Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Rétablissement des salaires des grévistes de la faim de la Conasysed

Auteur/Source: · Date: 30 Sep 2011
Catégorie(s): Economie,Société

Les salaires des neuf leaders de la Consysed qui avaient dernièrement observé une grève de la faim, ont été rétablis le 25 septembre dernier. A cet effet, le syndicat a effectué un point presse lui ayant permis de faire une mise au point et de déplorer l’attitude du ministre de l’Education nationale au sujet de qui une interrogation a été adressée président de la République.

Les salaires des neuf leaders de la Convention nationale des syndicats de l’éducation (CONSYSED) qui observaient dernièrement une grève de la faim, ont été finalement rétablis le 25 septembre dernier, a annoncé ce syndicat au cours d’un point presse tenu le 28 septembre dernier à Libreville. La promesse du Monseigneur Basile Mvé Engone, Archevêque de Libreville, obtenue à l’issue d’une intercession de celui-ci auprès du Premier ministre, Paul Biyoghé Mba, a donc été tenue.

L’Archevêque de Libreville leur a également assuré avoir obtenu des garanties du Premier ministre Paul Biyoghé Mba pour que soient payés dans un proche avenir les arriérés de 8 mois de salaires et la Prime d’incitation à la fonction enseignante (PIFE).

On se souviendra que dans la soirée ayant suivi la suspension de la grève de la faim, le 18 septembre, le ministre de l’Education nationale, Séraphin Moundounga, avait annoncé, en substance, que ces enseignants n’allaient «recouvrir leurs salaires qu’à compter de la date du 1er septembre 2011, date à laquelle ils ont annoncé et notifié à l’Education nationale, la levée de leur grève (…). Par conséquent, les neuf mois de grève qu’ils réclament ne leur seront jamais payés», avant de préciser que «seuls seront désormais payés que ceux qui travaillent (…) On ne paye pas les gens qui sont en grève et on le les paiera plus jamais».

Les syndicalistes ont toutefois rappelé que la suspension des salaires «et intervenue pendant que ces derniers travaillaient. Même si la suspension des salaires s’accompagne de la suspension des fonctions (…), lesdits leaders ont continué à travailler malgré tout jusqu’au 11 avril 2001 comme l’attestent les documents administratifs et pédagogiques mis à la disposition du gouvernement», ajoutant : «ne voyant pas leurs salaires rétablis quatre mois après la suspension abusive, c’est légitimement qu’ils vont observer la grève de protestation visant le rétablissement desdits salaires dès le 11 avril 2011.»

Fort de ce rappel, le syndicat des enseignants, qui assure renouveler sa confiance à l’Archevêque de Libreville, condamne et déplore «la énième sortie maladroite du ministre de l’Education nationale à l’émission La Grande Interview de la RTG le 18 septembre 2011 au cours de laquelle il a manqué de respect à l’Archevêque de Libreville et au Premier ministre chef du gouvernement…» et de conclure en posant une question au président de la République : «les syndicats que nous sommes, peuvent-ils continuer à cohabiter avec un ministre qui appelle chaque jour de tous ses vœux à la mort des leaders syndicaux ?»
 


