Socialisez

FacebookTwitterRSS

Ali Bongo Ondimba, deux ans après

Auteur/Source: · Date: 17 Oct 2011
Catégorie(s): Politique,Portraits

Depuis son accession à la magistrature suprême le 16 Août 2009, le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba multiplie les initiatives pour sortir notre pays de sa léthargie.

Il a, dans ce laps de temps, pris des mesures quasi révolutionnaires tant sur le plan administratif (remaniements, nominations (tsun’ali) que sur le plan économique (ZES de Nkok, chantiers de la CAN 2012).

Deux ans après, les slogans de campagne commencent à voir le jour. “Le Gabon émergent” n’est plus un mirage, il a pris corps depuis l’inauguration le 9 Septembre 2011 de la première phase du titanesque projet de la Zone Economique Spéciale de Nkok (27 kms de Libreville).

Cette ZES de Nkok qui à terme, sera la plus grande d’Afrique centrale et de l’ouest, permettra l’implantation des grands groupes d’investisseurs étrangers venus d’Asie et d’Afrique. Avec ce que cela sous-entend au niveau de la création d’emplois, etc.

Au delà de la volonté de divertir les populations gabonaises, l’organisation de la CAN 2012,initiée par feu Omar Bongo Ondimba, a permis la mise en oeuvre de nombreux chantiers dont ceux des routes, notre talon d’Achille.

Le Président Ali Bongo Ondimba s’est résolumment engagé dans la lutte pour la protection et la préservation de l’environnement et des éco-systèmes. 11 % du territoire est consacrée aux parcs nationaux participant ainsi à la lutte contre la réchauffement climatique bien que tenant compte de l’obligation de développement et d’industrialisation du Gabon, “Gabon vert”.

Il entend miser sur l’économie verte par la transformation locale du bois (artisanat, industrie).

A l’heure où notre pays vient de célébrer la journée mondiale de l’alimentation, la sécurité alimentaire reste une des priorités de son action avec l’augmentation constante du budget consacré à l’Agriculture (agriculture, pêche, aqua-culture..).

Pour ce qui est du “Gabon des services”, Ali Bongo Ondimba a démontré son intention de miser sur la richesse des ressources humaines dont regorge notre pays. Il a pris des décisions courageuses mais pas forcémment bien comprises au départ, avec l’instauration de la journée continue par exemple, ou encore la création du Revenu Minimum Mensuel à 150 000 francs cfa afin d’améliorer les conditions de vie des Gabonais.

Sur le plan politique, force est de constater qu’au bout de deux ans d’exercice du pouvoir, Ali Bongo Ondimba a toujours prêché le dialogue. Se mettant bien souvent au-dessus des “guéguerres” de partis, parfois même au détriment de sa famille politique.

Ainsi si tout n’est pas encore parfait, personne ne peut plus dire aujourd’hui que le Gabon n’avance pas. Comme qui dirait: “Rome ne s’est pas construite en un jour”… 


