Socialisez

FacebookTwitterRSS

Affaire Bourgi : Le Pen incriminé par l’ex-premier ministre du Gabon

Auteur/Source: · Date: 28 sept 2011
Catégorie(s): Diplomatie,Françafrique,Monde,Politique,Révélations

Nouvelle confession gênante pour Le Pen dans l’affaire des mallettes : l’ancien Premier ministre gabonais Jean Eyeghe Ndong affirme avoir clairement remis de l’argent à l’ex-leader du FN, confirmant ainsi les déclarations de Robert Bourgi.

Jean-Marie Le Pen dément fermement. Pourtant, les accusations portées à son encontre par Robert Bourgi viennent d’être confirmées par l’ancien Premier ministre gabonais Jean Eyeghe Ndong (de 2006 à 2009). Ce dernier a en tout cas déclaré lors d’un entretien à la radio RFI que l’envoi de « valises d’argent » était d’usage entre l’ex-président Omar Bongo et « certaines autorités françaises ».

L’ancien leader nationaliste affirme lui-même qu’il s’agit d’ «une pratique courante ». Il détaille le procédé utilisé : « la méthode est de donner par hypothèse dix milliards de subvention à un pays, étant convenu que comme dans toute affaire il y a 15% de remise. Et ces 15% reviennent par des détours plus ou moins astucieux ou secrets vers ceux qui ont pris la décision de faire cadeau notre argent à ces pays ».

Un “raciste” à qui l’on aurait fait des “gentillesses”

Pour autant, Jean Eyeghe Ndong dit ne pas avoir été témoin de cet envoi d’argent. Mais il en a discuté avec Omar Bongo, qui lui a confirmé la pratique et en dit un peu plus sur l’identité des bénéficiaires. « Il (Omar Bongo, ndlr) m’a dit un jour qu’il a eu quelques gentillesses avec le président de l’extrême droite française. Il me l’a confirmé (…) en disant ‘ce Monsieur, pourtant il est raciste mais il n’empêche que je lui ai fait cette gentillesse des valises d’argent’ ».

Selon Robert Bourgi qui se proclame « repenti », Omar Bongo lui aurait confié que « Le Pen était content de partir avec l’argent d’un nègre ». Sur BFM TV, l’ex-conseiller de Jacques Chirac a affirmé que l’ancien leader du FN avait financé sa campagne présidentielle de 1998 avec de l’argent « offert » par Omar Bongo, l’ancien président du Gabon.

