Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : «La vraie question, c’est l’idée que le Gabonais se fait de son aviation et de sa marine» (Arcadius Allogo)

Auteur/Source: · Date: 27 Oct 2011
Catégorie(s): Développement,Economie

En prélude au séminaire qui s’ouvre ce 28 octobre à Libreville sur le thème de la “Sécurité des transports aériens et maritimes au Gabon et dans l’espace CEMAC”, Arcadius Allogo, promoteur du cabinet PQE Consulting qui organise ces assises, explique, dans cette interview, les enjeux actuels de la thématique qui sera développée à ce séminaire, avec l’Agence nationale de l’aviation civile du Gabon (ANAC), le club OHADA Gabon et d’éminents universitaires.

Quels sont les déterminismes du séminaire que vous organisez sur la sécurité dans les transports aériens et maritimes ?

Les motivations sont simples. Chaque fois qu’un avion s’écrase au Gabon ou qu’un accident survient dans le secteur de l’aéronautique, chacun s’inquiète et on prend tous l’avion avec la peur au ventre! Tout comme quand vous affrétez de la marchandise et qu’on vous dit, deux ou trois semaines après la date d’arrivée initialement prévue, que le bateau est en retard ou que la marchandise est perdue, il est légitime de se poser la question de la responsabilité du transporteur, et d’apporter au client ou à l’usager victime de l’incident, la réponse indemnitaire qu’il est en droit d’attendre.

Il existe au Gabon et dans l’espace CEMAC, des règles en matières aéronautique et maritime. Comment sont-elles appliquées au Gabon? Qui contrôle leur mise en œuvre? L’Etat qui donne des autorisations pour que des aéronefs puissent voler dans notre pays a-t-il les moyens de contrôler le respect des règles de navigation prévues par les textes? Est-il normal que sur une ligne domestique, les pilotes et l’hôtesse ne parlent qu’anglais quand 90% des passagers ne parlent que le français? Ce sont des exemples, on peut en citer plusieurs! Ce sont là des questions que nous souhaitons soulever avec les pouvoirs publics et nous saluons le fait qu’ils aient accepté d’en débattre!

Quelle présentation succincte pouvez-vous faire du cabinet PQE

PQE Consulting est un cabinet d’assistance et d’accompagnement juridique des entreprises. Notre objectif est d’accompagner les entreprises dans le développement de leurs activités. Dans notre pays, à l’exception des moyennes et grandes entreprises, beaucoup de gens créent ou veulent créer une entreprise. Soit parce qu’ils ont une opportunité, soit parce qu’ils veulent se lancer dans une activité nouvelle ou sortir du chômage, ce qui est une bonne chose à priori. La difficulté, c’est que beaucoup de ces créateurs d’entreprises ne sont pas toujours préparés, et ne sont pas informés des incidences liées à la gestion d’une entreprise: ils doivent rédiger, et enregistrer leurs statuts, déclarer leurs salariés, leur établir des bulletins de salaire, avoir 1 siège social, avoir une comptabilité, la déclarer, etc.
Par ailleurs, et à travers notre newsletter mensuelle, nous souhaitons contribuer à la réflexion sur les questions de société qui secouent notre pays. C’est dans cet esprit que nous organisons le séminaire sur la sécurité dans les transports aériens et maritimes.

Du point de vue des chiffres quels agrégats pouvez-vous communiquer qui démontrent l’ampleur des accidents dans l’aéronautique et le maritime ?

La vraie question ne concerne pas les chiffres! La vraie question, c’est l’idée que le Gabonais se fait de son aviation aujourd’hui, de son bateau demain. Est-ce qu’en prenant l’avion ou le bateau chez nous, on se sent en sécurité? Est-ce qu’en envoyant de la marchandise d’un point A à un point B, on est sûr qu’elle va arriver à bon port? Et si elle arrive, sera-t-elle en bon état? La vraie question c’est que fait-on pour éviter et limiter au maximum le nombre d’accidents aériens chez nous, mais aussi comment faire en sorte que, maintenant que les gens prennent de plus en plus le bateau pour aller à Port-Gentil par exemple, qu’il n’y ait pas d’accident sur leur parcours? Nous sommes un petit pays, nous devons être capables d’anticiper et de gérer le mieux possible ce genre de problèmes!

Croyez-vous qu’une meilleure connaissance, par les acteurs, des textes de loi en la matière permettra d’amenuiser les risques actuels?

