Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon/menace de grève des syndicats pétroliers: le ministre optimiste

Auteur/Source: · Date: 26 Oct 2011
Catégorie(s): Economie,Société

Le ministre des Mines, du Pétrole et des Hydrocarbures, Alexandre Barro Chambrier s’est dit mercredi optimiste quant au dialogue avec l’Organisation nationale des employés du pétrole (Onep), qui a déposé mardi un préavis de grève générale illimitée à partir du 6 novembre.

Je suis raisonnablement optimiste (…) le gouvernement de la république a la volonté de poursuivre les discussions, de poursuivre les réformes qui sont de toutes façons nécessaires dans ce secteur, notamment en ce qui concerne l’embauche de main d’oeuvre étrangère et la gabonisation des postes demandée par l’Onep, a déclaré à l’AFP M. Chambrier.

Selon le préavis de grève diffusé mercredi, le syndicat réclame un meilleur contrôle de la main d’oeuvre étrangère et dénonce le manque de considération des compétences locales dans le secteur pétrolier ainsi que la discrimination salariale entre les travailleurs gabonais et les travailleurs étrangers.

Nous sommes orientés vers une valorisation du capital humain qui permettra a terme de résoudre valablement toutes ces préoccupations (…) à travers les réformes importantes qui sont faites pour l’office national pour l’emploi, à travers un renforcement de l’outil informatique pour mieux contrôler les flux d’entrée et de sortie (des travailleurs étrangers), a déclaré le ministre.

La possibilité graduelle de substituer à la main d’oeuvre expatriée des travailleurs locaux en quête d’emploi (…) est également un aspect important de la politique du chef de l’état a t-il ajouté.

L’Onep, qui reproche à l’adminstration gabonaise de ne pas avoir mis en oeuvre des recommandations signées le 1er octobre 2010 avec le gouvernement affirme que Les négociations avec le gouvernement ont échoué au regard du peu d’avancées significatives.

En avril, une grève de quatre jours avait laissé le pays au bord de la paralysie, et avait coûté selon l’Onep 60 milliards de FCFA (90 millions d’euros) à l’Etat gabonais.

Interrogé, le porte parole du syndicat Arnaud Engandji a simplement déclaré: Nous attendons du gouvernement un appel pour ouvrir les négociations.
 


