Socialisez

FacebookTwitterRSS

Education / L’absence de transports scolaires : véritable casse-tête pour de nombreux parents d’élèves

Auteur/Source: · Date: 5 Oct 2011
Catégorie(s): Education,Société

L’absence d’un transport exclusivement réservé aux élèves de la capitale gabonaise, comme cela se faisait il y a quelque temps, constitue une véritable “épine dans le pied” de nombreux parents d’élèves qui éprouvent toutes les peines du monde à financer le transport de leur progéniture chaque jour de classes.

Nombreux sont ces parents qui déboursent entre 5 000 et 10 000 FCFA par jour, voir plus, uniquement pour assurer le transport de leurs enfants de la maison à leur établissement et vice versa.
Compte tenu de l’importance des sommes déboursées quotidiennement par les parents dont plusieurs sont issus des couches défavorisées de la population, ces derniers souhaiteraient que le gouvernement se penche véritablement sur cette question afin de les soulager dans leur gestion du quotidien.

“Nous sommes vraiment dépassés par la cherté du transport dans notre pays. Nous qui avons plusieurs enfants scolarisés, souffrons. Il faut assurer le taxi, sans compter le gouter de chaque enfant, et le comble c’est que personne ne va à l’école à proximité du domicile familial. C’est pour cette raison que nous demandons très humblement à nos gouvernants d’avoir pitié de nous, en réaffectant à nouveau des bus de transport scolaire pour conduire les enfants gabonais”, a déclaré M. Thomas, père de famille.
Il est important de rappeler que la société gabonaise de transport (SOGATRA) qui assurait, en partenariat avec l’Etat gabonais, le transport des élèves à Libreville, s’est désistée, du fait du mauvais comportement de certains élèves qui se sont, à cette époque, illustrés par des actes d’incivisme allant jusqu’à la casse des bus. Quand bien même ces bus les transportaient gratuitement durant toute la période scolaire. 


