Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon/écologie: le président veut contrôler les provisions des pétroliers

Auteur/Source: · Date: 6 Oct 2011
Catégorie(s): Economie,Environnement,Société

Le président gabonais Ali Bongo Ondimba a demandé jeudi un contrôle des provisions faites par les groupes pétroliers pour la remise en état des sites à la fin de leur exploitation.

J’ai invité le ministre de l’Economie à revisiter avec les opérateurs pétroliers sans délais l’utilisation qui est faite des provisions prévues pour la remise en état des sites à la fin de l’exploitation des permis que l’Etat leur a attribués, a affirmé M. Bongo lors d’une conférence de presse à Mouila (sud) à l’issue d’un conseil des ministres.

Il est indispensable que l’Etat s’assure de la réalité et de la disponibilité de ces fonds. Et nous devons nous assurer de cette disponibilité au Gabon, a souligné le chef de l’Etat.

J’attache beaucoup d’importance à la protection de l’environnement. C’est un des axes essentiels de notre politique de développement. L’exploitation nécessaire de nos ressources pétrolières et gazières doit se faire en préservant les écosystemes, a-t-il précisé.

Il n’a pas été possible dans l’immédiat de connaître le montant des sommes que les pétroliers doivent normalement provisionner pour réhabiliter des sites d’exploitation.

Le Gabon est le 4e producteur sub-saharien de pétrole avec entre 220.000 et 240.000 barils par jour.

Les recettes tirées de l’or noi assurent à l’Etat 60% de son budget. Les principaux exploitants sont l’anglo-néerlandais Shell et le Français Total, qui représentent environ la moitié de la production gabonaise. 


