Socialisez

FacebookTwitterRSS

Philippe Gery : “GPM veut faire d’Owendo un accélérateur de croissance”

Auteur/Source: · Date: 24 Oct 2011
Catégorie(s): Développement,Economie

Filiale de Portek – récemment racheté par le japonais Mitsui –, Gabon Port Management est chargé de l’entretien et du développement des installations de Libreville et de Port-Gentil, où il multiplie les investissements. Entretien avec Philippe Gery, Directeur général de Gabon Port Management.

JEUNE AFRIQUE : Quel bilan dressez-vous de la présence de Portek au Gabon depuis 2007 ?

PHILIPPE GERY : Plutôt positif. Beaucoup de choses ont été réalisées dans l’entretien et le développement des installations portuaires. Nous avons investi en moyenne 2,5 milliards de F CFA par an [3,8 millions d’euros, NDLR]. Et, depuis le début de l’année, nous accélérons notre programme d’investissement, grâce à notre croissance soutenue depuis fin 2009 et aux nombreux chantiers lancés par le pays. De fait, rien que sur cette année, nous aurons investi près de 6,5 milliards de F CFA, notamment pour l’achat de deux grues portuaires qui seront livrées début 2012 et qui vont nous permettre de gagner en productivité.

En janvier 2010, le Gabon a interdit l’exportation des grumes brutes. Quel impact cela a-t-il eu sur les activités du port ?

Il y a eu bien sûr une baisse de l’activité à l’export. Mais nous l’avons à peine sentie, parce que cette mesure a été compensée par la hausse des exportations conteneurisées, en raison de la transformation sur place des grumes. De plus, la politique des grands travaux, avec les différents projets dans le BTP, a dopé l’importation de matériaux de construction et de machines-outils. Au final, la croissance de l’activité au niveau du port d’Owendo [Libreville] est de l’ordre de 7 % à 10 % en moyenne depuis fin 2009 [le port traite en moyenne 6 millions de tonnes de marchandises par an]. Ce rythme devrait se maintenir, en raison des projets d’industrialisation de la filière bois et des ressources minières.

Le port de Libreville dispose-t-il de la capacité nécessaire pour suivre cette évolution ?

Tout le challenge est d’avoir les infrastructures qui peuvent soutenir cette croissance. Nous envisageons de démarrer, d’ici au début de 2012, la construction d’un quai supplémentaire au port d’Owendo. Celui-ci sera destiné aux conteneurs et doté d’outils de manutention modernes, pour traiter beaucoup plus rapidement les navires. L’idée est de décongestionner la chaîne logistique au niveau du port d’Owendo, pour faire de celui-ci un accélérateur de croissance. C’est un investissement de 35 milliards à 40 milliards de F CFA, qui va s’étaler jusqu’en 2013 et qui sera notamment financé par nos partenaires habituels que sont la Banque mondiale et BGFI Bank.

Comment Portek se positionne-t-il par rapport aux groupes comme Bolloré ?

Nous sommes beaucoup plus petits, notamment en termes de présence en Afrique – Algérie, Gabon et récemment Rwanda. Nous n’avons pas l’intention d’entrer en concurrence directe avec eux. Nous nous positionnons plutôt sur des terminaux portuaires de petite et moyenne tailles.

Le japonais Mitsui vient de racheter la totalité de Portek. Quel impact cela peut-il avoir sur vos activités en Afrique ?

En termes d’organisation et de management, cela ne changera rien. Tous nos projets sont maintenus et vont sans doute être accélérés. L’arrivée de Mitsui nous apporte une plus grande assise financière : le groupe pèse plus de 60 milliards de dollars [45 milliards d’euros] de chiffre d’affaires annuel et est très agressif en termes d’investissements et d’acquisitions. Ensuite, cela apportera au Gabon, qui veut diversifier ses partenaires économiques, une expertise japonaise en matière de logistique.
_______________
Propos recueillis par Stéphane Ballong
 