SUR LE MÊME SUJET
Le gouvernement et l'Organisation nationale des employés du pétrole (Onep) n'ont pas trouvé d'accord dimanche et poursuivront leurs négociations mardi, a appris l'AFP auprès de l'Onep dont le préavis de grève qui débutait à minuit court toujours. "Nous ne sommes pas satisfaits mais nous continuons à négocier. Le préavis de grève court toujours mais comme nous sommes en négociation, nous (les employés dans le pétrole) continuerons à travailler. Nous retrouverons le Premier ministre mardi. D'ici là, il n'y a pas grève", a affirmé à Guy-Roger Aurat Reteno, secrétaire général de l'Onep. Les représentants du syndicat qui regroupe 4.000 des 5.000 salariés du ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a invité jeudi les syndicats pétroliers à une recherche de solutions concertées après leur menace de lancer une nouvelle grève portant sur des questions d'emploi prioritaire (gabonisation) dans le secteur. Le gouvernement invite l'Onep (Organisation nationale des employés du pétrole, syndicat) à apporter sa contribution à la recherche de solutions concertées, et indique qu'il reconnaît (...) la faiblesse de l'offre nationale en matière de ressources humaines hautement spécialisées, indique le communiqué signé du ministre du pétrole et des mines Alexandre Barro Chambrier, publié dans les deux quotidiens nationaux L'Union et Gabon matin. Samedi, l'Onep avait affirmé vouloir lancer une ...
Lire l'article
L'Organisation nationale des employés du pétrole (Onep) a menacé samedi de lancer une grève dans un futur très proche estimant le dialogue rompu avec l'administration gabonaise en matière d'emploi prioritaire (gabonisation) dans le secteur. Il va se passer des choses (...) la grève ne sera qu'un élément parmi tant d'autres, a déclaré lors d'une conférence de presse Guy-Roger Aurat Reteno, secrétaire général de l'Onep, affirmant que celle-ci arriverait dans un futur très proche sans donner plus de précisions. Les discussions avec l'administration sont arrivées à un terme. Le 1er octobre cela faisait un an jour pour jour que nous étions en ...
Lire l'article
L’Organisation des employés du pétrole (ONEP), principal syndicat des travailleurs du pétrole, et l’Union pétrolière gabonaise (UPEGA), représentant le patronat, doivent soumettre ce jeudi au gouvernement gabonais la plateforme issue de leurs négociations, qui se déroulent depuis mardi dernier à Libreville. La plateforme devrait renfermer les revendications les plus importantes des employés du secteur pétrolier ayant motivé le mouvement de grève déclenché en avril dernier. Le président Ali Bongo Ondimba a mandaté les ministères (Travail, Pétrole et Intérieur) POUR trouver un accord préalable avec les partenaires sociaux du secteur pétrolier. Selon certaines indiscrétions, l’ONEP axe ses récriminations sur l’emploi ‘’illégal et abusif’’ ...
Lire l'article
Les syndicats gabonais ont donné une semaine au gouvernement pour baisser les prix de l'électricité, de l'eau, du gaz et du ciment, menaçant d'entrer en grève générale vendredi 27 août, a appris l'AFP de source syndicale. "Nous donnons une semaine au gouvernement pour qu'il s'engage sur les baisses, sinon nous entrons en grève", a affirmé à l'AFP Fridolin Mvé Messa, porte-parole de 12 des 14 centrales, à sa sortie vendredi de négociations au siège du Premier ministre. "On croyait être d'accord après les négociations la semaine dernière avec le ministre du Travail mais le gouvernement remet tout en cause aujourd'hui. On était ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a entamé mercredi des discussions avec 12 des 14 centrales syndicales des secteurs public et privé du pays, qui menacent d'entrer en "grève générale illimitée" à compter du 17 mai en cas d'échec, a indiqué à l'AFP le porte-parole des syndicats. "Aujourd'hui, c'était l'ouverture des négociations", qui s'est déroulée au siège des services du Premier ministre Paul Biyoghé Mba en présence de plusieurs ministres concernés pas la plate-forme revendicative "en 22 points" déposée par les syndicats, a affirmé Fridolin Mvé Messa, porte-parole des 12 centrales. "Le travail consistait à sérier les problèmes (et identifier) ceux qui peuvent être résolus ...
Lire l'article
Des centrales syndicales gabonaises ont remis samedi au gouvernement un préavis de grève générale illimitée en même temps que leur cahier de doléances à l'occasion du 1er mai, fête du Travail, selon des sources syndicales. "Nous, travailleurs gabonais, déposons ce jour 1er mai 2010 un préavis de grève générale illimitée", a déclaré Fridolin Mvé Messa, de l'Union des syndicats des agents de la Fonction publique (Usap), lors de la cérémonie de remise de leur manifeste au gouvernement à la Cité de la Démocratie. Le préavis court jusqu'au 17 mai, l'objectif est "de pousser le gouvernement à respecter ses engagements", a indiqué anonymement ...
Lire l'article
Les stations-service étaient pris d'assaut mercredi à Libreville et Port-Gentil (sud), les capitales politique et économique du Gabon, au lendemain de l'annonce d'une grève imminente dans le secteur pétrolier, ont constaté des journalistes de l'AFP. Mardi, l'Organisation nationale des employés du pétrole (Onep), qui regroupe 4.000 des 5.000 travailleurs du secteur, avait exhorté les populations à s'approvisionner en carburant et autres produits pétroliers avant le déclenchement imminent de sa grève illimitée. Le syndicat n'avait pas souhaité préciser à quel moment débuterait le mouvement. "Le mot d'ordre de grève n'a pas encore été lancé mais c'est imminent", a indiqué à l'AFP un des ...
Lire l'article
L'Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP) au Gabon a annoncé jeudi à travers un communiqué de presse l'entrée en grève générale illimitée de toutes les sociétés du secteur pétrolier du pays à partir de dimanche, a appris la PANA de source officielle. L'Organisation indique qu'elle a depuis le mois de mai travaillé avec l'administration pour résoudre les conflits sociaux résultant de l'entrée en vigueur des textes de loi adoptés par le gouvernement en août 2007, sans succès. "Nous constatons aujourd'hui que cette approche constructive semble avoir été prise pour faiblesse par nos partenaires sociaux, à savoir l'Union des pétroliers du Gabon ...
Lire l'article
La coalition des syndicats du secteur de l'Education nationale (CONASYSED) a déposé un préavis de grève de 10 jours, à l'issue d'une Assemblée générale ténue mardi dernier à Libreville. Ce préavis de grève intervient à 10 jours de la rentrée des classes fixée au 6 octobre prochain. La CONASYSED a également invité le gouvernement à des négociations avant le 6 octobre prochain. Les enseignants revendiquent de meilleures conditions de travail, notamment, l'établissement d'une prime documentaire mensuel de 100.000 francs CFA, la revalorisation du taux des vacations aux examens, fixée à 10.000 francs CFA l'heure. La coalition des syndicats du secteur de l'éducation qui ...
Lire l'article
Gabon/menace de grève dans le pétrole: les négociations reprendront mardi
Gabon/menace de grève des pétroliers: le gouvernement demande le dialogue
Gabon: le syndicat pétrolier menace d’une nouvelle grève
Syndicats et employeurs du secteur pétrolier discutent avant de rencontrer le gouverment
Gabon: les syndicats menacent d’une grève générale dans une semaine
Menace de grève au Gabon: début des discussions gouvernement-syndicats
Gabon: des syndicats accompagnent leurs doléances d’un préavis de grève
Grève annoncée des pétroliers au Gabon: les stations-service prises d’assaut
Menace de grève des travailleurs du secteur du pétrole au Gabon
Gabon: La coalition des syndicats du secteur de l’éducation dépose un préavis de grève


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 26 Oct 2011
Catégorie(s): Economie,Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*