Je crois que la connaissance des textes est essentielle! Elle permet, quand on est un chef d’entreprise responsable, d’être diligent! Mais, je crois aussi qu’il est tout aussi important que les pouvoirs publics jouent leur rôle de contrôle et sanctionnent à l’occasion les manquements relevés!

Que pouvez-vous dire de la pertinence et de l’efficacité des dispositions juridiques actuelles en matière de sécurité dans les transports aériens et maritimes?

Les dispositions légales existent, ce n’est pas le problème le plus important. Leur mise en œuvre en revanche est souvent problématique, et le contrôle de leur application est encore plus problématique!

Comment va s’organiser le séminaire qui s’ouvre demain, quels en seront les thèmes essentiels, les principaux animateurs et qu’en attendez-vous?

Le séminaire qui s’ouvre demain est sous la responsabilité scientifique du Professeur Martin Ndende, de l’université de Nantes. Plusieurs intervenants sont prévus, M. le ministre des Transports, M. le professeur Guy Rossatanga-Rignault, les responsables de l’Agence nationale de l’aviation civile, le Club OHADA Gabon, et de nombreux chefs d’entreprises pourront prendre la parole et s’exprimer, sans oublier, les forces de l’ordre qui seront elles aussi présentes.  


SUR LE MÊME SUJET
Formellement inculpé pour viol et attentat sur mineure de moins de 15 ans, le Français Eric Joseph Raymond Woronko, Directeur Général d’une société dénommée GESTIM a été mis sous mandat de dépôt à la Prison Centrale de Libreville. Ce, après avoir été entendu, le mercredi 21 décembre dernier par la doyenne des juges d’instruction, assistée par son conseil, Me Jean-Paul Moubembe. A-t-on appris de source judiciaire. De nombreuses familles gabonaises, écrit le quotidien « L’Union », faisaient confiance au patron de GESTIM, le français Eric Joseph Raymond Woronko, qui se proposait de s’occuper de l’éducation de leurs enfants. Ainsi, elles lui ...
Lire l'article
Lors d’une récente visite au Gabon, le Représentant Régional du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a rappelé l’engagement du HCR à apporter tout son appui au gouvernement de la République Gabonaise pour trouver des solutions durables pour les réfugiés de la République du Congo accueillis sur le sol gabonais depuis plus d’une décennie, a-t-on appris d’une note du service de communication de cette organisation. Lors des rencontres avec les autorités gabonaises, le Représentant Régional a rendu un vibrant hommage au Gouvernement et au peuple gabonais pour l’accueil et l’hospitalité exemplaires qu’ils ont accordés aux réfugiés congolais. Il ...
Lire l'article
Les opérateurs du Lodge Loango, SCD Aviation et Africa’s Eden, avaient bénéficié le 13 août d’un référé devant le tribunal de Port-Gentil contre l’Agence nationale de l’aviation civile (ANAC). Suite au report répété du verdict de cette démarche, SCD Aviation s’interroge sur la volonté de la justice gabonaise à régler le différend qui l’oppose à l’ANAC depuis plus d’un an. La compagnie aérienne SCD Aviation s’est fortement prononcée sur l’attitude du tribunal de Port-Gentil dans la gestion du différend qui l’oppose l’Agence nationale de l’aviation civile (ANAC). « L’ANAC est-elle plus efficace à contrôler la justice gabonaise qu’à ...
Lire l'article
Suite à la mise au point de l’Aviation civile du Gabon (ANAC) sur l’affaire de Parc Loango, la directrice des ventes et marketing de SCD Aviation, Jacqueline van den Broek, apporte des précisions sur le corps du délit soulevé par l’ANAC. L'ANAC affirme que «la compagnie aérienne SCD Aviation est en règlement judiciaire depuis le 27 mai 2010, à la suite de graves problèmes financiers auxquels elle est confrontée et qui ont abouti à l’arrêt de ses activités». Confirmez-vous cette information? «Comme formulé ici, ce n’est pas tout a fait le cas. Je pense que l’ANAC utilise des faits vrais ...
Lire l'article
L’Agence nationale de l’aviation civile (ANAC) a célébré le week-end dernier à Franceville sa journée sous le signe de l’ouverture aux étudiants Gabonais de l’université des sciences et techniques de Masuku (USTM), rapporte mardi l’AGP. « Le but de cette mission à l’USTM était d’informer les étudiants des carrières scientifiques et technologiques sur les opportunités qu’offre le secteur de l’aviation civile dans le monde du travail. Ces jeunes arrivent à une échéance où ils doivent faire un choix de vie. Il était donc important pour nous qu’ils n’ignorent pas le secteur de l’aviation civile », a expliqué Dominique Oyinamono, directeur général ...