SUR LE MÊME SUJET
Les produits pétroliers sont désormais rationnés dans la province de l’Ogooué-Ivindo, dans le nord-est du Gabon, qui ne compte qu'une seule station service d’une capacité de 15.000 litres d’essence sans plomb, 20.000 litres de gasoil et 15.000 litres de pétrole lampant. "Cette faible capacité de stockage est à l’origine des ruptures fréquentes des stocks dans la province qui accuse également des retards dans le ravitaillement et la distribution des produits pétroliers", a estimé le chef du bureau des hydrocabures de la délégation provinciale de la Caisse de stabilisation et de péréquation (CAISTAB), M. Pierre Bibang. Afin de mettre fin aux ruptures ...
Lire l'article
La vente illicite des produits pétroliers continue de prospérer à Libreville, en dépit de la mesure gouvernementale interdisant cette activité, a constaté un journaliste de l'AGP. ( Des bidons et des bouteilles contenant du carburant sont vendus chaque jour à des prix dérisoires sur les trottoirs de la capitale gabonaise, où le phénomène semble avoir même pris de l'ampleur ces derniers temps. L'opération "coup de poing" menée récemment par les forces de l'ordre pour mettre fin à la vente des produits pétroliers en dehors des structures agréées, n'a duré que "le temps d'une rose". L'activité a repris ...
Lire l'article
Les responsables du groupe américain Chevron ont été reçus par le ministre des Mines, Julien Nkoghe Bekale. Au cours de cette audience, les hommes d’affaires américains ont manifesté leur intérêt pour l’appel d’offres de 42 blocs pétroliers en offshore profond et ultra profond d’octobre prochain. Le Groupe américain Chevron Corporation a officiellement annoncé le 21 juillet à Libreville son intérêt pour l’appel d’offres portant sur 42 blocs pétroliers en offshore profond et ultra profond dont la mise aux enchères est prévue pour le 27 octobre prochain. «C’est une opportunité pour nous par rapport aux blocs qui vont être mis ...
Lire l'article
Les responsables du groupe américain Chevron ont été reçus par le ministre des Mines, Julien Nkoghe Bekale. Au cours de cette audience, les hommes d’affaires américains ont manifesté leur intérêt pour l’appel d’offres de 42 blocs pétroliers en offshore profond et ultra profond d’octobre prochain. Le Groupe américain Chevron Corporation a officiellement annoncé le 21 juillet à Libreville son intérêt pour l’appel d’offres portant sur 42 blocs pétroliers en offshore profond et ultra profond dont la mise aux enchères est prévue pour le 27 octobre prochain. «C’est une opportunité pour nous par rapport aux blocs qui vont être mis en vente ...
Lire l'article
Pour mettre fin au trafic et à la vente illicite des produits pétroliers, le gouvernement a décidé de renforcer les missions du Comité nationale de lutte contre la fraude des produits pétroliers (CNLFPP). La vente des produits pétroliers (Gasoil, essence, pétrole, huile de frein et de moteur, etc.) en dehors des structures agréés est en pleine expansion. Plusieurs points de vente se sont notamment crées le long de la nationale au point que les stations-service légalement établis se voient concurrencer par ce nouveau marché. Selon certaines sources, «les vendeurs illicites des produits pétroliers s’approvisionnent auprès des chauffeurs de ...
Lire l'article
Le Gabon, septième producteur de pétrole africain, offre à la prospection 42 sites pétroliers en eaux profondes et ultra-profondes, a annoncé le gouvernement vendredi. Le pays, qui produit environ 250 000 barils de pétrole brut par jour et dont la moitié du PIB est tributaire du secteur énergétique, souhaite que les offres soient remises le 5 mai. Le secteur pétrolier gabonais est en déclin depuis la fin des années 1990. À l’époque la production dépassait 350 000 barils par jour.
Lire l'article
La récente grève des agents de le Société gabonaise de raffinage (SOGARA) a mis en exergue la faiblesse du dispositif de stockage des produits pétroliers qui a entraîné une situation de pénurie après moins de deux semaines de gel de l’approvisionnement. L’Amicale des transporteurs de produits pétroliers a recommandé à cet effet l’élaboration d’une nouvelle géo stratégie de stockage avec la création par l’Etat de nouveaux dépôts qui puissent permettre de continuer à alimenter le marché local pendant deux ou trois mois en période de crise. Deux semaines de grève à la Société gabonaise de raffinage (SOGARA) et les pompes ...
Lire l'article
Les négociations entreprises depuis samedi entre le gouvernement, représenté par le gouverneur de l’Ogooué-Maritime et l’Organisation nationale des employés du Pétrole (ONEP), syndicat des pétroliers, se poursuivent ce lundi sans qu’un accord sur les préalables posés par l’ONEP n’ait été trouvé. L’ONEP fait pression sur le gouvernement afin que tous les employés des sociétés mis à la disposition du personnel totalisant plus de deux années d’ancienneté soient embauchés par la société utilisatrice et exige l’octroi de trois sièges au Conseil d’administration de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS). Pour le secrétaire général adjoint de l’ONEP, Hans Landry Ivala, « nous ...
Lire l'article
Les négociations entrep rises samedi entre le gouvernement et l'Organisation nationale des employés du Pétrole (ONEP), pour éviter une grève générale dans le secteur, ont été poursuivies ce lundi sans qu'un accord sur les préalables posés par l'ONEP ait été trouvé, a appris la PANA de source officielle. L'ONEP fait pression sur le gouvernement afin que tous les employés des sociétés pétrolières totalisant plus de deux années d'ancienneté soient embauchés par leur entreprise et exige que trois sièges lui soient attribués dans le conseil d'administration de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS). "Nous voulons voir consigner sur le procès verbal de ...
Lire l'article
Libreville accueille du 28 au 30 avril prochain un séminaire régional sur la gestion des contrats pétroliers et gaziers, organisé par la Banque mondiale (BM) en partenariats avec le programme des Nations unies pour le développement (PNUD), et le Fonds monétaires internationale (FMI) qui mettra à la disposition des fonctionnaires, des outils nécessaires pour s'approprier les mécanismes, de passation et de gestion de contrat pétroliers, de l'éthique des compagnies pétrolières, de l'utilisation des ressources pétrolières, gaziers et minières, de la bonne gouvernance et de la transparence dans la gestion des finances publiques, appris GABONEWS. Il sera aussi question ...
Lire l'article
Les produits pétroliers rationnées dans le nord-est du Gabon
La vente illicite des produits pétroliers prospère, malgré l’interdiction
Gabon : Chevron à l’affût des blocs pétroliers en mer profonde
Gabon : Chevron à l’affût des blocs pétroliers en mer profonde
Gabon : Stop au trafic des produits pétroliers
Le Gabon propose 42 sites pétroliers offshore à la prospection
Gabon : La pénurie dévoile les failles du stockage des produits pétroliers
Les négociations entre le gouvernement et le syndicat des pétroliers piétinent
Pas d’accord entre le gouvernement et les pétroliers au Gabon
Gabon: Libreville accueille du 28 au 30 avril un séminaire régional sur la gestion des contrats pétroliers et gaziers


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 6 Oct 2011
Catégorie(s): Economie,Environnement,Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*