Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Résurrection mystérieuse à Franceville

Auteur/Source: · Date: 13 Oct 2011
Catégorie(s): Divers,Rumeurs,Société

Gilbert Serigui, ancien soldat à la Garde républicaine du Gabon, mort il y a quatre ans, est revenu à la vie et a même été interrogé par le procureur de la République près le tribunal de Franceville. L’homme reconnait ses parents mais reste taciturne sur son passé. Et s’il ne s’agissait que d’une zombification ?

Une folle rumeur parcourt les grandes villes du Gabon depuis le lundi 10 octobre dernier. Elle fait état du retour à la vie d’une personne connue pour être morte et inhumée depuis de longues années. L’évènement a été corroboré, le 12 octobre sur les ondes d’une radio locale, par Gilbert Mborangolo, procureur de la République près le tribunal de Franceville, qui relate ce qu’il en sait.

Ressuscité quatre ans après

Sur la base de la retranscription, par le quotidien “L’union”, des déclarations du procureur de la République près le tribunal de Franceville, lui-même mis au parfum par des agents du B2 (service de renseignement militaire), on peut retenir que le nommé Gilbert Serigui est décédé il y a quatre ans à Libreville où il travaillait à la Garde Républicaine (GR). Il est dernièrement réapparu à Franceville, assure travailler à Matstsa (sur la route de Lastourville) et dit être venu rendre visite à ses parents.

Le témoignage du procureur de la République, Gilbert Mborangolo, qui s’est rendu sur les lieux, est formel : «Sur place, nous avons entendu l’intéressé. Il nous a laissé entendre qu’il travaille à Matsatsa. Je lui ai demandé de me passer le contact d’un de ses responsables. Je l’ai appelé, puis je lui ai passé le téléphone. Ils ont échangé un moment avant que je n’aie à mon tour un échange avec lui, puis il a raccroché. Ce qui semble vrai, c’est qu’il travaille à Matsatsa avec les Chinois.»

Amnésie ou mutisme sur la vie antérieure

Vraisemblablement, le présumé ressuscité n’a que peu de souvenir de sa vie antérieure. «Quand vous l’interrogez sur sa mort, il reste évasif (…) Quand sa mère est apparue, ils se sont embrassés et elle a pris place à ses cotés. Vraisemblablement, c’est quelqu’un qui reconnait bien sa mère. Il connait son nom. A un certain moment, on s’est dit qu’il y a peut-être eu erreur sur la personne. On a demandé à son oncle si réellement il ne s’était pas trompé de personne. Il a affirmé qu’il était présent lors de la mise en bière et que c’est lui l’a habillé. Il ne peut donc y avoir de doutes à ce niveau. Ils sont formels. Il s’agit de celui qui est décédé il y a quatre ans. L’intéressé lui-même n’en parle pas», assure le procureur de la République près le tribunal de Franceville.

Depuis quand a-t-il été recruté par les Chinois qui réalisent la route économique de Mtsatsa? Que diront les agents de la GR qui avaient procédé à son inhumation ? Pourquoi sa tombe, semble n’avoir jamais été profanée ? Autant de questions auxquelles l’enquête ouverte sur le sujet tentera de répondre.

Sur la piste de la zombification

Pour l’heure, la piste de la zombification reste la plus plausible. Si ces pratiques existent au Gabon, selon de nombreux témoignages, il n’y a que peu de littérature sur elles. Mais, dans la Caraïbe, la zombification, selon les croyances populaires, est réalisée par un sorcier ou un prêtre vaudou. Celui-ci, suite au décès présumé d’un membre de la communauté, retournerait sur sa tombe afin de le ramener à une sorte de «demi-vie», réveillant un corps privé de conscience. Cette résurrection nécessite l’usage de quelques mixtures que le sorcier passe sur le mort. Dépourvu de toute volonté, le sujet est alors facile à manipuler pour le sorcier, qui en fait un esclave pour cultiver ses terres.

Une version, plus cartésienne, explique que le sorcier connaît le secret d’une potion capable de plonger une personne dans un état de léthargie tellement important qu’il semble mort. Le condamné est recouvert par la mixture qui le paralyse et ralentit son cœur à tel point qu’on ne sent plus son pouls. Les effets durent, selon l’importance de la prise, entre vingt minutes et huit heures. Ce qu’on peut renouveler si les obsèques prennent du temps.

