Socialisez

FacebookTwitterRSS

Prix Nobel de la paix : Trois femmes honorées

Auteur/Source: · Date: 7 Oct 2011
Catégorie(s): Afrique,Monde

Le prix Nobel de la paix 2011 à été décerné à trois femmes dont deux Libériennes parmi lesquelles, la Présidente Ellen Johnson Sirleaf ainsi qu’à sa compatriote Leymah Gbowee et à la Yéménite Tawakkul Karman, pour leur lutte non violente en faveur de la sécurité des femmes à travers le monde.

Pour la première fois de son histoire, le Prix Nobel de la paix est attribué conjointement à trois femmes qui sont récompensées « pour leur lutte non violente en faveur de la sécurité des femmes et des leurs droits à participer aux processus de paix », a déclaré le Président du comité Nobel norvégien, Thorbjoern Jagland.

Première femme à être démocratiquement élue à la tête d’un pays africain en 2005, Mme Sirleaf, 72 ans, a œuvré à la reconstruction d’un pays ravagé par 14 ans de guerres civiles, qui ont fait quelques 250.000 morts et laissé une économie exsangue.

Elle reçoit le Nobel quatre jours seulement avant une élection présidentielle incertaine au cours de laquelle la “Dame de fer”, comme elle est surnommée, entend briguer un second mandat.

“Depuis son investiture en 2006, elle a contribué à assurer la paix au Liberia, à promouvoir le développement économique et social, et à renforcer la place des femmes”, a fait valoir M. Jagland.

D’abord soutien de Charles Taylor entré en rébellion contre le régime de Samuel Doe, elle en devient l’adversaire à la lumière des violences qui vaudront au chef de guerre devenu président (1997-2003) d’être jugé à La Haye pour des crimes de guerre et contre l’humanité.

Son accession au pouvoir a été rendue possible par le travail sur le terrain de Leymah Gbowee, “guerrière de la paix” à l’origine d’un mouvement pacifique qui contribuera, notamment à l’aide d’une “grève du sexe”, à mettre fin à la deuxième guerre civile en 2003.

Lancée en 2002, l’initiative originale de cette travailleuse sociale quadragénaire voit les femmes –toutes confessions religieuses confondues– se refuser aux hommes tant que les hostilités se poursuivent, ce qui oblige Charles Taylor à les associer aux négociations de paix peu avant sa chute.

“Leymah Gbowee a mobilisé et organisé les femmes au-delà des lignes de division ethniques et religieuses pour mettre fin à une longue guerre au Liberia et assurer la participation des femmes aux élections”, a noté M. Jagland.

Fondé en 1822 par des esclaves noirs affranchis venus des Etats-Unis, le Liberia connaît toujours une paix fragile du fait des vives tensions ethniques et de la présence de mercenaires difficilement relogeables dans sa forêt tropicale.

La troisième lauréate, Tawakkul Karman, “aussi bien avant que pendant le printemps arabe”, a elle aussi joué “un rôle prépondérant dans la lutte en faveur du droit des femmes, de la démocratie et de la paix au Yémen”, a-t-il ajouté.

Journaliste née en 1972, cette jeune femme frêle est une figure emblématique du soulèvement populaire contre le président contesté Ali Abdallah Saleh dans un pays conservateur où les femmes ne jouent pas de rôle de premier plan en politique.

Elle a été un des principaux meneurs des manifestations estudiantines de janvier qui ont donné le coup d’envoi au soulèvement, ce qui lui valu une brève arrestation.

Jusqu’à présent, seules 12 femmes avaient reçu le prix Nobel de la paix en 110 ans d’existence de ce prix, la dernière étant l’écologiste kényane Wangari Maathai (2004) qui vient de décéder.

“Ce prix est un tribut à toutes les femmes dans le monde et à leur rôle dans les processus de paix et de réconciliation”, a réagi le Premier ministre norvégien, Jens Stoltenberg.

Le prix sera remis aux trois lauréates à Oslo le 10 décembre, date-anniversaire de la mort de son fondateur, l’industriel et philanthrope suédois Alfred Nobel. Il consiste en une médaille, un diplôme et un chèque de 10 millions de couronnes suédoises (environ un million d’euros) que les trois lauréates se partageront. 


