Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Les derniers travaux de Pierre Mamboundou

Auteur/Source: · Date: 17 Oct 2011
Catégorie(s): Politique

Bien avant de quitter la terre des hommes, le 15 octobre à 23 heures, Pierre Mamboundou avait présidé la séance de travail hebdomadaire du Conseil du Secrétariat Exécutif de l’UPG. Les derniers travaux politiques de l’opposant historique ont notamment porté sur l’information du corps diplomatique au sujet des risques encourus par le pays avec le processus électoral en cours ; la saisine de la Cour constitutionnelle par l’opposition, aux fins d’interrompre l’activité de la CENAP, vu que l’ordonnance modifiant la loi N°7/96 n’a pas respecté la procédure idoine, et le problème des transports en commun soulevé par les élèves du Lycée technique national Omar Bongo. Ci-après le communiqué final de ce conseil.

COMMUNIQUE FINAL DU CONSEIL DU SECRETARIAT EXECUTIF

Sous la présidence de Monsieur Pierre MAMBOUNDOU MAMBOUNDOU, Président de l’Union du Peuple Gabonais (UPG), le Conseil du Secrétariat Exécutif s’est réuni ce samedi 15 octobre 2011, à partir de 10 heures, à son siège national, sis à Awendjé.

A l’ouverture des travaux, le Président Pierre MAMBOUNDOU MAMBOUNDOU a informé le Conseil des démarches entreprises par l’Opposition auprès de la Cour Constitutionnelle et auprès des représentations diplomatiques.

En ce qui concerne les démarches auprès de la Cour Constitutionnelle, le Président Pierre MAMBOUNDOU MAMBOUNDOU a informé le Conseil de la saisine effective de cette institution, aux fins d’interrompre l’activité de la CENAP, vu que l’esprit et la lettre de la Constitution n’ont pas été respectés.

En effet, la Constitution stipule en son article 52 que «Le Gouvernement peut, en cas d’urgence, pour l’exécution de son programme, demander au Parlement l’autorisation de faire prendre par ordonnances, pendant l’intersession parlementaire, les mesures qui sont normalement du domaine de la loi…Elles entrent en vigueur dès leur publication ».

Or, sur la foi de l’exploit de l’huissier commis par l’Opposition, il a été démontré que l’ordonnance modifiant la loi N°7/96 n’a pas fait l’objet d’une publication à la date 06 octobre 2011.

Par conséquent, nul n’étant sensé ignorer la loi, les dispositions de cette ordonnance ne peuvent être opposables.

Par ailleurs, l’Opposition a tenu à informer les diplomates des risques qui proviendraient de l’organisation des prochaines élections législatives sans la biométrie, hypothéquant les chances d’un scrutin transparent et débouchant ainsi sur un climat non propice aux investissements et à la quiétude sociale.

Passant à l’examen des questions inscrites à l’ordre du jour, le Conseil s’est particulièrement appesanti sur le point ci-après :

Secrétariat Politique chargé de l’Equipement, des Transports et des Infrastructures

Sur communication du Secrétaire Politique chargé de l’Equipement, des Transports et des Infrastructures, le Conseil a été informé des difficultés majeures de transport urbain auxquelles sont confrontées les populations des grandes villes, notamment Libreville et Port-Gentil.

Cette situation a des répercussions sur la ponctualité des personnels de l’administration publique et des entreprises privées, ainsi que des élèves et des étudiants.

Le Secrétaire Politique a indiqué que, excédés par cette situation, les élèves du Lycée Technique National Omar Bongo et les populations ont érigé des barricades à l’ancienne gare routière et sur la voie expresse entre Awendjé et Plein ciel.

Prenant acte de ces informations, le Conseil du Secrétariat Exécutif constate que le Gouvernement de la République n’a aucune politique en matière de transport urbain et interurbain.

Il demande par conséquent au Gouvernement d’édifier le peuple gabonais sur les moyens à mettre en œuvre pour apporter des solutions à ce problème, en particulier à Libreville, vu que la CAN 2012 aura un surcroît de demande en transport.

