Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : les élections législatives annoncées pour le 17 décembre

Auteur/Source: · Date: 7 Oct 2011
Catégorie(s): Politique

Alors que l’opposition réclame depuis plusieurs mois le report des élections législatives à 2012, afin de permettre l’introduction de la biométrie, le rapporteur de la Commission électorale a annoncé la tenue du scrutin le 17 décembre 2011.

« Le cas de force majeur » invoqué par l’opposition gabonaise pour reporter les élections législatives en 2012 n’a pas été suffisant pour faire plier le gouvernement. Le scrutin aura lieu le 17 décembre, a annoncé Benjamin Nzigou, le rapporteur de la Commission électorale nationale autonome et permanente (Cénap) sur la chaîne publique RTG1. L’annonce a été lapidaire : « Date limite de dépôt des candidatures auprès des commissions électorales locales lundi 31 octobre à 18h00, ouverture de la campagne le mercredi 7 décembre à 00h. Scrutin le samedi 17 décembre ».

L’opposition demandait le report des élections pour un motif : elle souhaitait l’introduction de la biométrie garantissant des élections transparentes. Après une concertation entre l’opposition, la société civile et le président Ali Bongo Ondimba http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAJA2642p022-029-bis.xml0 en avril, le gouvernement avait saisi la cour constitutionnelle. Celle-ci avait refusé le report des élections.

« Nous ne pouvons passer notre temps à dire que nous voulons un État de droit, respectueux des lois en vigueur et décider qu’il suffit qu’on se retrouve entre nous et que nous prenions une décision de mettre la loi de côté. Je suis garant des lois en vigueur dans ce pays, c’est le rôle du président de la République » avait déclaré le président suite à la concertation.

“Un homme, une voix”

Depuis juillet donc, l’opposition – dont les deux principaux partis, l’Union nationale (UN, dissoute) et l’Union du peuple gabonais (UPG) – a suspendu sa participation à la Cénap.

« Nous voulons que l’élection soit transparente. Nous voulons que le principe d’un homme-une voix soit respecté », avait clamé Zacharie Myboto, président de l’UN, accusant le pouvoir de « s’appuyer sur la fraude » électorale.

L’opposition et la plateforme de la société civile « Ça suffit comme ça » restent sur leur position, et continuent de clamer « pas de biométrie, pas de transparence, pas d’élections ». Un meeting de l’opposition sur ce thème avait d’ailleurs réuni un peu moins de 2000 personnes ce week-end à Libreville.

Quant à Ali Bongo Ondimba, interrogé sur l’éventuel boycott des élections par l’opposition avant que la date du scrutin ne soit annoncée, il avait répondu: « Je ne peux pas répondre et spéculer pour les autres (l’opposition). En ce qui me concerne je suis respectueux des lois en vigueur dans mon pays. Je suis comme tous les citoyens, ces lois je les observe, je les respecte et je les applique ».
(Avec AFP)
 


