Socialisez

FacebookTwitterRSS

Libye: le porte-parole de Kadhafi capturé, selon le CNT

Auteur/Source: · Date: 30 Sep 2011
Catégorie(s): Afrique

Des commandants du nouveau pouvoir en Libye ont annoncé jeudi la capture du porte-parole du régime déchu, Moussa Ibrahim, au moment où le Niger a refusé d’arrêter l’un des fils de l’ex-leader Mouammar Kadhafi, réfugié sur son territoire.

Parallèlement, Mahmoud Jibril, un libéral qui dirige le bureau exécutif du Conseil national de transition (CNT) où il fait face à une opposition des islamistes, a provoqué la surprise en annonçant qu’il ne ferait pas partie du prochain gouvernement attendu pour après la “libération” totale du pays.

Interrogé au cours d’une conférence de presse à Tripoli, M. Jibril a dit: “J’espère que nous libérerons bientôt Syrte et Bani Walid pour commencer les négociations sur la formation du gouvernement de transition, dont je ne ferai pas partie”.

Les combats se poursuivent à Syrte (360 km à l’est de Tripoli) et à Bani Walid (170 km au sud-est de Tripoli), deux semaines après le lancement de l’offensive contre ces bastions pro-Kadhafi, où les loyalistes opposent toujours une forte résistance.

Sur le front de Syrte, Moustapha ben Dardef, commandant d’une brigade du CNT, a annoncé que “les combattants de Misrata nous ont contactés pour nous annoncer que Moussa Ibrahim avait été capturé”.

Un autre commandant, Mohammed al-Marimi, a confirmé: “Moussa Ibrahim a été capturé par les révolutionnaires de Misrata alors qu’il roulait à bord d’une voiture hors de Syrte”. Les combattants de Misrata, ville à l’ouest de Syrte, participent à l’assaut de Syrte.

Toutefois, jeudi soir un porte-parole du Conseil militaire de Misrata, Adel Ibrahim, a indiqué à l’AFP : “Nous ne pouvons confirmer qu’il a été arrêté”.

Moussa Ibrahim était en fuite depuis la chute de Tripoli avec la prise par les pro-CNT du QG de Mouammar Kadhafi à Bab al-Aziziya. C’est l’un des rares responsables de l’ancien régime à avoir été capturé alors que l’ex-dirigeant reste introuvable.

Plus tôt dans la journée, un porte-parole militaire du CNT a assuré que deux des fils Kadhafi avaient été localisés. “Ce dont nous sommes sûrs c’est que Seif al-Islam Kadhafi est à Bani Walid et que son frère Mouatassim est à Syrte”, a dit le colonel Ahmed Bani.

Quelques heures après l’émission par Interpol d’une “notice rouge” à l’encontre de leur frère Saadi, le Premier ministre du Niger, Brigi Rafini, a réaffirmé que son pays ne l’extraderait pas.

“Saadi Kadhafi est en sécurité à Niamey, dans les mains de l’Etat du Niger” depuis le 11 septembre et il n’est “pas question” de l’extrader “pour l’instant”, a-t-il dit.

Interpol a indiqué avoir demandé à ses 188 pays membres d’arrêter Saadi Kadhafi accusé par le CNT de “s’être emparé de biens par la force et d’intimidation quand il dirigeait la fédération de football”. Il est aussi accusé d’implication dans la répression de la révolte et est à ce titre “soumis à une interdiction de voyage et un gel de ses biens ordonnés par l’ONU”.

Le 9 septembre, Interpol a diffusé une “notice rouge” pour demander l’arrestation de Mouammar Kadhafi, de Seif Al-Islam et du beau-frère de l’ex-dirigeant Abdallah Al-Senoussi, ex-chef des renseignements, visés par un mandat d’arrêt international de la Cour pénale internationale.

De son côté, l’ancien Premier ministre Al-Baghdadi Al-Mahmoudi, détenu en Tunisie, a entamé une grève de la faim pour exiger sa libération et protester contre le mandat d’amener lancé à son encontre par le CNT, a annoncé son avocat Mabrouk Kourchid.

Acquitté par la justice tunisienne après une condamnation à six mois de prison pour entrée illégale en Tunisie, M. Mahmoudi est toujours détenu. “Son maintien en détention est une manoeuvre destinée à permettre l’émission du mandat d’amener”, a dit Me Kourchid.

Sur le terrain dans la région de Syrte, les chars anti-Kadhafi ont tiré sur une zone boisée où des loyalistes se seraient réfugiés pour se protéger des bombardements de l’Otan, tandis que des avions ont survolé la ville toute la journée, selon un journaliste de l’AFP sur place.

