- Bongo Doit Partir - http://www.bdpgabon.org -

Politique : l’UPG se prépare-t-elle en coulisse pour les législatives ?

Le Parti de l’Union du Peuple Gabonais (UPG, opposition), encore endeuillé par la disparition de son président, Pierre Mamboundou, décédé le 15 octobre dernier, serait entrain de revisiter sa position dans les coulisses afin de participer aux élections législatives du 17 décembre prochain, battant ainsi en brèche et contre toute attente sa première décision de ne pas présenter des candidatures à cette échéance importante, a révélé ce vendredi, en début de soirée, à Mouila, un upégiste proche de la famille de l’illustre disparu.

Sous le couvert de l’anonymat, ce militant de l’UPG, a indiqué que le parti, contrairement à ce qu’il avait annoncé, serait en train de reviser son jugement et pourrait bien présenter des candidats aux législatives du 17 décembre prochain.

« Nous ne pouvons pas abandonner la voie tracée par Pierre Mamboundou, ce vaillant combattant qui n’avait jamais baissé les bras », a-t-il estimé.

Pour lui, l’idée de jeter l’éponge était un test pour jauger le comportement de leurs militants.

Cette décision pourrait être officialisée après les obsèques et l’inhumation de Pierre Mamboundou, ce samedi, à Ndéndé. Les partis politiques de la majorité déjà en ordre de bataille devraient considérer cette missive.

La Commission électorale nationale autonome et permanente (CENAP), avait sur sollicitation du gouvernement ajournée de cinq jours la date butoir du la dépôt des candidatures par les différents partis politiques. Initialement prévue le 31 octobre, c’est finalement le 5 novembre prochain qu’elle sera refermer. 