SUR LE MÊME SUJET
La première dame du Gabon, Sylvia Bongo Ondimba s’est dit particulièrement choquée après avoir visité mardi la maternité du Centre hospitalier de Libreville (CHL) où une dizaine de femmes et leurs nouveaux nés étaient instalées sur des vulgaires matelas à même le sol dans une vaste salle. « Ce sont des conditions inacceptables ; j’ai parfois versé des larmes. On ne peut pas imaginer des telles conditions », a déclaré la Première Dame au terme de sa visite. L’infirmière accoucheuse qui servait de guide a confié à la première dame que cet état de chose est le quotidien vécu dans cette maternité ...
Lire l'article
Gabon : L’interview d’Ali Bongo Ondimba deux ans après son élection
Le 16 octobre, date d’anniversaire d’investiture d’Ali Bongo Ondimba comme Président de la République gabonaise. Pour cette deuxième année, le Chef de l’Etat a accordé une interview exclusive hier au quotidien national l’Union. L’entretien a porté essentiellement sur les réformes engagées depuis deux ans, les chantiers lancés et les rapports avec l’opposition, les prochaines élections législatives, la CAN 2012 et l’avenir. Selon Lin-Joël NDEMBET, MBA ASSOUME et ONDOUBA N’TSIBAH, les journalistes qui l’ont interviewé, c’est un Président de la République, bien bouleversé par le décès de Pierre Mamboundou, qui les a reçus, dimanche 16 octobre 2011, en fin de matinée, ...
Lire l'article
Élu Président de la République Gabonaise au soir du 30 août 2009 et investi à cette charge le 16 octobre de la même année, le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, célèbre ce dimanche 16 octobre, son deuxième anniversaire à la tête de l'Etat Gabonais, où les travaux de la Coupe d’Afrique des Nations CAN Orange 2012 sont rentrés dans leur dernière phase.De nombreuses réformes et autant de réalisations ont marqué ces 24 mois frappés du sceau de l’Emergence. Parmi les plus emblématiques, la prochaine CAN Orange 2012 organisée conjointement avec la Guinée Equatoriale. Ainsi, au lendemain de ...
Lire l'article
Le président Ali Bongo Ondimba a annoncé, jeudi à Franceville (sud-est), la dissolution des directions générales du contrôle financier et de la comptabilité publique du ministère du budget. "Conformément à la décision du conseil des ministres tenu à Port-Gentil (mars 2010) sont confirmées, les dissolutions de l’actuelle direction générale du contrôle financier et la direction générale de la comptabilité publique", a déclaré le chef de l’Etat dans une déclaration lue avant la conférence de presse qu’il a donnée à l’issue du 7ème conseil des ministres délocalisé tenu à Franceville, chef-lieu de le province du Haut-Ogooué, à 650 km au sud-est ...
Lire l'article
Le président de la République gabonaise, Ali Bongo Ondimba s’est rendu ce jeudi à Niamey, la capitale nigérienne pour assister l’investirure du président élu du Niger, Mahamadou Issoufou, après l’étape de Porto Novo au Bénin où il a pris part mercredi, aux côté d’autres chefs d’Etat, à la prestation de serment de l’ancien-nouveau président Thomas Boni Yayi. M. Mahamadou Issoufou, 59 ans, a été élu avec 58,04% des voix contre 41,96% à son adversaire Seini Oumarou, au deuxième tour de l'élection présidentielle au Niger, le 12 mars dernier. Il est le premier président de la VIIe République qui marque la fin de ...
Lire l'article
Libreville, 7 septembre (GABONEWS) – Le chef de l’Etat camerounais, Paul Biya, dans un message paru ce lundi dans le quotidien national, L’Union, a adressé ses félicitations au président gabonais élu, Ali Bongo Ondimba, après sa victoire lors du scrutin du 30 août dernier. Actualité du :07/09/2009 Texte intégral « Monsieur le président, Au terme d’un scrutin âprement disputé, vous venez d’être porté à la présidence de la République gabonaise. La confiance dont vous être ainsi investi est assurément porteuse de nouveaux espoirs pour votre peuple, mais elle est aussi chargée de grands ...
Lire l'article
Port-Gentil, 21 août (GABONEWS) – En tournée de campagne provinciale pour la présidentielle anticipée du 30 août prochain, le candidat du Parti Démocratique Gabonais ( PDG, au pouvoir), a déclaré jeudi, lors du meeting qu’il a animé à Port-Gentil, que tous les anciens collaborateurs de son défunt père, Omar Bongo Ondimba, qui avilissent la mémoire de ce dernier pour assouvir leurs ambitions politiques, après avoir dilapidé les biens de l’Etat, sont des traîtres et des ingrats, ont constaté les envoyés spéciaux de GABONEWS. C’est un Ali Bongo Ondimba, extraordinairement défoulé, consécutivement à la grande mobilisation des Port-gentillais pour l’accueillir, ...
Lire l'article
Comptes bancaires de feu Edith Bongo Ondimba / A deux jours du sommet du G20 la Principauté de Monaco entend montrer l’exemple
L’association Sherpa (1) se félicite de l’annonce faite par la Parquet de Monaco de procéder à l’ouverture d’une enquête préliminaire sur les comptes bancaires de feu Edith Bongo Ondimba. Suite à l’annonce officielle le 14 mars dernier du décès d’Edith Bongo Ondimba, tout à la fois fille du Président de la République du Congo Denis Sassou Nguesso et épouse du Chef d’ Etat gabonais Omar Bongo Ondimba, Sherpa avait pris l’initiative d’écrire à SAS Monsieur le Prince Albert II de Monaco ainsi qu’au Procureur Général de la Principauté, pour leur indiquer que, selon des sources concordantes, cette dernière aurait servi de ...
Lire l'article
Les obsèques officielles de la Première Dame du Gabon, Docteur Edith Lucie Bongo Ondimba, décédée samedi dernier à Rabat au Maroc, débutent mercredi après-midi par l’arrivée à Libreville, à 15 heures locales, par vol spécial, de la dépouille, avant l’inhumation à Edu au Congo, sa terre ancestrale, a annoncé le Porte-parole du Gouvernement, René Ndémézo’o Obiang, dans un communiqué à la mi-journée sur les antennes de la Première chaîne de Radio et Télévision Gabonaise (RTG1). Voici le Programme officiel: « La dépouille mortelle de Madame Edith Lucie Bongo Ondimba, épouse de son excellence El Hadj Omar Bongo Ondimba, président de la République, ...
Lire l'article
Le Choc de Sylvia Bongo Ondimba après son pèlerinage du CHL
Gabon : L’interview d’Ali Bongo Ondimba deux ans après son élection
Les chantiers de la CAN 2012 : Deux ans après l’accession au fauteuil présidentiel d’Ali Bongo Ondimba
Ali Bongo Ondimba annonce la dissolution de deux directions générales du ministère du budget
Politique: Ali Bongo Ondimba à Niamey au Niger après Porto Novo au Bénin
Bongo Doit Partir
Gabon: Paul Biya adresse ses félicitations à Ali Bongo Ondimba après son élection à la présidence
Gabon: Présidentielle 2009 / « Ceux qui, après avoir pillé les ressources publiques, jettent à présent l’anathème sur feu Omar Bongo Ondimba sont traîtres et
Comptes bancaires de feu Edith Bongo Ondimba / A deux jours du sommet du G20 la Principauté de Monaco entend montrer l’exemple
Gabon: La dépouille d’Edith Lucie Bongo Ondimba attendue mercredi après-midi à Libreville (officiel)


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 17 Oct 2011
Catégorie(s): Politique,Portraits
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*