Socialisez

FacebookTwitterRSS

La contribution du Haut Conseil des Acteurs Non Etatiques du Gabon

Auteur/Source: · Date: 16 Oct 2011
Catégorie(s): Politique,Société

Le Haut Conseil des Acteurs Non Etatiques du Gabon (HCANEG), un collectif d’ONG gabonaises est sorti de sa réserve, ce samedi, à la faveur d’une conférence de presse pour évaluer et proposer des solutions aux décideurs du pays sur un certains nombre des problèmes politiques, économiques, environnementaux et sociaux observés ces derniers temps.

En plantant le décor, Nicaise Mouloumbi (Président du Bureau exécutif), du HCANEG a fait remarqué que depuis quelques temps notre pays est en proie à un tiraillement démocratique à la fois des acteurs politiques et de la société civile sur certaines questions dont celle relative à l’introduction des données biométriques dans le fichier électoral qui fait couler beaucoup d’encre et de salive.

Sur la gouvernance démocratique et électorale, Nicaise Mouloumbi a indiqué que le risque de bloquer le fonctionnement d’une institution comme l’Assemblée nationale qui doit être renouvelée au terme de la loi est lourd de conséquences et inadmissible.

En réaffirmant que la société civile doit constituer la troisième voie dans un pays démocratique ainsi qu’une alternative au statu quo politique, le Haut Conseil des Acteurs Non Etatiques du Gabon constate, cependant, avec regret l’engagement sans réserve et la prise de position de certains membres de la société civile pour un camp politique favorable à la non tenue d’élections législatives sans biométrie.

Conscient du rôle de la société civile, le HCANEG invite les acteurs politiques de tous bords à privilégier l’intérêt national en plus du développement économique du pays qui tente de sortir du retard accusé.

« En effet, 50 ans durant, le Gabon n’a fait que de la politique, nous pensons qu’il est temps de faire place à l’économie et au développement », a souhaité M. Mouloumbi invitant le Chef de l’Etat, garant des institutions à se référer à la Constitution gabonaise en ses Articles 3 et 18.

Pour sa part, le HCANEG a réaffirmé sa volonté de participer à ce processus comme observateur. Aussi, sollicite-t-il une rencontre entre le gouvernement et la société civile (Associations et Syndicats légalement reconnus par les différents ministères), afin d’examiner ensemble les possibilités d’intégrer la société civile dans l’organisation des élections.

Sur la gouvernance économique, le bureau exécutif du Haut Conseil salue la détermination de l’Organisation des employés du pétrole (Onep), à faire respecter les lois en République Gabonaise et les accords passés entre cette organisation et le gouvernement. Aussi, invite-t-il les deux parties à respecter les principes des droits humains dans les procédures de contrôles.

Il a attiré l’attention du gouvernement sur le fait que plusieurs sociétés installées au Gabon, évoquent des difficultés économiques pour obtenir l’accord de l’administration du travail afin de licencier massivement et même parfois abusivement des Gabonais.

Ce dernier a proposé qu’avant tout licenciement économique, l’ensemble des sociétés installées sur le territoire national fassent l’objet d’un audit fiscal par le ministère de l’Economie aux fins d’analyser la santé financières de ces sociétés.

S’attaquant à la gouvernance environnementale et sociale, le Haut Conseil des Acteurs Non Etatiques a pris acte de la volonté du gouvernement à auditer les sommes mobilisées par les sociétés pétrolières dans la réhabilitation des sols et sites pollués.

Dans le même ordre d’idée, le HCANEG avec l’Ong Croissance Saine Environnement comme chef de file, a informé le gouvernement de la mise en place prochaine d’un observatoire de surveillance et d’analyses des activités pétrolières et minières au Gabon, en partenariat avec des cabinets européens, des experts gabonais et internationaux.

Tout en reconnaissant les efforts du gouvernement dans le projet de combler le déficit énergétique via la construction de barrages hydro-électriques et de centrales à gaz, le HCANEG qui se dit inquiet quant aux impacts sanitaires desdits projets, demande au gouvernement de lancer des études de risque d’impacts sanitaires sur les populations vivant aux alentours des différentes réalisations et projets à venir, conformément aux recommandations des experts scientifiques du secrétariat international francophone de l’évaluation environnementale (SIFEE).

