Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : L’Opposition gabonaise appelle au dialogue avant la tenue des législatives

Auteur/Source: · Date: 3 Oct 2011
Catégorie(s): Politique

Les leaders de certains partis de l’opposition gabonaise et leurs sympathisants se sont retrouvés samedi pour un meeting au carrefour Rio pour solliciter des discussions avec la majorité présidentielle avant l’organisation des élections législatives que l’opposition souhaite organiser avec la biométrie.
Jointe par la société civile, l’opposition a encore une fois marqué son refus d’aller aux élections législatives sans la biométrie, prétextant que cette technique permettrait plus de transparence.

L’opposition reclamerait également la réforme immédiate de la Cour constitutionnelle et de la Commission électorale nationale autonome et permanente (CENAP).

Pour sa part, le leader du Parti social démocrate (PSD-Opposition), Pierre Claver Maganga Moussavou qui fût plusieurs fois ministre dans les gouvernements d’Omar Bongo Ondimba, a insisté pour « des élections transparentes, honnêtes et crédibles dont le Gabon a besoin depuis 1990 (…) ».

L’ancien président de l’Assemblée nationale, Jules Bourdès Ogouliguendé propose, lui, un débat public sur la Radio télévision gabonaise (RTG 1) afin que soient apportés des éclairages sur des « contre-vérités » provenant du secrétaire général du Parti démocratique gabonais ( PDG-au pouvoir), Faustin Boukoubi.

« L’opposition n’acceptera plus jamais qu’après plus de 40 ans de règne sans partage, le PDG soit toujours là pour manipuler la Constitution et la loi électorale. Les élections législatives à venir doivent être organisées dans des conditions acceptables », a déclaré Bourdès Ogouliguendé.

Dans le camp de la majorité, la préparation du scrutin prévu de se tenir en novembre va bon train.

RFI a rappelé lundi que la Cour constitutionnelle, en absence de force majaure, avait refusé le 16 août de reporter les élections de 2011 à 2012 pour permettre l’introduction de la biométrie alors que les députés s’étaient mis d’accord sur une loi de protection des données personnelles contenues dans ce procédé.

Pour elle, il n’y a pas de cas de force majeure pour introduire le système avant les élections législatives. 


