Socialisez

FacebookTwitterRSS

Après la mort de Kadhafi, la Libye se prépare à proclamer sa “libération”

Auteur/Source: · Date: 21 Oct 2011
Catégorie(s): Afrique

Les nouvelles autorités libyennes se préparaient à proclamer dimanche la “libération” totale du pays, après la mort du dirigeant déchu Mouammar Kadhafi et la chute de son dernier bastion qui ont mis un point final à 42 ans de règne sans partage.

Dans le même temps, l’Otan a annoncé qu’elle mettrait fin le 31 octobre à son opération maritime et aérienne en Libye après un “accord préliminaire” en ce sens entre les représentants des 28 pays membres de l’Alliance à Bruxelles.

“C’est confirmé. Nous annoncerons la libération totale de la Libye dimanche à 17H00 (15H00 GMT) sur la place du tribunal de Benghazi”, a déclaré vendredi un responsable du Conseil national de transition (CNT) sous couvert de l’anonymat.

C’est sur cette place sur le front de mer, rebaptisée place des Martyrs, à un millier de kilomètres à l’est de Tripoli, que les opposants -devenus ensuite des rebelles puis les nouvelles autorités, avaient défié le régime Kadhafi aux premiers jours de la révolte à la mi-février.

Cette proclamation doit mettre ainsi fin à un conflit qui a duré huit mois et coûté la vie, selon le CNT, à au moins 30.000 personnes.

Début septembre, le CNT avait publié une feuille de route vers une nouvelle “Libye libre”, qui prévoit la mise en place un mois après la libération d’un gouvernement de transition chargé d’organiser en huit mois des élections générales et de remettre ses pouvoirs à une Assemblée élue.

Le numéro deux du nouveau régime, Mahmoud Jibril, s’est rendu à Misrata (200 km à l’est de Tripoli) pour voir la dépouille de Mouammar Kadhafi, exposé dans une chambre froide, se disant “soulagé” que son sort soit réglé.

Des milliers de personnes se sont succédé pour venir observer le cadavre de formant une queue de plusieurs centaines de mètres de long.

“Il nous reste encore deux étapes: Seif et Senoussi”, a dit M. Jibril en allusion à Seif Al-Islam, fils de Kadhafi qui avait souvent été présenté comme son successeur potentiel, et Abdallah Senoussi, son chef des renseignements, tous deux recherchés par la Cour pénale internationale sur des soupçons de crimes contre l’humanité.

Des informations contradictoires circulent depuis jeudi sur leur sort -capture, mort ou fuite-, sans qu’aucune ne soit confirmée.

Mouammar Kadhafi, 69 ans, en fuite depuis la chute de Tripoli fin août, a été capturé vivant jeudi dans sa région d’origine Syrte (360 km à l’est de Tripoli) et a été tué par balles peu après, dans des circonstances encore floues.

Troisième dirigeant historique à tomber sous l’effet du “Printemps arabe” après ses homologues tunisien et égyptien, Kadhafi est néanmoins le premier tué dans cette succession de soulèvements contre des régimes autoritaires qui continuent de secouer le Yémen et la Syrie.

Selon plusieurs sources, il se trouvait dans un convoi qui a été bombardé par des avions de l’Otan alors qu’il cherchait à fuir Syrte en passe de tomber. Il s’est réfugié dans un égout, d’où il a été tiré par des combattants du CNT avant d’être mortellement blessé dans des échanges de tirs, à une épaule et à une jambe selon un responsable militaire, à la tête selon M. Jibril.

Sur une vidéo diffusée sur internet, un jeune combattant de Benghazi, présentant une bague et une veste présentées comme appartenant à Kadhafi, raconte cependant avoir arrêté l’ancien dirigeant, et l’avoir tué de deux balles quand des combattants ont insisté pour l’emmener avec eux à Misrata.

Alors que la communauté internationale a salué la mort de l’ancien dictateur en appelant les Libyens à se réconcilier et à construire un pays libre et démocratique, plusieurs voix se sont élevées pour dire le malaise devant les circonstances du décès.

La veuve de Mouammar Kadhafi, Safia, réfugiée en Algérie, a réclamé une enquête de l’ONU, et demandé que les dépouilles de son époux, ainsi que de son fils Mouatassim, tué également jeudi à Syrte, soient rendues à la famille.

Selon plusieurs sources au conseil militaire de Misrata, le cadavre devrait être enterré dans un lieu secret, pour éviter tout pèlerinage sur sa tombe.

