Socialisez

FacebookTwitterRSS

Législatives: Bongo accuse Mba Obame des retards sur la biométrie

Auteur/Source: · Date: 18 Oct 2011
Catégorie(s): Politique

Le président Ali Bongo Ondimba a “rappelé” lundi que son principal opposant André Mba Obame, qui demande le report des législatives afin d’introduire la biométrie, n’avait pas “fait avancer le dossier” lorsqu’il était ministre de l’intérieur entre 2005 et 2009.

“Je voudrais vous rappeler que je suis le premier à avoir parlé de la biométrie dans le cadre de mes anciennes fonctions de ministre de la Défense (jusqu’au décès d’Omar Bongo) (…) A partir du moment où il s’agissait (…) des cartes d’identité, j’ai naturellement été dessaisi au profit du ministre de l’Intérieur (André Mba Obame)”, a expliqué le président Bongo au quotidien national L’Union dans une longue interview pour ses deux ans au pouvoir.

“Parmi ceux qui crient aujourd’hui plusieurs étaient aux affaires. Pourquoi n’ont-ils pas fait avancer le dossier de la biométrie? S’il (le dossier) était resté au ministère de la Défense, on n’en serait pas là aujourd’hui. Mais, il est malheureusement allé aux mains de ceux qui crient aujourd’hui”, a-t-il ajouté.

“Il ne faut donc pas qu’on utilise la biométrie comme prétexte pour ne pas aller aux législatives de décembre”, a-t-il conclu.

Les élections législatives gabonaises, dont l’opposition réclamait le report pour pouvoir introduire la biométrie dans le processus électoral, auront lieu le 17 décembre.

Après une concertation du président Ali Bongo Ondimba avec l’opposition et la société civile en avril, le gouvernement avait saisi la Cour constitutionnelle pour demander un report à 2012 des élections pour “cas de force majeure” afin de permettre l’introduction de la biométrie.

La Cour constitutionnelle a refusé ce report. L’opposition – dont les deux principaux partis, l’Union nationale (UN, dissoute) et l’Union du peuple gabonais (UPG) – a suspendu depuis juillet sa participation à la Cénap, estimant que la commission ne pourrait aller au bout du processus électoral sans elle.

L’opposition et la plateforme de la société civile “Ça suffit comme ça” continuent à réclamer un report du scrutin affirmant “Pas de biométrie, pas de transparence, pas d’élections”.

Dans l’interview, le président Bongo a promis d’introduire la biométrie “pour les élections à venir”. 