Par Actu France-Soir 


SUR LE MÊME SUJET
AFFAIRE BOURGI: Bongo aurait financé la campagne de Sarkozy
Selon un proche de l'ancien président du Gabon, ce dernier aurait financé la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007. Bis repetita. Le financement de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007 est à nouveau visé. Dans un livre à paraître jeudi, Le scandale des biens mal acquis (éd. La Découverte), Mike Jocktane, ancien conseiller personnel et directeur adjoint du cabinet d'Omar Bongo affirme que l'ancien président gabonais a financé la campagne présidentielle de l'actuel chef de l'État français. Dans l'ouvrage, signé des journalistes Xavier Harel et Thomas Hofnung, Mike Jocktane contredit les mots de Robert Bourgi. En septembre, l'avocat franco-libanais ...
Lire l'article
Affaire Bourgi: pas d’enquête visant Chirac et Villepin
Le parquet de Paris a choisi de ne pas poursuivre les investigations sur les éventuelles remises de mallettes de billets à Jacques Chirac et Dominique de Villepin. Le parquet de Paris a tranché: faute de preuves, pas d'enquête sur d'éventuelles mallettes de billets remises à Jacques Chirac et Dominique de Villepin. L'enquête préliminaire ouverte après les accusations de l'ex-conseiller officieux de l'Elysée Robert Bourgi sur la remise de fonds africains occultes à Jacques Chirac et Dominique de Villepin a été classée sans suite, a-t-on appris ce mercredi auprès du parquet de Paris. Dans une retentissante interview au JDD le ...
Lire l'article
Un ex-Premier ministre gabonais confirme les “mallettes” et évoque Jean-Marie Le Pen
L'ancien Premier ministre gabonais Jean Eyeghe Ndong a assuré mercredi que l'envoi de "valises d'argent" était une pratique courante entre l'ex-président Omar Bongo et "certaines autorités françaises", citant des versements au responsable d'extrême droite Jean-Marie Le Pen. Ces déclarations font suite aux accusations de l'avocat franco-libanais Robert Bourgi, ancien conseiller officieux de l'Elysée pour les affaires africaines. "J'en ai entendu parler comme beaucoup mais je n'en ai pas vu personnellement. Mais je sais qu'il a été question de valises d'argent entre le Gabon et la France. C'était une pratique courante, entre le président de la République gabonaise et certaines autorités françaises", a ...
Lire l'article
Affaire des mallettes : Bourgi sera auditionné jeudi
C'est dans les locaux de la brigade financière de la police parisienne que l'avocat sera entendu. Cet ex-conseiller de l'Élysée met en cause Jacques Chirac, Dominique de Villepin et Jean-Marie Le Pen dans une affaire de financements provenant de dirigeants africains. L'avocat Robert Bourgi accuse Chirac, Villepin et Le Pen de financements occultes, les fameuses "mallettes" SIPA/BERNARD BISSON Celui qui accuse Jacques Chirac et Dominique de Villepin ainsi que Jean-Marie Le Pen d'avoir reçu des fonds occultes provenant de dirigeants africains sera entendu jeudi. Cet homme, c'est l'avocat Robert Bourgi. Ce conseiller de l'ombre de l'Elysée pour les affaires africaines a affirmé ...
Lire l'article
Affaire Bourgi : ouverture d’une enquête préliminaire, tollé dans l’opposition congolaise
Suite aux déclarations de Me Robert Bourgi dans la presse, le parquet de Paris a décidé d'ouvrir une enquête préliminaire. Selon l'avocat, six chefs d'État Africains auraient financé de manière occulte plusieurs présidents et hommes politiques français, dont Jacques Chirac, Dominique de Villepin et Jean-Marie Le Pen. Des allégations qui ont suscité l'indignation de l'opposition congolaise, le nom de Denis Sassou Nguesso étant cité par Robert Bourgi. « Par mon intermédiaire, et dans son bureau, cinq chefs d'État africains -Abdoulaye Wade (Sénégal), Blaise Compaoré (Burkina Faso), Laurent Gbagbo (Côte d'Ivoire), Denis Sassou Nguesso (Congo-Brazzaville) et, bien sûr, Omar Bongo (Gabon) ...
Lire l'article
Affaire Bourgi: la colère noire des Africains
Les accusations de Robert Bourgi sur le financement des campagnes électorales françaises par les chefs d'Etat du continent provoquent la colère de l'opinion publique africaine. «Faux» et «archi-faux»! Les autorités sénégalaises ont été les premières à régir aux accusations fracassantes de Robert Bourgi dans l’affaire «des valises de billets». Comme cinq autres chefs d'Etat africains, le président sénégalais Abdoulaye Wade et son fils Karim ont été mis en cause dans le financement occulte de la campagne de l'ancien président français Jacques Chirac en 2002. Karim Wade qui, selon Bourgi, a remis 500 millions F.CFA (762 millions d'euros) à Villepin, a ...
Lire l'article
Après Jacques Chirac et Dominique de Villepin, c’est désormais Jean-Marie Le Pen qui est visé par l'avocat franco-libanais Robert Bourgi. Ce dernier l'accuse d'avoir financé sa campagne présidentielle de 1988 en partie avec des fonds du président gabonais, feu Omar Bongo. L'ancien leader du Front national dément catégoriquement. En véritable tonton flingueur de la politique française, Robert Bourgi continue d’aligner ses « révélations » sur la Françafrique. Et ses victimes. Après avoir mis en cause, dans une interview au Journal du Dimanche du 11 septembre, Jacques Chirac et Dominique de Villepin, Robert Bourgi a affirmé lundi soir sur BFM TV que ...
Lire l'article
Affaire Bourgi : les doutes de Claude Guéant
Par Charles Jaigu Selon le ministre de l'Intérieur, Nicolas Sarkozy a bien évoqué avec l'avocat la question du financement d'hommes politiques par des fonds africains. Interrogé lors du «Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI», Claude Guéant a confirmé dimanche que l'avocat Robert Bourgi avait évoqué avec Nicolas Sarkozy, «en termes très généraux», la question du financement d'hommes politiques français par des fonds africains. «Je crois que Robert Bourgi a effectivement évoqué en termes très généraux des financements. Je ne pense pas qu'il soit jamais descendu dans ce luxe de détails qu'il a fournis aujourd'hui», a déclaré Claude Guéant en réaction à l'interview accordée par ...
Lire l'article
Le Premier ministre gabonais Paul Biyoghe Mba a rendu un hommage appuyé, mercredi à Libreville, à M. Jean-Pierre Raffarin qui fut Premier ministre en France du 6 mai 2002 au 31 mai 2005, à l’occasion de la 12ème édition de la journée africaine de l’administration et du service public. Mardi, M. Raffarin a animé une conférence sur le thème : Administration publique : moteur de développement dans un pays émergent, dans le cadre des manifestations organisées à Libreville, à l’occasion de la 12ème journée africaine de l’administration et du service public, célébrée cette année au Gabon sous ...
Lire l'article
Alors que la crise ouverte au sein du département ministériel de l’Agriculture et du Développement rural entre l’administration et le Syndicat national des professionnels de l’Agriculture (SYNPA) a risqué d’atteindre ces temps derniers le point mort lorsque les syndiqués ont refusé de participer lundi passé à la réunion de restitution par la tutelle de la Coordination générale des Contrôles, créée au mois de mai par décision ministérielle, témoignant ainsi de leur volonté de refuser le dialogue et d’opter pour l’affrontement, le Premier ministre, Jean Eyéghé Ndong a décidé de rompre, vendredi, le silence qu’il observait volontiers à ce sujet, en ...
Lire l'article
AFFAIRE BOURGI: Bongo aurait financé la campagne de Sarkozy
Affaire Bourgi: pas d’enquête visant Chirac et Villepin
Un ex-Premier ministre gabonais confirme les “mallettes” et évoque Jean-Marie Le Pen
Affaire des mallettes : Bourgi sera auditionné jeudi
Affaire Bourgi : ouverture d’une enquête préliminaire, tollé dans l’opposition congolaise
Affaire Bourgi: la colère noire des Africains
Affaire Bourgi : Le Pen financé par Omar Bongo ?
Affaire Bourgi : les doutes de Claude Guéant
Hommage du Premier ministre gabonais à un ancien Premier ministre français
Gabon: Crise à l’Agriculture / Le Premier ministre Eyéghé Ndong convoque Faustin Boukoubi (Ministre de tutelle) au « 2 Décembre »


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...Loading...

Auteur/Source: · Date: 28 sept 2011
Catégorie(s): Diplomatie,Françafrique,Monde,Politique,Révélations
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>