Sur les plans d’urgence, le HCANEG tient à adresser ses félicitations à la Compagnie de Sapeurs pompiers de Port Gentil dont l’efficacité a permis de sauver des vies après la sortie de piste de l’aéronef de « la Nationale » jeudi dernier.

Pour prévenir d’autres risques, le HCANEG demande au gouvernement de lancer des plans d’urgence avec des simulations avant l’organisation de la prochaine édition dans notre pays de la Coupe d’Afrique des Nations de football (CAN Orange 2012). 


SUR LE MÊME SUJET
La plate-forme Transparence et Gouvernance Démocratique au Gabon (TGD-Gabon), représentée par son coordinateur, Christian Abiaghé Ngomo, vient de condamner au cours d’une conférence de presse, les dérives de certains acteurs de la société civile caractérisée par leur tendance à se laisser instrumentalisés par des fractions politiques. Devant la menace d’instabilité imputable à une frange d’activistes soumis aux partis politiques de l’opposition engagée dans la campagne « ça suffit comme ça », les acteurs de la société civile membre de la plate forme TGD, ont émis de « sérieuses » réserves quant à la représentativité des dits activistes. Au nom ...
Lire l'article
Mesdames et messieurs les Représentants du corps diplomatique ; Mesdames et messieurs les Représentants des partis politiques ; Mesdames et messieurs les Membres de la Société Civile ; Mesdames et messieurs, honorables invités, L’occasion qui nous est offerte aujourd’hui nous permet de mettre au grand jour, une fois de plus, la situation vécue par les populations gabonaises en général et des travailleurs en particulier. En effet, depuis plusieurs années, en dépit des consensus gouvernement/partenaires sociaux à travers la trêve sociale de 3 ans, le quotidien des travailleurs est loin de s’améliorer. Faute de dialogue social franc, nous assistons à des grèves sans fin dans tous ...
Lire l'article
Le Premier ministre, chef du Gaouvernement, Paul Biyoghé Mba, a procédé, ce vendredi, à Libreville, au geste symbolique de la remise officielle de la Maison des Acteurs non étatiques au « Haut Conseil des acteurs non Étatiques », désormais doté d’un cadre de travail propice à l’épanouissement de leurs activités, a constaté GABONEWS. La cérémonie officielle -qui a eu pour cadre l’immeuble Arambo, propriété du ministère des Finances -s’est déroulée en présence de quelques membres du Gouvernement, des représentants de l’Union Européenne, du Corps diplomatique et des représentants d’Organisations internationales ainsi que les membres des ANE (Acteurs non étatiques), venus ...
Lire l'article
Les animateurs du Programme de Renforcement des Acteurs Non Etatiques (PROREANE), initiateurs de la « semaine des ANE (Acteurs Non Etatiques) », qui se tient à Libreville du 4 au 6 du mois en cours, ont exhorté les maires et présidents des Conseils départementaux du pays à travailler de concert avec les associations et Organisations non gouvernementales (ONG), dans les actions communes de développement, a constaté GABONEWS. Les animateurs du PROGREANE ont rassuré aux maires et présidents des Conseils départementaux que l’argent  servant à financer les acteurs non étatiques que sont les associations et ONG étaient disponible à la Maison ...
Lire l'article
Le gouverneur de la province de la Ngounié (Centre-sud), Michel Mouguiama, a encouragé vendredi, les acteurs de la société civile à revoir les bases de création des associations afin d’être plus responsables et de devenir de véritables partenaires au développement et de lutter contre la pauvreté, à l’occasion de l’ouverture des premières journées de la société civile (JSC) à Mouila. « Je vous demande de saisir l’opportunité que vous offre le Programme de renforcement des acteurs non Etatiques (PROGREANE), à travers son antenne provinciale de Mouila, pour vous regrouper en coopératives, groupes d’individus, mutuelles et de bénéficier des ressources financières ...
Lire l'article
