Socialisez

FacebookTwitterRSS

Télécommunications / La “3G” arrive au Gabon

Auteur/Source: · Date: 5 Oct 2011
Catégorie(s): Economie,Technologie

L’Opérateur privé de téléphonie mobile Airtel-Gabon a signé, mardi à Libreville, avec les responsables de l’Agence de Régulation des Télécoms (ARTEL), une convention leur donnant accès à la téléphonie mobile de troisième génération (3G) qui devrait nettement améliorer l’usage de la téléphonie et de l’accès à internet.

Cette convention a été signée par Lin Mombo, le Président du Conseil de Régulation, Mamadou Kouladé, Directeur Afrique et Louis Lubala, le Directeur Général d’Airtel-Gabon. Elle est la consécration de plusieurs mois de négociations et elle marque également un tournant historique pour le Gabon qui devient l’un des premiers pays d’Afrique centrale à se doter d’une telle technologie. Le Japon étant la seule nation au monde à disposer de la 4G.
Elle couvrira le territoire national dans les six prochains mois et sera accessible à moindre coût.
L’apport de la 3G grâce à la rapidité du flux de transfert de la connexion internet servira aux banques, à la médecine et aux internautes.
Les négociations sont également en cours avec les quatre autres opérateurs de téléphonie mobile actuellement présents au Gabon, Zain (ex-Celtel, du groupe koweïtien Zain cédé à l’entreprise indienne Bharti Airtel), Libertis (de Gabon-Télécom, groupe Maroc-Télécom), Moov (d’Etisalat, Emirates Telecommunications) et Azur (groupe saoudien Bintel).

Préoccupé par les coûts de commercialisation de cette technologie, le président du Conseil de régulation a indiqué qu’« à l’Artel, nous nous sommes employés depuis à rendre meilleur le marché des coûts de communication mobiles entre les différents opérateurs et à l’international. Aujourd’hui, les tarifs proposés au Gabon sont plus avantageux que ceux des autres pays de la sous-région et avec la 3G, nous comptons encore baisser les prix ».

Mais il est à noter que dans un communiqué du ministère de la Communication, l’on indiquait qu’ « outre les nouveaux postulants, seuls seront éligibles au processus (…) les opérateurs du secteur s’étant acquittés de la totalité des droits de licence de la téléphonie cellulaire de deuxième génération (2G) au 31 décembre 2009 ». 