SUR LE MÊME SUJET
Société / Education : L’Association des Parents d’Elèves de la Ngounié suspend ses activités
Le bureau provincial de la Fédération des parents d’élèves de la Ngounié (FENAPEG), dirigé par Hyanice Bigouagou Diloussa Ivantsu a décidé de suspendre mercredi à la Mairie centrale de Mouila ses activités suite à une note de service du Ministère de l’Education Nationale, rapporte le correspondant de Gabonews. Regroupée pour la tenue d’une assemblée générale annoncée depuis le 29 décembre dernier, le Président de la FENAPEG / Ngounié s’est vu obligé d’annuler cette rencontre après la lecture ladite note de service a-t-on constaté. "Les raisons de cette annulation sont fondées sur la note de service envoyée par le Ministère de l’Education ...
Lire l'article
La longueur des listes de fournitures, très souvent coûteux pour de nombreux parents, de plus en plus en vogue ces derniers temps dans les écoles maternelles de Libreville, constitue aujourd’hui un véritable frein à l’accès dans ces classes d’apprentissage pour les enfants des parents à faibles revenus. Oscillant autour de trente, cinquante voire quatre vingt mille francs CFA, l’achat des fournitures élèves des classes de la maternelle cause de plus en plus problèmes pour bon nombre de parents qui ne comprennent toujours pas la motivation, quand au choix du matériel qualifié de cher, pour l’apprentissage de ces jeunes enfants. Pour plusieurs parmi ...
Lire l'article
Depuis le 19 septembre dernier, date de la rentrée des classes, et même avant, les parents d’élèves se ruent de plus en plus vers les différents marchés de la capitale et de proximité pour acheter les fournitures scolaires de leurs progénitures pour diverses raisons, au détriment des grandes surfaces commerciales de Libreville. Au carrefour Léon Mba, les vendeurs de fournitures ambulants notamment dans les brouettes sont très sollicités par les parents qui n’hésitent pas à parcourir plusieurs kilomètres pour y faire leurs achats. « Je suis venu prendre quelques petits produits que je n’ai pas pu trouver dans les grands magasins de ...
Lire l'article
En se rendant dans les différents magasins de la capitale gabonaise en vue de faire les trousseaux scolaires de leur progéniture, certains parents d'élèves ont été confrontés et freinés par les coûts de ces articles qu'ils trouvent assez élevés dans la majeure partie des espaces commerciaux de Libreville. « J'ai déjà fais trois magasins, et le constat est la même. Les fournitures scolaires disponibles dans ces espaces commerciaux sont trop chères. C’est à croire que les prix sont revus à la hausse chaque jour dans notre pays. Qu’allons-nous faire avec tout ce que nous auront à acheter ! », a déclaré ...
Lire l'article
Certains parents d'élèves sont hostiles à la prolongation de l'année scolaire à l'école publique du Cap Santa Clara, au nord de Libreville, pour cause de 28ème Coupe d'Afrique des nations (CAN) de football que le Gabon doit co-organiser avec la Guinée-Equatoriale en 2012. "Nous avons terminé les programmes et les évaluations en tenant compte du calendrier scolaire qui a été récemment modifié par le ministère de l’éducation nationale", a expliqué le directeur de l’établissement, M. Armand Ovono. M. Ovono a indiqué avoir publié une note pour informer les parents d’élèves de la prolongation de l’année scolaire. "Mais certains ...
Lire l'article
L’accès à Internet est devenu un casse-tête pour les élèves et les nombreux utilisateurs de Franceville, Moanda et du reste de la province du Haut-Ogooué (sud-est) depuis bientôt six mois, a constaté le correspondant de l’AGP. La fermeture, en novembre 2009, de l’institut de formation aux nouvelles technologies (Ifatech) en est la principale raison, pense-t-on. Cet institut qui administrait des cours d’informatique, de réseau et bien d’autres sur les nouvelles technologies abritait en son sein le plus important cyber café de la province du Haut-Ogooué. Son débit de connexion qui était de 100 Mbits/s n’avait d’égal et permettait à la plupart des ...
Lire l'article
Le transport scolaire a été un véritable casse-tête pour les milliers d’élèves des lycées et collèges de la capitale gabonaise qui ont repris ce lundi, le chemin des classes. De nombreux élèves des lycées et collèges ont eu toutes les peines du monde pour rallier leurs établissements respectifs ce lundi, premier jour du démarrage des cours dans le primaire et secondaire. Le partenaire officiel, la Société gabonaise de transport (SOGATRA) qui s’occupait du transport des élèves, n’accepte plus les élèves qu’à titre de passager comme tout autre citoyen, dénonçant le comportement barbare de certains de ces enfants qui passaient le clair du ...
Lire l'article
À l’approche de la rentrée des classes au Gabon fixée au 6 octobre prochain, de nombreux parents d’élèves font déjà recours aux livres et autres manuels scolaires de seconde main. Un comportement qui s’explique par le coût jugé élevé pour la plupart des livres neufs vendus dans les grandes librairies de la capitale gabonaise. « Les ouvrages inscrits au programme par les chargés de cours des lycées et collèges, à l’état neuf sont quelquefois très chers. Alors on fait comme on peut pour les avoir », a déclaré un parent d’élèves à l’ancienne gare routière de Libreville. Exposés et vendus dans des ...
Lire l'article
À l’approche de la rentrée des classes prévue le 6 octobre prochain au Gabon, des parents d’élèves en possession des listes de fournitures de leur progéniture dénoncent la longueur de ces listes dans le pré primaire. « Je pense que c’est exagéré! Voyez-vous, une seule liste devra me coûter la somme de 90.000 francs CFA environ. Donc je dois débourser pour mes deux enfants, au moins 180.000 francs CFA, rien que pour l’achat des fournitures. Pourtant, j’ai la scolarité à payer chaque mois. C’est trop !», a déclaré Rostand Mba, père de famille. Pour certains responsables de ces structures préscolaires: « ce ...
Lire l'article
Les 40.000 élèves ayant pris part au concours d’entrée en 6ème sur l’étendue du territoire nationale et leurs parents s’interrogent et s’impatientent par rapport à la date de proclamation des résultats du concours d’entrée en 6ème passé le 24 juin dernier, soit environ 3 mois déjà. Pour M. Albert Ndong, « c’est anormal de faire attendre les enfants chaque année aussi longtemps avant de délibérer sur leur travail. Il faudrait que le ministère de l’Education nationale puisse véritablement voir ce problème, ils attendent généralement quelques jours de la rentrée pour publier les résultats et cela ne nous arrange pas, nous parents ...
Lire l'article
Société / Education : L’Association des Parents d’Elèves de la Ngounié suspend ses activités
Les listes des fournitures kilométriques des classes de la maternelle: une inquiétude pour de nombreux parents
Le marché des fournitures scolaires de proximité attirent de nombreux parents d’élèves
A quelques jours de la rentrée scolaire 2011-2012, les parents dénoncent les prix exorbitants des fournitures scolaires
Des parents d’élèves hostiles à la prolongation de l’année scolaire dans une école au nord de Libreville pour cause de CAN 2012
Accès à l’Internet : un casse-tête pour les élèves à Franceville et Moanda
Gabon: Les transports scolaires: un véritable casse-tête pour les élèves à la rentrée
Gabon: Rentrée scolaires 2009 / les ouvrages scolaires de seconde main très sollicités par les parents d’élèves
Gabon: Rentrée scolaires 2009 / Les parents d’élèves dénoncent la longueur des listes de fournitures
Gabon: A un mois de la rentrée , les élèves et leurs parents s’impatientent pour les résultats de l’entrée en 6ème


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 5 Oct 2011
Catégorie(s): Education,Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*