Environ 500 personnes, dont des pro-Kadhafi, ont quitté Syrte que les forces du CNT tentent de conquérir depuis le 15 septembre, ont annoncé des militaires en affirmant arrêter une dizaine de loyalistes chaque jour.

“Cela ne va pas être facile de prendre Syrte. On pensait qu’on le ferait vendredi, maintenant je n’y crois plus. Mouatassim (Kadhafi) est à l’intérieur et dirige ses hommes. Ils ont des armes lourdes et des tireurs embusqués, qui nous compliquent la tâche”, a déclaré à l’AFP un commandant sur le terrain.

A Bani Walid, une oasis au relief accidenté, les pro-CNT, bloqués face à une résistance farouche, n’ont pas avancé depuis quelques jours, selon un journaliste de l’AFP. Walid Khaimej, un capitaine sur le front de Bani Walid, a demandé “plus d’aide de l’Otan”.

Enfin, le Conseil des droits de l’Homme de l’ONU s’est déclaré en faveur de la levée de la suspension de la Libye, un autre bon point pour le CNT, reconnu par la communauté internationale comme représentant du peuple libyen. 


SUR LE MÊME SUJET
Misrata (Libye) Envoyé spécial - Jusqu'à la fin, il a été au côté de Mouammar Kadhafi. Mansour Dhaou était l'une des cinq personnes présentes dans la Toyota blindée de l'ancien Guide libyen lorsqu'elle a été stoppée par un tir de missile de l'OTAN, jeudi 20 octobre au matin. Quelques heures plus tard, Mouammar Kadhafi, capturé par des révolutionnaires de Misrata, mourrait dans des circonstances non élucidées. Mansour Dhaou, lui, a perdu connaissance sur le champ de bataille et ne sait de rien de précis sur la mort de son "maître". En revanche, il a été le témoin privilégié des dernières semaines ...
Lire l'article
Libye: Kadhafi tenterait de mener une insurrection
Le premier ministre libyen par intérim a affirmé, mercredi, que Mouammar Kadhafi serait en train de recruter des combattants originaires d'autres pays africains pour préparer une possible insurrection dans le but de déstabiliser le nouveau régime libyen. Les commentaires de Mahmoud Jibril reflètent les craintes que le dictateur déchu tire profit de ses relations amicales avec les pays voisins pour lancer une offensive afin de reprendre le pouvoir. «Des informations montrent que 68 véhicules transportant au moins huit combattants chacun ont traversé la frontière libyenne vers le Mali, et que Kadhafi se cache dans le désert du sud de la Libye», a ...
Lire l'article
Libye: intenses combats à Syrte, dernier bastion des pro-Kadhafi
D'intenses bombardements et de violents combats de rue avaient lieu mardi dans deux quartiers de la ville de Syrte (est de Tripoli) où se sont repliés les derniers fidèles de Mouammar Kadhafi, a constaté un journaliste de l'AFP. Les forces du Conseil national de transition (CNT, ex-rébellion) ont déploré au moins deux morts et des dizaines de blessés dans leurs rangs en juste 40 minutes dans les combats qui ont éclaté en milieu de matinée, tandis que les rues résonnaient de tirs d'artillerie. Des centaines de combattants s'engageaient dans les rues des quartiers "Dollar" et "N°2", où sont retranchés les derniers fidèles ...
Lire l'article
D'intenses combats faisaient rage jeudi à Syrte, à 360 km à l'est de Tripoli, où les combattants du Conseil national de transition (CNT) tentaient de prendre une avenue stratégique dans l'est de la ville, a rapporté un journaliste de l'AFP. Cet axe mène de l'université au quartier des Mauritaniens dans le centre-ville, une des places fortes des forces fidèles à Mouammar Kadhafi. La zone a été toute la journée le théâtre d'intenses combats de rue. En fin d'après-midi, les forces du nouveau régime se trouvaient à 300 mètres de cette avenue, où les pro-Kadhafi livraient une résistance acharnée. Nous allons tenter de nous emparer ...
Lire l'article
Les forces du nouveau régime en Libye se heurtaient jeudi à la ténacité des combattants bien armés de l'ex-leader en fuite Mouammar Kadhafi, deux semaines après le lancement de l'offensive contre leurs derniers bastions. Elles ont parallèlement accentué leur traque des proches de Mouammar Kadhafi avec une demande officielle d'arrestation d'un de ses fils, Saadi, réfugié au Niger voisin depuis le 11 septembre, alors que l'ex-dirigeant reste introuvable. Deux autres de ses fils sont réfugiés dans les bastions pro-Kadhafi de Syrte et Bani Walid, selon le CNT. "Ce dont nous sommes sûrs c'est que Seif al-Islam est à Bani Walid et que ...