Le Haut commissariat de l’ONU aux droits de l’homme a lui aussi demandé une enquête, et les Etats-Unis ont appelé le CNT à la “transparence” dans ce dossier, tandis qu’Amnesty International évoquait un possible crime de guerre et que la Russie s’interrogeait sur la légalité de la frappe de l’Otan.

Dans tout le pays, la mort du leader honni a en revanche provoqué la liesse. De Tripoli à Benghazi, les tirs de joie d’armes légères et lourdes vers le ciel se sont poursuivis jusque tard dans la nuit.

Et dans le monde arabe, la blogosphère, les médias et les militants pro-démocratie ont assuré que la mort de Mouammar Kadhafi sonnait le glas pour les autres dirigeants contestés de la région, en particulier pour le Syrien Bachar al-Assad et le Yéménite Ali Abdallah Saleh.

“Kadhafi est parti, à ton tour Bachar”, proclamait ainsi un internaute sur Twitter. 


SUR LE MÊME SUJET
Libye – Le monde salue la mort de Kadhafi
Les dirigeants internationaux estiment que la disparition de l'ex-dictateur marque "la fin d'un chapitre long et douloureux". La communauté internationale a salué la mort de Muammar Kadhafi après 42 ans de règne sans partage à la tête de la Libye, espérant la fin prochaine de l'intervention de l'Otan et appelant les Libyens à la réconciliation. Le président des États-Unis Barack Obama a affirmé jeudi que la disparition de l'ex-dictateur marquait "la fin d'un chapitre long et douloureux" pour les Libyens et appelé les nouvelles autorités de Tripoli à bâtir un pays "démocratique" et "tolérant". "Je suis très fier du travail que nous ...
Lire l'article
Libye: intenses combats à Syrte, dernier bastion des pro-Kadhafi
D'intenses bombardements et de violents combats de rue avaient lieu mardi dans deux quartiers de la ville de Syrte (est de Tripoli) où se sont repliés les derniers fidèles de Mouammar Kadhafi, a constaté un journaliste de l'AFP. Les forces du Conseil national de transition (CNT, ex-rébellion) ont déploré au moins deux morts et des dizaines de blessés dans leurs rangs en juste 40 minutes dans les combats qui ont éclaté en milieu de matinée, tandis que les rues résonnaient de tirs d'artillerie. Des centaines de combattants s'engageaient dans les rues des quartiers "Dollar" et "N°2", où sont retranchés les derniers fidèles ...
Lire l'article
Libye: Kadhafi appelle la communauté internationale au secours de Syrte
Mouammar Kadhafi, le dirigeant libyen déchu, a appelé la communauté internationale à rompre l'isolement autour de son fief de Syrte dénonçant un "crime" commis par l'Otan, a annoncé mercredi soir la chaîne Arraï qui diffuse régulièrement des messages de l'ex-dirigeant traqué. "Si Syrte a été isolée du monde pour que ces atrocités puissent être commises contre elle, le monde a l'obligation de ne pas la laisser isolée", a déclaré le colonel Mouammar Kadhafi. "Vous devez assumer votre responsabilité internationale et intervenir immédiatement pour arrêter ce crime", a-t-il ajouté en s'adressant à la communauté internationale. "Le terrorisme et la destruction pratiqués par l'Alliance atlantique ...
Lire l'article
Libye : le régime de Kadhafi est en train de “s’effondrer”, selon l’Otan
Le secrétaire général de l'Otan a promis l'aide de l'Alliance à la rébellion pour aider à reconstruire une Libye démocratique. Le régime de Muammar Kadhafi est en train de "s'effondrer", a affirmé le secrétaire général de l'Otan Anders Fogh Rasmussen dans la nuit de dimanche à lundi en appelant la rébellion à préserver l'unité du pays et à travailler à une réconciliation nationale. "Le régime de Kadhafi s'effondre clairement", a-t-il déclaré dans un communiqué, reprenant des propos de sa porte-parole tenus un peu plus tôt dans la soirée. "Plus tôt Kadhafi réalisera qu'il ne peut vaincre son propre peuple, mieux ce sera, ...
Lire l'article
Libye: Inquiétude à Misrata à l’expiration d’un ultimatum de Kadhafi
A Misrata, l'accès au port préoccupait mardi les habitants qui risquent d'être privés de tout ravitaillement. Un ultimatum, lancé par le régime libyen aux rebelles pour qu'ils se rendent, arrivait à expiration, alors que les insurgés demandent un prêt aux Occidentaux et qu'Ankara appelle au départ de Mouammar Kadhafi. Dans les rues de Misrata, l'ambiance est lourde. "Je ne suis pas inquiet. Kadhafi ne fera rien, il ment comme d'habitude. Inchallah, il ne fera rien", veut croire Abd Albari, 20 ans. Vendredi, le régime libyen avait offert une amnistie aux rebelles de cette ville clé s'ils cessaient les combats et précisé ...