SUR LE MÊME SUJET
Le sélectionneur national des Panthères du Gabon, Gernot Rohr a déclaré mercredi à Libreville que « ce match nous donnera l’occasion de prouver à tous, que notre équipe n’est pas si mauvaise que l’on veut nous le faire croire ». Visiblement décontractées, les Panthères du Gabon conduites par leur sélectionneur étaient face à la presse à l’initiative de la Fédération gabonaise de football (FEGAFOOT). Les joueurs gabonais semblaient tous conscients de la responsabilité qui est la leur vis-à-vis du public pour ce second match au pays depuis le début de la préparation de l’équipe gabonaise à la ...
Lire l'article
L’édile de la commune d’Owendo, Jeanne Mbagou, a procédé récemment au lancement de l’opération de refleurissement de la commune avec notamment plusieurs pieds de fleurs et arbustes qui ont été plantés le long de la voie principale, ainsi que dans les carrefours et autres lieux de grande fréquentation. Pour Jeanne Mbagou, cette opération de propreté et d’embellissement de la commune d’Owendo, cadre parfaitement avec la vision du « Gabon vert » prônée par le chef de l’Etat Gabonais, en ce sens qu’elle permet également de lutter contre le réchauffement climatique. L’opération qui a démarrée jeudi, se poursuit et va toucher toute ...
Lire l'article
Le président gabonais Ali Bongo Ondimba a déclaré à son arrivée, lundi à Makokou, chef-lieu de la province de l'Ogooué-Ivindo (nord-est), qu'il veut faire du Gabon une nation prospère, un modèle de développement économique et social et une terre où il fait bon vivre. ‘’La politique de l’émergence m’oblige à faire du Gabon une nation prospère, un modèle de développement économique et social, une terre où il fait bon vivre et, en d’autres termes, un pays compétitif, capable de rivaliser avec d’autres en Afrique, mais aussi dans le monde’’, a affirmé Ali bongo Ondimba, sous les acclamations nourries des habitants ...
Lire l'article
Le groupe tunisien Service médical international (SMEDI), spécialisé dans les évacuations sanitaires, souhaite faire du Gabon son pôle d’activités en Afrique centrale, a annoncé jeudi, le directeur général du groupe le Dr Ghazi Mejbri. Selon M. Mejbri, SMEDI a déjà installé une unité à Libreville et se propose de créer une société d’investissement afin de mettre sur pied des centres hospitaliers et des industries pharmaceutiques. L’ambition du groupe tunisien est de faire du Gabon un pays receveur des malades et non plus évacuateur vers l’extérieur, a expliqué le directeur général du groupe SMEDI qui a signé un partenariat ...
Lire l'article
Le Gabon, membre de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT), à l’instar de la communauté internationale, a célébré ce vendredi, en différé, la journée mondiale du tourisme sous le thème: « Tourisme et Biodiversité », avec un accent mis sur les possibilités de faire du tourisme, un véritable instrument de lutte contre la pauvreté dans le pays, a constaté GABONEWS. Les travaux de cette journée, consacrée à la promotion du tourisme au Gabon, qui se tiennent ce vendredi à Libreville, s’articulent autour de plusieurs sous thèmes, dans le but de mieux cerner les différents contours, susceptibles de conduire à une bonne gestion ...
Lire l'article
La "photo de famille" ne ressemble pas à celle des précédentes grand-messes franco-africaines; pour clore son premier sommet du genre, devant la presse, mardi 1er juin à Nice, Nicolas Sarkozy a choisi de s'entourer de trois chefs d'Etat dont un seul, le Camerounais Paul Biya, est francophone, rapporte le Monde .fr. Le message était clair: le président français, en s'affichant aux côtés de Jacob Zuma, président de l'Afrique du Sud, locomotive du continent, de Meles Zenawi, premier ministre d'Ethiopie (10 % de croissance par an) et de Bingu wa Mutharika, chef du petit Malawi mais surtout président de l'Union africaine, a ...
Lire l'article
Ayant conquis le désert sur son propre territoire, Israël est disposé à mettre son savoir-faire au service des pays africains qui cherchent à s'assurer une production agricole régulière malgré une pluviosité de plus en plus imprévisible. L'objectif d'Israël est de partager ses connaissances, notamment en matière d'irrigation et de gestion de l'eau, et non de se mettre en quête des ressources naturelles de l'Afrique, a déclaré le ministre israélien de l'Agriculture, Shalom Simhon. "Nous ne venons pas ici en Afrique pour prendre leurs ressources aux pays africains. Nous venons ici pour donner notre savoir-faire à ces pays afin qu'ils se développent", a-t-il ...
Lire l'article
Cela fait plusieurs jours que les défenseurs des sans-papiers tirent la sonnette d'alarme. Selon la Cimade et l'Association malienne des expulsés (AME), le gouvernement français exercerait des «pressions considérables et sans précédent pour que le Mali signe avec Brice Hortefeux, ministre français de l'immigration, (un) accord bilatéral de gestion concertée des flux migratoires». En substance, les termes de cet accord sont les suivants: la France entrouvrirait son marché du travail au Mali, celui-ci acceptant en retour qu'elle lui réexpédie ses ressortissants en situation irrégulière. Cette signature interviendrait en marge de la Conférence interministérielle euro-africaine sur la migration et le développement ...
Lire l'article
Le Secrétaire général du ministère de la Culture, des Arts, de l’Education populaire, de la Refondation et des Droits de l’homme, Alexandre Tapoyo, a souligné lundi, lors du lancement officiel du cycle supérieur de l’Ecole nationale d’Art et manufacture (ENAM), l’ambition du gouvernement à faire de cet établissement, le leader de la formation artistique et culturelle dans la sous région d’Afrique centrale. « C’est un défi que nous nous imposons ici et dès maintenant: un défi intellectuel, un défi pour le gouvernement qui veut positionner l’ENAM comme un leader de formation dans la sous région », a déclaré Alexandre Tapoyo. « ...
Lire l'article
Avec un PIB doublé tous les trois ans, l’Angola se met à marches forcées pour effacer les stigmates de la longue guerre civile qui a longtemps handicapé son essor. Les revenus croissants du pétrole soutiennent un effort d’équipement inédit dans le pays qui devient la Mecque africaine de l’or noir. Il faudra beaucoup de rigueur dans la gestion de cette manne afin que le pétrole serve véritablement de levier de développement de l'ensemble du pays. La guerre a tout ravagé et si le pétrole peut reconstruire toutes les infrastructures de base, l'Angola aura trouvé sa voie de sortie de la ...
Lire l'article
« C’est l’occasion de prouver à tous, que notre équipe n’est pas si mauvaise que l’on veut nous le faire croire », Gernot Rohr
Société / Owendo veut faire peau neuve
Ali Bongo Ondimba veut faire du Gabon un pays prospère
Un groupe tunisien spécialisé dans les évacuations sanitaires veut faire du Gabon son pôle pour l’Afrique centrale
Le Gabon veut faire du tourisme un instrument de lutte contre la pauvreté
Sommet de Nice: Nicolas Sarkozy veut tourner la page de la Françafrique (Par Philippe Bernard)
Israël veut aider l’Afrique à faire fleurir le désert
Le Mali ne veut pas faire de cadeau à Hortefeux
Gabon: Le gouvernement gabonais veut faire de l’ENAM un établissement leader dans la sous région
Angola : La belle envolée de la croissance


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 24 Oct 2011
Catégorie(s): Développement,Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*