Socialisez

FacebookTwitterRSS

«Pas de biométrie, pas d’élections», l’opposition gabonaise manifeste à Libreville

Auteur/Source: · Date: 2 Oct 2011
Catégorie(s): Politique

Une carte biométrique comporte actuellement deux identifiants personnels, inscrits dans une puce électronique : les empreintes digitales et une image du visage numérisée

Par RFI

Tous les leaders de l’opposition étaient réunis ce 1er octobre 2011 dans un même meeting qui s’est déroulé au célèbre carrefour de Rio à Libreville. Les participants ont réclamé la transparence lors des prochaines élections législatives avec un seul slogan : « Pas de biométrie, pas d’élections ». Selon les agences, entre 1000 et 2000 personnes ont participé à ce rassemblement. Pour le parti au pouvoir, le peuple ne veut plus du « discours démagogique » de l’opposition.

Entre 1 000 et 2 000 personnes, selon l’agence France-Presse, ont assisté à ce rassemblement de l’opposition et de la plateforme de la société civile nommée Ça suffit comme ça qui réclame la biométrie pour les prochaines élections législatives.

Manifestation de l’opposition à Libreville
Reportage: Écouter (01:14): Ecouter le reportage RFI (MP3)

Un seul mot d’ordre a dominé le meeting : « Pas de biométrie, pas d’élections ».

Pierre-Claver Maganga Moussavou, président du Parti social démocrate (PSD) a harangué son auditoire : « Nous sommes fermement décidés à faire en sorte qu’il n’y ait pas d’élections au Gabon s’il n’y a pas de biométrie et s’il n’y a pas de transparence électorale ».

Les militants excités ont bien capté le message : « Si déjà ils appliquent la biométrie pour faire les cartes et les passeports, donc il est tout à fait possible d’appliquer la biométrie » remarque une militante. « On veut le changement », lance une autre.

Le secrétaire général du parti au pouvoir, le Parti démocratique gabonais (PDG), Faustin Boukoubi, ironise : « Ils [l’opposition, NDLR] matérialisent tout simplement leurs craintes de pouvoir échouer. Le peuple ne veut plus de leurs discours démagogiques. C’est pour cela que par crainte, ils ne veulent pas d’élections ».

De son côté, le gouvernement continue à préparer le scrutin prévu avant la fin de l’année en cours.

La Cour constitutionnelle a refusé le 16 août dernier de reporter les élections de 2011 à 2012 pour permettre l’introduction de la biométrie alors que les députés s’étaient mis d’accord peu de temps auparavant sur une loi de protection des données personnelles contenues dans ce procédé. Pour elle, il n’y a pas de cas de force majeure pour introduire le système avant les élections législatives.

L’opposition demande le report du scrutin par crainte de la contestation des résultats et l’explosion de violences postélectorales.

La plate-forme de la société civile Ça suffit comme ça a été fondée le 16 juillet 2011. Elle regroupe treize associations et syndicats. 