SUR LE MÊME SUJET
Le Président du Parti Social Démocrate (PSD, opposition), Pierre Claver Maganga Moussavou, a déclaré ce mercredi lors d’une conférence de presse tenue à son domicile du Bas de gué-gué dans le 1er arrondissement de la commune de Libreville qu’il ne déposera pas de recours auprès de la Cour constitutionnelle pour contester sa défaite aux élections législatives du 17 décembre dernier au premier siège de la commune de Mouila, chef lieu de la province de la Ngounié (sud). Le Président du PSD, qui était le député sortant de la commune de Mouila, a été battu à la dernière consultation électorale par le ...
Lire l'article
Le président gabonais Ali Bongo Ondimba a appelé mardi à voter dans le "calme" pour les élections législatives du 17 décembre, et à ne pas se laisser "intimider" par l'appel de l'opposition à empêcher les élections, dont elle réclame le report. "Ce n'est pas la guerre et c'est librement que vous allez choisir (les candidats aux élections législatives), (...) il est important que ces élections se passent dans le calme", a déclaré le président Ali Bongo Ondimba dans un discours prononcé à Ntoum (40 km de Libreville), diffusé mardi à la chaîne de télévision nationale RTG1. "Votre voix est importante (...), personne ...
Lire l'article
Gabon: l’opposition appelle à empêcher les législatives
L'opposition gabonaise a appelé mercredi à "empêcher" les législatives du 17 décembre dont elle réclame le report afin d'introduire la biométrie dans le processus électoral pour éviter toute fraude. "L'opposition gabonaise et la société civile appellent solennellement le peuple gabonais à s'opposer et à empêcher l'organisation des élections du 17 décembre", a annoncé dans une déclaration publique Jules Aristide Bourdes Ogouliguendé, du Congrès pour la démocratie et la justice (CDJ) au nom de 13 partis. Parmi eux figurent l'Union nationale (UN, dissoute) et l'Union du peuple gabonais (UPG) ainsi que la plate-forme de la société civile Ca suffit comme ça. Refusant le mot ...
Lire l'article
Législatives du 17 décembre, le ministère de l’Intérieur convoque opposition et majorité
Le ministre de l’Intérieur, Jean François Ndongou, a convoqué à une concertation les partis politiques de l’opposition et de la majorité le 12 octobre prochain au sujet des élections législatives prévues le 17 décembre, indique un communiqué du ministère. Selon le communiqué, la rencontre aura lieu au siège de la primature dans la salle du conseil interministériel. L’objet de la rencontre n’a pas été révélé. Une source bien informée a estimé qu’il s’agira de la distribution du franc électoral que l’administration verse aux différents candidats. L’opposition boude le processus électoral actuel. Elle exige l’introduction de la biométrie afin de garantir la transparence du ...
Lire l'article
L’Alliance démocratique et républicaine (ADERE) doit tenir son congrès dans les prochains jours, en prévision des élections législatives prévues au Gabon avant la fin de l’année 2011, a annoncé, samedi dernier à Port-Gentil, la capitale économique (sud-ouest), le secrétaire général du parti, M. Dieudonné Pambo, à l’occasion d’une causerie politique avec les militants de cette formation politique membre de la majorité présidentielle. Le secrétaire général de l’ADERE a expliqué aux militants que le parti est engagé dans une profonde réflexion d’où le silence qu’il observe depuis un certain temps. ‘’On ne peut pas à la fois réfléchir et parler, au risque ...
Lire l'article
Le président gabonais Ali Bongo a annoncé, mardi soir à Libreville, que les élections législatives prévues avant la fin de cette année se tiendront sans biométrie, dans son discours à la Nation à la veille de la célébration de la fête de l’indépendance. ‘’La Cour a procédé à son arbitrage sur la biométrie et la demande de report des élections. "Conformément à la légalité républicaine, et en tant que garant de la Constitution, je m’y soumets, comme tout acteur politique doit se soumettre aux lois qui gouvernent son pays", a déclaré le présiodent Ali Bongo Ondimba. Le chef de l’Etat gabonais ...
Lire l'article
Par RFI La date des prochaines élections législatives gabonaises n’est pas encore connue mais d’ores et déjà, le président Ali Bongo Ondimba a déclaré le 16 août dans un message à la nation (à l’occasion de la célébration du 51ème anniversaire de l’indépendance) que ces élections ne seront pas reportées et se tiendront sans biométrie. Ali Bongo s’aligne quasiment sur une décision de la Cour constitutionnelle. Ali Bongo Président du Gabon La biométrie n'est pas une fin en soi. La Cour a procédé à son arbitrage,en tant que garant de la Constitution, je m'y soumets. Il nous revient désormais à tous d'accepter cette décision ...
Lire l'article
LIBREVILLE — Le président gabonais Ali Bongo Ondimba a réaffirmé mardi soir dans une adresse à la Nation, à la veille de la fête nationale, que les législatives se dérouleraient sans biométrie et a promis de lutter contre la vie chère, dénonçant "les commerçants véreux". Le président a aussi annoncé des mesures dans les dommaines de la santé et de l'éducation. "La Cour a procédé à son arbitrage" sur la biométrie et la demande de report des élections. "Conformément à la légalité républicaine, et en tant que garant de la Constitution, je m'y soumets, comme tout acteur politique doit se soumettre aux ...
Lire l'article
Le Gouvernement gabonais a décidé de maintenir les élections législatives prévues au Gabon avant la fin de l’année 2011, suite au rejet, par la Cour constitutionnelle, de sa requête plaidant pour un report du scrutin pour permettre l’introduction de la biométrie dans le processus électoral. "Le gouvernement de la République prend acte de cette décision de la haute juridiction", souligne un communiqué de la Primature lu mardi soir à la télévision nationale par le ministre gabonais de la communication Paul Ndong Nguema. "Cette décision ne peut faire l’objet d’aucun recours. En conséquence, le gouvernement va organiser les élections ...
Lire l'article
Gabon : Confirmation de la tenue des législatives en 2011… sans biométrie
La Cour constitutionnelle a rendu son verdict quant à sa saisine, le 16 mai dernier, par le Premier ministre sollicitant le report de l’élection législative de 2011. Elle n’a trouvé aucun "cas de force majeure" et a mis en exergue l’inexistence de textes réglementant l’utilisation de la biométrie au Gabon. Les élections législatives auront donc bien lieu entre le 25 juillet et le 24 décembre 2011. Le report des élections législatives, de 2011 à 2012, tel qu’envisagé par une bonne partie de la classe politique gabonaise, n’a pas été validé par la Cour constitutionnelle. Le 3 juin dernier, Marie Madeleine Mborantsuo, ...
Lire l'article
Législatives – PSD opposition / Maganga Moussavou déposera pas de recours pour contester les résultats
Législatives au Gabon : Le président appelle à aller voter “dans le calme”
Gabon: l’opposition appelle à empêcher les législatives
Législatives du 17 décembre, le ministère de l’Intérieur convoque opposition et majorité
L’ADERE annonce la tenue d’un congrès en prélude aux élections législatives prochaines
Ali Bongo Ondimba confirme la tenue des élections législatives sans biométrie
Le Gabon confirme la tenue des législatives sans biométrie
Gabon: le président Bongo confirme la tenue de législatives sans biométrie
Les élections législatives maintenues au Gabon avant la fin 2011
Gabon : Confirmation de la tenue des législatives en 2011… sans biométrie


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 3 Oct 2011
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*