Lire l'article
Libye: Kadhafi appelle la communauté internationale au secours de Syrte
Mouammar Kadhafi, le dirigeant libyen déchu, a appelé la communauté internationale à rompre l'isolement autour de son fief de Syrte dénonçant un "crime" commis par l'Otan, a annoncé mercredi soir la chaîne Arraï qui diffuse régulièrement des messages de l'ex-dirigeant traqué. "Si Syrte a été isolée du monde pour que ces atrocités puissent être commises contre elle, le monde a l'obligation de ne pas la laisser isolée", a déclaré le colonel Mouammar Kadhafi. "Vous devez assumer votre responsabilité internationale et intervenir immédiatement pour arrêter ce crime", a-t-il ajouté en s'adressant à la communauté internationale. "Le terrorisme et la destruction pratiqués par l'Alliance atlantique ...
Lire l'article
LIBYE. Kadhafi continue à commander des troupes, prévient l’Otan
"Les pro-Kadhafi que nous observons ne sont pas en plein débandade" estime le porte-parole de l'Alliance atlantique en Libye. Le dirigeant libyen en fuite Mouammar Kadhafi conserve une capacité de commandement des troupes qui lui sont encore loyales dans le pays, a indiqué mardi 30 août un porte-parole de l'Otan, tout en affirmant ne pas savoir où il se trouve. Lors d'une conférence de presse, le porte-parole de l'opération de l'Alliance atlantique en Libye, le colonel canadien Roland Lavoie, a fait état de la "capacité dont il fait encore preuve à commander et contrôler des troupes, leurs mouvements, et celui d'armes ainsi ...
Lire l'article
Libye : le régime de Kadhafi est en train de “s’effondrer”, selon l’Otan
Le secrétaire général de l'Otan a promis l'aide de l'Alliance à la rébellion pour aider à reconstruire une Libye démocratique. Le régime de Muammar Kadhafi est en train de "s'effondrer", a affirmé le secrétaire général de l'Otan Anders Fogh Rasmussen dans la nuit de dimanche à lundi en appelant la rébellion à préserver l'unité du pays et à travailler à une réconciliation nationale. "Le régime de Kadhafi s'effondre clairement", a-t-il déclaré dans un communiqué, reprenant des propos de sa porte-parole tenus un peu plus tôt dans la soirée. "Plus tôt Kadhafi réalisera qu'il ne peut vaincre son propre peuple, mieux ce sera, ...
Lire l'article
Des proches du colonel Mouammar Kadhafi ont pris des contacts dans le monde entier pour trouver une porte de sortie au conflit, a affirmé mardi la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton sur la chaîne ABC. "Nous avons entendu que des personnes proches (de Mouammar Kadhafi) contactent des gens qu'elles connaissent dans le monde entier --en Afrique, au Moyen-Orient, en Europe, en Amérique du Nord et ailleurs-- en demandant: +Qu'est-ce qu'on fait? Comment est-ce que l'on se sort de tout ça?", a déclaré Mme Clinton, alors que la Libye est confrontée au quatrième jour de l'offensive aérienne internationale. "Je ne suis pas au ...
Lire l'article
Le calme est revenu à Malabo, capitale de la Guinée Equatoriale, après les tirs à l’arme automatique contre le palais présidentiel entendus tôt dans la matinée de ce mardi, selon le porte-parole du Gouvernement. Les autorités de Malabo qui écartent toute « tentative de coup d’état », affirment que les forces de sécurité ont repoussé une « attaque menée par des mercenaires venus par la mer ». Des hommes qui seraient partis du Delta du Niger (Sud du Nigéria). L’attaque contre le palais présidentiel aurait fait « plusieurs victimes » si l’on en croit le porte-parole du gouvernement équato-guinéen, contacté ...
Lire l'article
Libye: “Plutôt mourir qu’être jugé par la CPI”, m’a dit Kadhafi
Libye: Kadhafi tenterait de mener une insurrection
Libye: intenses combats à Syrte, dernier bastion des pro-Kadhafi
Libye: violents combats à Syrte entre pro-Kadhafi et forces du CNT
Libye: des pro-Kadhafi tenaces dans leurs bastions de Bani Walid et Syrte
Libye: Kadhafi appelle la communauté internationale au secours de Syrte
LIBYE. Kadhafi continue à commander des troupes, prévient l’Otan
Libye : le régime de Kadhafi est en train de “s’effondrer”, selon l’Otan
Libye: des proches de Kadhafi cherchent une porte de sortie
Guinée Equatoriale: Retour au calme à Malabo après les tirs nocturnes, selon le porte-parole du gouvernement


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 30 Sep 2011
Catégorie(s): Afrique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*