Fait à Libreville, le 15 octobre 2011

Pour le Conseil du Secrétariat Exécutif

Le Premier Secrétaire Politique 


SUR LE MÊME SUJET
Une messe de requiem pour le repos de l’âme du défunt président de l’Union du Peuple Gabonais (UPG), Pierre Mamboundou, décédé le 16 octobre dernier à 65 ans, est dite ce jeudi 26 janvier 2012, à la cathédrale Sainte Marie de Libreville, a-t-on appris de source proche de ce parti politique. Actuellement, un réaménagement du bureau du parti par le Secrétariat exécutif, serait à la base des querelles intestines. Lors des dernières élections législatives, ce parti n’a remporté aucun siège.
Lire l'article
La dépouille du leader charismatique de l’opposition gabonaise, Pierre Mamboundou-Mamboundou, a été inhumée samedi à Ndéndé, à plus de 700 kms de Libreville (sud du Gabon), en présence de nombreuses personnes venues de tout le pays. L’enterrement de Pierre Mamboundou intervient deux semaines après sa disparition à Libreville, le 15 octobre dernier, des suites d’une crise cardiaque, selon sa propre famille. La dépouille du défunt a été ensevelie au centre-ville de Ndéndé, à de pas de la mairie qu’il a érigée en tant que premier édile de cette commune. Sa tombe jouxte le caveau du regretté, Paul Marie Yembit, premier Vice-président de ...
Lire l'article
Un ultime hommage sera rendu, jeudi, au leader charismatique de l’Union du peuple gabonais (UPG, opposition), Pierre Mamboundou décédé le samedi 15 octobre à 23 heures de suite d’une crise cardiaque dans sa résidence de Libreville. Selon le programme rendu public par l’UPG, cet hommage sera précédé en matinée d’une messe à la cathédrale Sainte Marie de Libreville à 9h avant que la dépouille du député du département de la Dola (au sud du Gabon) n’arrive à l’Assemblé nationale où il va recevoir les civilités de ses collègues députés, du gouvernement et des institutions de la République Gabonaise. Le cortège funèbre ...
Lire l'article
Le dimanche 16 octobre 2011, la nation gabonaise apprenait avec étonnement et consternation le décès de Monsieur Pierre Mamboundou Mamboundou, Député-Maire de Ndendé, survenu le samedi 15 octobre. Ce passage prématuré de vie à trépas, laisse malheureusement planer un sombre nuage dans le ciel de l’opposition gabonaise qui a davantage besoin du radicalisme qu’affichait encore récemment le charismatique Président de l’UPG. En ce temps de deuil et de profonde douleur pour tous ceux qui l’ont connu et aimé, la Coalition Gabonaise du Salut National et du Refus de l’Arbitraire tient à adresser à la famille de l’Honorable Pierre Mamboundou Mamboundou et ...
Lire l'article
Après l’annonce du décès du leader de l’opposition gabonaise, Pierre Mamboundou dans la nuit du samedi 15 octobre à Libreville, l’agence de presse GABONEWS a sillonné les différents quartiers de la capitale gabonaise afin de recueillir les impressions du citoyen lambda. « Tout d’abord le président de l’UPG était réputé pour sa sagacité juridique, sa prolixité et bien évidemment pour sa rigueur morale et intellectuelle. Il était doté d’une culture politique et d’un sens de la dialectique qui en faisait un redoutable débatteur et un communiquant de bon niveau. La classe politique gabonaise perd là l’un des plus brillants de ses ...
Lire l'article
La Famille de Pierre Mamboundou Mamboundou, a officialisé, ce dimanche sur la télévision nationale (RTG1), son décès par un communiqué dont en voici l’intégralité : Les Clans Badjema et Dibamba , les familles de feu Mamboundou Jean et de Mboumba Elisabeth ont la profonde douleur d'annoncer aux parents, amis, connaissances, aux militants de l'Union du Peuple Gabonais, au Peuple gabonais, aux autorités gabonaises, aux autorités diplomatiques accréditées au Gabon, au peuple africain et au monde le décès de leur fils Pierre Mamboundou Mamboundou, Président de l'Union du peuple Gabonais et Député à l'assemblée nationale. Décès survenu dans la nuit du ...