SUR LE MÊME SUJET
La Cour Constitutionnelle appelle à l’introduction de la biométrie au cours des prochaines élections
La Cour constitutionnelle gabonaise a appelé jeudi, au cours de sa rentrée solennelle à Libreville, le gouvernement du pays à introduire l’usage de la biométrie au cours des prochaines élections locales, en présence du président gabonais, Ali Bongo Ondimba. "Pour que la prochaine consultation électorale se tienne dans les délais légaux, il nous paraît opportun d’inviter les ministres concernés à tout mettre en œuvre aux fins de rendre effective l’introduction de la biométrie dans le système électoral", a déclaré Marie-Madeleine Mborantsuo. Cette rentrée solennelle qui lance les activités de la plus haute juridiction dans le pays composé de huit (8) membres ...
Lire l'article
Des partis de l’opposition gabonaise regroupés au sein de deux blocs (Coalition des Partis de l’Opposition pour l’Alternance –CPPA- et l’Alliance pour le Changement et la Restauration -ACR-) se sont réunis samedi dernier pour, in fine, déclarer qu’il n’y aura pas d’élection sans biométrie; une situation qui a fait réagir le ministre de l’Intérieur le lundi 26 septembre 2011, et continue de diviser la classe politique nationale. Samedi dernier en effet, ces partis de l’opposition, accompagnés de quelques leaders de la société civile, au cours d’un entretien avec les journalistes, ont implicitement invité la population à boycotter la prochaine élection législative ...
Lire l'article
Le président gabonais Ali Bongo a annoncé, mardi soir à Libreville, que les élections législatives prévues avant la fin de cette année se tiendront sans biométrie, dans son discours à la Nation à la veille de la célébration de la fête de l’indépendance. ‘’La Cour a procédé à son arbitrage sur la biométrie et la demande de report des élections. "Conformément à la légalité républicaine, et en tant que garant de la Constitution, je m’y soumets, comme tout acteur politique doit se soumettre aux lois qui gouvernent son pays", a déclaré le présiodent Ali Bongo Ondimba. Le chef de l’Etat gabonais ...
Lire l'article
Le président Ali Bongo s’est entretenu le 13 juillet à Libreville avec Pierre Mamboundou, président de l’Union du peuple gabonais (UPG, opposition). L’introduction de la biométrie dans le processus électoral était le principal point d’achoppement au cours de la seconde rencontre officielle entre les deux hommes. Les élections législatives 2011 et l’introduction de la biométrie dans le processus électoral étaient au centre de l’entretien, le 13 juillet à Libreville, entre le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo, et l’opposant Pierre Mamboundou, figure historique de l’Union du peuple gabonais (UPG) qui célèbre son 22e anniversaire ce 14 juillet. Des sujets importants ...
Lire l'article
Au sortir de la concertation politique initiée par le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba avec tous les partis politiques du pays, la classe politique gabonaise s’est mise d’accord sur un éventuel report des prochaines élections législatives sous réserve de la décision de la Cour constitutionnelle; de son côté, le simple citoyen Gabonais a un sentiment mitigé sur la question. La rédaction de GABONEWS a promené son micro dans les artères de la capitale gabonaise afin de prendre les réactions des uns et des autres. Selon Dikarado Aliday, citoyen gabonais, c’est anormal qu’une élection qui a été prévue longtemps à l’avance, conformément ...
Lire l'article
Les responsables politiques et autres acteurs vives de la nation, réunis ce lundi autour du Chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba, sont tombés d’accord sur le report des législatives pour l’année prochaine (2012) avec introduction de la biométrie. Cette décision découle de la première concertation politique du 28 avril dernier autour du Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba qui, avait renvoyé la classe politique à la réflexion en tenant compte d’un certain nombre de paramètres relatifs entre autres à l’organisation de Coupe d’Afrique des nation 2012 (CAN), que notre pays va co-organiser avec la Guinée-Equatoriale. « Compte tenu du faite qu’il ...
Lire l'article
Biométrie et élections législatives : le Président Ali Bongo Ondimba décide de saisir la Cour Constitutionnelle
« J’ai écouté les différentes déclarations des représentants des partis ; je vais saisir la Cour constitutionnelle dans les meilleurs délais afin qu’elle statue sur la position consensuelle qui plaide en faveur du report des élections législatives », a déclaré le Président de la République Gabonaise, Ali Bongo Ondimba, au terme de la deuxième rencontre organisée avec les principaux leaders de la Majorité républicaine et de l’opposition sur l’opportunité ou non d’introduire la biométrie dès les prochaines élections législatives, normalement prévues pour la fin de l’année. Cette décision intervient suite aux recommandations des différentes forces politiques représentées à cette réunion. ...
Lire l'article
A l’occasion d’un meeting inaugural, hier jeudi au carrefour des Charbonnages, d'une tournée politique qu'il va entreprendre dans les (Six) arrondissements de Libreville, le président de l'Union du peuple gabonais (UPG, opposition) Pierre Mamboundou, a invité à la transparence électorale et plaidé pour l'introduction de la biométrie dans le processus électoral dans la perspective des législatives de 2011. Face aux nombreux militants venus pour l’écouter sur l'actualité politique nationale, Pierre Mamboundou a rassuré, au cours de son meeting inaugural de la tournée dans les arrondissements de Libreville, sur son engagement à poursuivre son combat pour l'introduction de la biométrie et ...
Lire l'article
Neuf partis de l’opposition gabonaise, avec pour tête de pont l’Union nationale (UN), ont organisé un meeting suivi d’une marche, samedi à Libreville, pour réclamer l’utilisation de la biométrie lors des élections législatives de 2011. ‘’Sans biométrie, pas d’élections’’, a déclaré Zacharie Myboto, le leader de l’UN, dernier né des partis politiques gabonais, auquel ont adhéré d’anciens hiérarques du Parti démocratique gabonais (PDG), exclus du parti au pouvoir pour n’avoir pas soutenu son candidat à la présidentielle de 2009. La foule des militants de l’opposition a ensuite marché en direction du ministère de l’intérieur, à l’issue du meeting qui s’est déroulé au ...
Lire l'article
Sur cette page, vous trouverez des liens vers les divers meetings de la Coalition. Meeting de Bruxelles des 30 et 31 mai 2009, "Etats-Généraux de la Réforme au Gabon" portant Modification et révision de la Constitution Gabonaise Meeting de Paris des 20, 21 et 22 février 2009 portant naissance de la Coalition Gabonaise du Refus et de Salut National Vous pouvez aussi suivre les activités et news de la Coalition.
Lire l'article
La Cour Constitutionnelle appelle à l’introduction de la biométrie au cours des prochaines élections
Législative 2011: La biométrie continue de diviser la classe politique gabonaise
Ali Bongo Ondimba confirme la tenue des élections législatives sans biométrie
Gabon : Mamboundou discute de biométrie avec Ali Bongo
Politique / Les Gabonais s’expriment au sujet de la biométrie et du report des élections législatives
Politique / Les élections législatives reportées pour 2012 avec la biométrie à l’appui
Biométrie et élections législatives : le Président Ali Bongo Ondimba décide de saisir la Cour Constitutionnelle
Politique / Pierre Mamboundou plaide pour la biométrie et des législatives transparentes
L’Opposition gabonaise marche pour la biométrie
Meetings de la Coalition


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 2 Oct 2011
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*