Après leur mort factice, les condamnés sont mis en terre. Le sorcier revient les déterrer durant la nuit et les ramène à la vie grâce à une décoction de plantes à base de solanacées. L’atropine qu’elles contiennent permet de relancer le rythme cardiaque. Le prêtre vaudou les réduit alors en esclavage, par l’intermédiaire de psychotropes. Les zombis sont ensuite exilés à l’écart de la communauté, condamnés à travailler dans des champs éloignés. Et si c’était le cas pour Gilbert Serigui ?

Publié le 13-10-2011 Source : L’union Auteur : Gaboneco  


SUR LE MÊME SUJET
Un homme ayant trouvé la mort dans un accident de la circulation il y a quatre ans à Libreville, aurait été vu vivant à Franceville, chef-lieu de la province du Haut-Ogooué, dans le sud-est du Gabon. Selon le quotidien national l’Union qui rapporte l’information, Daf, un ancien soldat âgé de 30 ans environ, a trouvé la mort dans un accident de circulation à Libreville il y a quatre ans. L’homme serait revenu à la vie et aurait regagné son domicile familial situé au quartier La Corniche à Franceville, où de nombreux curieux affluent depuis samedi dernier. L’information s’est répandue comme une traînée ...
Lire l'article
Le conseil municipal de Franceville, chef-lieu de la province du Haut-Ogooué (sud-est) a investi 252.830.729 FCFA en appui au Programme de développement des infrastructures (PDIL) en cours d’exécution dans le 3ème arrondissement de cette ville. Ce programme a déjà permis de réaliser 36 projets dont l’aménagement d’une voie en pavé, la réhabilitation d’une école, la construction des passerelles relier des quartiers difficile d’accès, ainsi que des lavoirs publics de type moderne et de nombreux abris bus dans cet arrondissement de Franceville. Franceville est l’un des bénéficiaires de ce programme, au même titre que Lambaréné, Port-Gentil, Oyem, Mouila et Libreville. Le PDIL est ...
Lire l'article
La gare routière de l’axe Franceville-Moanda a été délocalisée du quartier Maba pour la sortie Ouest de la ville depuis plusieurs semaines, a constaté l’AGP. C’est une vieille promesse de l’autorité municipale qui vient de connaître son aboutissement en raison de plusieurs manquements constatés. Les taxis qui, habituellement débarquaient à plusieurs kilomètres les populations des quartiers Mabuku, Mingara, Petit Paris et Mbaya sont dorénavant forcés d’arriver au terminus afin de mieux profiter. Sur le coup, ils satisfont le vœu des populations jadis brimées, car celles-ci allaient jusqu’au déboursement des sommes pharamineuses pour se rendre à quelques pas de chez eux. Cette délocalisation a eu ...
Lire l'article
Inauguré en novembre 2009 par le Premier ministre gabonais, Paul Biyoghé Mba, le terminal multimodal de Franceville (port sec), situé aux portes de la ville de Léconi, 98km de Franceville, chef-lieu de la province du Haut-Ogooué (sud-est), est un pôle de développement économique pour la sous-région. Avec la prochaine mise en service de la route Transafricaine dans la partie congolaise, le terminal multimodal de Franceville, qui a une capacité d'environ 500 conteneurs, constituera le trait d'union entre le port de Libreville et les pays limitrophes. Il ouvre davantage la voie à des échanges accrus entre le Gabon et ses voisins. ...
Lire l'article
Franceville, 31 août (GABONEWS) – La vie dans les deux principales villes de la province du Haut – Ogooué (Franceville et Moanda), possédant une activité économique plus importante que d’autres agglomérations de cette région du sud – est du pays, a repris son cours normal en attendant la proclamation des premières tendances de l’élection présidentielle de dimanche, a constaté GABONEWS ce lundi en parcourant ces deux cités. Actualité du :31/08/2009 Tôt ce lundi matin, les populations de Franceville comme de Moanda, cité économique du Haut – Ogooué, située à près d’une heure ...
Lire l'article
