de ce nouveau département de la Faculté des lettres et des sciences humaines (FLESH), crée en janvier 2010. ‘’Le faible niveau ou l’absence de formation a longtemps été cité comme l’une des principales causes de ...
Lire l'article
Le ministère en charge de l’Agriculture en collaboration avec l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), organise depuis jeudi, à Libreville, un atelier de formation à l’intention des agents de ce département ministériel, dans la pratique de l’analyse du risque phytosanitaire, a constaté GABONEWS. Les travaux visent à renforcer les capacités des agents administratifs du ministère de l’Agriculture, de l’élevage, de la pêche et du Développement rural et s’inscrivent dans le cadre de la Convention internationale de la protection des végétaux à laquelle le Gabon a adhéré ...
Lire l'article
Le Ministre gabonais de l’Economie forestière, des Eaux et de la Pêche , Emile Doumba, a ouvert ce lundi à Libreville les travaux d’un atelier régional de l’Organisation international des bois tropicaux (OIBT) portant sur la formation en formulation de projets en vue de l'adoption d’un troisième manuel devant servir de politiques d’orientation aux pays membres d’Afrique francophone de l’Ouest et du Centre. Selon les organisateurs, l’atelier rassemble du 27 au 1er mai prochains sept pays africains ayant l’usage du français en commun. Il s’agit du Cameroun, de la Côte d’Ivoire, du Congo, de la République Centrafricaine (RCA), de la ...
Lire l'article
Le ministère de l'Enseignement technique, de la Formation professionnelle et de l'Insertion professionnelle de jeunes, organise du 26 au 29 mai prochain à Libreville, un atelier national d'harmonisation des programmes de formation de l'enseignement technique et de la formation professionnelle, a annoncé le Conseil des ministres de mercredi. Cet atelier qui est organisé en partenariat avec le projet éducation III soutenu par la Banque Africaine de Développement (BAD) et la Confédération patronale gabonaise (CPG) fait partie des objectifs du gouvernement en matière d’harmonisation des questions de formation et d'emploi.
Lire l'article
La stratégie de développement durable au centre d’un atelier à Libreville
La lutte contre les maladies transfrontalières au centre d’un atelier à Libreville
Gabon : La promotion de la santé mentale sera au centre d’un Atelier à Libreville
Eradication de la fistule obstétricale : L’Etat monte au créneau
Santé / le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA), prêt à accompagner le Gabon dans la lutte contre les fistules obstétricales
La fistule obstétricale: un problème de santé publique au Gabon
Pratiques et méthodes pédagogiques en sciences de l’information au centre d’un atelier à l’université de Libreville
Agriculture/ L’analyse du risque phytosanitaire au cœur d’un atelier de formation, à Libreville
Gabon: Ouverture à Libreville d’un atelier régional de l’OIBT sur la formation en formulation de projets
Gabon: Atelier national d’harmonisation des programmes de la formation professionnelle du 26 au 29 mai prochain à Libreville


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 26 Sep 2011
Catégorie(s): Santé
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*