Dans le contexte de l'investiture du nouveau Président américain et de l'accident dramatique qui vient de toucher l'Armée française au Gabon, Les Acteurs Libres de la Société Civile Gabonaise feront une déclaration solennelle sur la France, l'Europe, l'Afrique et en particulier le Gabon, sur le Parvis des Droits de l'Homme au TROCADERO (Paris), le lundi 19 Janvier 2009 à 13 h. Cette Déclaration appellera le Président Nicolas Sarkozy et tous les dirigeants européens : - à avoir le courage historique d'inaugurer un Nouveau Cycle des Relations entre l'Europe (singulièrement la France) et l'Afrique Noire. - à tourner la page du passé et à ...
Lire l'article
Communiqués de Presse
A partir de cette page, vous pouvez accéder à toutes les informations relatives aux activités de la Coalition du Refus, y compris le programme du meeting de Paris. Voir Communqué de presse de lancement. Voir Le Programme Meeting de Paris Principes et Préambule Charte du Refus Devenir membre signataire de la Charte Activités et News de la Coalition Ci-dessous, lisez le Communiqué de presse ayant marqué le lancement de la Coalition du Refus le 18 janvier 2009 Communiqué de Presse COALITION GABONAISE DU REFUS ET DE SALUT NATIONAL Suite aux arrestations arbitraires dont de dignes membres de la société civile gabonaise ont fait ...
Lire l'article
Dans la soirée du 7 janvier 2009, Monsieur Alaba Bosco Fall, Procureur de la République du Gabon et neveu du Président Omar Bongo Ondimba, a décidé, sur ordre des RENOVATEURS du parti (Mr Ali Bongo Ondimba, ministre de la défense, André Mba Obame, ministre de l’intérieur, et d’autres membres de l’entourage présidentiel) d'envoyer à la prison centrale de Libreville (déjà surpeuplée de victimes détenues sans jugement depuis des mois comme Marlène Rapontchombo) : - Grégory Gnbwa Mintsa (plaignant contre les Biens Mal Acquis de Mr Omar Bongo Ondimba et de son entourage en France), - Marc Ona Essangui (BRAINFOREST) ...
Lire l'article
GABON : INCARCERATIONS A CAUSE DE LA LETTRE OUVERTE DU 8 DECEMBRE 2008 Dans la soirée du 7 janvier 2009, quitte à exaspérer le Peuple Gabonais, le Procureur de la République du Gabon, Mr Alaba Bosco Fall, a décidé sur ordre d'envoyer à la prison centrale de Libreville (déjà surpeuplée de victimes détenues sans jugement depuis des mois comme Marlène Rapontchombo) : - Grégory Gnbwa Mintsa (plaignant contre les Biens Mal Acquis de Mr Omar Bongo Ondimba et de son entourage en France), - Marc Ona Essangui (BRAINFOREST) et Georges Mpaga (ROLBG) qui ont porté plainte devant la « Commission Mains Propres » ...
Lire l'article
COMMUNIQUE DE PRESSE Ce 31 décembre 2008, les forces de sécurité gabonaises ont arrêté simultanément plusieurs membres d’ONG (Georges Mpaga, président du Rolbg, Alain Moupopa, Président d’Afrique Horizon, Marc Ona, Coordonateur de PWYP Gabon et Président de Brainforest, etc. et d’autres citoyens (Grégory Gbwa Mintsa, plaignant gabonais dans l’affaire des biens mal acquis et Gaston Asséko, directeur technique de Radio Sainte Marie, une personne n’ayant rien à voir avec les Acteurs Libres de la Société Civile). De plus, les bureaux de PWYP Gabon et de l’ONG Brainforest ont été violemment saccagés et les ordinateurs volés. Cette opération, semble-t-il coordonnée, est préparée depuis ...
Lire l'article
Société / TGD-Gabon condamne les dérives de certains acteurs de la société civile
Rencontre société civile – acteurs politiques le mercredi 29 juin 2011 au Laïco: Contribution des organisations syndicales
Le Gouvernement gabonais dote le Haut Conseil des acteurs non Étatiques d’un siège
Les collectivités locales invitées à travailler avec les Acteurs Non Etatiques
Gabon: Les acteurs de la société civile de la Ngounié appelés à plus de responsabilités par le Gouverneur
Déclaration des Acteurs Libres de la Société Gabonaise à Paris ce lundi à 13 heures
Communiqués de Presse
Communqiué Acteurs Libres: Répression au Gabon: Appel à la résistance du peuple gabonais, des forces morales, sociales et politiques du Gabon
Gabon: Communiqué Acteurs Libres: Marc Ona et ses collègues incarcérés pour Propagande orale ou écrite en vue de l’incitation à la révolte contre les
Communiqué des Acteurs libres de la Société Civile Gabonaise


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 16 Oct 2011
Catégorie(s): Politique,Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*