SUR LE MÊME SUJET
Le président gabonais Ali Bongo a annoncé, mardi soir à Libreville, que les élections législatives prévues avant la fin de cette année se tiendront sans biométrie, dans son discours à la Nation à la veille de la célébration de la fête de l’indépendance. ‘’La Cour a procédé à son arbitrage sur la biométrie et la demande de report des élections. "Conformément à la légalité républicaine, et en tant que garant de la Constitution, je m’y soumets, comme tout acteur politique doit se soumettre aux lois qui gouvernent son pays", a déclaré le présiodent Ali Bongo Ondimba. Le chef de l’Etat gabonais ...
Lire l'article
Par RFI La date des prochaines élections législatives gabonaises n’est pas encore connue mais d’ores et déjà, le président Ali Bongo Ondimba a déclaré le 16 août dans un message à la nation (à l’occasion de la célébration du 51ème anniversaire de l’indépendance) que ces élections ne seront pas reportées et se tiendront sans biométrie. Ali Bongo s’aligne quasiment sur une décision de la Cour constitutionnelle. Ali Bongo Président du Gabon La biométrie n'est pas une fin en soi. La Cour a procédé à son arbitrage,en tant que garant de la Constitution, je m'y soumets. Il nous revient désormais à tous d'accepter cette décision ...
Lire l'article
LIBREVILLE — Le président gabonais Ali Bongo Ondimba a réaffirmé mardi soir dans une adresse à la Nation, à la veille de la fête nationale, que les législatives se dérouleraient sans biométrie et a promis de lutter contre la vie chère, dénonçant "les commerçants véreux". Le président a aussi annoncé des mesures dans les dommaines de la santé et de l'éducation. "La Cour a procédé à son arbitrage" sur la biométrie et la demande de report des élections. "Conformément à la légalité républicaine, et en tant que garant de la Constitution, je m'y soumets, comme tout acteur politique doit se soumettre aux ...
Lire l'article
Le président Ali Bongo s’est entretenu le 13 juillet à Libreville avec Pierre Mamboundou, président de l’Union du peuple gabonais (UPG, opposition). L’introduction de la biométrie dans le processus électoral était le principal point d’achoppement au cours de la seconde rencontre officielle entre les deux hommes. Les élections législatives 2011 et l’introduction de la biométrie dans le processus électoral étaient au centre de l’entretien, le 13 juillet à Libreville, entre le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo, et l’opposant Pierre Mamboundou, figure historique de l’Union du peuple gabonais (UPG) qui célèbre son 22e anniversaire ce 14 juillet. Des sujets importants ...
Lire l'article
Le Gabon a officiellement renoncé à l'introduction de la biométrie dans le processus électoral en vue des législatives qui se dérouleront donc d'ici la fin de l'année 2011 et ne seront pas reportées à 2012, a annoncé le ministre de la Communication mardi. La Cour constitutionnelle a décidé qu'il n'y avait lieu ni à évocation de cas de force majeure ni de report des élection législatives (...) Le gouvernement prend acte de cette décision (...) et va organiser les prochaines élections législatives conformément aux dispositions légales et réglementaires en vigueur, a annoncé le ministre Paul Ndong Nguema en lisant un communiqué ...
Lire l'article
Gabon : Confirmation de la tenue des législatives en 2011… sans biométrie
La Cour constitutionnelle a rendu son verdict quant à sa saisine, le 16 mai dernier, par le Premier ministre sollicitant le report de l’élection législative de 2011. Elle n’a trouvé aucun "cas de force majeure" et a mis en exergue l’inexistence de textes réglementant l’utilisation de la biométrie au Gabon. Les élections législatives auront donc bien lieu entre le 25 juillet et le 24 décembre 2011. Le report des élections législatives, de 2011 à 2012, tel qu’envisagé par une bonne partie de la classe politique gabonaise, n’a pas été validé par la Cour constitutionnelle. Le 3 juin dernier, Marie Madeleine Mborantsuo, ...
Lire l'article
Gabon : La biométrie en toile de fond d’une réunion de la société civile
Une réunion de la société civile et certains acteurs politiques s’est déroulée jeudi dernier à Libreville sur les questions liées au processus électoral. A constaté Infos Gabon. Cette rencontre a été marquée entre autres, par des interventions autour des principaux résultats de l’étude sur l’analyse des dispositions institutionnelles relatives aux élections. La séance du travail a été suivie par l’élaboration des principales conclusions de ladite réunion notamment, les recommandations et la lecture de la grande déclaration de la société civile qui exige les élections avec la biométrie. Notons que la Cour Constitutionnelle a démontré qu’il n’y avait aucun cas de force majeur à ...
Lire l'article
En demandant le report des législatives, Ali Bongo crée le consensus Au Gabon, la classe politique est unanime pour un report des élections législatives prévues avant fin décembre 2011. C’est Ali Bongo en personne qui est à la manœuvre. Il a multiplié les rencontres avec la classe politique pour faire accepter ce report motivé par deux raisons : la CAN 2012 de janvier et février, et l’introduction dans la biométrie dans les listes électorales. Ali Bongo Ondimba a marqué un grand point politique. Pour la première fois depuis son arrivée au pouvoir, sa décision de saisir la Cour constitutionnelle pour demander ...
Lire l'article
Au sortir de la concertation politique initiée par le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba avec tous les partis politiques du pays, la classe politique gabonaise s’est mise d’accord sur un éventuel report des prochaines élections législatives sous réserve de la décision de la Cour constitutionnelle; de son côté, le simple citoyen Gabonais a un sentiment mitigé sur la question. La rédaction de GABONEWS a promené son micro dans les artères de la capitale gabonaise afin de prendre les réactions des uns et des autres. Selon Dikarado Aliday, citoyen gabonais, c’est anormal qu’une élection qui a été prévue longtemps à l’avance, conformément ...
Lire l'article
Biométrie et élections législatives : le Président Ali Bongo Ondimba décide de saisir la Cour Constitutionnelle
« J’ai écouté les différentes déclarations des représentants des partis ; je vais saisir la Cour constitutionnelle dans les meilleurs délais afin qu’elle statue sur la position consensuelle qui plaide en faveur du report des élections législatives », a déclaré le Président de la République Gabonaise, Ali Bongo Ondimba, au terme de la deuxième rencontre organisée avec les principaux leaders de la Majorité républicaine et de l’opposition sur l’opportunité ou non d’introduire la biométrie dès les prochaines élections législatives, normalement prévues pour la fin de l’année. Cette décision intervient suite aux recommandations des différentes forces politiques représentées à cette réunion. ...
Lire l'article
Ali Bongo Ondimba confirme la tenue des élections législatives sans biométrie
Le Gabon confirme la tenue des législatives sans biométrie
Gabon: le président Bongo confirme la tenue de législatives sans biométrie
Gabon : Mamboundou discute de biométrie avec Ali Bongo
Gabon/législatives: pas de biométrie, pas de report
Gabon : Confirmation de la tenue des législatives en 2011… sans biométrie
Gabon : La biométrie en toile de fond d’une réunion de la société civile
Au Gabon, Ali Bongo réclame le report des élections législatives
Politique / Les Gabonais s’expriment au sujet de la biométrie et du report des élections législatives
Biométrie et élections législatives : le Président Ali Bongo Ondimba décide de saisir la Cour Constitutionnelle


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 18 Oct 2011
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*