Bruno Jacquet Ossébi, journaliste franco-congolais engagé dans la lutte anticorruption, est mort à Brazzaville à l'âge de 44 ans, le 2 février, dans des circonstances mal expliquées, alors qu'il soutenait la plainte déposée à Paris contre les "biens mal acquis" visant les présidents du Gabon, de Guinée équatoriale et du Congo. A la veille de l'élection présidentielle du dimanche 12 juillet en République du Congo, Reporters sans frontières (RSF) a publié, jeudi, un rapport d'enquête qui qualifie de "probable" la "thèse d'une attaque délibérée". Le 3 juillet, le Comité pour la protection des journalistes (CPJ), basé à New York, constatait ...
Lire l'article
Franceville, chef-lieu de la province du Haut-Ogooué (sud-est) connaît depuis lundi, une pénurie de certaines denrées alimentaires de base dont le manioc, a constaté mercredi un journaliste de l’AGP. L’arrivée de plusieurs délégations à Franceville serait à l’origine de ce phénomène, pense-t-on. Hôtels et restaurants de la ville auraient fait de grandes commandes de ladite denrée, privant ainsi les consommateurs locaux, estime plusieurs habitant de Franceville. A quelques mois de la célébration du demi siècle de l’accession du Gabon à la souveraineté internationale et à deux ans de l’organisation de la coupe d’Afrique des Nations dans la région, des précautions doivent être prises ...
Lire l'article
Le président gabonais, Omar Bongo Ondimba est arrivé mercredi à Franceville dans le cadre d’une visite de travail, a constaté un journaliste de l’AGP. Le président Bongo Ondimba procédera jeudi à la pose des premières pierres de la construction du nouveau stade de Franceville et des stades d’entraînements en vue de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) qui sera co-organisée en 2012 par le Gabon et la Guinée Equatoriale. Les villes concernées par ces différentes cérémonies sont : Franceville, Bongoville et Ngouoni. La journée de vendredi, le numéro un gabonais, inaugurera le lycée professionnel commerciale Agathe Obendjé de Franceville. Cet établissement a subi une ...
Lire l'article
La délégation spéciale de la commune de Franceville a recouvré la somme de 36, 710 millions de FCFA durant les six mois de son exercice, a indiqué Bertrand Moundounga, président de cette délégation, lors du passage de témoin, vendredi, avec le nouveau maire de Franceville. ''Au moment où je vous passe le témoin, la délégation spéciale de Franceville a recouvré 36,710 millions de FCFA comptabilisés dans les livres des écritures du Trésor public '', a déclaré Bertrand Moundounga. En plus de ces recouvrements considérés comme louables, la délégation spéciale de Franceville se félicite d'avoir délivré 749 actes de naissance durant cette période, ...
Lire l'article
Le géant australien de manganèse, BHP Billiton s'installe progressivement à Franceville, a appris le correspondant local de l'AGP de source sûre. Il y a quelques jours, les agents installés à Franceville ont troqué leurs bureaux d'un hôtel de la place contre un immeuble cossu où d'autres services vont s'installer dans les mois qui suivent, indique-t-on. Il y a 12 mois, BHP Billiton a sollicité et obtenu le permis de recherche de manganèse dans la zone Est de Mounana, en plus de la signature de l'accord d'exploitation des deux gisements d'Okondja et de Franceville. BHP Billiton est le premier producteur mondial de manganèse et ...
Lire l'article
Une histoire de ’’résurrection’’ fait grand bruit à Franceville
Près de 255 millions de FCFA de la mairie de Franceville pour réaliser des infrastructures communautaires
La gare routière de Franceville-Moanda délocalisée
Port sec de Franceville : Un pôle de développement économique pour la sous-région
Gabon: Franceville et Moanda ont repris leur cours normal en attendant les résultats de la présidentielle
La mort mystérieuse d’un journaliste franco-congolais à Brazzaville
Gabon: Société: Pénurie de quelques denrées alimentaires de base à Franceville
Politique : Omar Bongo Ondimba à Franceville
Economie : Plus de 36 millions de FCFA recouvrés par la délégation spéciale de Franceville
Gabon: Mines :BHP Billiton s’installe progressivement à Franceville


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 13 Oct 2011
Catégorie(s): Divers,Rumeurs,Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*