SUR LE MÊME SUJET
Le prix Nobel 2008 de médecine, le Professeur Françoise Barré-Sinoussi va participer au premier symposium sur les maladies infectieuses, environnements et biodiversité prévu pour novembre prochain à Libreville selon un communiqué du Centre international de recherches médicales de Franceville(CIRMF) parvenu mercredi à l’AGP. Au cours de cette rencontre, celle qui a participé à la découverte en 1983 du virus de l’immunodéficience humaine (VIH), à l’origine du sida, avec le Pr Luc Montagnier, va procéder à la remise de l’un des récompenses destinée aux jeunes chercheurs africains. Le symposium va regrouper “quelques uns des plus grands experts internationaux “ dans le domaine ...
Lire l'article
La kényane Wangari Maathai, prix Nobel de la paix en 2004 pour son engagement en faveur de l'environnement, est décédée dimanche des suites d'un cancer, a annoncé lundi le mouvement qu'elle avait fondé, le Green belt movement (Le Mouvement de la ceinture verte). "C'est avec une immense tristesse que la famille du Pr Wangari Maathai annonce son décès survenu le 25 septembre 2011 après un long et courageux combat contre le cancer", a annoncé ce mouvement sur son site internet. Première femme africaine à avoir reçu le prix Nobel, Pr Wangari Maathai était auteure de nombreux ouvrages, biologiste et vétérinaire de formation, ...
Lire l'article
Le président des Etats-Unis, Barack Obama, a reçu le prix Nobel de la paix 2009 contre toute attente, pour son engagement dans le renforcement de la diplomatie au niveau international et sa volonté de promouvoir un monde sans armes nucléaires. Plébiscité pour avoir placé la résolution du conflit israélo-palestinien comme une de ses priorités dès le début de son mandat, le président américain succède au Finlandais Martti Ahtisaari. A la surprise générale, c’est le président des Etats-Unis, Barack Obama, qui s’est vu décerné le prix Nobel de la Paix pour ses «efforts extraordinaires en vue de renforcer la diplomatie internationale et ...
Lire l'article
LAMBARENE, (AGP) - Les femmes de l'Union des femmes du parti démocratique gabonais (UFPDG) ont déclaré mardi à Lambaréné qu'elles voulaient la ''Paix'' d'Omar Bongo Ondimba jusqu'au bout, au cours d'une marche encadrée par la nouvelle déléguée provinciale des Femmes de cette organisation, Suzanne Ogandaga. Cette marche, faite sur 2 Km, était assortie d’une motion de soutien au candidat Ali Bongo Ondimba lue par la secrétaire fédérale de la section A, Rosine Langangouet, en présence du gouverneur de province, Jacques Denis Tsanga. Pour elle, les femmes, les jeunes et les hommes ont tenu à organiser une marche pour la ''Paix '' qui ...
Lire l'article
Première élection présidentielle ouverte à l'alternance depuis 41 ans, le vote du 30 août est également le premier à compter des femmes parmi les candidats à la magistrature suprême. L'ancienne hiérarque du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), Victoire Lasseni Duboze, la prophétesse, Claudine Ayo Assayi et la figure emblématique de la société civile, Yvette Ngwevilo Rekangalt, brandissent chacune leur carte, qui la femme, qui la foi, qui la compétence. © D.R. Déjà rendue inédite par l'absence du «candidat naturel», le défunt président Bongo Ondimba, pour la première fois depuis le ...
Lire l'article
La Coalition Gabonaise du Refus et de Salut National a publié mercredi 10 juin son « Plan de Paix et de Réconciliation Nationale » pour le Gabon, un plan de paix que la Coalition définit comme une Proposition de Paix et de Réconciliation Nationale à l’endroit du Gouvernement, des Institutions et des membres de la société civile et politique gabonaise. La publication de ce « Plan de Paix » de 21 pages fait suite au meeting de la Coalition à Bruxelles les 30 et 31 mai 2009, meeting au cours duquel les membres de la Coalition ont planché pendant deux jours ...
Lire l'article
le Plan de paix la Constitution
Lire l'article
La responsable de la promotion de la femme dans la province de l’Ogooué Lolo (Sud est), Rosine Madeleine Koumba, a sensibilisé les femmes leaders d'associations à caractère agricole, mercredi à Koulamoutou, sur la nécessité de se préparer pour le "Grand prix du président de la République" qui aura lieu en mars prochain à Libreville. Après avoir rappelé les deux thèmes sur lesquels portera le concours cette année, à savoir, l'agriculture et l'hôtellerie, M. Koumba a exhorté les femmes à tout mettre en oeuvre pour obtenir ce grand prix, dans le domaine de l'agriculture qui les intéresse le plus. "Votre présence massive dans ...
Lire l'article
Le Centre national d'appui des organisations féminines (CENAF) a organisé le 13 décembre à l'Institut de l'économie et des finances un séminaire de formation sur la culture de la paix afin de renforcer les capacités des femmes membres des cinq réseaux que compte cette organisation féminine. Le CENAF a organisé le 13 décembre à Libreville un séminaire de formation sur la culture de la paix pour permettre le renforcement des capacités des adhérentes des cinq réseaux qu'il compte. Initié par l'un de ses réseaux, le Réseau droits, démocratie et paix (RDDP), le séminaire était principalement axé sur deux thèmes: La ...
Lire l'article
Françoise Barré-Sinoussi, directrice de recherche à l’INSERM, et Luc Montagnier, directeur de recherche émérite au CNRS, ont reçu tous les deux ¼ du prix Nobel de médecine pour leurs recherches sur le virus du sida depuis 15 ans, ainsi que le chercheur allemand Harald Zur Hausen pour ses travaux sur les papillomavirus qui a reçu la moitié du prix Nobel de médecine. Le prix Nobel de médecine vient de récompenser deux chercheurs français, Françoise Barré-Sinoussi, directrice de recherche à l’INSERM, et Luc Montagnier, directeur de recherche émérite au CNRS. Ce prix Nobel de médecine récompense donc deux chercheurs français mondialement reconnus, ...
Lire l'article
Le prix Nobel 2008 de médecine annoncé en novembre pour un symposium à Libreville
Nécrologie / Décès de la Kényane Wangari Maathai, prix Nobel de la paix en 2004
Etats-Unis : Obama prix Nobel de la Paix 2009
Moyen Ogooué : Les Femmes de l’UFPDG veulent ”La Paix d’OBO” jusqu’au bout
Gabon : Trois femmes à l’assaut de la présidence
Plan de Paix
Réalisations
Gabon: Société : “Grand prix du président de la République”, les femmes de koulamoutou sensibilisées
Gabon : Le CENAF forme les femmes à la culture de la paix
Sida : La France reçoit le prix Nobel de médecine 2008


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 7 Oct 2011
Catégorie(s): Afrique,Monde
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*