SUR LE MÊME SUJET
Gabon : Séraphin Moundounga et l’arrêt de la grève de la faim des leaders de la Conasysed
Les neuf leaders de la Convention nationale des syndicats du secteur de l’éducation (Conasysed) en grève depuis le 2 septembre dernier pour obtenir le rétablissement de leurs salaires, ont suspendu leur grève de la faim le 18 septembre 2011 après avoir obtenu des "garanties" du Premier ministre Paul Biyoghe Mba. Dans la même nuit, le ministre de l’Education nationale a démenti ces fameuses garanties. Les neufs leaders de la Convention nationale des syndicats du secteur de l’éducation (Conasysed) en grève de la faim illimitée depuis le 2 septembre dernier pour obtenir le rétablissement de leurs salaires, ont suspendu leur mouvement ...
Lire l'article
Gabon: les neuf grévistes de la faim suspendent leur mouvement
Neuf dirigeants syndicaux du secteur de l'éducation, en grève de la faim depuis le 2 septembre pour obtenir le rétablissement de leurs salaires, ont suspendu leur mouvement dimanche a Libreville, a constaté un journaliste de l'AFP. "Nous décidons de suspendre notre mouvement (...) à compter de ce dimanche", a déclaré le coordinateur adjoint du mouvement, Alain Serge Leghanza. La suspension de la grève des dirigeants de la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (Conasysed, 9 syndicats) a été décidée après avoir obtenu auprès du premier ministre Paul Biyoghe Mba des "garanties" sur le rétablissement de leurs salaires "dès le 25 septembre" ...
Lire l'article
Le président de l’Union du peuple gabonais (UPG), Pierre Mamboundou, s’est rendu, le 13 septembre dernier, à la cathédrale Sainte Marie de Libreville où neuf leaders syndicaux de la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (Conasysed) observent une grève de la faim depuis le 2 septembre dernier. Il s’agissait pour l’opposant de s’enquérir de l’évolution de la situation. A l’instar de certaines personnalités politiques et de membres de la société civile (médecins, avocats, magistrats, universitaires, présidents et secrétaires généraux d’ONG), Pierre Mamboundou, président de l’Union du peuple gabonais (UPG) et de l’Alliance pour le changement et la restauration (ACR), ...
Lire l'article
Poursuite de la grève de la faim des leaders de la CONASYSED en dépit de l’annonce du rétablissement de leurs salaires
Les neuf leaders membres de la Convention nationale des syndicats du secteur de l’éducation (CONASYSED) ont décidé lundi, de poursuivre leur grève de la faim entamée vendredi dernier, en dépit de l’annonce du ministère gabonais de l’Education nationale de rétablir leurs salaires suspendus depuis janvier 2011. ‘’Nous ne pouvons pas lever notre mouvement sans que ne soyons de manière effective en possession de nos salaires. Il faut que nos arriérés de salaire soient virés au Trésor pour que nous levons notre grève de la faim’’, a déclaré, Alain Mangouadi, un des 9 leaders syndicaux. Le secrétaire général du ministère de l’Education ...
Lire l'article
Par RFI Au Gabon, la rentrée scolaire prévue le 15 septembre pourrait être mouvementée. Des leaders du principal syndicat des enseignants, Conasysed (Convention nationale des syndicats du secteur éducation ; groupement de 9 syndicats), ont entamé, vendredi 2 septembre 2011, une grève de la faim illimitée devant la cathédrale Sainte-Marie de Libreville. Ils réclament leurs salaires suspendus depuis janvier dernier suite à une grève d’avertissement de deux semaines. Ils ont posé des vieux matelas sur le parvis de la cathédrale Sainte-Marie à Libreville, quasiment devant la porte centrale d’accès à la prière. Sur la barrière de la maison du Seigneur, ils ont ...
Lire l'article
Initialement prévu pour le 26 août dernier, ce n’est que ce 2 septembre que les neuf leaders de la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (Conasysed) ont lancé leur grève de la faim illimitée du côté de la cathédrale sainte Marie, à Libreville. Les nouveaux grévistes de la faim réclament le rétablissement, avec rappel, des mois de salaires impayés depuis le 25 janvier ainsi que le paiement de leur Prime d’incitation à la fonction enseignante (PIFE). Les 9 neuf leaders de la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (Conasysed), dont les salaires ont été suspendus depuis le 25 ...
Lire l'article
Face à la suspension de leurs salaires depuis le 25 janvier, les neuf leaders de la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (Conasysed) ont menacé d’entrer en grève illimitée de la faim dès le 26 août prochain, si d’ici le 25 août 2011, «lesdits salaires ne sont pas rétablis avec rappel des mois impayés y compris la Prime d’incitation à la fonction enseignante (PIFE).» Dans leur communiqué de presse du 5 août, publié in extenso, les leaders syndicaux indiquent que «par cet acte, le ministre de l’Education nationale en particulier et le gouvernement en général, atteindront enfin leur objectif ...
Lire l'article
Les syndicats gabonais de l’éducation, regroupés au sein de la convention nationale des syndicats du secteur de l'éducation (CONASYSED) et en grève depuis le 6 octobre, rejettent la menace du gouvernement de « couper » les salaires des enseignants grévistes affiliés cette confédération de syndicats de l'éducation en cas de non reprise des cours à l’échéance du 12 novembre.Exprimant leur satisfaction quant à la réussite de leur action, qui a paralysé le fonctionnement de la quasi-totalité des établissements scolaires (entre 60 et 70%), les grévistes réclament la régularisation de la situation administrative et financière de tous les enseignants, notamment l'harmonisation ...
Lire l'article
Le ministre gabonais de l’Education nationale, Michel Menga, a menacé de suspendre les salaires des enseignants en grève depuis la reprise des cours le 6 octobre dernier, a appris APA lundi de source sûre. Dans une note circulaire dont APA a pu obtenir copie, M. Menga demande aux responsables des établissements primaires et secondaires d’utilité publique de lui faire parvenir les noms, suivi des numéros matricules des agents grévistes, avant le 15 octobre, pour lui permettre d’entamer la procédure de suspension des salaires de ceux d’entre eux qui sont rémunérés par la fonction publique. Pour leur part, les enseignants stagiaires solidaires du ...
Lire l'article
Les salaires des enseignants du secteur public, en grève depuis début octobre, seront suspendus dès cette fin du mois, a annoncé le ministre de l'Education nationale, Michel Menga M'Essone, dans une note reçue dimanche par l'AGP. ''Je vous invite à me faire parvenir les noms, suivis des numéros matricules ou d'identification des agents grévistes de votre établissement scolaire, avant le 15 octobre, pour application stricte de la mesure portant suspension des salaires et de caisses de soutien'', écrit le ministre dans cette note adressée aux chefs d'établissements scolaires. ''J'attache du prix à cette instruction dont vous me rendrez personnellement compte en cas ...
Lire l'article
Gabon : Séraphin Moundounga et l’arrêt de la grève de la faim des leaders de la Conasysed
Gabon: les neuf grévistes de la faim suspendent leur mouvement
Gabon : Pierre Mamboundou au chevet des grévistes de la faim
Poursuite de la grève de la faim des leaders de la CONASYSED en dépit de l’annonce du rétablissement de leurs salaires
Au Gabon, les enseignants entament une grève de la faim
Gabon : Les leaders de la Conasysed en grève de la faim illimitée
Gabon : La Conasysed menace d’entrer en grève de la faim
Gabon: Crise à l’éducation nationale: la CONASYSED rejette la menace gouvernementale de suspension des salaires
Le gouvernement menace de suspendre les salaires des enseignants grévistes au Gabon
Education : Les salaires des enseignants grévistes seront suspendus dès fin octobre (Menga M’Essone)


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 30 Sep 2011
Catégorie(s): Economie,Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*