Lire l'article
Le Président de l’Union du Peuple Gabonais (UPG-opposition) s’est indigné de l’attaque des étudiants par des éléments des forces de sécurité alors que ceux-ci réclamaient à juste titre le paiement de deux mois d’arriérés de bourses. Pour Pierre Mamboundou il est inacceptable que les policiers aient transgressé le principe de « non violation des franchises universitaires » entrainant ainsi une vingtaine de blessé et le décès non encore confirmé « d’une jeune étudiante, au demeurant asthmatique et qui n’aurait pas supporté l’inhalation permanente des gaz lacrymogènes ». C’est à l’occasion du traditionnel Conseil de Secrétariat exécutif de son parti que Pierre ...
Lire l'article
Libreville, 21 août (GABONEWS) - Le candidat à la présidentielle de cette fin du mois pour le compte de la Coalition pour le Changement et la Restauration (ACR), opposition, Pierre Mamboundou, a décidé, ce vendredi soir, de supprimer le Sénat, Chambre haute du parlement, s’il arrivait au pouvoir. Dans l’émission « Le Débat » proposée par la télévision gabonaise dans le cadre du scrutin à venir, Pierre Mamboundou a estimé qu’il était « prématuré » pour le Gabon de disposer d’une chambre bicamérale (Sénat et Assemblée). Toutefois, monsieur Mamboundou, député, a reconnu : « qu’il n’y aucune disposition constitutionnelle qui prévoit la ...
Lire l'article
Libreville, 21 août (GABONEWS) - Le candidat à la présidentielle de cette fin du mois pour le compte de la Coalition pour le Changement et la Restauration (ACR), opposition, Pierre Mamboundou, a décidé, ce vendredi soir, de supprimer le Sénat, Chambre haute du parlement, s’il arrivait au pouvoir. Dans l’émission « Le Débat » proposée par la télévision gabonaise dans le cadre du scrutin à venir, Pierre Mamboundou a estimé qu’il était « prématuré » pour le Gabon de disposer d’une chambre bicamérale (Sénat et Assemblée). Toutefois, monsieur Mamboundou, député, a reconnu : « qu’il n’y aucune disposition constitutionnelle qui prévoit la ...
Lire l'article
Gabon: Urgent / L’opposant Pierre Mamboundou nommé Vice-président de la République gabonais
Pierre Mamboundou, leader de l’Union du Peuple Gabonais (UPG, opposition) a été nommé ce mercredi, par décret, au poste de Vice-président de la République succédant à Didjob Divungi Di Ndinge. Pierre Mamboundou, 63 ans, originaire de la province de la Ngounié (Sud) dirigeait jusque-là le principal parti d’opposition, l’UPG, crée en 1989. A deux reprises, il est arrivé second aux présidentielles de 1998 et de 2005 derrière le président Omar Bongo Ondimba. La dernière rencontre entre les deux hommes remonte à une semaine au palais présidentiel. Mise à jour: 1 avril 2009, Gabonews Nos fidèles lecteurs et lectrices se sont rendus compte que ce n’était ...
Lire l'article
Gabon : Une messe de requiem pour Pierre Mamboundou
Inhumation de Pierre Mamboundou à Ndéndé
Ultime hommage des Librevillois à Pierre Mamboundou jeudi
Communiqué : Condoléances aux proches de Pierre Mamboundou et à l’UPG
Décès Pierre Mamboundou/ Micro-trottoir: « Pierre Mamboundou laisse un grand vide dans le système politique gabonais » selon de nombreux Librevillois
La famille de Pierre Mamboundou Mamboundou annonce officiellement son décès
Gabon : Pierre Mamboundou dénonce la violence et la brutalité policière contre les étudiants
Gabon: Présidentielle 2009 / « Le Sénat sera supprimé », Pierre Mamboundou
Gabon: Présidentielle 2009 / « Le Sénat sera supprimé », Pierre Mamboundou
Gabon: Urgent / L’opposant Pierre Mamboundou nommé Vice-président de la République gabonais


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 17 Oct 2011
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*