Lire l'article
Le ministre des Affaires étrangères Alain Juppé a fait état aujourd'hui de "premières défections" autour de Mouammar Kadhafi, au lendemain d'une conférence internationale à Londres sur l'avenir de la Libye conclue par le constat que le leader libyen devait "partir". "On signale sur le plan politique, et ceci est peut-être porteur de développements positifs, de premières défections autour de Kadhafi à Tripoli", a déclaré M. Juppé lors de la séance des questions au gouvernement, à l'Assemblée nationale. "Vous m'interrogez sur le sort de Kadhafi, nous pensons qu'il n'a plus sa place dans la construction de la Libye de demain, (...) c'est ...
Lire l'article
Des proches du colonel Mouammar Kadhafi ont pris des contacts dans le monde entier pour trouver une porte de sortie au conflit, a affirmé mardi la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton sur la chaîne ABC. "Nous avons entendu que des personnes proches (de Mouammar Kadhafi) contactent des gens qu'elles connaissent dans le monde entier --en Afrique, au Moyen-Orient, en Europe, en Amérique du Nord et ailleurs-- en demandant: +Qu'est-ce qu'on fait? Comment est-ce que l'on se sort de tout ça?", a déclaré Mme Clinton, alors que la Libye est confrontée au quatrième jour de l'offensive aérienne internationale. "Je ne suis pas au ...
Lire l'article
Mouammar Kadhafi a ordonné la libération de trois journalistes arrêtés en Libye, deux journalistes de l'Agence France-Presse et un photographe de Getty Images, a annoncé mardi soir Getty Images. «Nous sommes ravis d'apprendre que le dirigeant libyen a ordonné la libération de notre photographe Joe Raedle, ainsi que de Roberto Schmidt, photographe salarié à l'Agence France-Presse, et de David Clark, reporter à l'Agence France-Presse», a déclaré l'agence photographique dans un communiqué. «Nous remercions tous ceux qui ont contribué à obtenir leur libération et nous continuons de soutenir le travail accompli par nos photojournalistes pour témoigner des événements», a ajouté Getty Images. L'AFP avait ...
Lire l'article
CRISE - Alors que les raids pourraient diminuer selon le commandant américain, les insurgés souhaitent la poursuite des frappes... 21h00: Ce live est terminé, merci de l'avoir suivi 20h28: Obama et Sarkozy d'accord sur tout, notamment le rôle de l'Otan Un communiqué de l’Elysée indique que Barack Obama a appelé Nicolas Sarkozy pour faire le point sur la situation en Libye. Les deux hommes «ont relevé avec satisfaction que les opérations conduites par la coalition ont d’ores et déjà permis de limiter le nombre de victimes parmi les populations civiles et réduit les capacités du colonel Kadhafi d’user de la force contre son ...
Lire l'article
Après le décès du président Omar Bongo Ondimba annoncé le 8 juin, le gouvernement gabonais «devoir travailler immédiatement» à l'organisation de l'élection présidentielle. «La présidente (par intérim, Rose Francine Rogombé) a quand même indiqué au gouvernement de prendre des dispositions en vue de l'organisation de l'élection présidentielle. Le gouvernement va devoir travailler immédiatement», a affirmé le premier ministre gabonais Jean Eyeghé Ndong à la sortie du conseil des ministres vendredi. Ce conseil avait officiellement pour unique ordre du jour l'organisation des obsèques du président. Selon la Constitution, la présidente par intérim, investie mercredi, a 45 jours au plus après sa prise de fonction ...
Lire l'article
Libye – Le monde salue la mort de Kadhafi
Libye: intenses combats à Syrte, dernier bastion des pro-Kadhafi
Libye: Kadhafi appelle la communauté internationale au secours de Syrte
Libye : le régime de Kadhafi est en train de “s’effondrer”, selon l’Otan
Libye: Inquiétude à Misrata à l’expiration d’un ultimatum de Kadhafi
Libye/Kadhafi: “1ères défections”(Juppé)
Libye: des proches de Kadhafi cherchent une porte de sortie
Kadhafi a ordonné la libération de trois journalistes arrêtés en Libye
Les événements de mardi en Libye: Mort d’un chef militaire pro-Kadhafi près de Tripoli
Après la mort de Bongo, le Gabon prépare la présidentielle


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 21 Oct 2011
Catégorie(s): Afrique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*