Lire l'article
Les hommages à leur défunt président terminés, nombre de Gabonais se prennent à rêver, pour tourner la page de l'ère Omar Bongo qui a duré 41 ans, d'une "vraie" élection qui serait déjà une première concrétisation de leur volonté confuse de "changement". Le Premier ministre Jean Eyeghé Ndong a reconnu lundi que la présidentielle ne pourrait avoir lieu avant le 25 juillet conformément aux délais constitutionnels, notamment en raison de la nécessaire révision des listes électorales. Une "concertation" de la classe politique, lancée mardi, devrait permettre de régler cette question. Mais déjà, les esprits sont à la future élection. "On veut le changement", dit ...
Lire l'article
Les soldats américains et gabonais ont clos le 3 mai dernier à Port-Gentil les manoeuvres militaires tactiques destinées à tester les capacités opérationnelles des forces armées gabonaises dans un exercice d'attaque rebelles. Le scénario qui consistait à reprendre un site stratégique maîtrisé par des rebelles a permis de renforcer les capacités des militaires gabonais sur le terrain pour ce genre d'attaques probables avec la recrudescence des actes de piraterie sur les côtes africaines et notamment dans le Golfe de Guinée. Les manœuvres militaires tactiques conjointes entre le Gabon et les Etats-Unis se sont achevées le 3 mai dernier à Port-Gentil, dans ...
Lire l'article
Sur cette page, vous pouvez accéder aux articles contenant les tous derniers commentaires laissés par les visiteurs sur ce site. Les articles sont classés du plus récent article commenté (en haut) au plus vieux (en bas). Notre site dispose aussi de divers types de forums interactifs: Nos forums “Palabres” vous permettent de vous exprimer en toute liberté et de “palabrer” avec d’autres compatriotes sur des sujets d’intérêt national, régional, international ou multinational. Vous avez quatre choix de discussions: - Forum "Palabres" par email: Ce forum "liste de discussion" permet les débats directement par email. Les membres répondent aux messages des autres membres ...
Lire l'article
Il y a huit mois, le journal l’Union, féru des grands titres comme tous les grands quotidiens de notre temps, publie en page une la photo d’un ancien gouverneur du pays, associé selon le quotidien national, à des grands bandits qui se seraient signalés négativement par de multiples braquages, notamment ceux de la Sécurité pénitentiaire et de BGFI Owendo. « Un ancien gouverneur chef d’un gang », titrait le journal favori des gabonais. Le récit de cette affaire ne fait pas clairement état de ce qui est reproché à cet ancien gouverneur. Il est pourtant bien mentionné, les gains que chacun ...
Lire l'article
Forums "Palabres" du BDP-Gabon Nouveau Nos forums "Palabres" vous permettent de vous exprimer en toute liberté et de "palabrer" avec d'autres compatriotes sur des sujets d'intérêt national, régional, international ou multinational. Vous avez trois choix de discussions: - Articles "Palabres": Vous pouvez vous exprimer sur chaque article publié sur notre site. Il suffit de cliquer sur le titre de l'article et d'aller au bas de la page pour poster un commentaire auquel d'autres pourront répondre de manière interactive. Tous les grands débats sur le Gabon, en toute franchise et sans langue de bois, directement sur ce site. Pour voir les articles avec les commentaires les plus ...
Lire l'article
Eric Woronko : La vraie fausse arche de Noé
Le HCR réaffirme son soutien au Gouvernement gabonais pour la question des réfugiés congolais
Gabon : Le blues de SDC Aviation
Gabon : SCD Aviation répond à l’ANAC
Haut-Ogooué-aviation : L’ANAC célèbre sa journée sous le signe de l’ouverture aux étudiants Gabonais de l’USTM
Gabon: après Bongo, les Gabonais rêvent d’une “vraie” élection et de “changement”
Gabon : La marine américaine et gabonaise en exercice Port-Gentil
Commentaires
Mamadou Ntsoumou: La vraie histoire du gouverneur devenu chef d’un gang qu’il ne connaît pas
Forums


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 27 Oct 2011
Catégorie(s): Développement,Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*