SUR LE MÊME SUJET
Gabon : Qui a réellement gagné les élections législatives de décembre 2011 ?
Le parti au pouvoir et l’opposition archaïque crient victoire. De ces cris lancés simultanément, on peut effectivement se demander : qui a réellement gagné les élections législatives au Gabon ? En effet, le 17 décembre 2011, 34% des gabonais en âge de voter se sont rendus aux urnes afin de se choisir librement leurs représentants à l’assemblée nationale. Et de cette volonté affichée par les gabonaises et des gabonais, c’est le parti démocratique gabonais (PDG) qui a remporté la majorité des sièges. Cependant, au regard de la mobilisation enregistrée, le PDG dirigé par Faustin Boukoubi ne devrait pas vraiment bomber le ...
Lire l'article
Elections législatives du 17 décembre 2011 au Gabon: Déclaration N°3 de la Société Civile Gabonaise
Déclaration N°3 de la Société Civile Gabonaise Les résultats des élections législatives 2011 organisées au Gabon le 17 Décembre 2011 ont considérablement accentué la crise politique et la dégradation de l’environnement démocratique dans le pays. Cette élection s’est tenue dans un climat politique délétère marqué par la volonté et le refus du Gouvernement Gabonais à composer avec l’opposition et le Mouvement Ca suffit comme Ca qui ont proposé la mise en oeuvre des reformes politiques afin d’améliorer de façon significative le système démocratique et de régler de manière durable la question de la légitimité des dirigeants. Face au refus du camp au ...
Lire l'article
Déclaration de la Société Civile sur  les Elections Législatives du  17 Décembre  2011 au Gabon
L’appel lancé par les forces démocratiques gabonaises opposition politique et la Société Civile libre autour du Mouvement Citoyen « ça suffit comme ça » à savoir « Pas de Biométrie, pas de Transparence, Pas d’Élection » a été largement et massivement suivi. Le Peuple Gabonais, dans une maturité sans précédent vient de rejeter et de désavouer le système PDG. À travers tout le pays, les bureaux de vote sont restés vides : plus de 95 % des Gabonais ne sont pas allés voter. Cet échec constaté par la presse ...
Lire l'article
Gabon : les forces en lice pour les élections législatives de samedi
Quelques 27 partis politiques de l'opposition comme de la majorité ont présenté des candidats au 1er scrutin majeur sous Ali Bongo Ondimba qui a lieu ce samedi, selon le ministère gabonais de l'Intérieur. Il y a 12 partis de la majorité et 15 de l'opposition. L'Union du peuple gabonais (UPG) de l'ancien opposant historique, Pierre Mamboundou, décédé il y a deux mois, est le principal parti de l'opposition en lice. Eplorés par la perte de leur leader, les héritiers de Pierre Mamboundou rêvent de battre le record de 7 députés obtenu en 2006. L'Alliance des baptiseurs de Me Séraphin Ndaot bien implantée à Port-Gentil, ...
Lire l'article
Treize partis, adversaires du président Bongo, ont signé un communiqué commun dans lequel ils précisent que c'est au peuple de choisir les moyens de son action pour bloquer l'organisation du scrutin législatif. Le gouvernement dénonce une « attitude subversive » et irresponsable. Il envisage des sanctions contre les partis qui empêcheront le scrutin. Plus tôt dans la journée, l'opposant et ancien Premier ministre Louis Gaston Mayila avait créé la surprise en indiquant que son parti, l'UPNR, participerait bien aux législatives. Avec notre correspondant à Libreville Jules Aristide Bourdès Ogouliguendé Président du Congrès pour la démocratie et la justice (CDJ): "L'opposition gabonaise précise que ...
Lire l'article
Les partis de l’opposition regroupés au sein de la Coalition des partis démocrates républicains se sont engagés samedi à participer aux législatives du 17 décembre prochain, s’insurgeant contre la politique de la chaise vide prônée par certains leaders de l’opposition. Le Mouvement de redressement national, (MORENA), Cause Commune pour le développement du Gabon (CCDG), Le Parti pour le Développement national (PDN), Le Parti Socialiste Unifié (PSU), Le Rassemblement des Gabonais pour l’Unité et la Paix (RGUP), Les 7 Merveilles du Peuple, l’Union Nationale des Forgerons (UNAF) et le Parti National Ecologiste (PNE), regroupés au sein de la Coalition des Partis démocrates ...
Lire l'article
Gabon: le gouvernement fixe les élections législatives au 17 décembre
Les élections législatives gabonaises, dont l'opposition réclamait le report pour pouvoir introduire la biométrie dans le processus électoral, auront lieu le 17 décembre, le calendrier de la Commission électorale ayant été entériné par le gouvernement. Le conseil des ministres a repris intégralement le calendrier proposé par la la Commission électorale nationale autonome et permanente (Cenap) la semaine dernière, selon le communiqué diffusé jeudi dans la presse gabonaise. "Date limite de dépôt des déclaration de candidature à l'élection des députés lundi 31 octobre à 18h00 (...) la campagne sera ouverte le mercredi 7 décembre à 00h, close le vendredi 16 décembre à 24h ...
Lire l'article
Par RFI Les partis gabonais d'opposition refusent la date des élections législatives fixées au 17 décembre prochain. Les opposants réclament le report de ces élections depuis des mois afin d'introduire la biométrie dans le processus électoral. Zacharie Myboto, président de l'Union nationale, formation dissoute en janvier dernier, est l’un des plus farouches partisans de cette réforme. Zacharie Myboto "Il est nécessaire d'avoir une liste électorale fiable"
Lire l'article
LIBREVILLE — Les deux principales formations de l'opposition gabonaise ont dit vendredi leur opposition au choix de la date du 17 décembre pour les élections législatives annoncé jeudi par la commission électorale. L'opposition réclame le report des élections depuis des mois pour introduire la biométrie dans le processus électoral. "C'est un passage en force. C'est ça la politique en ce moment au Gabon et la politique d'Ali Bongo Ondimba", a affirmé à l'AFP Zacharie Myboto, le président de l'Union nationale, dissoute en janvier par les autorités après que l'un de ses responsables, André Mba Obame se soit autoproclamé président. "Nous ne sommes pas ...
Lire l'article
Les élections législatives gabonaises, dont l'opposition réclamait le report pour pouvoir introduire la biométrie dans le processus électoral, auront lieu le 17 décembre, a annoncé jeudi le rapporteur de la Commission électorale sur la chaîne publique RTG1. Date limite de dépôt des candidatures auprès des commissions électorales locales lundi 31 octobre à 18h00, ouverture de la campagne le mercredi 7 décembre à 00h. Scrutin le samedi 17 décembre, a annoncé Benjamin Nzigou, rapporteur de la Commission électorale nationale autonome et permanente (Cenap), en lisant un communiqué, sans autre précision. Après une concertation du président Ali Bongo Ondimba avec l'opposition et la société ...
Lire l'article
Gabon : Qui a réellement gagné les élections législatives de décembre 2011 ?
Elections législatives du 17 décembre 2011 au Gabon: Déclaration N°3 de la Société Civile Gabonaise
Déclaration de la Société Civile sur les Elections Législatives du 17 Décembre 2011 au Gabon
Gabon : les forces en lice pour les élections législatives de samedi
Gabon: l’opposition demande à la population d’empêcher les législatives du 17 décembre
Gabon : l’opposition s’engage à participer aux législatives du 17 décembre
Gabon: le gouvernement fixe les élections législatives au 17 décembre
Au Gabon, l’opposition demande le report des législatives du 17 décembre
Gabon: l’opposition refuse la date du 17 décembre pour les législatives
Gabon: élections législatives le 17 décembre


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 7 Oct 2011
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*