SUR LE MÊME SUJET
Gabon : AIRTEL donne des garanties à ses clients
Suite aux perturbations observées sur le réseau téléphonique AIRTEL, la direction de cet opérateur économique du secteur de la téléphonie mobile a, cours d’un point de presse tenu le vendredi 13 janvier dernier à Libreville, donné les causes de ces perturbations. A en croire la direction générale de cette entreprise, par l’entremise de son Directeur de marketing, Guillaume Bedié Kouakou, cette situation est due aux travaux d’optimisation nécessaire que les techniciens de cet opérateur téléphonique effectuent sur son réseau. Cette opération d’optimisation du réseau AIRTEL est le résultat des instructions des autorités gabonaises qui avaient convoqué dernièrement tous les opérateurs économiques du ...
Lire l'article
Le Gabon a appelé lundi à Libreville les opérateurs de téléphonie mobile du pays à améliorer leurs services pendant la Coupe d’Afrique des nations que le Gabon organise conjointement avec la Guinée Équatoriale. Cet appel a été lancé au cours d’une réunion entre le Ministre en charge de la communication, Paul Ndong Nguema et les quatre maisons de téléphonie mobile. La réunion fait suite à une audite, lancée par l’Agence de régulation des communications électronique et des postes, qui démontre de la dégradation de la qualité des services fourni par ses opérateurs de téléphonie mobile. ‘’ Chaque opérateur qui était présent est ...
Lire l'article
Confrontés depuis 2008 à un litige sur des factures d’interconnexion impayées, les opérateurs de téléphonie mobile Airtel et Libertis, ont signé le 25 mars à Libreville une convention de règlement de dette. Cette accord est censé mettre fin aux perturbations sur le réseau interconnecté entre les deux opérateurs. L’Agence des régulations des télécommunications (ARTEL) a réuni le 25 mars à Libreville, les quatre opérateurs de téléphonie mobile du pays pour faire le point sur l’interconnexion. A cette occasion, Airtel et Libertis, ont signé le 25 mars à Libreville une convention de règlement de dette, qui doit mettre fin aux perturbations ...
Lire l'article
Les chiffres de Gabon-Télécom pour 2010 laissent apparaître une chute de 14,4% des recettes sur l’ensemble des activités de téléphonie mobile, fixe et internet, soit 61,1 milliards de francs CFA, essentiellement dus au contexte concurrentiel qui caractérise ce marché au Gabon, selon un article publié ce vendredi dans le quotidien d’informations l’Union. Parmi les causes de cette décrue, l’Union évoque l’arrivée sur le marché de « Bharti Airtel », qui a repris les actifs de Zain. L’opérateur indien de téléphonie mobile miserait sur des baisses tarifaires pour accroître ses parts sur un segment de marché dont il se partage la clientèle ...
Lire l'article
Le ministre de la Communication, Laure Olga Gondjout, a deploré le rachat des actifs africains de Zain par l’opérateur indien Bharti Airtel et a reproché à la filiale gabonaise de ce groupe de ne pas avoir respecté les dispositions réglementaires régissant ses activités de télécommunication au Gabon. Le gouvernement gabonais se réserverait le droit de prendre des mesures disciplinaires à l’encontre de l’opérateur et en particulier le non respect du cahier de charges de la licence GSM autorisant Zain à opérer au Gabon. Selon le ministère de la Communication, la vente de Zain Gabon va profondément déstructurer la marché de la téléphonie ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a annoncé son opposition à la vente de la filiale locale de Zain dont le groupe est en voie d’être racheté par le géant indien Bharti Airtel, indique un communiqué officiel paru samedi dans la presse locale. "Le gouvernement gabonais désapprouve cette opération suite à l’ inobservation par Zain-Gabon des dispositions réglementant l’ activité des télécommunications en République Gabonaise et du non respect du cahier des charges de la licence", précise le communiqué. Selon un responsable gabonais s’exprimant sous le couvert de l’ anonymat, la licence accordée à Zain Gabon est non cessible, non transmissible et non transférable. Libreville ...
Lire l'article
A l’initiative du Président de l’Agence de Régulation des Télécommunications (ARTEL), Lin Mombo, et les opérateurs de téléphonie mobile se sont accordés, lundi, de revoir à la baisse le coût de communication à la base, a-t-on appris ce mardi auprès du service communication de cette institution. Selon notre source, cette action qui répond parfaitement au souhait du chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, rentre dans le cadre d’importantes mesures que le nouveau président de l’ARTEL entend engager aux fins de stimuler le marché des télécommunications. Entendu qu’il est vrai que la loi autorise les opérateurs à déterminer librement leurs ...
Lire l'article
L’opérateur koweïtien Zain, leader en Afrique et au Moyen Orient, s’est vu décerner le 16 février à Barcelone, en Espagne, le prestigieux prix GSMA pour le développement de son service de paiement hors circuit bancaire «Mobile Zap». Alors qu’il est en cours de lancement au Gabon, le service Mobile Zap développé par le leader national de la téléphonie mobile, Zain, a déjà été primé le 16 février dernier en Espagne lors du Global Services Mobile Awards (GSMA) dans la catégorie «paiement mobile hors circuit bancaire». «Le paiement mobile hors circuit bancaire» est une nouvelle catégorie créée pour récompenser ...
Lire l'article
Au cours d’un séminaire tenu ce vendredi au siège de l’Agence de régulation des télécommunications (ARTEL), ayant réuni le président de cet organe, Marius Pierre Founguès, ses plus proches collaborateurs et les partenaires qui exercent dans ce secteur, voient d’un bon œil la mise en place d’un « observatoire des télécommunications », qui était entre autres le principal point inscrit à l’ordre du jour, a constaté GABONEWS. La rencontre combien importante, a mobilisé au siège de l’ARTEL, les établissements bancaires, de téléphonie mobile, les fournisseurs de réseaux Internet et visait essentiellement à informer les uns et les autres de ...
Lire l'article
L’implantation des bureaux de la Société française de Télécommunications (Sofrecom) au Gabon était à l'ordre du jour de la réunion que le ministre gabonais de la Communication, Jean Boniface Assélé, a eu le 31 mars avec le directeur commercial de la Sofrecom, Patrick Rouchouze. Le directeur commercial de la Société française des Télécommunications (Sofrecom), Patrick Rouchouze, a rencontré le ministre gabonais de la Communication, Jean Boniface Assélé, le 31 mars dernier à Libreville pour aborder avec lui les questions relatives à l'implantation d’une antenne locale de la Sofrecom, en vue du renforcement de la qualité du secteur des télécommunications au Gabon. ...
Lire l'article
Gabon : AIRTEL donne des garanties à ses clients
Can 2012 : Le Gabon appelle les opérateurs de téléphonie mobile à améliorer leurs services avant la Can
Gabon : Airtel et Libertis font la paix
Télécommunications: les recettes de Gabon-Télécom chutent de 14,4% en 2010
Gabon : Le gouvernement gabonais désapprouve la vente des actifs africains de Zain
Le Gabon s’oppose à la vente de la filiale locale de Zain
L’ARTEL et ses partenaires s’accordent pour une tarification de base de la communication à la baisse
Télécommunications : Zain primé pour ses services de paiement mobile
Gabon: L’ARTEL et ses partenaires encouragent l’idée de la création d’un observatoire des télécommunications
Gabon : Sofrecom propose son expertise au secteur des Télécommunications


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 5 Oct 2011
Catégorie(s): Economie,Technologie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*