SUR LE MÊME SUJET
A 24h de l’ouverture officielle, ce mercredi, de la campagne liée aux élections législatives du 17 décembre prochain devant aboutir au renouvellement des sièges et du bureau de l’Assemblée Nationale, un certain regain de civisme semble s’emparer des populations notamment à Libreville, la capitale du pays. Les Gabonais de tous bords se disent, en effet, concernés par la politique en cette période particulière et déterminante des élections législatives, au regard des candidatures en présence. Des candidatures telles que celle de Pierre Claver Maganga Moussavou (président du PSD, opposition), contre le Professeur Léon Nzouba (PDG, au pouvoir), au niveau de la commune ...
Lire l'article [1]
En attendant le verdict des contentieux en cours de jugement à la Cour Constitutionnelles, le président du Centre des Libéraux réformateurs, Jean Boniface Assélé a présenté mardi face à la presse les candidats de son parti aux prochaines élections législatives. Le président du Centre des Libéraux Réformateurs (CLR), Jean Boniface Assélé a présenté au siège de son parti au Cabaret des Artistes, les 38 candidats, dont les candidatures ne souffrent d’aucune contestation, sur les 51 précédemment validés et publiés les 17 novembre dernier par la Commission nationale autonome et permanente (CENAP). En effet, six candidats du CLR sont passés hier en ...
Lire l'article [2]
55 des 472 candidatures validées le 17 novembre dernier par la Commission électorale nationale autonome et permanente (CENAP), en vue des élections législatives du 17 décembre prochain, font depuis trois jours, l’objet d’un examen minutieux des juges de la Cour constitutionnelle. Selon une source proche de la Cour constitutionnelle, il s’agirait de dossiers incomplets pour la plupart d’entre eux et de litiges relatifs aux inscriptions sur les listes. Aux dires de ce dernier, il apparait clairement que le nombre des candidatures validées par la CENAP pourrait être revu à la baisse au terme du processus d’examen qui s’achève ce ...
Lire l'article [3]
Le candidat investi par l’Union du peuple gabonais dans le 1er siège du département de l’Ivindo, Blaindis Endama Biloghe vient de présider à Libreville, une importante rencontre avec son état major de campagne. Cette rencontre qui rentre dans le cadre des préparatifs des prochaines élections législatives prévu pour le 17 décembre prochain, avait pour objectif de prendre acte de la validation de cette candidature par la commission électorale nationale autonome et permanente. Occasion pour Blaindis Endama Biloghe et l’ensemble de son état major, de manifester sa gratitude à la hiérarchie de la formation politique fondé par feu Pierre Mamboundou, et de ...
Lire l'article [4]
Sur plus de 500 dossiers reçus, les membres de l’Assemblée plénière de la Commission électorale nationale autonome et permanente (CENAP), ont retenu 472 candidatures pour briguer les suffrages des Gabonais afin de pourvoir les 120 sièges de l’Assemblée nationale. Parmi les compétiteurs, seul le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), a pu investir 120 candidats pour autant de sièges. Les partis de la majorité républicaine pour l’émergence, de l’opposition et les indépendants sont aussi de la partie. Côté opposition, les ténors tels que l’Union du peuple gabonais (UPG), du défunt, Pierre Mamboundou, le Parti social démocrate ...
Lire l'article [5]
Le président de la Commission électorale autonome et permanente (CENAP), René Aboghe Ella, a annoncé le report de la date limite des dépôts de candidatures au samedi 5 novembre au lieu du 31 octobre, a-t-on appris de source officielle. Le gouvernement a demandé ce report pour permettre à d’autres candidats de s’inscrire pour l’élection après le retrait de la plupart des candidats de l’opposition. La CENAP est chargée d’organiser les élections au Gabon. Vendredi, l’Union du peuple gabonais (UPG) principal parti de l’opposition dont le leader Pierre Mamboundou est décédé le 15 octobre à Libreville, avait annoncé qu’il ne participerait pas aux élections ...
Lire l'article [6]
Le Gouvernement réuni, hier, en Conseil des ministres autour du Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, a entre autres sollicité de la Commission nationale autonome et permanente (CENAP), un report de cinq jours de la date limite de dépôt de candidatures par rapport au délai initialement fixé au 31 de ce mois. Le Ministre en charge des Institutions, Aurélien Ntoutoume rendant public le communiqué final du Conseil des Ministres ayant sanctionné les travaux a souligné cette sollicitude du gouvernement qui permettra à la classe politique gabonaise d’effectuer en toute sérénité, le choix de ...
Lire l'article [7]
Les responsables politiques et autres acteurs vives de la nation, réunis ce lundi autour du Chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba, sont tombés d’accord sur le report des législatives pour l’année prochaine (2012) avec introduction de la biométrie. Cette décision découle de la première concertation politique du 28 avril dernier autour du Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba qui, avait renvoyé la classe politique à la réflexion en tenant compte d’un certain nombre de paramètres relatifs entre autres à l’organisation de Coupe d’Afrique des nation 2012 (CAN), que notre pays va co-organiser avec la Guinée-Equatoriale. « Compte tenu du faite qu’il ...
Lire l'article [8]
A l’occasion d’un meeting inaugural, hier jeudi au carrefour des Charbonnages, d'une tournée politique qu'il va entreprendre dans les (Six) arrondissements de Libreville, le président de l'Union du peuple gabonais (UPG, opposition) Pierre Mamboundou, a invité à la transparence électorale et plaidé pour l'introduction de la biométrie dans le processus électoral dans la perspective des législatives de 2011. Face aux nombreux militants venus pour l’écouter sur l'actualité politique nationale, Pierre Mamboundou a rassuré, au cours de son meeting inaugural de la tournée dans les arrondissements de Libreville, sur son engagement à poursuivre son combat pour l'introduction de la biométrie et ...
Lire l'article [9]
L’Union du peuple gabonais (UPG), pourtant parti de l’Alliance pour la restauration et le Changement (ACR, opposition), annonçant ce jeudi qu’il ne participera ni au meeting ni à la marche organisés par certains partis et regroupements de partis de l’opposition gabonaise, samedi prochain, a, à ce qui semble, voulu marquer une rupture, mieux, afficher sa « désormais » responsabilité devant la classe politique nationale et internationale. LA POLITIQUE N’A PAS BESOIN DE LA RUE POUR EXISTER Alors que l’on s’attendait à voir le contraire, notamment la participation de l’Union du peuple gabonais, principal locomotive de l’Alliance pour la restauration et le Changement, ...
Lire l'article [10]
Politique-élections législatives / En attendant l’ouverture de la campagne (par Yorick KOMBILA MANFOUMBY)
Gabon / Politique : Jean Boniface Assélé à fait connaître ses 38 candidats pour législatives
Politique / Législatives 2011 : 55 recours en examen à la Cour constitutionnelle
Gabon / Politique : L’UPG affute ses armes dans l’Ivindo pour législatives
Politique / Législatives: 472 candidats au départ
Gabon : La CENAP reporte la date de déclaration des candidatures pour les législatives
Législatives 2011 : Le gouvernement sollicite un report de cinq jours pour le dépôt de candidatures
Politique / Les élections législatives reportées pour 2012 avec la biométrie à l’appui
Politique / Pierre Mamboundou plaide pour la biométrie et des législatives transparentes
Politique: L’UPG opterait-elle pour la rupture et la responsabilité?